Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Forums Liens

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Liens cliquables : COMMANDER Sombre + CONSEILS d'achat + SOUTENIR sur Tipeee + INVITER l'auteur

#61 28 May 2014 13:18

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ma life en conv

Sur Warhammer Forum, Laerthis a Ă©crit :

j'ai pu en fin de journée faire une partie de Sombre Max, ce fut rigolo!

Cool, ça fait plaisir à lire.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#62 28 May 2014 18:40

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ma life en conv

Sur Opale, sky marshall a Ă©crit :

Et bien moi je dois dire que j'ai bien apprĂ©ciĂ© ma partie de Sombre, le musĂ©e manquait juste d'un peu de lumière...> je sors  bcbig_smile

Sympa comme jeu, en 15 minutes c'est plus un jeu de stratégie qu'un jeu de rôle, mais en version longue où on peut faire des choix plus complexes, là ça doit faire bien mal quand tu te retrouves seul face à un monstre bien balèze, et tu sais que tu vas finir découpé. bcshock

D'ailleurs en terme d'inspiration, je propose le jeu vidéo "Slender". Seul jeu vidéo infligeant la terreur, comme Sombre inflige la peur, alors un scénario où l'un s'inspire de l'autre :)


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#63 28 May 2014 18:59

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ma life en conv

sky marshall a Ă©crit :

Et bien moi je dois dire que j'ai bien apprécié ma partie de Sombre

Merci, ça fait plaisir à lire.


Sympa comme jeu, en 15 minutes c'est plus un jeu de stratégie qu'un jeu de rôle

Stratégie, c'est peut-être un bien grand mot. Mais plus jeu que rôle, oui tout à fait. Plus ou moins selon les scénarios cela dit, certains se prêtant plus que d'autres à l'interprétation des personnages. Tu as joué du Sombre zéro (avec des tuiles) ou du Sombre max (avec des cartes) ?

De base, mes scénarios flash sont (à dessein, hein, c'est complètement fait pour) techniques et tactiques. Enfin, autant que me l'autorise mon système, qui dans ses variantes est ultra simple.

(Et au passage, c'est un truc qui me frustre sĂ©vère au W-Day : je propose des scĂ©nars dont certains sont assez proches du jeu d'escarmouche, et y'a pas un figuriniste qui veuille essayer ! Rhâââ !  grrr)

En format long par contre (parties de plusieurs heures), mes scénarios penchent très nettement du côté rôle, Personnalités (guides de roleplay pour jouer la psychologie de son personnage) à l'appui. Mais évidemment, en 15 minutes, ce n'est pas envisageable.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#64 28 May 2014 22:13

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ma life en conv

sky marshall a Ă©crit :

Oui plus tactique que stratégique, mais étant donné qu'on parle d'élaborer une stratégie, les deux mots sont assez proches et parfois ont le même sens.

Sombre zéro avec des tuiles, et le scénario avec les garous et les méchants teutons.

Disons qu'on sent vraiment une interaction entre le jeu et son MJ (créateur). L'horreur ça s'anime pas comme une grande aventure épique.
J'ai apprécié cette efficacité dans l'animation.

Ouai le W-Day j'ai trouvé ça un peu trop "Concours de Warmachine, et à côté y'a des trucs...".

Le jeu vidéo "Sanitarium" aussi, disponible gratuitement en Abandonware. Bonne source d'inspiration pour un scénario cinglé genre Shutter Island.

Enfin bref, j'apprécie le fait de pouvoir jouer un personnage qui est submergé par des événements incontrôlables.

J'espère avoir l'occasion de tester la version longue. Je pense aussi à un film super pour un scénar: American Nightmare (The Purge: Anarchy), j'aime les traductions de l'anglais à l'anglais lol, super utile!!!

Et un autre jeu: Carmageddon, et puis aussi Dead Space / Metro Last Night.  ;)


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#65 28 May 2014 22:22

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ma life en conv

sky marshall a Ă©crit :

J'ai apprécié cette efficacité dans l'animation.

Merci, ça fait plaisir.



Ouai le W-Day j'ai trouvé ça un peu trop "Concours de Warmachine, et à côté y'a des trucs...".

Pas faux.

