Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Hotline Inviter Johan Scipion Conseils d'achat Tipeee

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

#1 22 Feb 2023 09:29

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

[L'Ordre et le Sauvage] Comptes-rendus de partie

L'Ordre et le Sauvage est la campagne de la guerre entre l’humain et l’animal dans le chaos forestier de Millevaux.

51588657650_89c97292b1_o.jpg
Marie-Lan Nguyen, domaine public


Comptes-rendus de parties jouées avec l'auteur :

1. Les Ă©corcheurs
Vous avez été intégré.e.s de gré ou de force à la tristement célèbre bande de pillards des écorcheurs. Jusqu’où irez-vous ? Réponse à la question par ce récit d'une partie maîtrisée par votre serviteur, et écrit par Narscimonel. (temps de lecture : 2 min)

2. De la guerre des ours Ă  la Cour Corbelle
Le résumé de trois séances de fin de la campagne, entre sentier de la guerre, visions chamaniques, arbres maudits à brûler et réconfort et malaise à la Cour Corbelle. Un récit par TapisVirginia, merci à lui. (temps de lecture : 13 min)


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#2 22 Feb 2023 09:29

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

Re : [L'Ordre et le Sauvage] Comptes-rendus de partie

LES ÉCORCHEURS

Vous avez été intégré.e.s de gré ou de force à la tristement célèbre bande de pillards des écorcheurs. Jusqu’où irez-vous ? Réponse à la question par ce récit d'une partie maîtrisée par votre serviteur, et écrit par Narscimonel.

(temps de lecture : 2 min)

Joué en ligne le 06/11/2020

Le jeu : L'Ordre et le Sauvage, la campagne de la guerre entre l’humain et l’animal dans le chaos forestier de Millevaux

Avertissement : contenu sensible (voir détails après image)

450px-Bar-le-Duc_-_Eglise_Saint-Etienne_-_Le_Transi_-192.jpg
Mossot, cc-by

Contenu sensible : torture


Le scénario :

Forêt de Millevaux, Auvergne. La terrible bande de pillards nommée Les Écorcheurs du nom du supplice qu’ils font subir à leurs prisonniers est en marche à travers la forêt, ravageant toutes les enclaves sur son passage. Elle avance droit sur Noirmont-Ferrand, la seule ville. Vous avez été intégré.e.s à cette bande, de gré ou de force. Allez-vous prendre part à leurs exactions ou saper leur folie meurtrière ? Et si les motivations des écorcheurs dépassaient la simple recherche de crime et de richesses ? Et si certains des écorcheurs parvenaient à vous toucher ?


L'histoire :

Ce matin, j'ai fait une partie à 3 dans le JDR Inflorenza [Note de Thomas : Inflorenza était le système de secours mais nous ne l'avons en fait pas utilisé]. J'ai eu la chance que la partie soit maîtrisée par Thomas Munier et ça a sans doute rejoint mon top 20 des meilleures parties.

Pourtant, ça partait mal pour 2 raisons : partie courte (2h) et le matin. Mais bon je me suis levé et je le regrette pas.
Donc on commence par rentrer dans un genre de gang de pillards assez hardcore, les Écorcheurs. Ils sont bien équipés et ont pour projet d'attaquer une ville fortifiée en Auvergne, Noirmont-Ferrand. Nous avons une humaine/Horla, un Corax (métamorphe corbeau) et un Masque d'or (des genres d'homo Néandertal souvent beaux avec pouvoirs psy). L'humaine Horla commence par faire un discours révolutionnaire pour convaincre les Écorcheurs de l'accepter. Assez rapidement nous sommes baptisés écorcheurs par le sang après un combat contre un gros balèze.

Ensuite une veillée où un homme ours nous raconte une histoire qui nous fait vite sentir que le mec est sympa et n'a pas grand chose à faire parmi cette bande de tarés. Nous partons en mission de reconnaissance. On va rapidement s'en faire un ami lors d'un move assez impressionnant un personnage arrive à convaincre les hommes ours que les Écorcheurs sont problématiques et à empêcher une alliance Gours-Écorcheurs.

