Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Hotline Inviter Johan Scipion Conseils d'achat Tipeee

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

HOTLINE ++ ACHETER Sombre ++ CONSEILS d'achat ++ SOUTENIR sur Tipeee ++ INVITER l'auteur

#1 10 Oct 2019 10:30

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

[DĂ©gringolade] Comptes-rendus de partie

Dégringolade est un jeu de rôle de Claude Féry, pour accepter l’oubli comme condition essentielle au bonheur.

* : parties enregistrées
** : partie enregistrée, sans compte-rendu
BBX : Campagne multisystèmes "Les Brimbeux"

Comptes-rendus de partie par l'auteur (Claude FĂ©ry) :

1. L’Astrolabe *
Lors l’exploration d’un Paris inondé, un groupe de mémographes cherche paradoxalement à se délester de ses souvenirs trop lourds.

2. Aux jours d'hier, la ronde de l'ou li ** (BBX)
Suite de la campagne Les Brimbeux. Les personnages, devenus mémographes vont rencontrer une vieille femme qui confond les différents personnages incarnés par la même personne et affronter une tempête d'égrégore.

3. Les CĹ“urs Secs ** (BBX)
Suite de la campagne Les Brimbeux, accompagné d’un très beau poème épique. Un enregistrement de partie par Claude Féry.

4. Couleur des morts ** (BBX)
]Animaux, robots et prédateurs dans ce récit / enregistrement de partie par Claude Féry !

46980419544_c2151cd2b2_z.jpg
laurynasm, cc-by-nc, sur flickr.com


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#2 10 Oct 2019 10:43

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

Re : [DĂ©gringolade] Comptes-rendus de partie

L'ASTROLABE

Lors de l’exploration d’un Paris inondé, un groupe de mémographes cherche paradoxalement à se délester de ses souvenirs trop lourds. Un enregistrement et un récit de partie par Claude Féry

Le jeu : Dégringolade, par Claude Féry, la quête de l’oubli dans la forêt de Millevaux.

Le scénario : L'Astrolabe, un scénario Millevaux générique par Patrick Cialf.

Joué le 22/02/2019

Lire / télécharger le mp3

29364466394_28e1341f65_o.jpg
Martin LaBar, xaotica, cc-by-nc, sur flickr

Les photos suivantes sont de Claude FĂ©ry (par courtoisie)

Claude FĂ©ry :

Malgré quelques lenteurs, bafouillages et autres approximations langagières l'atmosphère y est et la fiction aussi.
Les mécaniques ont pleinement joué.
En prime un petit générique maison dont je suis fier.
Bonne Ă©coute !

48874848672_7f2ecd0f20_b.jpg

Le scénario a bougé les lignes
Gabriel a créé Herrman un radio relié à ses préoccupations sur les mouvements révolutionnaires, ici la Commune, auquel la Forêt a tout pris
(les perles de souvenirs auxquelles il tenait le plus)
Le mécanique a joué à plein.
Dans le mesure où sa radio rendait compte des progrès de l'expédition nous avons conclu qu'il pourrait partir à la recherche de ses souvenirs dérobés
Le scénario à beaucoup plu à Mathieu et Gabriel
Mathieu était vraiment dedans à tel point qu'il même accepté de jouer avec un foulard que je lui passais sur le visage au moment où il sortait de l'armoire, lui qui d'ordinaire refuse toute confusion entre son personnage et lui est rentré dans mon jeu.
Nous avons joué finalement de 21 heures à minuit et Xavier n'a pas joué.
J'ai joué Gaster comme un figurant proche du Loïc mais avec les perles de souvenirs de Xavier.
J'ai beaucoup apprécié cette expérience.

48874847987_fed17471fb_b.jpg

48874848207_d840095ff0_b.jpg

48874651661_b0207047a2_b.jpg


RĂ©ponse de Thomas :

J'ai écouté l'enregistrement de L'Astrolabe.
A. C’est vraiment drôle d’écouter un scénar qu’on a soi-même joué, abordé selon une toute autre ambiance / Je vois que tu poursuis le clin d’oeil à Millegouttes en appelant les profonds des profombres / J’aime le concept de terres vides / Très sympa en effet la scansion de Gabriel sur la prière à Shub-Niggurath au début
B. j’aime bien la vesce qu’on perce pour dégager un nuage rance qui repousse les moustiques et autres insectes
C. à un moment, pour faire une ellipse (après le combat contre les tentacules), tu décrètes un blackout. Cela pourrait être intéressant de le systématiser, c’est assez cohérent avec le thème de l’oubli
D. Cool le jeu entre la radio intradiégétique, l’égrégore, et ta bande-son noisy

