Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Hotline Inviter Johan Scipion Conseils d'achat Tipeee

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

HOTLINE ++ ACHETER Sombre ++ CONSEILS d'achat ++ SOUTENIR sur Tipeee ++ INVITER l'auteur

#11 21 Aug 2020 13:13

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [HS5] Aliiive

Ric Pogan a Ă©crit :

C'est bon pour l'heure Johan, il fallait juste que je me règle en UTC+1.

yes


d'aucuns trouveront plus facile de se projeter dans un vacancier d'Indian Lake en 2018, que dans un voyageur allemand du début du XIXème siècle.

Même s'il est vrai que l'historique tend à distancier, je pense que l'effort est grosso merdo le même. De mon point de vue, l'époque et le lieu comptent moins que les conventions de genre. Ce que je veux dire, c'est qu'en terme de suspension d'incrédulité, le slasher et l'horreur gothique, c'est kif-kif. Deux sous-genres tout aussi irréalistes et codifiés l'un que l'autre.

Du coup, ça en revient à une question de goûts et de culture horrifiques. Untel est plus habitué au slasher et en préfère les codes, tel autre kiffe ceux de l'horreur gothique. Une fois que tu les as assis tous les deux à ta table, il n'y a pas grand-chose que tu puisses faire pour changer ça. Il faut juste s'en accommoder. Ou pas. Si un joueur n'accroche vraiment pas à l'horreur gothique, mieux vaut qu'il ne vienne pas lorsque tu mènes Aliiive.

Conclusion : pour optimiser les chances de succès de ta partie, faut bien la pitcher. Et pas seulement pendant le briefing car c'est déjà trop tard. Faut le faire avant, durant le recrutement. Si tu annonces de l'horreur gothique, que tu expliques ce dont il s'agit, puis que tu livres exactement ce que tu as annoncé et expliqué, mais qu'il se trouve tout de même un joueur pour s'en plaindre, on peut se dire que ce n'est peut-être pas de ton côté qu'il y a souci.


j'ai en tĂŞte le Van Helsing de 2004 qui n'est plus du tout de l'horreur

Ah mon Dieu, ce film. bcshock bcroll bcbig_smile


de nombreux joueurs inconsciemment sortent du postulat de victime de film d'horreur pour s'imaginer dans un train fantĂ´me Ă  l'ancienne. J'ai du mal Ă  casser ce sentiment

Si les codes de l'horreur gothique posent problème, y'a moyen de lever un peu le pied dessus. Mes pistes perso :

+ Pas de surnaturel qui ne soit scientifique. Exit les réanimations occultes, les démons et les grimoires.

+ Pas d'Igor. Narrativement, c'est un peu chiant, mais le fait est qu'il charge beaucoup en clichés.

+ Plus de drama dark, moins de réanimations. Pour moi, le drama familial est pile-poil gothique, mais le point est qu'il n'est pas spécifiquement gothique (alors que les réanimations old school, nettement plus). À côté de ça, il est proche des joueurs, même si l'époque et le lieu ne le sont pas. Qui n'a de famille aux relations compliquées ?


Après je n'ai pas l'impression de pouvoir faire grand chose face à des joueurs qui se blindent (typiquement en créant des meurtriers d'animaux et autres obsédés du macabre qui n'ont que peu de raisons d'être effrayé par les exactions des Frankenstein)...

Ah mais si, grave !

C'est toi qui valides les concepts des PJ, donc si quelque chose ne te semble pas convenir au cast, au setting et/ou au sous-genre, tu as toute légitimité à mettre ton véto. Sous la forme d'un « oui mais » plutôt que d'un « non », c'est plus cordial et plus efficace.

Exemple tiré de mon dernier playtest. Thomas (pas Munier, un autre) était à ma table, et l'inclusion de son perso dans le groupe s'avérait délicate. Durant le brainstorming, nous sommes partis de son concept de militant antiraciste, puis on en est arrivé à un activiste antispéciste. Au final, on s'est arrêtés sur un vétérinaire vivisectioniste big pharma, qu'il a joué.

C'est une évolution vers l'obsession du macabre, le contraire de ce que tu recherches, mais on aurait très bien pu faire le chemin inverse si cela avait été plus approprié à notre partie. Le point essentiel est que Thomas était accommodant. Il était disposé à modifier son concept pour mieux servir la table et le jeu. La définition même du bon esprit rôliste, selon moi.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#12 22 Aug 2020 23:08

Ric Pogan
membre
Inscription : 27 Feb 2019

Re : [HS5] Aliiive

Merci pour vos réponses.

Merci pour ton retour Aellle, c'est curieux qu'en changeant le système on obtienne une ambiance différente (alors que zéro est juste censé être une simplification technique de Classic, non ?). J'ai vu la même chose à ma table, peut-être qu'inconsciemment les gens prennent plus au sérieux Classic car il est plus complexe ?

