Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Hotline Inviter Johan Scipion Conseils d'achat Tipeee Patreon

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

#1 21 Aug 2023 23:16

Charly Birdy
membre
Inscription : 19 Jan 2023

[Classic] La guerre des vers adaptée par Charly

Cela fait un bout de temps que je souhaitais faire un petit retour sur une partie grandement inspirée du scénario "Guerre des vers" de Sombre 5. Pour ceux qui n'auraient pas encore ce numéro dans leur stock, je vous le recommande plus que chaudement.

Si je précise "grandement inspiré", c'est que j'y ai apporté quelques modifications, et ce pour différentes raisons -> la durée de la partie que je souhaitais animer (2 bonnes heures de jeu) ainsi qu'une ambiance un peu différente (inspirée du vieux et magnifique JDR Dark Earth {madeleine de Proust}). Je souhaitais également une rencontre supplémentaire. Bref, rien que du très banal pour un MJ qui veut ajouter sa patte. Pour info, cette partie a été jouée en CLASSIC.

Les 4 joueurs jouaient des hommes de Néandertal. Contrainte roleplay imposée ? ne pas s’exprimer par des phrases de plus de 3 mots. Au début ils ne m’ont pas pris au sérieux puis ils ont accepté de jouer le jeu. Au final, cela a été une très grosse plus-value pour la partie et les joueurs m’en reparlent encore souvent.
Exemple de phrase « moi grimper falaise ». Bref, vous avez compris le principe...

Pour le décor, j'ai utilisé une nappe noire + réalisé un écran à 3 pans à l'aide des deux images ci-dessous (volcan au centre et l'autre image dupliquée pour les côtés).
volc.jpg?width=590&height=402
volc_bis.jpg?width=570&height=402

Concernant la musique, j'ai utilisé le son « 1 Hour Stone Age Prehistoric Meditative Shamanic ambient music » : https://www.youtube.com/watch?v=_Wh8La3gYLU&t=1475s

Enfin, pour la scène 3, j’ai utilisé certains des pages de décors des livres Wilderness de chez Loke Battle maps, celles avec un terrain en terre. J’y ai ajouté des rochers + des arbres noircis à la bombe de peinture afin de les recouvrir, de façon factice, de cendres. Les PJ avaient chacun une figurine (utilisée pour la scène 3 + la phase d’exploration de la grotte).

J’utilise ci-dessous le terme « femelle » à des fins d’immersion fictionnelle. J’ai un profond et infini respect pour la gent féminine. Étant en couple et père de deux charmantes jeunes filles, je serais déjà mort depuis longtemps si ce n’était pas le cas au vu de leur doux caractère.

Concernant les 4 PJ: 
_ Un chamane [medium / drogué {aux champis hallu} / Excentrique] qui lorgne sur la place de chef de clan.
_ Le fils du chef de la tribu [In extremis / dévoué à sa femelle / Arrogant]
_ La femelle [Ambidextre / Borgne / Nerveuse]
_ Un jeune chasseur qui se tape la femelle du fils du chef [Tir / phobique serpents / DĂ©sinvolte]

Le chef de la tribu est un vieux néandertal très malade, il s’appelle « Barkann ».

Chaque PJ possède un secret en début de partie :
_ Chamane: « Tu as vu femelle et jeune chasseur s’accoupler derrière un buisson. Tu  as par ailleurs eu une vision ? le fils de Barkann, après son décès, menait la tribu à sa perte ». 
_ Fils de Barkann: « Un membre de la tribu t’a indiqué que Chamane lorgnait sur la place de ton père et qu’il n’était pas digne de confiance ». 
_ Femelle : « Tu entretiens une liaison secrète avec  jeune chasseur .Ton cœur balance encore entre le fils de Barkann et jeune chasseur ».
_ Jeune Chasseur : « Tu entretiens une liaison avec la femelle du fils de Barkann. Tu rêves un jour de t’enfuir avec elle pour rejoindre une autre tribu ».

Ces secrets ont été un gros plus pour la partie. Il y avait un risque de PVP qui n’a pas eu lieu. Cependant, le roleplay a été au rendez-vous et la partie en a vraiment été imprégnée.