Par la suite, lors d'une autre reconnaissance, nous tombons sur un chemin de fer en construction. L'Écorcheuse avec nous a l'air de vouloir piller cette caravane. Je ne m'y oppose pas mais je vais me renseigner. Après une discussion avec la cheffe du chantier, je me rends compte que leur idée est assez excellente (en gros c'est des types éclairés qui veulent redonner à l'humanité sa splendeur d'antan). Donc je les informe du futur raid.
Ça ne sert à rien donc les gens se font massacrer. La cheffe de chantier est capturée et va être torturée sous nos yeux en direct.
Mon personnage décide alors d'abréger leurs souffrances avant la torture, il se fait attaquer. Mais ses compagnons l'aident avec l'assistance du Grours.

Au final, mon personnage meurt héroïquement et permet à son groupe de s'enfuir.

**

Donc une très bonne partie avec une très bonne agentivité, des joueurs bienveillants et sympathique et un MJ très ouvert.

Petite frustration : faible exploitation des capacités de mon perso, j'ai un peu trop pris de place, et la partie était courte pour explorer tout l'univers/les possibilités.


Question de Calaad sur Discord :

Tout ça en restant dans les 2h ?

RĂ©ponse de Narscimonel :
Yes

Calaad :
Ça devait être intense ?

Narscimonel :
Le MJ acceptait très facilement nos propositions et pas de jets de dés.


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#3 24 Mar 2023 11:42

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

Re : [L'Ordre et le Sauvage] Comptes-rendus de partie

DE LA GUERRE DES OURS À LA COUR CORBELLE

Le résumé de trois séances de fin de la campagne, entre sentier de la guerre, visions chamaniques, arbres maudits à brûler et réconfort et malaise à la Cour Corbelle. Un récit par TapisVirginia, merci à lui.

(temps de lecture : 13 min)

Joué en ligne du 01/02 au 25/02/2021

Le jeu : L'Ordre et le Sauvage, la campagne de la guerre entre l’humain et l’animal dans le chaos forestier de Millevaux


39573619860_5d7083450a_c.jpg
carolyngifford, cc-by-nc


Avertissement :

Les notes de Tapis démarrent à la moitié de la campagne et il prenait ces notes pour le groupe et non pour un public. Il est fort possible que beaucoup d'éléments manquent à la compréhension.
Tapis fait parfois quelques références méta. Tapis, c'est bien sûr lui-même (jouant Feuille) et Thomas, et bien c'est moi (le MJ).


Au service de Shub-Niggurath :


Résumé de la séance du 01/02

Dans l’épisode prĂ©cĂ©dent:  Raboliot le goupil soignĂ© de la pelade. Feuille et Porphyre sont allĂ©s voir les ours. Euthanasia la cheffe fanatique anciennement humaine contrĂ´le les ours.

Une fois le groupe retournĂ© au convoi, rencontre de Neige par Asphodèle. Lui et son groupe sont des espions. Situation tendue, les humains en veulent aux goupils. S’ensuit une baston qui coĂ»te  un bras Ă  une humaine.

Le groupe a vu une corax (Ratiboise) demandant des vaccins contre la pelade et des souches de la maladie. Feuille est revenu au convoi pour voir et tuer le Capitaine Brochet après une intense discussion. Le chef local des scientistes. « Vous souvenez-vous que je vous ai interdit de mourir ? Maintenant je vous y autorise » - Feuille tue le capitaine

On a donnĂ© les vaccins Ă  Ratiboise mais pas la pelade. Elle nous propose d’aller Ă  la cour corax.  Le chemin sera apparemment jonchĂ© de serviteurs du bouc au mille chevreaux.