C'était plus mélangé l'année dernière car on (les tables jdr) était tout en bas, au même niveau que les figs. Là, on squattait la mezzanine et ça nous a mis carrément en orbite de la conv.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#66 02 Jun 2014 12:50

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ma life en conv

Sur Opale, hantei40 a Ă©crit :

Ils veulent développer la partie JDR l'année prochaine.

Ma suggestion : remettre des stands jdr au sous-sol, comme l'année dernière. Au minimum celui d'Opale, pour recruter efficacement. Quitte ensuite à faire remonter les gens à la mezzanine, pour les y faire jouer.

Concentrer tout le jdr au rez-de-chaussée et sur la mezzanine ne nous rend pas service car on est sur le passage des gens :

+ À l'aller, ils ne s'arrêtent pas car ils veulent visiter la conv et voir ce qu'elle a à leur offrir.

+ Au retour, ils ne s'arrêtent pas non plus car ils sont sur le départ.



amener des figurinistes Ă  venir au jdr.

Difficile.

Ils sont quand même très réfractaires. Mais c'est normal, hein. Ils viennent au W-Day pour pousser de la fig et participer à des tournois. N'ont pas trop de temps à perdre avec du jdr.

Par ailleurs, à discuter avec eux lorsque j'essayais de les recruter, y'en a pas mal qui ont des profils d'anciens rôlistes : ils ont tourné la page jdr il y a longtemps au profit des figs et n'ont pas du tout envie de s'y remettre, même pour quinze minutes.

En fait, et comme souvent dans ce genre de convs un peu spécialisées, les orgas (qui sont très bien, c'est vraiment super carré ce qu'il font et j'apprécie grave) sont plus ouverts au jdr (ou à l'idée du jdr) que les participants eux-mêmes. Les orgas ont le souci de l'ouverture pour faire vivre l'event. Les participants, eux, n'ont pas ce problème. Parce que le public au cœur de la conv, ce sont les hardcore gamers qui gravitent autour du Warhammer forum. Des gens très spécialisés donc relativement fermés.

Résultat, l'année dernière comme cette année, j'ai surtout eu à ma table des gens du grand public (sauf que bon, cette année, y'avait pas un chat, ou presque). Hyper dur de convaincre un figuriniste de s'y asseoir.



Et je rajouterai une chose : pour notre Auteur favori de sombre, mĂŞme s'il a eut plus de mal qu'aux elfics pour boucler ses tables , il a fait autant de parties

Ouais, mais j'ai quand même trimé vachement plus.

Aux Elfic, il a fallu un peu de temps pour amorcer la pompe car y'avait personne en début d'aprème, mais dès que le public s'est pointé, j'ai été contraint de refuser du monde. Super rageant d'ailleurs de devoir tout arrêter pour le cochon.

Au W-Day, ça a été duraille du début à la fin. Aucune montée en puissance. Enfin non, je mens : la dernière démo, en Sombre Max, c'est Émilie qui me l'a servie sur un plateau d'argent en recrutant la plupart des joueurs (au sous-sol, justement).


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#67 28 Sep 2014 15:34

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ma life en conv

2 démos au Grand Nain Porte Quoi – septembre 2014 – Les Pavillons-sous-Bois



14_NPQ.jpg
photo Rat pour Matrae Creation



Y'a des jours nuits, où on ferait mieux de rester couché.

Au tout départ, j'avais prévu un playtest à domicile. Mais le recrutement est une espèce de catastrophe industrielle. Personne n'est dispo. On se retrouve à deux, Matthieu et moi. J'annule et me rabats sur le Grand Nain Porte Quoi, une petite conv sympa dans les locaux plutôt très cool de la MJC de Pavillons-sous-Bois.

Les orgas sont top, bien carrés et très accueillants. Merci tout plein à Pretre et Djez. Et puis, j'aime beaucoup l'esprit de l'événement. Tous les jeux proposés le sont par leurs auteurs et y'a une bourse aux scénars avant chaque créneau, ça me rappelle la CJDRA. En bonne logique, Sombre y a sa place. Philosophiquement parlant, je me sens pile poil raccord avec le concept du truc.

Dans les faits, c'est moins ça.

