Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Hotline Inviter Johan Scipion Conseils d'achat Tipeee

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

HOTLINE ++ ACHETER Sombre ++ CONSEILS d'achat ++ SOUTENIR sur Tipeee ++ INVITER l'auteur

#1 02 Jun 2020 14:08

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

[HS5] Aliiive

Pour parler de Aliiive, setting d'horreur gothique publié dans Sombre HS5.



Parties avec Johan

+ 2 comptes rendus de playtest dans Sombre HS5.

+ 4 comptes rendus supplémentaires dans Sombre HS6.


Parties sans Johan

+ Menées par Ric Pogan

+ Menée par Ric Pogan - 2

+ Menée par Virgile


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

#2 04 Aug 2020 00:20

Ric Pogan
membre
Inscription : 27 Feb 2019

Re : [HS5] Aliiive

Alive ! Aliiive ! Aliiiiiiiiiiiiiiive !!!!

Aucun CR de ce setting de fou furieux ? Hérésie ! Ayant ENFIN pu le faire jouer, je vais donc faire un retour de mes parties de dimanche après midi dans le cadre de mon feuilleton de l'été de Sombre !

J'ai donc réunie 4 joueurs puis 5 (l'un d'entre eux se sentait mal au début de l'après midi et nous a rejoins par la suite... Le "syndrome de l'estomac irritable", je ne souhaite ça à personne, faites gaffe à ce que vous mangez !). Trois d'entre eux n'ayant jamais fait de sombre (et un peu de révision ne fait jamais de mal pour les deux autres), je consacre 30 minutes à un petit Camlann pour se chauffer et expliquer les bases de Sombre, et c'est parti !

Pour Johan, ne sachant pas ce que j'ai le droit de révéler ici, n'hésite pas à modifier ce qui tu veux garder à l'exclusivité des lecteurs. Pour les autres, je vous invite à lire Sombre HS5 "Docteur Frankenstein je présume" pour une meilleur compréhension de ce CR : les renvois de page font référence à ce numéro.

Partie I - Les Retrouvailles De Famille

  • Briefing : Je choisis de montrer l'arbre g√©n√©alogique pour que chacun visualise les bien les liens familiaux, et je raconte la sinistre histoire de la famille (tel que d√©cris page 18). J'oublie de parler du style "empire" mais cela ne posera pas de probl√®me, tout le monde semblant tr√®s bien visualiser le style de l'√©poque. J'explique la particularit√© de l'ann√©e 1816 pour situer la partie dans le temps, et on passe aux choses s√©rieuses. Pour la premi√®re partie, mes 4 joueurs choisiront les quatre personnages jouables de l'arbre : Ilsa, Elisabetta, Viktor et Heinrich. Partant du principe que tous sont all√© au ch√Ęteau au moins une fois (sans forc√©ment l'avoir explor√© √† fond hein bcbig_smile ), je pr√©sente le plan du ch√Ęteau avec RDC et 1er apparent et je le d√©cris "en gros" les √©l√©ments pr√©sent dans la l√©gende du plan". Souhaitant qu'il y ait le moins de monde sur place possible (pour √©viter que trop de personnes soient famili√®res de la situation initiale dans le ch√Ęteau), je demande aux joueurs qui jouent Viktor et Heinrich lequel est sur place et lequel arrivera. Il sera d√©cid√© que c'est Viktor (qui n'a pas fini ses √©tudes) qui sera sur place tandis qu'Heinrich reviendra (il a mis le ch√Ęteau de c√īt√© pour finir ses √©tudes et revient avec son dipl√īme en poche). Je prends donc √† part la joueuse qui contr√īle Viktor. Je lui pr√©sente le second niveau du ch√Ęteau (tr√®s utile de l'avoir en s√©par√©) et je lui explique les 5 premi√®res √©tapes du "processus" et la n√©cessit√© de l'orage (pour que Viktor soit pris par le temps et √©viter que la partie ne tombe √† plat). M√™me si j'ai bien d√©taill√© au d√©but l'approche diff√©rente que chaque fr√®re a du "processus" (scientifique ou occulte), j'oublie de proposer √† la joueuse que Viktor se soit "inspir√©" des notes d'Heinrich. Heureusement, elle rattrapera cette bourde durant la partie. Je lui souligne toutefois la curiosit√© qu'est Igor, toujours en vie et apte apr√®s toutes ces ann√©es. Je prends ensuite √† part la joueuse d'Ilsa et je lui explique le secret de cette derni√®re ainsi que les habitudes vestimentaires et caract√©rielles associ√©es. Je lui fait part √©galement de la grande r√©pugnance d'Ilsa pour la r√©animation. Enfin, je prends √† part le joueur d'Heinrich et je lui explique qu'il a d√©couvert que Viktor avait copi√© ses notes, pour mettre en place la rivalit√© entre les deux fr√®res (√ßa tombe bien le joueur et la joueuse qui jouent les fr√®res adorent s'envoyer des fions pendant les JDR bcbig_smile). Tout est en place pour le drama dark ! La joueuse d'Elisabetta s'√©tonne de ne pas √™tre prise √† part ; et non tout le monde ne peut pas avoir de noirs secrets bcwink Un peu de construction collective pour contextualiser l'arriv√©e des PJ (sauf Viktor) au ch√Ęteau, au cours de laquelle la joueuse d'Elisabetta m'avance que c'est l'occultisme de Viktor qui l'attire et non un amour aveugle ; elle sait donc sur quoi il travaille ‚ÄĒ la r√©animation. Je valide et on commence l'histoire.