48874115258_cfe71e789d_c.jpg

48874651051_714490cbae_c.jpg


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#3 05 Dec 2019 09:41

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

Re : [DĂ©gringolade] Comptes-rendus de partie

AUX JOURS D'HIER, LA RONDE DE L'OU LI

Suite de la campagne Les Brimbeux. Les personnages, devenus mémographes vont rencontrer une vieille femme qui confond les différents personnages incarnés par la même personne et affronter une tempête d'égrégore. Un enregistrement par Claude Féry

Le jeu : Dégringolade, un jeu de rôle Millevaux pour accepter l’oubli comme condition essentielle au bonheur, par Claude Féry

Joué le 03/03/19

36200008763_7882146cb4_c.jpg
Roberto Saltori, cc-by-nc, sur flickr


Le contexte :

Voici le témoignage audio de l'épisode 8 de notre campagne "Les Brimbeux" joué le trois de marche avec Dégringolade
Il est est intitulé "aux jours d'hier, la ronde de l'ou li".
Bonne Ă©coute !

Voici aussi un discours d'ambiance, Prime Directive.

Voici ma petite banque d'images que j'envisage d'utiliser pour mener l'épisode 8 de ma campagne Les Brimbeux baptisée "aux jours d'hier, la ronde de l'ou li".
L'idée actuelle est de jouer cet épisode sur huit sessions, majoritairement avec Dégringolade, mais certains avec Sève/Fripouille au retour ou à la rencontre de Chupdia et de Nalion, de Gaster et Samael, de Hermann et Smerdy, ou bien encore avec Bois-Saule lorsqu'ils retrouveront Léo.

49171690098_78919dfca1_z.jpg


Retour de Thomas après écoute :

A. Le speech d’intro est impressionnant.

B. Super ambiance, vraiment très millevalienne, mais vraiment très peu de temps de parole pour les joueurs.

C. « Tout est lié » : j’ai bien senti la référence aux Sentes:)

D. Intéressant que la vieille femme confonde le perso de xavier avec son personnage de Bois-Saule (qu’elle va finalement retrouver dans votre campagne Bois-Saule avant de mourir dans ses bras).

E. La musique est vraiment géniale.

F. J’adore le concept de tempête d’égrégore.

G. Excellent la musette en clôture pour le côté nostalgique d’un jeu basé sur l’oubli

49171690253_d77b6f0d1f_z.jpg


RĂ©ponse de Claude :

B. Je dois lâcher la pastille. Et je dois me cantonner à des questions que posent les figurants et les décors.

49172396367_ab83abf223_z.jpg

Épisodes précédents de la campagne des Brimbeux :

* : partie enregistrée
** : partie enregistrée, sans compte-rendu écrit

1. Les Brimbeux*
Premier test du jeu par Claude, Gabriel et Mathieu Féry. Création de personnages et menues péripéties autour d’un cadenas mémoriel et d’une crête de punk.

2. Trouille *
Suite de la campagne menée dans les hortillonnages normands, une petite Venise maraîchère hantée par de dangereux horlas à tête de courge. Avec un test de « pas de côté » sur la prise de narration lors des jets de dés.

3. Le voleur de gidouille *
Une partie toute en narration, avec d’étranges rencontres et d’étranges reliques.

4. Que meure la bĂŞte **
Une séance entière de planque pour échapper au monstrueux propriétaire de la gidouille.

5. Mala **
Une partie des plus étranges au cœur de la forêt hantée par un horla, sans presque aucun jet de dés.

6. Je suis un Caillou *
Quand l'égrégore permet toute la puissance d'une chanson. Suite de la campagne des Brimbeux avec un détour mécanique par le jeu de rôle Sève !

7. Écoute **
Un épisode marécageux en quête de nourriture et d’un copain disparu. Une partie rythmée par une scansion hallucinée tirée d’une fiction audio de Carine Lacroix.

8. Kipande, les Galeux *
Un interlude à la campagne des Brimbeux, joué avec Sève, l’occasion d’un périple en barque ronde sur les terres inondées des hortillons, avec un accent toujours plus mis sur la mise en scène et la narration.

9. Samaël *
Alors que la terre est de plus en plus soumise au déluge, un jeune vacher rejoint le groupe des brimbeux.

10. Alphonse *
Alternance de paysages et de rencontres Ă©tranges, et interrogation sur le jeu descriptif VS les Ă©motions des personnages.