Début de la partie : Il faut prendre une décision. Feuille propose que les goupils partent voir les ours. « Choisir un camp en son âme et confiance c’est quand on a à manger sur la table et du temps à perdre en réflexion" - Feuille.
« On veut que vous soyez conscient que nous suivre c’est aller du côté des ennuis » - Asphodèle
Thomas : « Tu peux regarder ce renard trop mignon et lui dire que tu veux pas d’eux »

Porphyre et Asphodèle veulent garder les goupils avec eux. Feuille renonce mais prévient : « Si la question se pose entre eux et nous, je prendrais systématiquement nous »

Les goupils suivants nous accompagnent :Renard d'eau, Craquogne, Croustille, Raboliot

Ratiboise : « Nous allons passer par la forêt des cauchemars. Vous allez affronter vos propres ténèbres. Vient le moment d’affronter les premiers cauchemars, mais les cauchemars de qui ? Cela sera Porphyre. Feuille attrape Croustille pour pas qu’il ralentisse le groupe

Le cauchemar de Porphyre est un rappel du rêve de la 1er séance. Les corax qui jugent les âmes. Avec la petite fille, sa fille ? Ou elle-même ? Elle réclame de l’aide, elle doit être sauvée, de qui, de quoi ? Nul ne le sait encore. Un cauchemar. Polymorphe, Polysémique. Porphyre se souvient de la marâtre qui la battait. Cette petite fille, c’est Porphyre. Elle se trouve face à elle-même.

La Chiquaude, la marâtre, tombe sur le dos de Porphyre : « Tu n’es rien, tu n’es qu’une bouche inutile, tu ne mĂ©rites pas tout ce que je te donne » Plein de corax volent ici et lĂ . Le chĹ“ur des corax accuse Porphyre :  « Mauvais fille, tu es mauvaise. » « Tu nous ralentis, tu ne ramasses pas assez de bois ».


Feuille arrive voir Porphyre qui est dans un état végétatif. Porphyre demande « Qui je suis ? Qu’est-ce que j’ai fait ? » Du sang coule sur ses mains. Feuille « Tu peux pas rester te lamenter ici, même si tu serais dans ton droit », prend Croustille.

Une scène force Porphyre à repartir se venger de ses souvenirs.
Dans la scène, Chipie : « Vous nous avez abandonnées dans la Voie Déchue, les écorcheurs nous ont trouvés. »
Feuille et Asphodèle tentent de ramener Porphyre. Asphodèle : « La forĂŞt essaie de te garder ici. Avance. Viens, suis-moi«  « Je t’en supplie il faut que tu me suives ». Le corps de Porphyre se craque, il y a de la poussière. Porphyre suit Asphodèle.

Une main sort de la terre pour attraper Porphyre (sans parvenir Ă  le faire). Une main robot. Le dĂ©charnĂ© : « Je suis dĂ©solĂ© ma fille, je t’ai laissĂ©e Ă  la marâtre, je voulais te mettre Ă  l’abri du besoin »  Feuille attrape Porphyre pour le mettre sur les Ă©paules.

Les arbres s'effondrent, ça projette de la boue et des écorces partout. La fin de la grotte est visible, la lumière au bout du tunnel. A la toute fin Porphyre dis à voix basse : « Je te pardonne ». Le décharné se met à pourrir rapidement, une petite fille en sort.

Le groupe est sorti du cauchemar. Asphodèle va vers Porphyre, Porphyre tombe en poussière pour de vrai. «  Qu’est-ce qu’il se passe Porphyre ? » demande-t-elle. « T’es ma fille maintenant » Feuille qui arrive comme un con « HÉ LES DEUX IL FAUT AVANCER »

Vous arrivez dans un endroit avec des dĂ©chets, des vieilles boĂ®tes, des emballages de burger, des friteuses. Des dĂ©chets de plus en plus prĂ©sents. « C’est envahi de manimaux ». Des humains sauvages qui deviennent animaux. Le groupe arrive dans une groupe rempli d’humains se comportant comme des animaux.  Ratiboise insiste pour aller voir l’alpha, Rax.

