Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Hotline Inviter Johan Scipion Conseils d'achat Tipeee

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

HOTLINE ++ ACHETER Sombre ++ CONSEILS d'achat ++ SOUTENIR sur Tipeee ++ INVITER l'auteur

#1 07 Sep 2015 04:10

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ceir en vrac

Pour parler des parties et des textes de Ceir.



Parties avec Ceir

+ Reflets ‚Äď WiP

+ Ladyboys ‚Äď WiP

+ Ladyboys ‚Äď CR

+ Monastère

+ Partie de chasse ‚Äď WiP



Parties sans Ceir


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

#2 27 Sep 2015 10:50

Ceir
membre
Inscription : 06 Sep 2015

Ceir en vrac

Reflets

Bon, je débute une ébauche de pitch qui m'est venu en tête.

L'autre jour j'ai regardé ce petit court métrage :
Selfie from hell

Et je me suis dit, vous l'aurez compris, est-ce qu'on peut faire ça dans Sombre ?

Pour l'instant, mon id√©e est de partir sur une soir√©e entre potes, o√Ļ l'un d'eux a propos√© une soir√©e dans une maison cens√©e √™tre hant√©e [je pr√©pare une invitation que je donnerai √† mes joueurs].

Le début du scénario correspond au pote qui a fait l'invitation (un PNJ donc) et a préparé des évènements pour faire flipper ses invités (les PJ + PNJ de réserve). L'objectif c'est que mes joueurs savent évidemment que ça va déraper (maison vraiment hantée ou un clochard psychopathe dedans ou une autre merde qui va les tuer) mais qu'ils ne savent pas à quel moment. Donc je les mets en tension avec les blagues du pote.

Le déclenchement, c'est la caméra qui filme les joueurs et qui va tomber, on ne sait comment. L'écran se brise, fin des blagues. On rembobine vite fait et on met sur l'ordi pour vérifier que le disque dur a bien tout enregistré et là, panique, il y a un intrus sur la vidéo et c'est lui qui a fait tomber la caméra. Sauf que l'intrus n'est pas dans la pièce.

L'intrus, c'est l'antagoniste, la manifestation de la maison. Il passe par les écrans et les reflets. Il s'approche de chaque joueur qui regarde à travers une caméra, son portable, un reflet. Il avance progressivement. S'il atteint le jouer, il meurt égorgé dans un splendide geyser de sang.

Si on tente de sortir, les issues sont bloquées. La maison ne laisse partir personne. Si on veut appeler, une voix d'enfant se fait entendre [je préparerai un enregistrement] qui dit "vous m'avez laissé dans le noir, vous m'avez abandonné, vous êtes méchants".

Bref, si le pote n'est pas mort, il y a une vague légende sur la maison qui court et qui est en partie utilisée sur l'invitation distribuée au début. En fouillant la baraque, les joueurs doivent se rendre compte qu'il y a une pièce cachée à l'étage. Dedans il s'est passé un truc horrible (la pièce est blindée de miroirs, et doit donner lieu à un grand final).

En attendant, tout est sujet à reflet dans la maison et doit faire monter le stress.

Le gamin est peut-être le fils d'un artiste fou qui bossait sur les miroirs ou un vitrier.

Voilà ce qui m'est venu pour l'instant.

Je suis preneur de toutes idées et critiques constructives !!!!

Dernière modification par Ceir (27 Sep 2015 10:53)

Hors ligne

#3 27 Sep 2015 11:39

Badury
bring me sun
Inscription : 14 Jul 2011

Re : Ceir en vrac

Jette un coup d'Ňďil √† la nouvelle "La maison des miroirs" de John Connolly... y'a plein de bonnes id√©es √† reprendre... je m'en suis moi-m√™me largement inspir√©, en extrapolant, pour un sc√©nar de Cthulhu qui se passait en Louisiane : l'√Ęme d'une domestique noire avait √©t√© emprisonn√©e par sortil√®ge derri√®re les miroirs d'une cabane dans le bayou par de riches propri√©taires blancs pour maintenir captif un avatar d'Hastur invoqu√© par erreur... Dilemme pour les PJ : d√©livrer la jeune femme mais lib√©rer le Roi en Jaune (cet √™tre vo√Ľt√©, v√™tu de haillons jaun√Ętres et portant le ¬ę Masque p√Ęle ¬Ľ) ou la condamner √† jamais...


"Il n'y a pas de lumière sans ombre" (Aragon)

Hors ligne

#4 27 Sep 2015 17:17

Ceir
membre
Inscription : 06 Sep 2015

Re : Ceir en vrac

Ah oui, j'aime bien le dilemne derrière. Merci pour la référence, je vais essayer de voir ça !!!! yes

Hors ligne

#5 28 Sep 2015 21:47

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ceir en vrac

Ah, c'est le truc dont tu m'a parlé à Cidre & Dragon ? Content de voir que ça fait son petit bonhomme de chemin.