J'étais déjà venu il y a deux ans et ça s'était plutôt bien passé. Cette année, c'est plus tendu, essentiellement parce qu'il y a moins de public. La plupart des joueurs et joueuses me semblent être des habitués du Nain Porte Quoi, ce qui donne à la conv un petit parfum de business as usual, comme s'il s'agissait d'une séance standard du club.

Donc forcément, quand tu arrives de l'extérieur, c'est dur d'intéresser les gens. Les clubs sont des structures un petit poil fermées, j'ai eu maintes fois l'occasion de le constater. À la première bourse aux scénars, je récupère quatre joueurs, mais c'est hyper limite. J'ai bien cru que je devrais faire avec deux. Heureusement, un couple se propose in extremis et complète la table, ce qui va me permettre de dérouler le programme que j'ai annoncé.

Le créneau est de quatre heures, mais je sais que mon scénar tient en trois. C'est celui-qui-ne-doit-pas-être-nommé, que je mène pour la troisième fois. Après deux playtests chez ouame, première démo publique. Petit stress, quand même. Du coup, ce n'est pas vraiment de la maîtrise en pantoufles. Je donne pas mal et ai la satisfaction d'être payé de retour : la partie est une franche réussite. Même si j'ai encore des petits soucis de pression horrifique sur la fin (je vais arranger ça), le scénar tourne vraiment bien. Grosse satisfaction.

Après le jeu, je propose d'enchaîner sur un rapide quickshot ou une autre démo. J'ai tous mes scénars Zéro avec moi, et même du matos pour un Darkly Dozen. Par contre, j'ai besoin de souffler un peu. Je décrète une petite pause... qui tue la table. L'un des joueurs déclare forfait, le couple rentre se coucher. Mon Dieu, j'ai dissous mes rôlistes ! bcshock

Je fais le point avec Djez, qui me propose de rester pour le créneau suivant. Celui de la nuit, jusqu'au premier métro. Ce n'était pas prévu au départ, mais il a eu des désistements de meneurs. J'hésite. Je sors d'une bonne démo et ça me donne envie de pousser un peu. D'un autre côté, je ne me sens pas en jambes pour enchaîner sur du long jusqu'à l'aube. Du flash en série par contre, pourquoi pas ? On s'entend là-dessus.

Je retourne en salle commune, près du bar et des tables de jeux de cartes et de plateau. Je réussis à monter une partie aux forceps, un Deep space gore à quatre joueurs faute d'un cinquième. Je n'aime pas trop réduire le cast sur ce scénar, mais nécessité fait loi. TPK très sympa. J'ai Nicolas Vaidis, le gars d'Alice au Hublot, à table et ça me fait bien plaisir. Longtemps que je ne l'avais croisé en conv.

Je tente d'enchaîner et échoue lamentablement. Je me démène comme un beau diable, mais n'arrive à décider personne à s'asseoir quinze minutes à ma table, pas plus les rôlistes que les plateauistes ou les carteux. Ma combo jdr + horreur + flash tombe grâââve à plat. Je proposerais des dégustations de crottin de cheval que j'aurais plus de succès. Échec total également à la bourse aux scénars de la nuit, mais là je m'y attendais.

Ah bon sang, y'avait looongtemps que je ne m'étais tapé un four pareil ! Le bide de classe internationale dans toute sa splendeur. Clairement, c'était le créneau de trop. J'aurais dû me rentrer après mon DSG, j'avais encore le temps de choper un RER. De guerre lasse, je finis par m'écrouler sur un canapé en attendant les premiers transports.

Une leçon d'humilité, on va dire. Il en faut. Bon, pas trop souvent quand même, hein. Trop d'humilité tuerait l'humilité. bcbig_smile


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#68 28 Sep 2014 20:43

Vivise
membre
Inscription : 28 Sep 2014

Re : Ma life en conv

Heureusement, un couple se propose in extremis et complète la table, ce qui va me permettre de dérouler le programme que j'ai annoncé.

Salut, salut : Vivise présente à la table d'hier!

Je n'étais au début absolument pas intéressé. Mais alors pas du tout. "L'horreur au cinéma" ce n'est clairement pas pour moi. Je suis cape et d'épée, action fantastique, science fiction... tout et NainPorteQuoi! mais pas gore et horreur.