Feuille prend les devants. Iel parle pour expliquer sa vie, etc. Rax explique qu’il n’aime pas les humains, et qu’il n’aime pas la guerre. Il propose d’aller prendre des racines de la vérité ( Chamane grours sur le côté)

Ratiboise. « Je suis un jeune corax, je suis parti voir le monde, tester des drogues »
Feuille « Je me porte volontaire ». Asphodèle qui accepte aussi la drogue parce que … Parce que.
Les tambours des manimaux sonne, les deux persos ont des rĂ©flexes vomitifs, la chamane force.  On vomit. « C’était une première potion qui servait juste Ă  se nettoyer ». ( C’est vraiment des trous du cul)

Elle apporte alors le limon, les forces de la terre, pour rencontrer qui nous sommes vraiment.  « Il y a un mauvais moment Ă  passer au dĂ©but ». La chamane se met Ă  faire des trucs chelou dont Thomas Ă  le secret.  Thomas dit: « On dirait le nom d’un très ancien ». Tapis rĂ©pondit « T’es vraiment un bâtard" Vous avez l’impression que votre tĂŞte explose, que vous ĂŞtes dans la 15eme dimension.
Asphodèle commence : Elle rencontre pourpre: « Tu me laisse pas assez de place » « Pourquoi je t’en laisserais ? » « Je suis ta sœur quand même, je vais te refaire vivre le jour de notre naissance. » Elles passent par un terrier.Il fait chaud, serré.

Quand elle sort du ventre de sa mère, la mère est maigre, très maigre. Elle commence à casser la nuque de ses renardeaux avec les mâchoires, en pleurant. Juste avant de mourir, Pourpre se réfugie dans la tête d’Asphodèle, Asphodèle est le seul renardeau préservé.
Asphodèle dit : « Je veux toujours être là pour elle ». Elles retrouvent leur corps d’adulte.
« Comment j’ai fait pour t’oublier ? » « Je ne voulais pas que tu te reproches d’avoir survécu »

CĂ´tĂ© Feuille ; Il fait froid, très froid.  C’est oppressant. Rax demande Ă  Porphyre d’aider Feuille. Feuille se relève dans des feuilles mortes, la forĂŞt est vide. Les racines viennent vers Feuille, se redressent, leur radicelles en avant, Approchent de la tĂŞte comme pour faire de la tĂ©lĂ©pathie. Feuille ressent alors l’arbre. L’arbre dis « Je .. suis...Feuille » Il me fait plonger dans la forĂŞt. « Je suis la forĂŞt » « Tu es Ă©goĂŻste « « Je suis millevaux. »

Les manimaux proposent d’aller plus loin. Feuille n’en a pas l’envie mais la corax insiste sur la nĂ©cessitĂ© de cela. Discussion intense entre les deux.  Asphodèle annonce qu’elle s’est rĂ©conciliĂ©e avec sa sĹ“ur.

Le groupe arrive dans un arbre (genre séquoia géant). Hydra, Une femme aveugle est en train de prier « Je suis la boue, je suis la chair, …. Je suis la pourriture… Ya, ya, ya, Shhhhhbbb Nggggrrrrttt  » Le groupe laisse la parole à Ratiboise. « Nous sommes devenu écouté votre sagesse. »
« Nous avons découvert Shub-Niggurath, qui est le principe de ville et le principe de mort. La chose appelle l’emprise,et l’égrégore. Il voit tout, il est tout. Tout ce qui est vie vient de Shub-Niggurath. Il n’a pas de message, il est une masse vivante. Gorgé d’emprise et d’égrégore. Nous sommes aux portes de l'apocalypse. Ce jour-là, il n’y aura plus d’angoisse, il n’y aura plus de haine. Hydra et la corax s'embrassent.
La chamane Rugne est un peu gênée.

« Qu’est-ce qui va déclencher cette apocalypse ? L'intensité de vie et de mort. »
Il ne faudra pas que l'apocalypse soit provoquée par la guerre.
L'apocalypse au sens révélation. Asphodèle n’a pas envie que Feuille et Porphyre tuent les cultistes.

Feuille come again to save the day.