Pour répondre à DeathAmbre, en général la question de la sécurité émotionnelle se pose peu avec Sombre : quand je présente le jeu les joueurs savent ce pour quoi ils signent : du gores, des meurtres, des ambiances oppressantes, tout le toin-toin des films d'horreur. Sauf que l'horreur sexuelle (par là j'entends toute situation qui utilise ou suggère un rapport sexuel pour amener la peur) n'en fait pas partie donc le joueur ou la joueuse n'a pas foncièrement conscience que la partie peut dériver vers ce sujet sensible pour beaucoup. En temps normal je n'utilise pas ce genre, pour la simple raison que cela ne m'intéresse pas. Après je trouve que c'est très à propos avec le personnage d'Heinrich donc je peux rendre ce dernier malaisant sur le sujet si je connais bien la personne en face de moi, si je sais que ça va passer avec, et si je m'en sens l'inspiration. C'est à dire pas souvent, et ça n'ira pas plus loin (en général la Créature étripera Heinrich avant que ce dernier ne puisse mettre ses projets à exécution).

Pour Johan enfin : merci pour le conseil sur le pitch. Pour ma prochaine partie "d'Aliiive !" (semaine prochaine si tout se passe bien rock), j'insisterai d'avantage sur les pratiques macabres des Frankenstein, les rĂ©animations scientifique et/ou occulte, et les thèmes du gothique : exploration de lieux sinistres d'un autre temps, drama familial, actes impies.   

Merci pour les pistes, mais à la réflexion je pense que c'est DeathAmbre qui a raison ; c'est un faux problème. Et si je tors l'horreur gothique pour amener la peur chez ceux qui en sont insensible, je vais probablement décevoir les personnes qui sont venues pour ça. Donc je vais faire de l'horreur gothique à fond, après tout c'est ce qui me fait autant adorer ce setting yes

Par contre tu as complètements raison sur la validation de concept de perso : je serai moins laxiste sur les concepts présentés (la montre c'est terrible...), et je soulignerai qu'il vaut mieux créer des personnages qui seront sensibles à l'horreur gothique : puritain, religieux, noble innocent, etc.

Après je comprends que des joueurs n'aient pas envie de jouer de l'horreur qui ne leur parle pas...

On verra bien Ă  la prochaine partie, que vous pourrez bientĂ´t lire ici !

Hors ligne

#13 23 Aug 2020 15:23

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [HS5] Aliiive

Ric Pogan a Ă©crit :

c'est curieux qu'en changeant le système on obtienne une ambiance différente (alors que zéro est juste censé être une simplification technique de Classic, non ?). J'ai vu la même chose à ma table, peut-être qu'inconsciemment les gens prennent plus au sérieux Classic car il est plus complexe ?

Pour moi, l'explication est que si Zéro est effectivement une simplification de Classic, simplifier signifie aussi changer. Tu ne peux pas retirer des trucs à un système sans le modifier, justement parce que c'est un système. La soustraction est une opération, et toute opération altère le matériau de base. Quand tu changes les règles, tu changes la manière dont on joue le jeu, donc l'expérience ludique, donc l'ambiance autour de la table. En clair, les règles comptent.

De Classic à Zéro, la simplification supprime le deck, la jauge d'Esprit, et élague la liste des Traits. C'est très significatif. C'est pour cela que les deux systèmes cohabitent dans Sombre, et que Zéro s'est ajouté à Classic plutôt qu'il ne l'a remplacé. La diversification des blocs de règles ouvre les horizons ludiques et narratifs du jeu, ce qui l'aide à accomplir sa promesse de généricité horrifique.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#14 08 Sep 2020 20:48

Ric Pogan
membre
Inscription : 27 Feb 2019

Re : [HS5] Aliiive

Briefing : Je présente la famille Frankenstein et ce que l'on va faire. Les pré-tirés ne trouvent pas preneur, on part sur des créations libres. Et zut j'ai oublié mes tuiles vierges. Pas grave, je leur montre une tuile, leur découpe des carrés de papier, et ça roule. Le pote me créé un noble qui a connu Wilhelm, pas mal. On creuse un peu, il m'invente un noble a qui Wilhelm a promis la main de Justine. La joueuse n'a aucune idée de personnage - rah la fatigue - du coup je lui passe Elizabetta...

Bon... Je devais faire un CR de ma dernière partie mais une pile d'ennui IRL me sont tombés dessus et ça commence à faire trop loin pour faire un CR correct (pour une partie qui n'était pas oufissime, la faute à une fatigue général). Aussi je vais plutôt mettre le focus sur les deux soucis que j'ai rencontré :

La Statue de Prométhée :
Ce coup-ci elle est arrivé un peu comme un cheveux sur la soupe (Rien ne l'annonçait, à part un sous entendu de Heinrich que les joueurs n'ont pas compris). J'aimerai vraiment avoir une scène où les joueurs puisse la voir (ou la savoir) s'animer. Certes il y a eu mon coup de génie dans la partie II, mais j'aimerai un set up où c'est amené. J'ai bien songé à quelques pistes (Karl indique dans son livre qu'il a fait une erreur et depuis la statue s'anime à chaque orage, Viktor pense que la statue connaît les pouvoir de nécromancie de son grand-père et va chercher à la faire parler, ...), mais je ne suis pas satisfait.