  • Narration : Elisabetta, Ilsa, et Heinrich arrivent p√©niblement en cal√®che jusqu'au ch√Ęteau (1816 oblige) et frappe √† la porte. Ils sont accueillis par Igor, qui a pr√©par√© le repas, qui les installe et va chercher "ma√ģtre Viktor" au second. Viktor arrive et le repas commence, les discussions portant principalement sur les r√©ussites scolaires des deux fr√®res. L'orage gronde et rapidement Viktor se retire de table, pr√©textant une envie pressante. Viktor s'enferme dans le labos au second commence le processus. H√©las, il suscite l'√©tonnement et la suspicion de sa famille √† cause les bruits d'√©lectricit√© et la pluie qui coule par le plancher (qui est le plafond de la salle o√Ļ mangent les autres PJ, faut suivre bccool ). Rapidement Heinrich va s'enqu√©rir de ce qu'il se passe. Viktor l'envoie pa√ģtre √† travers la porte, ce qui agace Ilsa qui finit par monter, suivie d'Elisabetta. Le ton monte entre Viktor et Ilsa, cette derni√®re finit par enfoncer la porte. Tandis que les PJs d√©couvrent les lieux, Viktor a termin√© sa partie du processus. Je d√©crit donc la suite, alors que Viktor se fait √† la fois sermonner par Ilsa et press√© par Igor ("Vite ma√ģtre ! Il faut √©teindre les piles en flamme"). Ilsa finit par tirer le drap blanc qui cachait le pot-au-rose : le cadavre recousue baignant dans un aquarium. Elle crie de plus belle sur Viktor, et Heinrich en prend aussi pour son grade quand, accusant Viktor d'avoir copi√© ses notes, il avoue de fait √† sa m√®re qu'il planchait aussi sur le sujet. Un bruit d'√©clat de verre passe inaper√ßue au mileu de la dispute, de m√™me que l'eau qui se vide de l'aquarium. En revanche, un grognement rauque et sonore instaure instantan√©ment le silence. C'est avec horreur pour certain et admiration pour d'autre que la Cr√©ature se rel√®ve, sur les exclamations de joie d'Igor "Vivant! Il est VIVANT!". Ilsa s'empare d'une pelle √† proximit√© de sceau de sable et attaque la Cr√©ature. Sans succ√®s, tandis que la cr√©ature arrache la t√™te d'Ilsa (le "3" implacable bccool) r√©v√©lant son secret. J'avais oubli√© l'√©tranglement mentionn√© dans Fort, √† la page 14. Je donne la cr√©ature √† la joueuse d'Ilsa, qui la joue √† merveille : r√Ęle sinistre, bruit de pas sourd sur le sol, du bonheur bcwub. Elisabetta couvre la fuite de Viktor d'Heinrich (et d'Igor), ce qui lui co√Ľtera la vie. Efficace la Cr√©ature. Viktor et Heinrich fuit jusqu'√† l'√©curie, o√Ļ ils sortent les chevaux. Un grand bruit de verre se fait entendre, et la Cr√©ature atterie devant la porte de l'√©curie : elle a saut√© par la fen√™tre ! Heinrich tente sans succ√®s de distraire la cr√©ature avec un cheval, et les deux fr√®res combattent la cr√©ature. Heinrich p√©rira sous les coups sourd de la Cr√©ature, mais Viktor en viendra √† bout. Arrive alors Igor avec sa pelle, qui voit la situation et crie alors "TU AS TU√Č MON FR√ąRE !!!" ! Il soul√®ve sa pelle, ses manches amples se retroussent avec la gravit√©, r√©v√©lant de nombreuses cicatrices : Igor est lui aussi une cr√©ature !!! Il √©clate le cr√Ęne de Viktor, et la partie se termine sur la mort de ce dernier : Rideau,TPK.

---

Partie II : Un Colloque Scientifique Pas Comme Les Autres

  • Briefing : on encha√ģne, donc ce coup-ci inutile de tout r√©p√©ter, le setting est encore frais dans l'esprit de tout le monde. Je pr√©cise simplement que les PJ vont jouer des gens ext√©rieurs √† la famille Frankenstein. Je pr√©sente les concepts de groupe, et ce sera "les scientifiques" qui est retenu. Parfait, je voulait exploiter le c√īt√© "occulte" de la r√©animation, nous aurons donc une histoire "Rationnalit√© contre occulte". Nous avons donc le Dr Wolfstein g√©n√©raliste reconnu, le professeur Wilhelm Weiss (qui est en r√©alit√© une femme, Cornelia) sp√©cialiste des avorte... heu des probl√®mes de naissance, Le Dr Von Aderlsheim (paye ton nom impronon√ßable bcshock) sp√©cialiste des fluides du corps, le chirurgien de renom Pinderschlasse, et l'assistant de ce dernier Ludwig Gl√ľck. Je prends bien le temps de demander √† chacun son rapport avec Viktor et Heinrich (tous connaissent les deux fr√®res) pour savoir lesquels sont pro-Viktor ou pro-Heinrich. Beaucoup de pro-Viktor, bah ; √ßa n'emp√™chera pas le sc√©nario de tourner. Je ne d√©ploie pas de lien fort entre les m√©decin, ayant l'intime sentiment que tout va se jouer autour des deux fr√®res et que des intrigues autour n'auront pas leur place. Concernant les avantages et les d√©savantages, que du normcore sauf un nocore. Je donne acc√®s √† tous, sauf chien, y compris les surnaturelles : la joueuse qui joue le professeur Weiss choisit medium, int√©ressant... Nous commen√ßons sans tarder.