Lecture faite en introduction de la partie :
« Vous vivez au sein d’un climat tempéré dans les terres. Depuis plusieurs mois, une intense activité volcanique répand de la cendre partout, l’atmosphère en est saturée ce qui rend la visibilité très réduite. Vous vivez au sein d’un paysage de désolation presque irrespirable. De plus en plus fréquemment, des puits de lumière solaire transpercent les nuages de cendres sur quelques centaines de mètres ou quelques kilomètres. Ces puits inondent les terres de soleil pendant quelques jours à quelques semaines. Toute la faune tend à se retrouver sous ces trouées. La flore survivante en profite alors pour exploser. C’est pour vous un signe d’espoir. Vous êtes des mâles et femelles de « Néandertal ». Crâne aplati et allongé, un front fuyant, prognathe et sans menton. Vous vous vêtez de peaux d’animaux. Vous utilisez des massues ainsi que des points obtenues à partir d’éclats de silex. Vous produisez des racloirs, grattoirs, perçoirs et autres pointes de projectiles. Vous manipulez également des sagaies. Vous vivez de chasse et de cueillette. Vous ne maîtrisez pas le feu mais vous savez au combien sa valeur est inestimable.Vous êtes plutôt nomades mais il vous arrive parfois de rester plusieurs semaines sur un même lieu. Vous vivez au sein d’une communauté d’une trentaine d’individus comprenant mâles, femelles et enfants.Votre chef s’appelle Barkann, il est vieux et très malade.Vous vous exprimez par des juxtapositions de trois mots maximum, sans quoi vous ne comprenez plus le sens de vos propos. Depuis quelques années, de nombreuses disparitions de Néandertals ont été observées que ce soit au sein de votre tribu ou d’autres que vous croisez parfois. Vous n’en connaissez pas l’origine. Depuis quelques années également, d’autres bipèdes envahissent progressivement vos territoires. Ces derniers sont plus grands que vous. Ils possèdent un crâne plus rond, un front plus vertical et un menton. Vous les appelez les « Cromagnons ». Ils portent sur eux des décorations absurdes comme par exemple de petits os d’animaux morts attachés par une herbe autour du cou. Ils possèdent des armes en os très solides et envoient leurs sagaies beaucoup plus loin que vous à l’aide d’outils propulseurs. Ils attrapent des poissons avec des petits morceaux d’os sculptés. Leurs vêtements sont de meilleure facture que vos peaux de bêtes. Ils parlent avec de longues phrases que vous ne comprenez pas. A votre connaissance, ils ne maîtrisent pas le feu mais semblent être presque en mesure de le faire. Certains Néandertals les auraient vu récupérer du feu et l’entretenir après que la foudre ait frappé des arbres. Il les auraient également vu récupérer du feu à proximité de volcans. Vous savez aussi qu’ils se taillent les dents en pointes, qu’ils se scarifient le corps afin de l’embellir et qu’ils cherchent à exterminer tous les Néandertals qu’ils croisent. Des rumeurs les décrivent comme cannibales, dévorant leurs proies afin d’en absorber la force. Actuellement, vous n’avez pratiquement plus de vivres, la cueillette ne donne plus rien sur votre territoire en raison des brumes de cendres qui empêchent la très grande majorité des plantes de pousser. La chasse ne donne quasiment plus rien non plus…Un matin, au lever du jour, (jet d’esprit ? hallo lumineux au loin, à 2 jours de marche environ. LUM LUM LUM ! (= lumière pour les intellectuels) »

Scène 1 (préparatifs) = Nous débutons alors la partie. L’un des PJ ou un PNJ a observé un puits de lumière à deux jours de marche, s’en suit une scène de Roleplay où Barkann s’octroie rapidement la découverte de la lumière puis désignent les PJ pour aller sur place (= « toi, lum, manger », « toi lum manger », bis, bis). Il n’est plus tout frais papi. Un jeune garçon de la tribu nommé « Oubaï » souhaite les accompagner. Refus catégorique du chef et des PJ. Oubaï étant introduit dans la partie, il me resservira peut-être plus tard… S’en suit la préparation du voyage.

Scène 2 (la première nuit) = Après une journée de marche dans les cendres, établissement d’un camp (un bon classique quoi). A la tombée de la nuit, les PJ entendent des hurlements de loups au loin (ça pourra potentiellement me servir plus tard). Une fois le fils du chef et le chamane endormis, jeune chasseur chevauche femelle dans les herbes. Tout le groupe sursaute alors en raison de deux hurlements stridents inhumains dont il est impossible de situer la provenance ni la distance. Ces cris sur-aigus s’estompent quasi immédiatement. 2 séquelles pour tout le monde? c’est cadeau. Les amants parviennent à ne pas se faire surprendre de justesse.