Ceir a √©crit :

Je suis preneur de toutes idées et critiques constructives !!!!

Hmmm, je dirais que ça manque peut-être un poil d'un antago que les joueurs puissent combattre à un moment de la partie. Pas forcément le boogeyman qu'il faut absolument détruire pour survivre (je comprends bien que tu ne veux pas faire un slasher, tu pars sur un truc plus ambiance), mais juste un PNJ qui, l'espace d'une ou deux scènes, incarnera physiquement la menace représentée par la maison.


Parce que ça

L'intrus, c'est l'antagoniste, la manifestation de la maison. Il passe par les écrans et les reflets. Il s'approche de chaque joueur qui regarde à travers une caméra, son portable, un reflet. Il avance progressivement. S'il atteint le jouer, il meurt égorgé dans un splendide geyser de sang.

√ßa fait un petit peu meneur qui joue tout seul, quand m√™me. Genre je conte, vous √©coutez. Pas le top de l'interactivit√© r√īliste, si tu vois ce que je veux dire. bcwink


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

#6 29 Sep 2015 18:09

Ceir
membre
Inscription : 06 Sep 2015

Re : Ceir en vrac

Oui, je me suis fait la même remarque. Je songe éventuellement à ce que, si les joueurs utilisent leur portable, ils puissent toucher la créature. A la fois ça fait avancer la créature vers soi pour le toucher et en même temps c'est le risque de se faire toucher aussi.

En fait, j'aimerais un final un peu comme les anges qui pleurent dans Doctor Who. Ils démarrent loin dans l'histoire mais terminent de plus en plus près, trop près.

Hors ligne

#7 11 Oct 2015 09:06

Ceir
membre
Inscription : 06 Sep 2015

Re : Ceir en vrac

Bon, j'ai récupéré La Maison des Miroirs. Je termine mon roman actuel (que je commence à trouver long...) et je m'y attelle pour avancer dans mon idée de scénario.

Je vais continuer à me faire la main sur Sombre avec un scénario de Johan et un scénario du forum, et j'irais vers un scénar perso ensuite.

Hors ligne

#8 11 Oct 2015 12:20

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ceir en vrac

Ceir a √©crit :

Je vais continuer à me faire la main sur Sombre avec un scénario de Johan et un scénario du forum, et j'irais vers un scénar perso ensuite.

yes


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

#9 17 Oct 2015 18:34

Ceir
membre
Inscription : 06 Sep 2015

Re : Ceir en vrac

Titre : ladyboys

Inspiration : Ladyboy vs yakusas

Pitch¬†: les joueurs jouent des petits malfrats qui ont √©t√© choisis pour surveiller une apr√®s-midi shopping  et la soir√©e qui suit entre les deux femmes et les trois filles du chef et du bras droit de leur gang. Les femmes, bien imbib√©es, ont convaincu les joueurs de se joindre √† une partie de jambes en l'air. En d√©couvrant les faits, le boss et son second, fou de rage, ont pr√©par√© un terrible ch√Ętiment¬†: les joueurs, apr√®s un mois de chirurgie en tout genre, ont √©t√© transform√©s en filles ultra sexy et vont √™tre largu√©s sur une √ģle o√Ļ sont regroup√©s une centaine de pervers sexuels.

Création : demander aux joueurs de créer un mafieux. Une petite frappe prête à tout et peu scrupuleux des codes. Les joueurs font leurs créations librement (imposer un désavantage?). Pour lier le groupe, chaque joueur fait : mon voisin de gauche m'a fait une crasse / mon voisin de droite m'a sorti d'une merde.

Amorce : les joueurs émergent d'un coltard. Ils se sentent vaseux, comme drogués. Ca tangue, mais c'est normal, ils sont dans un hélico. A l'extérieur, ils ne voient que la mer. Leurs derniers souvenirs, c'est la soirée avec les meufs des boss et le pied qu'ils ont pris à se les faire. Puis ils regardent autour d'eux et voient des filles super canons, en tenue très légère, qu'ils ne connaissent pas. Distribuer à chaque joueur l'illustration de son perso, une image de fille canon.
                Une voix retentit dans le haut parleur, et explique aux joueurs ce qu'il va se passer dans l'√ģle qui est en approche. Les pervers sexuels, leurs punitions. Mais une √©chappatoire¬†: celles qui arrivent vierges dans le temple situ√© le long du volcan auront la possibilit√© d'en r√©chapper.