  • Narration : les PJ ont √©t√© convi√© par Heinrich Frankenstein afin de pr√©senter ses travaux √† son domicile, exp√©rience √† la cl√©. Ils arrivent en cal√™che, par une sombre et pluvieuse soir√©e... Il y a un effet "d√©j√† vu" avec la partie pr√©c√©dente, tr√®s bien : ce coup-ci les loups hurlent √† la mort quand ils arrivent. Ils sont accueillie par Igor, dans la salle √† manger qui pour le coup a √©t√© am√©nag√© en salle de r√©ception, ou une collation les attends "pour se remettre du voyage". Igor leur dit que le ma√ģtre ne va pas tard√© √† arriver. La pluie est battante dehors, et une fen√™tre s'ouvre suite √† un vent violent qui souffle toutes les bougies. Igor la ferme rapidement, puis s'en va chercher d'autres bougies. La pi√®ce n'est plus que faiblement √©clair√© que par le feu de chemin√©, permettant au PJ d'apercevoir une lueur verd√Ętre dans le jardin. Tandis que la pluie se fait plus discr√®te, laissant place √† un morne calme, ils entendent une litanie en latin. Le joueur de Von Aderlsheim m'avance que, m√©decin aguerri de l'√©poque, ils parlent tr√®s bien le latin. Bien jou√©, ils apprennent donc que la litanie est √† la fois une pri√®re √† de Sombres Puissances, mais ressemble aussi √† une invocation. L'orage commence √† gronder, couvrant la lointaine litanie, et √† ce moment Heinrich fait son entr√©e tandis qu'Igor rallume des bougies. Autour des petits fours les PJ discutent avec lui de ses travaux (faire bouger les membres du corps humain avec de l'√©lectricit√©), et lui demande o√Ļ est Viktor. Heinrich leur r√©pond qu'il ne l'a pas revu depuis que ce dernier a √©t√© exclu de la fac, puis rapidement les emm√®ne √† l'√©tage pour la fameuse exp√©rience, en les invitant √† se rhabiller ‚ÄĒ il devra ouvrir le toit pour capter la foudre. Les PJ montent avec lui, et Igor les suis. Heinrich d√©crit le fonctionnement de son exp√©rience avec forces d√©tails (j'ai du un peu improvis√©, mais HS5 fournit une base solide). Il ouvre donc le toit, d√©ploie l'antenne, abaisse le levier, et... BRAOUM !!! La foudre tombe au m√™me moment et Heinrich meurt foudroy√© sur le coup, la manivelle m√©tallique a conduit l'√©lectricit√©. Touchantes lamentations d'Igor plus tard, les PJ redescendent au salon et se pr√©pare √† repartir. Igor part chercher le cocher qui les a amen√©, mais l'homme est fou de peur. Les PJs le voient par la fen√™tre qui finit par se battre avec Igor. Le docteur Wolfstein descend dehors pour les s√©parer et l'homme lui donne une minute pour rassembler ses compagnons pour qu'ils partent. H√©las, tandis que ce brave Wolfstein est revenu pr√©venir ses compagnons au salon, ces derniers voient depuis les fen√™tres les chevaux, fou de peur, qui brisent leurs liens et s'enfuient dans les bois, le cocher sur leur talon. Tandis que les PJs se demandent quoi faire ‚Äď Igor a myst√©rieusement disparu ‚Äď le calme revient, laissant de nouveau entendre la litanie en latin, et tr√®s vide la lueur verd√Ętre r√©appara√ģt, plus forte : c'est l'entr√©e d'un petit b√Ętiment. Le mausol√©e ! Les PJs curieux (et majoritairement int√©ress√© par l'occultisme d'ailleurs) sortent voir de quoi ils retournent, √† l'exception de Wolfstein (team Heinrich frustr√©) qui reste dans le salon. A mesure de leur avanc√©e, ils reconnaissent la voie de Viktor. Ils d√©couvrent ce dernier √† genou, lisant le contenu d'un livre en cuir noir, en face des deux tombeaux ouverts (Karl et Caroline), avec un pentacle dessin√© avec du sang sur le sol. Au milieu de ce pentacle, un feu qui br√Ľle vert. Nos scientifiques de PJ arguent que ce doit √™tre du cuivre qui br√Ľle, d'o√Ļ la couleur. Viktor a termin√© le rituel mais rien ne semble marcher. Il prend conscience de la pr√©sence des PJs et leur demande ce qu'ils font l√†. Les PJ s'explique (Viktor n'√©tait pas au courant du colloque d'Heinrich), et sont curieux de son rituel et pourquoi ce dernier n'a pas march√©. Viktor regarde alors le dr Weiss avec un sourire en coin puis d√©signe le corps de Karl : "Tu pourrais lui demander". Le dr Weiss est d√©contenanc√©, Viktor a perc√© son secret de medium ! La joueuse a un regard mesquin, je jubile. Le dr Weiss s'avance alors, et demande √† Karl comment il a fait le rituel. Surprise ! Ce dernier lui r√©pond qu'il l'a fait pour r√©animer sa propre fille, et que ce faisant il a lib√©r√© un d√©mon, attir√© par les pouvoirs occultes. Le dr Weiss demande ensuite ce qui a rat√©, et Karl a un √©clat de rire : "Mais rien n'a rat√©, cet idiot [Viktor] a juste confondue les mots 'chair' et 'pierre' !". Gros silence, puis des bruits de pas sourds se font entendre dans la for√™t. Ces m√™mes bruits de pas sourds monte les escaliers de l'entr√©e et la porte s'ouvre devant un dr Wolfstein surpris. La statue de Prom√©th√©e ! Son bras tendue brandis une flamme en pierre t√Ęch√©e de sang, son regard vide (et √©rod√©) se pose sur le pauvre docteur, et sans que √ßa bouche s'anime sa voie r√©cite la phrase qui figurait sur son socle : "Je suis Prom√©th√©e, je transmet le savoir aux humains". Puis la statue s'approche d'un pas m√©canique du docteur Wolfstein, qui d√©cide de fuir au rez-de-chauss√©, o√Ļ il d√©couvre qu'Igor s'est enferm√© dans le garde mang√©. La statue, sur ses talons, abat sa flamme et le docteur meurt, le cr√Ęne √©clat√©. Pendant ce temps, ayant entendu les bruits dans la for√™t, les PJs laisse Viktor dans le mausol√©e et retourne vers la maison. Il d√©couvre le cadavre du cocher, le cr√Ęne d√©fonc√© comme par une grosse pierre. Pas le temps d'enqu√™ter, d'horribles aboiements se font entendre derri√®re eux ! L'affreux d√©mon "La B√™te" invoqu√© par Karl est sur leur trousse ! Les PJs courent jusqu'√† l'entr√©e et parvienne √† fermer et bloquer la porte d'entr√©e. Je les laisse faire, car j'ai pr√©vu le coup : le d√©mon saute sur le toit de l'√©curie, puis passe par la fen√™tre du salon ! Les PJs peuvent faire fasse aux d√©mon, ou tenter de fuir par l'escalier en colima√ßon, d'o√Ļ proviennent des bruits de pas lourds... la statue de Prom√©th√©e, ils sont encercl√©s ! Et l√†, shit happens : ma malchance de MJ de Sombre me rattrape bcsad. En d√©pit de mes deux m√©chants badass, seul un des quatre PJ restants mourra sous les morsures du d√©mon. La statue de Prom√©th√©e terminera en morceau, tabass√©e √† coup de tisonnier tandis que le d√©mon s'est fait saign√© √† grand renfort de chandelier pointu. Impossible √† ce stade de ramener Igor en renfort des m√©chants : aucune logique √† cela, et il ne ferait pas le poids √† un contre trois. Tant pis, le silence retombe dans la grande maison. Le lendemain, le corps de Viktor sera retrouv√© √† proximit√© du mausol√©e, √† moiti√© d√©vor√© [par le d√©mon avant qu'il ne s'en prenne au PJ]. Rideau, 2 morts sur 5.


Mes retours en vrac :
- le setting est compl√®tement OUF, les joueurs rentrent tr√®s facilement dedans : il a convaincu une joueuse de s'essayer √† Sombre ! Bient√īt Johan je t'enverrai un mail √† ce sujet bcbig_smile
- les aides de jeux sont super pratiques, polyvalentes et font vraiment le taf. Mention sp√©ciale au plan du ch√Ęteau repliable, le papier pli√© montre aux joueurs qu'il y a des secrets et √ßa les rends d'autant plus curieux d'aller explorer la b√Ętisse. Superbe synesth√©sie, si je puis me permettre.
- durée : à peu près quatre heures pour les deux parties + briefings, comptez une bonne demi-heure pour le briefing minimum (le second a été plus court). Les conseils à ce sujet dans le HS5 sont vraiment utile, ça guide bien.
- la partie II montre que sur le scénario type de Frankenstein, le développement (cf page 19) peut-être vachement variable. On peut vraiment faire un truc beaucoup plus progressif et rebondissant que la simple visite du décor et le drama dark.
- le "dosage de monstre" m'a l'air assez dur dans ce setting ! A la partie I je fais TPK avec La Cr√©ature et Igor (encore que sans ce dernier, j'avais la Final Girl, j'ai voulu un dernier rebondissement qui replonge dans l'horreur), √† la seconde avec la B√™te (qui savate bien) + Prom√©th√©e (que j'ai stat√© moi-m√™me c'√©tait un PNJ 4 avec R√©sistant) je ne fais que deux morts alors que la b√™te et la statue sont plus dangereuse que la cr√©ature + Igor. Certes les d√©s y sont pour beaucoup, mais avec un setting aussi √©labor√©, difficile de sortir de son chapeau des monstres au pif. De plus la sc√®ne de r√©animation mets tellement le focus sur le monstre ranim√©, que les autres para√ģtront accessoire sans am√©nagement pr√©alable, voir too much s'ils apparaissent apr√®s la mort du ranim√© (ce que j'ai pu √©viter avec Igor en r√©v√©lant [pour ce sc√©nario hein] qu'il √©tait lui aussi une cr√©ature).
- le fait de d√©crire les √©l√©ments du plan avant la partie permettent aux joueurs de conna√ģtre le gros du d√©cor sans avoir besoin de jouer des sc√®nes pour le montrer. De cette fa√ßon, mes joueurs n'ont pas bloqu√© sur la statue de Prom√©th√©e lorsqu'elle est apparue, m√™me si les PJs ne l'avaient pas vu auparavant.
- Du coup Johan, t'es-tu déjà servi de la statue de Prométhée ? Comment l'aurais-tu staté ? J'eu adoré voir sa tuile de perso dans HS5 bcsmile
- J'ai gaspillé le secret d'Ilsa dans ma partie I (heureusement, c'était des joueurs "de passage"). Ne faites pas ça chez vous, le peu de tension horrifique que ça a apporté n'en valait pas la peine.
- le toit, n'étant pas sur le plan, est complètement oublié. Personne n'y montera.
- "Igor" et "Viktor" c'est vachement proche, j'ai plusieurs fois confondu les deux.
- les joueurs ont regrett√© de ne pas avoir tout explor√© en deux parties, ce qui montre la super re-jouabilit√©, toutefois √ßa a amen√© l'inconv√©nient d'une joueuse qui voulait en pleine partie II partir explorer la cave sans raison... Heureusement que la lumi√®re verd√Ętre lui a √īt√© cette id√©e.
- la lecture des retours de partie de HS5 et HS6 est hyper utile : la réanimation alors que les PJs sont encore dans la salle à manger, la créature qui saute par la fenêtre, ... Autant de bonne idée que l'on peut reprendre pour nos parties.
- les PJs avec medium, c'est la vie ; j'en veux tous les jours bcwub