11. Rouge *
Une exploration de la forĂŞt du dessous.

12. Marie *
Suite des pérégrinations des petits brimbeux dans la forêt du dessous, avec la rencontre de ses étranges habitants… et d’une femme astronaute. La collecte des noix pour les futurs rêves a commencé.

13. Le Crafougna **
Une exploration de la forĂŞt du dessous qui se solde avec la rencontre d'un croquemitaine issu de cauchemars enfantins... et un choix difficile.

49172396207_086e312cbd_z.jpg


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#4 10 Jan 2020 09:57

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

Re : [DĂ©gringolade] Comptes-rendus de partie

LES CĹ’URS SECS

Suite de la campagne Les Brimbeux, accompagné d’un très beau poème épique. Un enregistrement de partie par Claude Féry.

Le jeu : Dégringolade, un jeu de rôle Millevaux pour accepter l’oubli comme condition essentielle au bonheur, par Claude Féry

Tu se moques, poème de préparation

Lire / télécharger la partie enregistrée

48359864816_c1a1a869e2_z.jpg
foundin_a_attic, cc-by, sur flickr.com

Voici le témoignage audio de l'épisode 8.2 de notre campagne Les Brimbeux rebaptisé finalement Les cœurs secs.
Après ma préparation non préparation j'ai proposé aux garçons d'utiliser les procédures de Bois-Saule pour déterminer le cadre de l'épisode.
Il ont lancé les dés. Je leur ai communiqué les résultats et leur proposé de jouer en transparence et d'intégrer ces résultats à l'interprétation.
J'ai utilisé tous les éléments obtenus excepté l'élément forestier, la buse.
J'ai aussi oublié l'Almanach.
Nous ne disposions que d'une heure en tout pour jouer (intempéries conjuguées aux lignes sncf et grosse facherie de ma part envers Gabriel qui a cassé le bouton marche arrêt de mon zoom et qui a cherché à le dissimuler...)
J'ai joué vite en totale improvisation en utilisant la musique retenue pour l'atmosphère.
Cela leur a plu. La dernière scène a fait peur à Xavier.
Attention aux fréquences aiguës
Ça déplace la poussière !
Bonne Ă©coute !


Thomas, retour après écoute :

A. Tu décris la tempête d’égrégore qui réveille les souffrances morales des PJ mais tu annonces dans la foulée qu’ils montent un refuge : peut-être aurais-tu pu leur laisser avant l’occasion de jouer l’impact. Le souci du monologue de MJ est qu’on a l’impression que les PJ sont indifférents à ce qui se passe.

B. J’ai l’impression que le perso de Gabriel, fanatique communiste, est un miroir inversé de son perso de Charogne, victime du communiste


RĂ©ponse de Claude :

A. Le souci est que j'accapare trop la parole. Effectivement.

B. Gabriel est en plein questionnement personnel sur ces notions. Il monte une radio fictive avec trois élèves de Beauvais et un professeur d'histoire qu'il a débauché pour présenter les idées des mouvements communistes initiaux et anarchistes du point de vue de leurs auteurs et en les dépoussiérant des clichés.
Il a passé une heure à créer son personnage et des heures à en penser l'interprétation.
De fait, j'ai plutôt écrit l'histoire de Charogne pour lui offrir un espace de dialogue apaisé, même si pour autant il n'est pas devenu un communiste, mais plutôt un anarchiste pratiquant.
Nous avons de très longues discussions sur les théories du dix-neuvième et les échecs successifs de leurs tentatives de mise en oeuvre. Aussi pour tester mon idée de jeu de méditation sur la mort et la finitude, l'un de ces échecs s'est imposé à mon esprit comme le bon moyen de mobiliser sa créativité et d'interroger en retour ses questionnements.
Il regrette son interprétation des deux dernières parties. Il souhaite jouer en performance son personnage. Mais la fatigue cumulée a constitué un obstacle majeur. Et pour la dernière partie, il y avait l'histoire de l'enregistreur endommagé et caché derrière un fouillis de mensonges.
En bref, je considère que Herrman a encore beaucoup à nous offrir. Nous n'avons pas pu jouer dimanche, Mathieu, devant finir de coder son site pour son DUT, (site qui à terme pourra accueillir Millevaux) et au-delà de la préparation non préparation que je t'ai transmise, j'avais prévu de limiter mon intervention. J'ai recensé les questions laissées en suspens pour qu'elles deviennent le moteur de notre prochaine partie, en limitant drastiquement mes interventions. Dans la même veine, j'ai relu la feuille de personnage de Xavier pour Bois-Saule avec l'idée pour ce quatrième épisode de jouer les points délaissés : son destin funeste, sa quête et jouer l'impact de sa question.