Bref j’évite autant que faire ce peut!

Entrainée malgré moi, et bien j'ai sur-kiffé. Merci encore pour la partie!

Je décrète une petite pause... qui tue la table. L'un des joueurs déclare forfait, le couple rentre se coucher. Mon Dieu, j'ai dissous mes rôlistes !

On avait pas prévu de faire du jeu de rôle ce soir là mais quelques jeux de société, et ne pas partir trop tard.



TĂ©lĂ©portation, Scotty.  - J.

Hors ligne

#69 28 Sep 2014 22:42

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ma life en conv

Vivise a Ă©crit :

Entrainée malgré moi, et bien j'ai sur-kiffé.

Ah merci, ça fait super plaisir à lire !


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#70 20 Oct 2014 18:21

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ma life en conv

6 démos pour l'inauguration d'une ludothèque – La Rochelle – octobre 2014



14_Rochelle.jpg
photo Mandoline pour Projets R


Vous souvenez-vous d'El Medico ? Mais si voyons, ce vieux briscard latino qui fume des barreaux de chaise et survit à mes impros sans même lancer de dé. Dans la vraie vie, El Medico s'appelle Benoît (oui je sais, un mythe s'écroule) et est ludothécaire.

Or moi, Benoît, c'est un gars que je trouve ultra sympa. D'une, il est gentil comme tout. De deux, il a hyper bon goût (il aime Sombre, hein). De trois, il a des idées que je me sens raccord avec. Oui parce que bon, aussi surprenant que cela puisse paraître, la masse des ludothécaires est loin d'être hyper aware du jdr. Je lis régulièrement sur les forums, celui de la Fédé notamment, les grandes envolées lyriques de rôlistes qui veulent faire rentrer (de force, s'il le faut) le hobby dans les bibliothèques, rapport à la culture du livre et tout ça. Oh les gars, essayez déjà de le faire rentrer dans les ludothèques. Ça me paraît de base plus adapté et y'a comme qui dirait du pain sur la planche.

Enfin bref, Benoît est en plein levelling. Il est parti à La Rochelle pour devenir boss d'une ludothèque toute nouvelle toute belle. Et pour l'inauguration, il organise une teuf. Avec des jeux bien sûr. Oui parce que c'est quand même un peu beaucoup le concept du bousin, voyez-vous. Il m'a invité et moi, j'ai dit oui. Je sais d'avance qu'un Paris-La Rochelle-Paris dans la journée va être sportif, mais bon. On est à la rentrée, je sors d'un été de playtest intensif, mais sans conventions. Du coup, j'ai encore de l'énergie à revendre. J'en profite tant que ça dure.

Or donc Mireuil, quartier populaire à base de grosses barres bien moches posées dans tous les sens. Mais plutôt proprettes, notez bien. On sent que y'a une politique de la ville qui, avec ses petits bras musclés, essaie d'amortir un petit poil les errements urbanistiques du passé. D'où la ludothèque flambant neuve, je suppose. Et pis y'a le soleil aussi, ça donne un côté pimpant à l'affaire et ça aide pas mal. Moi, j'arrive dans le minibus du centre sociââal, celui-là même qui gère le jardin sociâââl, le café sociâââl et la ludothèque (pas sociâââle, par contre. Normale).

Benoît me fait faire le tour du propriétaire, c'est mignon tout plein. Enfin, si on aime l'architecture contemporaine. Genre tout carré comme des Lego, avec du bois par-dessus parce que ça fait bobo. Euh pardon, écolo. Ah non scusez, développement durable. À l'intérieur, c'est agréable. Lumineux et semble-t-il raisonnablement fonctionnel. Benoît a un bureau que tu installerais un half pipe dedans, y'aurait encore de la place pour un demi terrain de basket. C'est pas dur, on pourrait y vivre à huit sans se croiser tous les jours. Bon, faudra juste mettre un bon coup d'huile de coude sur la déco parce que les murs gris moche et orange flashouille, c'est à se tirer une balle. À part ça, très cool.