En conclusion, il est 1h20 du matin, et ce CR est probablement remplie de faute, désolé. Je dirai que "Aliiive !" étais, est, et (très probablement) restera mon setting favori de Sombre EVER. Je l'ai découvert lors de playtests avec Johan (je suis Vivien mentionné dans les HS5 et HS6 rock), j'ai rongé mon frein pendant les deux ans qu'il a mis à venir, mais le résultat est au delà de mes espérances. Vous aurez certainement d'autres retours de ce setting de ma part, et si je suis vraiment motivé, vous aurez peut-être une ****** de CAMPAGNE de "Aliive !"

Et ce setting le mérite.

Dernière modification par Ric Pogan (11 Aug 2020 20:58)

Hors ligne

#3 06 Aug 2020 13:20

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [HS5] Aliiive

Super comptes rendus, merci tout plein Vivien. Ton post m'a fait ma semaine.


Ric Pogan a √©crit :

Pour Johan, ne sachant pas ce que j'ai le droit de révéler ici, n'hésite pas à modifier ce qui tu veux garder à l'exclusivité des lecteurs.

C'est bon, ça passe.

De manière générale, comme précisé dans notre charte, nous partons du principe que tous les sujets de ce forum peuvent contenir des spoilers. J'apprécie cependant que, même dans ce cadre, on garde les twists secrets. Par exemple, je censurerais quiconque spoilerait la fin d'Ubiquité (S2) ou de NASM (S8). Le gros spoil qui tache, on évite.

Pour les petits spoils, à l'écrit, ça passe. De mon point de vue, ce sont surtout l'audio (podcasts) et la vidéo (actual plays, critiques sur YouTube) qui posent problème. À contenu équivalent, le texte spoile bien moins parce que, faut être lucide, il n'est pas lu.

Je veux dire, qui à notre époque va aller se cogner des tartines textuelles sur le Net ? Personne ne prend plus le temps. Alors qu'écouter un podcast en même temps qu'on fait la vaisselle ou le ménage, c'est courant. C'est surtout ce spoil casual que je veux éviter.


Partie I - Les Retrouvailles De Famille

Partie II : Un Colloque Scientifique Pas Comme Les Autres

J'ai lu tes CR avec beaucoup d'attention, mais n'y réagis pas car, hors manifester mon plaisir de lecture, je n'ai pas grand-chose d'intéressant à dire dessus. Je réponds par contre plus bas à tes questions et commentaires.

Ah si, un truc quand même : je suis hyper content de voir la rapidité avec laquelle tu t'es approprié le setting. Ta première partie est très proche de mon matos, la seconde s'en écarte assez sensiblement. C'est hyper gratifiant pour l'auteur que je suis parce que ça démontre l'efficacité, la praticité et la plasticité de mon setting. Je suis tout empli d'autosatisfaction.


Mention sp√©ciale au plan du ch√Ęteau repliable, le papier pli√© montre aux joueurs qu'il y a des secrets et √ßa les rends d'autant plus curieux d'aller explorer la b√Ętisse. Superbe synesth√©sie, si je puis me permettre.

Merci pour le compliment.

Moi aussi j'aime beaucoup ce gimmick. Ce d'autant qu'il est le fruit d'un gros taf de game design. √áa para√ģt tout b√™te et simple comme √ßa, mais j'y suis arriv√© par t√Ętonnements successifs. Le chemin fut long de mon id√©e initiale (des plans superpos√©s, pas top) √† la version finale (un seul plan √† volets rabattables, nettement plus fonctionnel).


- le "dosage de monstre" m'a l'air assez dur dans ce setting !

Ça va venir à l'usage.

L'important est que tu gardes bien en t√™te que le roster d'antagos d'Aliiive est construit en gradients de puissance. Au-del√† de leurs sp√©cificit√©s narratives, les PNJ offrent un assez large √©ventail technique gr√Ęce aux variations de leur stat blocks. Partant de l√† :

+ Si tu utilises les tuiles prétirées, ta sélection doit s'appuyer au moins autant sur les stats des antagos que sur leur BG.

+ Certains prétirés font facilement office de variables d'ajustement, Igor notamment. Comme tu l'as vu, il est facile d'en faire un allié comme un adversaire des PJ, voire de le permuter d'un état à l'autre selon tes besoins du moment. Et ce n'est pas le seul. Ça marche aussi avec Ilsa, Wilhelm et les frères Frankenstein (au moins l'un des deux).

+ Si le matos fourni dans HS5 ne correspond pas ou pas bien à tes besoins, il y a toujours moyen de remplir une ou plusieurs tuiles d'antagos à la volée. Il peut s'agir d'une créa instantanée custom, mais le plus simple est de permuter un nom et un stat block, par exemple la Fiancée avec les stats de Karl parce que tu as besoin de la booster.


- Du coup Johan, t'es-tu déjà servi de la statue de Prométhée ?

Non. Toutes les parties d'Aliiive que j'ai menées à ce jour sont racontées dans HS5 et HS6. Pas de statue dedans. Pour être tout à fait honnête, je n'ai jamais songé à l'animer. Pas que le thème ne m'intéresse pas (je suis assez fan de La Vénus d'Ille), mais je me suis concentré sur les réanimations organiques.

Dans mon esprit, la statue de Prom√©th√©e √©tait un clin d'Ňďil un peu appuy√© au sous-titre du roman de Shelley en m√™me temps qu'un commentaire intradi√©g√©tique ironique des Frankenstein sur leurs propres recherches. En gros, ils sont bien conscients qu'ils jouent √† Dieu et que c'est abus√©, mais s'en branlent.

Maintenant que tu √©voques le sujet, je vois le lien th√©matique entre la mythologie Frankenstein et le motif de la statue anim√©e : Pygmalion et Galat√©e bien s√Ľr. √áa colle m√™me plut√īt tr√®s bien.


Comment l'aurais-tu staté ?

Je pense que je partirais sur la base du Monstre ou de la Fiancée, peut-être en modulant Résistant (qui fonctionnerait moins bien contre les armes contondantes type masse) et en reskinant Fort autour du concept de feu divin. Pourvu qu'elle ne vire pas à la fireball med-fan, l'idée du feu comme arme naturelle est très cool.