Scène 3 (le mammouth)= La visibilitĂ© est très faible du fait de la brume de cendres. Les PJ se dĂ©placent le long d’une falaise au sein d’un espace de terre ocre et cendrĂ©e, comprenant quelques amas rocheux et arbres morts. Ils dĂ©couvrent alors deux corps au sol, le premier ayant un Ă©norme trou dans le ventre, le second semble pour sa part avoir Ă©tĂ© Ă©crasĂ© violemment, le corps Ă  moitiĂ© enfoncĂ© dans la terre. Ce sont des cromagnons. Petits os ficelĂ©s au cou, propulseurs avec sagaies et dĂ©couverte d’un  panier tressĂ© en petites branches et feuilles. En son sein, on y trouve des pierres et, au milieu des pierres, une braise encore rougeoyante. Ce petit panier a une valeur inestimable. Autour, du sang frais en grande quantitĂ©, pas uniquement en provenance des deux corps. Après observation de l’environnement ? traces de fuite d’un bipède + traces d’un lourd animal quadrupède. Quelques instants plus tard, un Mammouth attaque. Ce dernier est dĂ©jĂ  blessĂ©. Lorsque les Pj parviennent Ă  le finir (non s’en mal, le fils du chef a perdu pratiquement la moitiĂ© de son Corps), ils constatent que la bĂŞte est couverte de pustules qui suintent le pus. Ce mammouth est visiblement atteint d’une maladie de peau comme de nombreux autres animaux depuis les brouillards de cendres.  1 sĂ©quelle pour tout le monde? c’est cadeau (bis).

Scène 4 (l’urgence): Juste à la fin du combat, un violent orage éclate et la pluie se met à tomber dru. Il est urgent de se mettre à l’abri afin de préserver la braise.

Scene 5 (la grotte): 

_ Les PJ trouvent l’entrée d’une grotte à flanc de falaise. S’y trouve un reste de feu dont il reste un morceau de bois un peu long. Phase d’exploration de l’entrée qui comprend dans un recoin de la paille sèche sentant l’urine ainsi que des peaux de bêtes en piteux état. Les PJ en profitent pour se concocter une torche de fortune avec le bâton de bois et la paille odorante. L’un deux cherche à ressortir de la grotte ? hurlements immédiats de cromagnons (1 séquelle bonus pour notre joyeuse troupe) qui envoient quelques sagaies au niveau de l’entrée de la grotte. Le fils du chef cherche quand même à sortir, il se prend alors une sagaie dans le flanc ce qui le diminue de nouveau… Cela rend les PJ mutiques quelques instants. J’en profite alors pour faire atterrir, au niveau de l’entrée de la grotte, une sphère d’une vingtaine de centimètres de diamètre qui fait poc, poc, poc en rebondissant, puis qui s’arrête. Après inspection, les PJ reconnaissent la tête d’Oubaï. Ca leur en remet un coup (séquelles pour tout le monde).

_ S’en suit une longue phase d’exploration de la grotte. Je me suis alors beaucoup appuyé sur le plan ainsi que sur les descriptifs des salles que vous pourrez trouver dans Sombre 5. Concernant l’une des salles, j’ai présenté une image de Lascaux (Taureaux, chevaux  , cerfs, félins), puis expliqué que les dessins changaient ensuite radicalement... Ensuite, découverte d’une scène abominable, le chamane en profite pour mettre en œuvre certains de ses talents. Roleplay imposé ? osselets, danse chamanique, phrases mystiques, etc (la totale quoi). J’ai ensuite décrit une sensation d’air frais en provenance d’un étroit boyau. Cela a immédiatement donné aux joueurs l’espoir d’une sortie. Ce boyau est franchement pénible à passer :) (voir Sombre 5 bis). Arrivée au sein d’une salle immense dont le plafond se perd dans l’obscurité (voir Sombre 5 ter). Les PJ explorent, se mettent sans le vouloir dans une position plus que délicate. Il comprennent alors la provenance des cris sur-aigus entendus la veille (j’ai utilisé l’image ci-dessous à titre d’illustration)…

lask.jpg
worm.jpg

_ S’en suit une poursuite dans la grotte. Certains se font rattraper et dévorer. D’autres parviennent jusqu’à l’entrée où les attendent les Cromagnons armés jusqu’aux crocs, tout sourire. Générique.

S’il y avait eu un(e) FGZ, alors ce dernier ou cette dernière aurait pu rejoindre le camp de départ du scénario. Celui-ci aurait été intégralement brûlé, les corps des néandertaliens sauvagement mutilés. Quelques secondes après, une meute de loups affamés aurait entouré le camp. Générique (bis).

En espérant que ce retour d’expérience vous aura plu.

Charly


Je pense donc je vis (encore...)

Hors ligne

Pied de page des forums