RĂ©ponse de Thomas :

A. Je ne suis pas forcément le mieux placé pour dire comment redonner la parole aux joueuses (étant moi-même un MJ assez bavard), mais je peux risquer quelques pistes, en plus de celles que tu avances déjà :
+ Cesser de décrire les actions des PJ et plutôt demander "que faites-vous" ?
+ Plutôt que de décider soi-même d'une ellipse qui implique qu'on décrive alors les actions des PJ entretemps, demander la permission de faire une ellipse, et demander ce que les PJ ont fait entretemps.
+ A la fin de la séance, demander quels sont les projets des PJ ou des joueurs, centrer la séance suivante sur ceux-ci plutôt que sur des adversités extérieures aux PJ.

C. Accueillir les contenus Millevaux de la famille Féry sur un site serait une bonne initiative, plus pérenne que MeWe :) [Note de janvier 2020 : cette conversation est un peu obsolète, depuis la création du Discord Millevaux]


Claude :

A merci pour ces pistes pertinentes
Autrefois je posais effectivement la question en fin de session

C Mathieu y travaille
Je peux d'ores et déjà porter du texte et des images en ligne
C'est son uv du semestre doc il y travaille sérieusement et régulièrement


Thomas :

D. Je viens de finir de lire la préparation "Tu se moques", désolé d'avoir manqué de temps pour le faire plus tôt. C'est vraiment un très beau texte. J'ignore si tu as l'occasion de l'exploiter autrement que sous forme d'un brouillard d'idée, mais quoi qu'il en soit sa valait la peine.


Claude :

D. Je n'avais que très partiellement utilisé cette préparation dans l'épisode les coeurs-secs aussi l'ai-je ré écrite pour les sessions suivantes en ôtant certains éléments trop distants de notre histoire (l'emprunt à Vermine 2047). Je n'avais utilisé que des fractions du poème dans la bouche de Serge-Claude ou de Ernst. J'ai bien l'intention d'en utiliser un peu plus dans les suivantes, notamment les deux derniers textes. J'ai rebaptisé la préparation non préparation Couleur des Morts.


Épisodes précédents de la campagne des Brimbeux :

* : partie enregistrée
** : partie enregistrée, sans compte-rendu écrit

1. Les Brimbeux*
Premier test du jeu par Claude, Gabriel et Mathieu Féry. Création de personnages et menues péripéties autour d’un cadenas mémoriel et d’une crête de punk.

2. Trouille *
Suite de la campagne menée dans les hortillonnages normands, une petite Venise maraîchère hantée par de dangereux horlas à tête de courge. Avec un test de « pas de côté » sur la prise de narration lors des jets de dés.

3. Le voleur de gidouille *
Une partie toute en narration, avec d’étranges rencontres et d’étranges reliques.

4. Que meure la bĂŞte **
Une séance entière de planque pour échapper au monstrueux propriétaire de la gidouille.

5. Mala **
Une partie des plus étranges au cœur de la forêt hantée par un horla, sans presque aucun jet de dés.

6. Je suis un Caillou *
Quand l'égrégore permet toute la puissance d'une chanson. Suite de la campagne des Brimbeux avec un détour mécanique par le jeu de rôle Sève !

7. Écoute **
Un épisode marécageux en quête de nourriture et d’un copain disparu. Une partie rythmée par une scansion hallucinée tirée d’une fiction audio de Carine Lacroix.

8. Kipande, les Galeux *
Un interlude à la campagne des Brimbeux, joué avec Sève, l’occasion d’un périple en barque ronde sur les terres inondées des hortillons, avec un accent toujours plus mis sur la mise en scène et la narration.

9. Samaël *
Alors que la terre est de plus en plus soumise au déluge, un jeune vacher rejoint le groupe des brimbeux.

10. Alphonse *
Alternance de paysages et de rencontres Ă©tranges, et interrogation sur le jeu descriptif VS les Ă©motions des personnages.

11. Rouge *
Une exploration de la forĂŞt du dessous.

12. Marie *
Suite des pérégrinations des petits brimbeux dans la forêt du dessous, avec la rencontre de ses étranges habitants… et d’une femme astronaute. La collecte des noix pour les futurs rêves a commencé.