Narrativement, y'a sans doute aussi quelque chose √† faire avec le concept de feu de la connaissance dans un setting o√Ļ pas mal de persos sont justement √† la recherche de cette fameuse connaissance, qu'elle soit scientifique ou occulte.


- le toit, n'étant pas sur le plan, est complètement oublié. Personne n'y montera.

Oui. C'est l'un des int√©r√™ts majeures des plans : ils cadrent le jeu. De temps en temps, y'a un joueur qui se risque en hors piste, mais c'est rare. Du coup, √ßa balise bien le d√©cor et donc facilite l'impro, aussi bien c√īt√© meneur que joueurs.


- "Igor" et "Viktor" c'est vachement proche, j'ai plusieurs fois confondu les deux.

Tip : Igor, c'est le bossu. bcbig_smile

Plus s√©rieusement : allonge le "o" et roule le "r" d'Igor fa√ßon ¬ę Igooooreuh ¬Ľ. C'est doucement rigolo et √ßa tranche sur un ¬ę Viktor ¬Ľ plus froid et abrupt.


- la lecture des retours de partie de HS5 et HS6 est hyper utile : la réanimation alors que les PJs sont encore dans la salle à manger, la créature qui saute par la fenêtre, ... Autant de bonne idée que l'on peut reprendre pour nos parties.

Ah merci, j'apprécie tout particulièrement ce retour. Penser et publier mes CR comme des aides de jeu complémentaires est mon truc du moment. Je suis bien content que ça fonctionne.


- les PJs avec medium, c'est la vie ; j'en veux tous les jours

Clair que cet Avantage fait le café.


Je dirai que "Aliiive !" étais, est, et (très probablement) restera mon setting favori de Sombre EVER.

Ta passion fait super plaisir à lire. Et explique très clairement le succès de tes parties. Je veux dire, je ne nie pas que ce setting soit cool (je connais son auteur, c'est un gars super bcsmile), mais c'est ta passion qui le sublime à ta table. GG !


si je suis vraiment motivé, vous aurez peut-être une ****** de CAMPAGNE de "Aliive !"

Yes !


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

#4 11 Aug 2020 11:18

Ric Pogan
membre
Inscription : 27 Feb 2019

Re : [HS5] Aliiive

Merci pour ces réponses Johan :)

Remarque : il est inscrit page 7 de HS5 que les fen√™tres du premier sont prot√©g√©s par des grilles. Donc dans la partie II, je n'aurais normalement pas pu faire passer La B√™te √† travers la fen√™tre. Heureusement que je n'avais pas d√©crit ce d√©tail ! Il y a pas mal d'autres d√©tails comme √ßa que j'ai oubli√© durant mes parties, mais √† force de relectures et de parties, je conna√ģtrai de mieux en mieux le setting.

À ce sujet, d'autres comptes rendu arriveront, je me replongerai dans "Aliiive !" au plus tard lundi prochain :D

Hors ligne

#5 12 Aug 2020 08:42

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [HS5] Aliiive

Ric Pogan a √©crit :

À ce sujet, d'autres comptes rendu arriveront, je me replongerai dans "Aliiive !" au plus tard lundi prochain :D

rock


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

#6 18 Aug 2020 01:42

Ric Pogan
membre
Inscription : 27 Feb 2019

Re : [HS5] Aliiive

texte
Peut-on redimensionner une image ?

Apr√®s une semaine de vacance en famille o√Ļ mes propositions de jeux de r√īle ont √©t√© infructueuse (le beau fr√®re qui ne parle pas la langue fut une embuche trop importante), je reviens vers mon quotidien pour retrouver ma table parisienne de jeu de r√īle. J'ai une joueuse qui a un long trajet retour du coup on a un imp√©ratif de fin √† 22h30, et il est d√©j√† 19h30.

Ça va être très serré, heureusement j'ai mon arme secrète, mon setting favori :

Aliiive !

Partie III : Deux pour le prix d'une !

  • Briefing : pas le temps pour un sc√©nario de mise en jambe, j'explique les r√®gles de base de Sombre et le syst√®me de r√©solution de Sombre Z√©ro en trois minutes. Je pr√©sente l'arbre g√©n√©alogique et j'explique l'histoire des Frankenstein de t√™te, je commence √† bien la conna√ģtre. Mal m'en a pris, j'ai failli r√©v√©ler ainsi un secret. Trop confiant le Ric Pogan. La consanguinit√© a d'avantage heurt√© les joueurs que mes tables pr√©c√©dentes, qui du coup font des plaisanteries sur le sujet et mettent en doute la viabilit√© d'enfants consanguins. La table se dissipe, je suis oblig√© de les rappeler √† l'ordre. Bordel, c'est loin d'√™tre gagn√©. J'√©voque tr√®s vite 1816, et on passe sur la cr√©ation collective. √Ä part un joueur qui jouerait bien Heinrich les pr√©-tir√©s ne semblent pas trouver preneur. Pas de soucis, je propose les diff√©rents concepts de groupes. "Les visiteurs inattendus" semblent d'embl√©e plaire, on part l√† dessus. Une roue de cal√®che cass√©e, et une longue marche √† pied vers l'habitation la plus proche, le ch√Ęteau des Frankenstein, dans la nuit et sous la pluie. Les joueurs proposent de jouer une famille, les Kr√ľeger. Ouf, la mayonnaise commence √† prendre. On a donc Helmut et Berthe Kr√ľeger, mari√©s, respectivement "amoureux transi" et "m√®re juive angoiss√©" (toute la famille est donc juive). Lui est d√©vou√© √† elle et veut gagner son estime, elle le m√©prise en retour. En revanche, les deux ont un amour inconsid√©r√© pour leur deux enfants, Maria et Hans Kr√ľeger. Maria a piti√© de son p√®re et se trouve souvent en conflit avec sa m√®re. Hans m√©prise son p√®re, et a peur de sa m√®re. Bon tout √ßa c'est bien gentil, mais √ßa nous fera pas du drama dark. Il faut que je r√©agisse vite pour recadrer. Aussi je change mon fusil d'√©paule et on passe en mode exploration du ch√Ęteau. Je leur indique que connaissant la r√©gion, ils savent pertinemment chez qui ils vont chercher secours. Qu'esp√®rent-ils y trouver ? Quels sont leurs objectifs personnels ? C'est chez les enfants qui l'on va trouver des pistes int√©ressantes. Maria, "musicienne macabre", a envie de v√©rifier si ce que l'on dit sur les Frankenstein est vrai, et souhaite voir des corps de personnes d√©c√©d√©es pour son inspiration musicale. Hans, "enfant √©trange", c'est √† dire un tueur d'animaux psycho-killer en devenir, est fascin√© par l'histoire des Frankenstein et souhaite par dessus tout acc√©der √† leur labos pour leur voler des notes sur leurs pratiques. Ouf, on a deux enfants qui vont fouiner partout, et leur parents qui vont les chercher : √ßa bougera un minimum. Le joueur d'Helmut me dit que ce dernier est admiratif du titre des Frankenstein. Je brode que c'est un titre de noblesse d'√©p√©e, et que la loi indique que l'on peut revendiquer le titre si l'on bat son actuel d√©tenteur en duel. Bullshit historique absolu, mais qui pourrait mener √† un duel avec Viktor des plus sympathiques. Enfin, il faut g√©rer les traits. Les joueurs ont √©t√© sage (un chien qui a finit en d√©coration), sauf la joueuse qui joue Hans et qui lui a pris "Artefact" et "Damn√©" ! Je la prend en appart√© pour que l'on s'occupe de cela, tandis que les autres joueurs commencent d√©j√† √† jouer leurs perso. L'artefact d'abord. Elle me propose un livre qui lui r√©pond lorsqu'elle √©crit dedans (comme le carnet de Tom Jedusor dans Harry Potter 2). Excellente id√©e, mais on n'aura pas le temps pour des apart√©s de dialogue √† l'encrier. Je refuse donc, et lui propose un cŇďur s√©ch√© qui r√©anime un mort si l'on lui insert le cŇďur dans la gorge (ou tout autre orifice). Elle qui voit Hans surpasser les Frankenstein, accepte de bon cŇďur. Quand au "Damn√©", je lui propose qu'Hans ai sign√© un contrat avec M√©phisto. "Pour obtenir le cŇďur", surench√©rit-elle. √Ä ce moment, je suis en roue libre : je n'ai aucune id√©e de comment va se d√©rouler la partie, aussi je mets toute les cartes de mon c√īt√©. Rien qu'avec ces deux traits, j'ai d√©j√† un antago qui se profile et une possible r√©animation en rab' si les traditionnelles ne se pr√©sente pas ou mal. J'ai toutefois bien g√©r√© mon timing, il est un peu plus de 20h30, on peut passer √† l'action.