• Comment mettriez-vous l'animation de la statue en scène ?

Je tatonne aussi sur le bloc de stats de la statue. Je voudrait un antago resistant, mais qui ne tue pas trop vite. J'aimerai parvenir à un résultat fixe pour me faire sa tuile en version imprimée custom bcwub Pour le moment elle ressemble à ça :
Statue de Prométhée
"Je transmet la connaissance aux humains"
Niveau 5
Arme : flamme en pierre (horrifique)
RĂ©sistant, MĂ©thodique (La statue infligera au maximum 2 blessures par coup. Elle veut entendre ses victimes crier, preuve que la connaissance rentre bien en eux)

J'ai essayé sans le méthodique et en décrétant que la flamme en pierre n'était pas horrifique (max 1 blessure par attaque), mais c'était beaucoup trop lent – surtout si la statue est seule. D'où le méthodique. J'ai voulu tester ça à la dernière partie, mais la statue n'a fait que rabatteuse c'est la Fiancée qui a fait tout le boulot. Donc je n'ai pas encore pu tester ça, mais j'aimerai bien vos avis sur le bloc de stats.


La réanimation occulte
J'ai également pas mal patiné sur la mise en scène de la réanimation "occulte" : faire juste tomber la foudre et TADAAA ! me semblait vachement cheap (au point que dans ma partie j'ai changé mon fusil d'épaule au dernier moment : Viktor a subit la foudre, et finalement c'est Heinrich qui est venu finir le boulot).

• Comment bien mettre en scène la réanimation occulte ?

Ce serait über-cool d'avoir un processus comme pour la réanimation "scientifique". Je pensais un truc comme ça :

1) Frankenstein (Viktor de préférence, mais pas forcément) trace le pentacle (+cercle ?) au sol et allume des bougies (ou un feu au milieu)

2) Frankenstein commence a réciter la litanie en latin (of course, toute invocation magie noire qui se respecte se fait en latin bcbig_smile ).

3) Le feu/les bougies commence à dégager une lumière verte.

4) Tout en récitant, Frankenstein effectue le "sacrifice" : verser un peu de son propre sang sur le pentacle, jeter des ossements au feu, sacrifier un personne (un PJ ?), ...

5) La foudre tombe, une intense lumière éblouit tout le monde

6) les bougies/le feu s'éteignent, tout le monde se retrouve dans l'obscurité

7) Deux petites lueurs rougeâtre perce l'obscurité : le mort a ouvert les yeux !

Je pense qu'il est améliorable, comment le verriez vous ?

C'est Ă  vous !

Hors ligne

#15 08 Sep 2020 23:09

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [HS5] Aliiive

Ric Pogan a Ă©crit :

Comment mettriez-vous l'animation de la statue en scène ?

Moi perso, la foudre (because Zeus). Elle tombe sur la statue, la statue s'anime.

j'aimerai bien vos avis sur le bloc de stats.

Mon impression est que c'est un stat block un poil, comment dire, control freak. bcbig_smile J'entends par là qu'on sent que tu veux obtenir des effets prédictibles et calibrés (Niveau super élevé pour éviter l'échec, plafonnement des dommages).

De mon point de vue, c'est prendre Sombre à rebours. Il faut au contraire embrasser l'aléa, c'est-à-dire accepter que, d'une partie à l'autre, des fois la statue cartonne, et des fois pas. Sinon, tu scriptes par la technique, ce qui réduit l'agentivité des joueurs.

Partant de là, mon conseil serait plutôt de stater l'antago balèze mais pas cheaté, puis de cogiter à un plan de secours pour les cas où il patauge, parce cela va forcément arriver (même avec un Niveau 5 d'ailleurs, ce sera simplement un peu moins fréquent).

Typiquement, un ou deux antagos de soutien. Genre, je ne sais pas moi, le piaf qui lui bouffe le foie, et qui lui aussi pourrait être animé par la foudre. Au pire, la statue Morte donc brisée pourrait évoluer en Débris (la tuile est toute faite, c'est pratique ^^).


Ce serait über-cool d'avoir un processus comme pour la réanimation "scientifique". Je pensais un truc comme ça

Pas mal du tout, je trouve.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#16 05 Nov 2020 01:47

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [HS5] Aliiive

Sur le Discord de CasusNO, Virgile a Ă©crit :

Pour Halloween, j'ai mené pour la première fois le scénario Aliiiiive du HS5 (scénar" Frankenstein") et ça fonctionne vraiment bien.

Les CR du HS6 aident bien aussi à ne pas se sentir démuni lors cette semi-impro.

A la table, j'ai donc eu Elisabetta, son frère Gianni (version escroc), le Dr Firenzi (aussi de la famille d'Elisabetta, mais ami de Wilhelm et partageant son type de recherches) et Vittorio (un noble "réparé" par Firenzi).

Il y a eu des éclairs, de la pluie, des cris dans la nuit (Elisabetta était Somnambule), des morts (et la jeune fille en Final Girl). Parfait pour cette soirée !


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

Pied de page des forums