Acte 1 : les girls sont déposés dans une clairière. Repérage des lieux : une grande forêt, une falaise alentour avec la mer 30 mètres plus bas. Le volcan est situé au Nord, et il semble que ça va grimper assez raide. Dans l'autre sens, ça descend vers la plage.
L'h√©lico n'a s√Ľrement pas du passer inaper√ßu, elles ont probablement peu de temps devant elles.
Prévoir des rencontres isolées avec les premiers pervers. Ils mentionnent qu'ils n'ont pas le droit de les tuer. Ils mentionnent des noms de pervers plus féroces (trouver des surnoms).
Puis course poursuite face à une émeute, s'arranger pour que la seule solution soit sauter dans l'eau (impossibilité de s'orienter, elles arrivent au bord de la falaise, c'est la meute de pervers ou le saut dans l'eau).

Acte 2¬†: elles √©mergent au bord de la plage, dans un recoin de la falaise. Il y a une grotte. Il y a un pervers mais il ne leur saute pas dessus. En fait, un ancien flic d√©nonc√© pour harc√®lement mais faux. Il les aide, et leur raconte l'histoire de l'√ģle¬†: appartenait √† une civilisation li√©e aux mayas. On y sacrifiait des jeunes gens √† un dieu/d√©esse mal√©fique (un nom √† la Cthulhu? Ou un nom issue d'une religion pr√©-colombienne?). Des ossements ont √©t√© retrouv√©s, et les analyses ont r√©v√©l√© que tous souffraient d'hermaphrodisme (le p√®re du flic √©tait arch√©ologue sur l'√ģle avant qu'elle ne soit rachet√©e par un consortium priv√© li√© √† la mafia).
               Le flic se propose d'aller trouver de la bouffe en s'infiltrant dans le camp des pervers. Il s'enfonce dans une paroi dans la falaise (son p√®re l'a emmen√© une fois sur l√ģle quand il √©tait gosse). Ce qui va laisser un temps de cogitation aux joueurs.
               Un corps chute lourdement de la falaise en s'√©crasant, c'est le flic. Des pervers √©mergent. Un nombre limit√© pour faire un combat. Eux s'en foutent de devoir les laisser en vie.
               Apr√®s un combat acharn√©, ou une fuite, en haut des marches il y a la meute, et les joueurs ont pour unique solution de monter vers le temple. Et l√†, les pervers ralentissent et approchent doucement. O√Ļ les joueurs rentrent, o√Ļ ils sont attrap√©s par les plus t√©m√©raires qui montent tout de m√™me sur les marches. D'ailleurs les portes, ouvertes, se referment lugubrement.

Acte 3¬†: √† l'int√©rieur du temple, o√Ļ les pervers se rentrent pas, il y a une grande salle avec des fresques. Un dieu/d√©esse mal√©fique y est repr√©sent√©e. Il y a plusieurs panneaux, o√Ļ parmi des femmes, un sexe d'homme dessin√© dans leur t√™te(autant que le nombre de joueurs), l'une s'illustre mieux que les autres aupr√®s du dieu/d√©esse en y livrant ses compagnes.
               Pr√©voir une exploration des lieux. Quelques pi√®ces avec des pi√®ges et/ou des situations pour se trahir (genre les dalles s'effondrent, glissement, un joueur accroch√© d'une main au bord d'un vide donnant sur une rivi√®re magma).
               Terminer dans le sous-sol, des incantations, et les pires pervers qui se d√©fouleront sur les survivantes sauf une (au cas o√Ļ les joueurs auraient coop√©rer malgr√© tout, elles vont devoir s'affronter ou justifier qui est la meilleure).
               La survivante est ramen√©e mais son niveau de s√©quelle est √† 0 (avec tout ce qui s'est pass√©)  et ne pourra pas reprendre une vie normale.



Voilà pour l'idée générale. N'hésitez pas à me faire part de vos remarques !

Hors ligne

#10 18 Oct 2015 02:30

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ceir en vrac

Ceir a √©crit :

les joueurs, apr√®s un mois de chirurgie en tout genre, ont √©t√© transform√©s en filles ultra sexy et vont √™tre largu√©s sur une √ģle o√Ļ sont regroup√©s une centaine de pervers sexuels.

Ah oui quand même. bcshock bcbig_smile


Moi perso, je garderai le all-female cast (mais le groupe de trans est une id√©e vraiment cool, une √©quipe de beach volley tha√Įlandaise ?), les larguerai dans l'√ģle √† la suite d'une panne d'h√©lico et la peuplerai de cannibales plut√īt que de " pervers " pour √©viter d'avoir √† mettre en sc√®ne et d√©crire des violences sexuelles √† r√©p√©tition.

Sinon le temple √† Cthulhu, oui tout √† fait. Un petit donj' horrifique pour conclure une survival forestier, c'est toujours de bon go√Ľt.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

Pied de page des forums