  • Narration : Les PJs arrivent √† pied aux manoirs, sous la pluie et dans la nuit. Je met d'office les hurlements de loup, pour dissuader toute balade en for√™t (je connais mes joueurs). Ils frappent √† la porte, Igor leur ouvre et les invite √† rentrer dans la salle principale. Il s'√©clipse et s'en va chercher ma√ģtre Viktor (au rez-de chauss√©, mais √ßa mes joueurs n'en savent rien). Gros RP de la part de mes joueurs, notamment de Berthe, la m√®re authoritaire mais peu respect√©. Au milieu des √©changes un l√©ger raclement de gorge am√®ne le silence : Viktor fait son entr√©e. C'est un beau romantique, Maria est imm√©diatement sous le charme. Helmut lui explique la situation, et lui demande de l'aide pour r√©parer la cal√®che. Viktor d√©cline calmement ("R√©parer une roue de cal√®che par cette nuit pluvieuse ? Vous n'y pensez pas..."). Il leur indique toutefois que Igor va leur apporter une collation et qu'ils peuvent passer la nuit ici, par contre interdiction d'acc√©der au second, et inutile de d√©ranger les serviteurs du rez-de-chauss√©e. Sur ces derni√®res paroles, Viktor se retire. Que font les adolescents quand on leur formule des interdictions ? Ils les bravent pardis ! A peine Viktor est partie que Maria est d√©j√† sur ses talons, dans le petit couloir. Elle s'arr√™te au niveau de l'escalier, je lui d√©cris des voies venant d'en dessous et de l'activit√© venant d'au dessus. Vite rappel√©e par sa m√®re, elle retourne √† la salle puis visite la chambre. Je lui d√©crit le coin d'Heinrich et celui de Viktor, toute amoureuse de ce dernier elle lui range ses affaires, puis s'en va √† la fen√™tre. Elle voit alors Viktor sortir √† l'ext√©rieur, par la potterne du rez-de-chauss√©e. J'incite de ce fait le joueur √† la suivre, h√©las Berthe d√©barque dans la chambre et une autre discussion intense a lieu entre m√®re et fille. Pendant ce temps, Hans a fil√© √† son tour dans le petit couloir, et a descendu l'escalier. Il trouve Igor dans la cuisine entrain de pr√©parer le gueuleton pour les inviter. Apr√®s une courte int√©raction avec ce dernier, Hans est rattrap√© par son p√®re Helmut, qui le dispute puis tente de n√©gocier avec Igor la r√©paration de la roue du cal√®che (qui lui a √©t√© reproch√© plusieurs fois par Berthe). Pendant la n√©gociation, Hans se fait de nouveau la malle par la potterne, puis aper√ßoit Viktor qui se dirige vers le Mausol√©. Il d√©cide de le suivre, son p√®re sur les talons. Igor finit par apporter la collation, je d√©cris des l√©gumes et du porc. Du porc. √Ä des juifs. Et merde palm Je veux rectifier mais les joueurs refusent, et Berthe et Marie reparte dans une superbe dispute RP. Superbe, mais pas horrifique pour un sous. Pendant ce temps, Helmut surprends Hans a √©pier Viktor dans le Mausol√©e, et les cris d'Helmut font sortir Viktor. Il leur demande ce qu'ils font l√† et Hans avoue sa fascination pour la famille Frankenstein et leur r√©putation sulfureuse. Heureux d'avoir un public, Viktorles invite √† le suivre, "si vous voulez en avoir le cŇďur net sur notre Famille". Les trois rentrent dans le Mausol√©e, Helmut reste m√©fiant. Je d√©cris le Mausol√©e, et Viktor qui h√īt√© sans pudeur le couvercle de la tombe (on va oublier la dalle de marbre...). Bon l√†, ma r√©animation dans le Mausol√©e peine √† se mettre en place et j'ai deux PJ largu√© dans la salle √† manger. Et l'heure IRL tourne... Et l√† j'ai l'id√©e du si√®cle : ils veulent en voir de la r√©animation √† la Frankenstein ? Ils vont en avoir pour leur argent. √áa va mal tourner leur histoire de gamins curieux, mais apr√®s tout on est dans Sombre. Du coup la pluie se fait entendre nettement mieux dans la salle, et rapidement des t√Ęches d'humidit√©s apparaissent au plafond, suivi de gouttes d'eau. Maria et Berthe comprennent qu'il pleut √† l'int√©rieur du second et se pr√©cipite pour voir ce qui s'y passe. Ils arrivent devant la porte ferm√© √† cl√©, et l√† le joueur de Maria me dit qu'elle a sans doute trouv√© la cl√© en "rangeant" les affaires de Viktor. On a pas de temps √† perdre, je signe. Ils arrivent dans un laboratoire soigneusement ouverte, avec un Heinrich Frankenstein en train de d√©plier l'antenne du laboratoire, qui demande d'une voie gla√ßiale "Que faites vous ici jeune fille ?". Dieu que j'adore ce personnage. Quelques explications des PJs √† Heinrich (qui tacle son fr√®re Viktor au passage) plus tard, la foudre tombe et les piles se galvanisent d'√©lectricit√©. Arrive Igor pour refermer la verri√®re et l'antenne, tandis qu'Heinrich branche tranquillement les piles √† l'aquarium centrale (contenant une silhouette humaine), ignorant les r√©criminations d'une Berthe choqu√©e. Maria rel√®ve ses manches et demande si elle peut √™tre d'une quelconque aide. Mouhaha... Heinrich la d√©shabille du regard et lui r√©pond : "J'ai plein d'id√©es √† votre sujet jeune fille, mais ce sera pour plus tard". La remarque salace et froide √† la fois, les joueurs ne l'ont pas vu venir. Quand je vous dis que j'adore ce personnage bcwub Mais bon, il ne faudrait pas que les PJs du Mausol√©e s'ennuie, je revient √† eux. Viktor leur demande un peu de sang frais. Helmut s'y oppose, et voyant Hans se proposer avec enthousiasme, pr√©f√®re se saigner plut√īt que de voir son fils le faire. Viktor r√©cup√®re le sang sur un pinceau et trace un pentacle (on reste dans le classique) au sol avec. Il allume √† son milieu un feu de charbon, qui tr√®s vite devient vert tandis que Viktor commence sa litanie rituelle. Heinrich baisse un dernier levier, et l'√©lectricit√© envahit l'aquarium dont l'eau devient rouge. Berthe veut prendre Maria et fuir, h√©las les piles pr√®s de l'entr√©e prennent feu et Igor, occup√© √† les √©teindre, leur bloque le passage. Je passe tr√®s vite d'une r√©animation √† l'autre pour que les joueurs comprennent qu'elles ont lieu simultan√©ment. Viktor termine sa litanie et la foudre frappe le Mausol√©e, en un fracas assourdissant. Le feu s'√©teint, et deux yeux rouges apparaissent dans les orbitres de feu Karl Frankenstein. "√áa a march√© !" Jubile Viktor devant son public impressionn√©. Heinrich ouvre un robinet pour vider l'eau de l'aquarium. L'eau s'√©coule, puis un silence s'installe dans le laboratoire, entrecoup√© par les bruits de l'orage. Puis un l√©ger mouvement de bras, suivi d'un long r√Ęle rauque. "Il est vivant ! Il est VIVANT !" cri Heinrich d'enthousiasme. Et l√† climax, place √† la boucherie. Karl se rel√®ve de sa tombe et d√©gaine son sabre de cavalerie, d√©capitant Viktor qui n'a rien vu venir. Le bras de la cr√©ature se tend brusquement, √©clatant la paroie de l'aquarium ; elle se rel√®ve devant Heinrich √©merveill√©, et brise froidement la nuque de ce dernier. Karl se dirige d'un pas d√©cid√© vers Helmut et Hans, ils vont pay√© d'avoir regard√© sa r√©animation comme un num√©ro de cirque. La cr√©ature se dirige vers Berthe et Maria ; elles ne sont pas comme lui, elles doivent mourrir. Helmut s'empare d'une croix en fer pour contenir les assaults de Karl, il p√©rira de la lame de son adversaire pendant qu'Hans s'enfuit. Je donne Karl au joueur qui jouait Helmut. La cr√©ature va saisir Maria qui s'enfuit avec Igor, Berthe s'interpose. Ce geste va lui co√Ľter la vie, je donne la cr√©ature au joueur qui jouait Berthe. Les PJs tombent comme des mouches. Maria fuit au rez-de-chauss√© et se fait √©trangler √† mort par la cr√©ature dans la cuisine. Hans a fuis par l'arri√®re de la maison et se fait rattraper par Karl au niveau de la potterne. Ce dernier lui passe le sabre √† travers le cŇďur. La potterne est ouverte... Le regard de Karl croise celui de la cr√©ature... Mes joueurs me le demandent, je leur accorde. La cr√©ature fonce sur Karl, celui-ci la re√ßoit √† coup de sabre ! Le sang gicle de chaque c√īt√©, La cr√©ature mutile Karl en l'√©tranglant tandis que ce dernier surine sauvagement la cr√©ature. Karl est tenace, mais les coup de poing de la cr√©ature en viendront √† bout. Elle s'enfuit dans les bois, et Igor adopte le chien, dernier survivant de la famille Kr√ľeger. Rideau, TPK.