13. Le Crafougna **
Une exploration de la forĂŞt du dessous qui se solde avec la rencontre d'un croquemitaine issu de cauchemars enfantins... et un choix difficile.

14. Aux jours d'hier, la ronde de l'ou li **
Les personnages, devenus mémographes vont rencontrer une vieille femme qui confond les différents personnages incarnés par la même personne et affronter une tempête d'égrégore.


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#5 23 Apr 2020 14:39

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

Re : [DĂ©gringolade] Comptes-rendus de partie

COULEUR DES MORTS

Animaux, robots et prédateurs dans ce récit / enregistrement de partie par Claude Féry !

Le jeu : Dégringolade, un jeu de rôle Millevaux pour accepter l’oubli comme condition essentielle au bonheur, par Claude Féry

Joué le 23/03/2019

37198107_877001330d_c.jpg
Greg Johnson, cc-by-nc-nd, sur flickr

Lire / télécharger le mp3

Lire / télécharger le pdf de la préparation

Episode 8.4 de la campagne Les Brimbeux.
Voir la liste des épisodes précédents.


Bonjour,

Voici le témoignage audio de la suite des aventures des brimbeux.
Je me suis efforcé de questionner les joueuses sur leurs intentions tout en conservant mon dispositif propre à Dégringolade. Nous avons joué un conflit physique entre Nalion et Hermann qui s'est soldé par un statut quo mais qui a incité Mathieu à acquérir une perle de souvenirs dangereuse. C'est la première partie de notre errance du 23 de marche.
La seconde partie, après un black-out sollicité auprès des joueuses, était plus apaisée et contemplative.
Nalion s'est éloigné pour chasser, a abattu un grand cerf blanc et rencontré un artifice.
A sa découverte, après un bref échange ils sont partis chercher les autres pour qu'ils se réfugient dans l'abri de l'artifice.
Chaque joueuse a envisagé la suite...
Nous avons joué une heure seulement et nous jouerons la suite la semaine prochaine.
Mathieu a hâte de jouer la conscience du fer-blanc, Xavier est jaloux de ne pas avoir de robot, mais ça viendra et Gabriel a entamé la lutte finale !
Bonne Ă©coute !

49809813622_80938d3817_z.jpg
Gabriel joue hermann l'opérateur radio_photo Claude Féry, par courtoisie.jpeg


Retour de Thomas après écoute :

A. Le concept de Gabriel comme quoi l’emprise fait entrer les objets en lutte des classes contre les glaneurs, c’est génial:)

B. le fond noise du début rend la partie particulièrement oppressante, mais j’ignore si c’est corrélé avec l’urgence et la dangerosité réelle de la diégèse, et au rythme du jeu, de la narration.

C. L’égrégore crée des interférences dans les postes de radio, c’est cool :)

D. J’aime le terme de horchat pour désigner un chat horla

E. Intéressant de laisser Xavier déterminer la nature du horchat en posant une question au personnage et en la tenant pour vraie, idem pour le devenir de Serge-Claude demandé à Mathieu. Après, en tant que MJ, à quel point tiens-tu leurs déclarations pour vraies ?

F. L’emprise capitaliste et l’égrégore bourgeoise : très bonne tirade de Gabriel:)

G. A nouveau un passage sur la chasse, une chose qui me semble présente dans la plupart des épisodes des Brimbeux. Mes convictions véganes en sont quelques peu heurtées, car la chasse semble trop souvent présentée comme le seul moyen de subsistance (avec le vol d’oeufs et la consommation de lait), alors que les végétaux semblent absents du régime des personnages, que ce soit dans les déclarations des joueuses ou dans tes propositions de MJ, en direct ou par l’entremise des figurants. J’ai personnellement exposé les propres problèmes que j’ai rencontré dans le fait que Millevaux prêtait le flanc à une apologie malvenue de la chasse, apologie que j’ai moi-même commise dans mes parties et dans mes textes, et sur laquelle je tente de revenir de plus en plus (voir le podcast Du respect des animaux ) Si cela t’est possible en tant qu’omnivore, crois-tu que par la suite ton propos sur la chasse puisse être plus nuancé ? Ma proposition est la suivante : que les gibiers soient considérés comme étant un peu plus que des choses sans conscience ni volonté ni famille ni sensation de douleur.
Ceci dit, cet épisode particulier me semble apporter un début de nuance. Le meurtre du cerf blanc me semble être un début de dilemme moral, par la mort absurde du cerf, la dramatisation musicale et les questions morales posées au chasseur (le personnage de Mathieu) auquel il répond : « Je ne suis qu’un prédateur parmi les autres. Je vis, je meurs »

H. A la question « Qu’est-ce qui déclenche ton attention ? », Mathieu répond que le cadavre du cerf a été déplacé et en tant que MJ, tu nies ce fait : pourquoi ?