L'animation jdr est prévue dans un autre bâtiment, au fond de la cour. Trois salles au calme. Tandis que Benoît, accaparé par ses responsabilités, retourne vaquer à ses occupations de boss de fin de niveau, je cogite. Dans la fameuse cour, débordant sur la chaussée attenante (goudronnée de frais), y'a tous les stands stratégiques : la bouffe (ah bin ouais, pas d'inauguration sans cocktail), les jeux d'adresse en bois et les animations genre course en sac et chamboule tout. Du coup, jouer indoor, je le sens très moyen parce que ça va être hyper dur de recruter des gens. Tandis que, côté rue, ça inaugure à tout va, discours, congratulations et coupage de ruban, je décide de m'installer dehors.

Je gratte une table pliante, des chaises (pliantes aussi) et me pose à l'entrée du bâtiment dans lequel j'étais censé mener. Les conditions sont bonnes. Il fait chaud juste ce qu'il faut, je suis à l'ombre, y'a pas trop de vent (cet ennemi des aides de jeu en papier) et je me retrouve plus au contact des diverses activités ludiques. Le seul micro défaut, c'est que je suis juste à côté des agrès pour les petits, machins à bascule et autres bidules à escalader. Et bon, quand ils jouent, les mômes de cet âge ont tendance à brailler pas mal. Cela dit, ce n'est pas tout à fait comme si je n'avais pas l'habitude de mener dans le brouhaha, hein.

Et voici que les copaings de Projets R débarquent en force ! Krom, Mando, Obi et une putain de grosse fly case de matos, où que si t'as pas de lit, tu peux dormir dedans. Le Krom truck est juste fantastique, t'y mets toute ta maison et y'a encore de la place. Tandis que Mando installe une table à côté de la mienne et que Krom sort ses accessoires dans une pièce à l'intérieur, la foule (toute relative) commence à débarquer. Je m'en vais donc quérir le joueur. Et c'est bien hardcore. Les adultes sont là pour inaugurer, pas pour jouer (same old story). Quant aux gamins, y'en a bien sûr pas un qui connaît le jdr. Et puis, y'a masse d'autres activités qui vendent bien plus de rêve. Les billards en bois, par exemple. Okaaaay, c'pas gagné.

Mais j'ai l'œil du tigre. Putain de bordel de merde de chierie de ta mère en slip panthère, je ne me suis pas tapé trois heures de TGV pour faire de la figuration derrière ma table. Heu-reu-ze-ment, Benoît a pensé à nous, pôv' rôlistes que nous sommes. Ils nous a adjoint l'arme ultime en terme de recrutement de gamins : deux clowns. Ouais, des clowns. Nez rouge, chapeau rigolo, veste improbable, la totale. Et ça marche plutôt pas mal car ça rabat effectivement du môme vers ma table. Ajouté aux proches de Benoît (dans la famille El Medico, je demande le grand-père, le frère et la nièce) et au renfort de Mando (demi à la ramasse car transie de froid en fin d'aprème), je me retrouve à enchaîner pas moins de six parties. Bilan très correct, moi je dis.

Mes joueurs étant très jeunes, entre 7 et 10 ans pour la plupart, je fais chauffer Camlann. Ça se passe trèèès bien. Le scénar est bien rodé, il est pile poil à la portée des gamins, c'est cool. Je déroule trankillement. Sur le tas, une bonne grosse majorité de TPK. Y'a des aprèmes comme ça, j'ai la pure moule aux dés. Avant de m'en retourner vers la capitale, je me fais un petit plaisir avec un Grimmies ma foi fort sympathique. On ne passe pas loin du happy end, il s'en est fallu d'une ou deux minutes. Très cool de terminer la journée là-dessus.

À la fin du créneau de jeu, je serre des louches, claque des bises et repars par le minibus (sociâââl) puis le TGV (pas sociâââl). Ce fut une longue, fatigante, mais intéressante journée. Merci tout plein aux gens, tous très sympas, qui m'ont accueilli et véhiculé (Lucie, Maud, Bastien) et à Benoît bien sûr. Bon vent à La Rochelle, grand. Que l'Achtuche soit avec toi.



*



Promo

Les trois numéros de la revue consacrée à Sombre, sont disponibles. 72 pages au format A5 et à pas cher (prix libre, minimum 7 euros par numéro + port).

Pour commander, c'est par ici.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

Pied de page des forums