Et fin de la séance à 21h51, je suis dans les temps !!!

Remarques :
- Comme d'hab', j'écris ce retour à chaud très tard le soir. Désolé pour les fautes d'orthographes.
- Deux réanimations pour le prix d'une ! Ce fut éprouvant, mais je suis très fier.
- J'ai fini dans les temps, pari gagné. Pas facile.
- En format court, le setting fonctionne aussi, par contre raccourcissez le développement. J'ai du déclencher mes réanimations peut-être 20 minutes après l'arrivée des PJ au manoir.
- Du coup, le soucis du temps court, c'est que l'on a brainstormé beaucoup de chose qui ne seront pas utilisés pendant la partie. Mais faites la même chose, ça apporte un certain confort.
- Ne vous refusez rien. Les joueurs qui proposent des trucs de oufs peuvent donner des parties de ouf. Ou pas, mais c'est rarement contre-productif.
- A noter que j'ai préparé pour le briefing l'image de l'uniforme de Karl (l'image ci-dessus) sur mon pc, pour que les joueurs voient tout de suite de quoi je parle ; car les régiments d'uhlans je trouve vraiment la référence historique trop cryptique, bien que plus sérieuse que les uniformes vert et les casques à pointe.
- Mes joueurs m'ont reproché la présentation du rez-de-chaussé et du premier. Si j'ai de nouveau une table de PJ extérieurs aux Frankenstein, j'essaierai de ne pas leur décrire.
- La pluie qui passe à travers le plancher c'est décidément trop bien pour attirer les PJs au labos, j'adore !
- Karl + La Créature contre 4 PJs, c'est TPK quasi assuré. Mais bon, on est dans Sombre, ils n'avaient qu'à pas se séparer, et puis après ma malchance au dé de la partie II, j'ai préféré assurer mes arrières bcwink
- je rajouterai sans doutes des remarques demain ou après demain, là il est 2h43 (Johan l'heure du forum recule d'une heure...) et je suis trop crevé.

√Ä bient√īt pour d'autres m√©saventures dans le ch√Ęteau des Frankenstein !

Dernière modification par Ric Pogan (18 Aug 2020 09:17)

Hors ligne

#7 18 Aug 2020 17:34

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [HS5] Aliiive

Super compte rendu !

La double réanimation est trèèès cool. rock


Ric Pogan a √©crit :

Peut-on redimensionner une image ?

Le forum le fait automatiquement. Chez moi, en tout cas.


Johan l'heure du forum recule d'une heure...

Chez moi, ça le fait. Il est 18h30 et ce post affiche 18h30. Le compte est bon.


√Ä bient√īt pour d'autres m√©saventures dans le ch√Ęteau des Frankenstein !

Je les attends avec impatience.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

#8 20 Aug 2020 21:23

Ric Pogan
membre
Inscription : 27 Feb 2019

Re : [HS5] Aliiive

C'est bon pour l'heure Johan, il fallait juste que je me règle en UTC+1. Je voulais aussi réagir ici sur un retour que j'ai eu suite à une partie de "Aliiive !" :

¬ę L'horreur gothique, √ßa ne fait pas vraiment peur ¬Ľ

Après la partie, je fais toujours un débriefing, au cours duquel les joueurs sont invités à me donner leur avis et à échanger sur la partie. La partie III ne fait pas exception à la règle et là un joueur m'a indiqué que bien qu'il avait apprécié la partie, il ne l'a pas trouvé effrayant. Ses raisons furent les suivantes : l'époque est lointaine donc c'est plus facile de se dissocier de son personnage, et l'horreur gothique a tellement été essoré qu'elle n'en est plus du tout effrayante.