I. J’aime ce concept de robots sortis de l’hibernation, rouillés, végétalisés et inadaptés à ce nouvel environnement, à cette nouvelle époque, et j’ai hâte de les voir se mettre en branle lors d’un épisode motorisé par La conscience du fer-blanc

J. La réflexion de Gabriel comme quoi l’égrégore sape le travail des glaneurs montre l’intersection entre ruine, égrégore et oubli

K. Idée d’antagonistes pour Dégringolade / Charogne : Les oblitérateurs brisent les objets mémoriels et même la mémoire des gens, car se souvenir est une offense à l’ordre des choses


49809513471_23b30e8fd5_z.jpg
Xavier joue Gaster le jeune bûcheron, Matieu joue Nalion le régulateur_ photo Claude Féry, par courtoisie.jpeg


Claude :

B. L'idée dans le choix de ce morceau de Z K (H3O) the last man in europe II était de poursuivre dans la lignée de la tension établie sur le final de "Les coeurs secs" et d'offrir un environnement qui suggère un contexte ou les ondes d'égrégore se manifestent à tous, même si Herrman est le seul à les décrypter en tant qu'opérateur-radio.

E. L'idée que je suis est que tout ce qui est dit est tenu pour vrai. Donc ce qu'ils déclarent est vrai, même si cela doit être contredit plus tard par une autre interprétation.

G. Dans ma version de l'Astrolabe, je précise que les glaneurs qui n'appartiennent pas aux corps mentionnés dans la prime directive sont des champignonnistes, et les champignons constituent l'ordinaire des Glaneurs. Je l'ai rappelé dans le premier épisode de dégringolade et les provisions qu'ils perdent sur la route sont des champignons. La viande est le privilège des régulateurs et en lieF avec le statut. Pour moi, leur régime alimentaire en partie carné se conjugue avec leur rôle. De même dans fripouille je précisais que la communauté des Brimbeux sur les hortillons se nourrit pour l'essentiel de cresson cultivé dans les hortillonnages. Mes héros brimbeux sont des végétariens, voire végétaliens sauf choix contraire des joueuses.
Le concept de chasse a été réintroduit dans notre campagne par les perles de souvenirs retenues par Mathieu pour son personnage de Nalion. Comme tu le précises j'ai commencé à jouer en tant que forêt sur le caractère sauvage et finalement cruel de la chasse à laquelle se livre Nalion.

H Et en lien avec G. Non ce n'est pas à ce moment que Nalion constate la portée de son geste. Il a atteint le Bois, la Reine du Bois en tuant ce cerf blanc. Elle reviendra vers lui et il devra en rendre compte. Mais lui n'est que prédateur. Il n'attache pas d'importance au cerf pour ce qu'il fut, ce qu'il est ou ce qu'il sera. C'est une simple proie. J'avais précisé au début de la scène que quelque chose lui rappelait la vision fugitive de la scène avec Serge-Claude. C'est l'artifice qui était le point de la scène. Mais d'évidence le cerf a bougé, est reparti et reviendra. Ce qu'il a dit est vrai, mais il ne le savait pas pour mieux le savoir plus tard.
Probablement que cela reviendra avec le prochain Ă©pisode de Bois-Saule que nous jouerons et qui permettra Ă  LĂ©o de rejoindre le groupe dans l'abri.
Précision sans doute utile, le cerf blanc a été débité placé pour partie dans la gibecière de ce dernier pour partie et le reste de sa dépouille abandonnée aux charognards et un bon tiers réservé dans les fourrés. Ce sont donc les portions du cerf blanc vivifié par le contact avec ses enfants, les buissons qui viendra demandé au chasseur des comptes. Un mélange improbable de chairs sanglantes couvertes de liserons qui viendront lui demander : tu as mangé mon corps tu as bu mon sang et que donnera tu en retour pour le bois et éteindre la soif de sang ?

K. Super, merci !


Thomas :

G. Oups, au vu des nuances que tu apportes, je réalise que j'avais peut-être repeint mon souvenir de la campagne en noir. Merci pour ces précisions !

H. Ah ah j'attends donc le retour de ce cerf !


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

Pied de page des forums