Je ne suis pas d'accord avec ce postulat. J'en conviens, d'aucuns trouveront plus facile de se projeter dans un vacancier d'Indian Lake en 2018, que dans un voyageur allemand du d√©but du XIX√®me si√®cle. Pour moi la seule diff√©rence est la meilleur connaissance du premier contexte historique que le second. L√† dessus le setting propose une liste des v√™tements d'√©poques pour que joueurs visualize mieux l'apparence de leurs personnages. Pour le contexte je pense que √ßa suffit. En effet, la majorit√© du vocabulaire commun couvre la majorit√© des objets que les PJs peuvent rencontrer et c'est une √©poque relativement simple d'un point de vue technologie : si peux d'entre nous connaissent le vocabulaire des objets de l'√©poque, tout le monde voit √† peu pr√®s comment fonctionne une lampe au gaz o√Ļ comment allumer un four √† bois. De plus les Frankenstein, hormis le labos, ont finalement un int√©rieur tr√®s m√©di√©val et peu g√©orgien (et encore moins victorien : pas d'antichambre, de boudoir, et autre pi√®ces tr√®s codifi√©es).

Concernant l'horreur gothique en elle-m√™me. M√™me si je pense qu'elle a √©t√© transform√© en aventure au cin√©ma (j'ai une culture cin√©matographique proche du z√©ro, mais j'ai en t√™te le Van Helsing de 2004 qui n'est plus du tout de l'horreur), je pense aussi que face √† des antagoniste aussi vieux, aussi connus et autant tourn√©s en d√©rision, de nombreux joueurs inconsciemment sortent du postulat de victime de film d'horreur pour s'imaginer dans un train fant√īme √† l'ancienne. J'ai du mal √† casser ce sentiment, j'ai malgr√© tout deux pistes :

- le malaise face aux Frankenstein : Heinrich est un psychopathe froid, √† la limite de la cruaut√©. Faire ressortir son manque total d'empathie pour les PJs, notamment en √©voquant de futurs exp√©riences sur eux, en les comparant ouvertement aux cadavres dont il s'est servi, voir en faisant des insinuations perverses (attention √† la s√©curit√© √©motionnelle de la personne en face de vous pour √ßa) instaure un l√©ger malaise qui va amener la peur. Le joueur , se sentira en danger - √† travers son PJ : √©tant menac√© directement, sur des registres qui sortent de l'horreur gothique "biens√©ante". Avec Viktor c'est plus compliqu√© √† faire. Son c√īt√© romantique le rend certes plus sympathique aux premiers abords (il est nettement plus social qu'Heinrich), je pense qu'il faut camper sa position de baron : il n'a aucune empathie pour la pl√®be, qu'il voit comme des consommables. S'il peut faire semblant d'en montrer en premier lieu (pour s'amuser ou pour donner une bonne image de soi face √† des inconnues), son attitude doit changer quand on approche de la r√©animation. Manque totale de d√©cence envers les cadavres ("Igor, d√©barrassez nous donc de la viande avari√©e"), j'aime aussi qu'il demande aux PJ de "participer" √† son rituel : en donnant un peu de sang, en s'exposant sur un pentacle (qui pompera l'√©nergie vitale du PJ). Il va sans dire que participer entra√ģne une blessure. Il peut mettre la pression pour obtenir ce qu'il veut (voir aller jusqu'√† l'agression ? Ce n'est jamais arriv√© √† ma table) ou simplement se fendre d'un "Ce n'est pas grave, j'ai press√© une cagaude pas plus tard que ce matin ; son sang fera l'affaire".

- décrire le gore : quand la créature étrangle sa victime, je décrit la langue pendante, les bruits de suffocation, la peau qui devient bleu, les yeux qui se gorgent de sang (les vaisseaux capillaires explosent). Cela ralentit l'action, mais ça ramène la partie dans l'horreur. Le gore médical ramène instantanément à la réalité et casse le filtre de pudeur amené par l'image romancée que les gens ont de l'horreur gothique.

Hélas, ces pistes ne me satisfont qu'en partie, car dans les deux cas on sort du cadre de l'horreur gothique pour entrer dans une autre horreur. Après je n'ai pas l'impression de pouvoir faire grand chose face à des joueurs qui se blindent (typiquement en créant des meurtriers d'animaux et autres obsédés du macabre qui n'ont que peu de raisons d'être effrayé par les exactions des Frankenstein)... J'ai beau rappelé la condition de victime des PJs au début, je ne pense pas que ce soit suffisant.

Et vous, qu'en pensez vous ? Avez-vous des conseils ou des suggestions face à ce phénomène ?

Hors ligne

#9 21 Aug 2020 10:46

Aellle
membre
Lieu : PO
Inscription : 26 Aug 2019

Re : [HS5] Aliiive

Salut, vaste question que tu soulèves ici!
Mes deux centimes, rapides :

En Zéro je table surtout sur la létalité du système et le rythme rapide des phases d'action. La peur est celle de perdre son perso, amplifiée par le sentiment d'urgence et l'absurdité des situations. Après plusieurs joueurs m'ont dit que c'était encore mieux dans une situation banale, qui ressemble à notre quotidien. Il y a souvent beaucoup d'humour en Zéro, du moins à ma table. C'est intense, mais c'est pas du Classic ou du Max en termes de "peur" comme tu sembles l'évoquer. Quoiqu'avec Grimmies ...
Je n'ai hélas pas encore HS5, alors je ne peux pas vraiment en dire plus.

Hors ligne

#10 21 Aug 2020 11:07

DeathAmbre
mister pitbull
Inscription : 01 Mar 2009

Re : [HS5] Aliiive

+1 avec Aellle

Yo Ric,

Bien que n'étant pas du tout attiré par cette période historique et le folklore gothique, je lis néanmoins quasiment tous les CR de parties sur le forum.

Personnellement (tr√®s) sensible au sursaut de surprise (trompeusement appel√© "jump scare") et grand amateur de "films-BOUH!", je table n√©anmoins plus sur provoquer le malaise et le d√©go√Ľt dans mes parties, et produit principalement des antagonistes fonci√®rement humains, car le ph√©nom√®ne surnaturel cr√©e une distanciation, quoi que tu fasses ou dises, d√®s lors que tu int√®gres un √©l√©ment/effet qui n'existe pas dans la vraie vie du quotidien v√©cu ou de l'ordre du possible/cr√©dible, tu poses une fen√™tre : les joueurs pourront toujours choisir de regarder √† travers sans l'ouvrir, et de rester √† l'abri dans la maison. Ce ph√©nom√®ne ne peut que s'accentuer si en plus de cela tu tiens compte de leur "s√©curit√© √©motionnelle" : si tu joues dans leur zone de confort, comment veux-tu les mettre en situation d√©stabilisante ? par d√©finition, comment peut-on √™tre effray√© confortablement ? ressentir de la peur en s√©curit√© ? en fait, seul le joueur choisit lui-m√™me d'√™tre pris au jeu, tu peux d√©ployer tous les efforts du monde, il reste le seul d√©cisionnaire et acteur de son abandon.

Bref, tout ça pour dire que je pense qu'il s'agit d'un faux problème : si tu ressens une bonne dynamique pendant la partie, que les joueurs sont proactifs et qu'une tension s'installe suffisamment pour provoquer des comportements fébriles, alors ne cherche pas plus loin, tu as fait ton job.

Dernière modification par DeathAmbre (22 Aug 2020 00:53)

Hors ligne

Pied de page des forums