Choix entre défouloir ou sagesse ?


Résumé du 09/02


Asphodèle vient voir Feuille, il lui explique son plan. « Tuez les plus possibles de cultistes ». Rugne, la chamane grourse, nous accompagne pour voir Hydra. Porphyre et feuille y vont franco.
Feuille étrangle Hydra et se souvient d’avoir vu et même fusionner à travers Shub-Niggurath.
Feuille a l’impression de s’être noyé, il regarde sur le côté et voit le cadavre de Rugne au Pied de Porphyre.

« J’ai froid Porphyre, il faudrait pas faire un bon feu ? »

Ratiboise qui vient : « Qu’est-ce qu’il se passe ? » Feuille invente une explication toute pétée.
« Je vous renouvelle une dernière fois ma confiance »
 

Craquogne nous annonce un secret: « Quand j’étais plus jeune j’ai été capturée et dressée à débusquer les renards. » « Vous avez le droit de m’en vouloir » Asphodèle lui pardonne. Feuille dit que c’est pas grave, et il se parle à lui même sur ce qu’il a fait plutôt .


La Cour Corbelle :

On arrive chez les Corax, ils se situent dans l’Arbre-Monde dans un volcan éteint.
Le groupe avance dans un escalier, Porphyre pousse Croustille qui est lent

Il y a des mésanges anthropomorphes et habillées, comme les autres, qui sont ici et là.

Certains ont des perruques, ils jouent du cor. Le groupe est accueilli au sein de l'Arbre-Monde. Le groupe se présente.

Porphyre : « On veut en savoir plus sur ce qu’il se passe ici. »

Geai, un Corax défiguré du visage, est le sénéchal, et c’est à lui de faciliter la prise de décision du peuple corax. Une décision concertée doit être prise. Il y a 8 nobles, un par voie philosophie Corax.

Le groupe est représentant, émissaire, c’est un droit et non un devoir. Sagesse est notre guide.

Le groupe va au bain, après s’être une première fois décrassé. Le groupe décide d’aller rencontrer les nobles, notamment dans les bains communs

La personne qui s’occupe des bains, c’est une stryge. Une Corax mais intelligence d’animale.

Rencontre avec Ivoire :  « Le plus important pour un Corax est la forme humaine »


Résumé 15 /02 /2021


Ellipse, balcon d’opéra. Le groupe est bien habillé pour regarder un opéra qui s’appelle « Les noces de la plume et de la chair ».

Une corax tient le rôle principale (Romance), elle possède un chant diphonique, elle tient les deux rôles-titre. C’est l'histoire d’un homme qui tombe amoureux d’une corbelle, Romance incarne les deux en portant deux moitiés de costume. Chef-d’œuvre magnifique, tragique et beau. Roméo et Juliette be like.

Il y a un bal. Les domestiques, tailleurs, etc, nous ont aidés.

Un kimono pour Asphodèle, un mélange de marron et végétal pour Feuille, et une robe bleue pour Porphyre


Décor de branche d’arbre dorée.

Croustille est en tenue militaire rouge, il bégaie en voyant Asphodèle ainsi vêtue. Vermeil, disciple de la voie du Cercle noir, les interrompt. Il est plutôt beau gosse.


Vermeil à tout de suite vu qu’elle était une sorcière. Il la drague puissance mille. Il est magister en haute couture.

Geai m’arrête, « je n’ai pas de temps à perdre » « Très bien gagnons du temps, les nobles vont voter plus vite que prévu. Je vais vous donner une petite liste. »

Geai, quant à lui veut transformer tout le monde en corax. Striscia s’est laissé se faire habillée.


Feuille part voir Corneille, de la voix de l’extase. Corneille cuisine. La discussion était intéressante. On est pas sûr que ça change quelque chose. Les corax ont une vie courte, et leur peuple n’est pas si puissant qu’il le laisse paraître.


Pourpre a fait un petit combat avec Basalte, la maîtresse d’arme.

Passation de pouvoir avec Vermeil, avec pacte de non-agression. Porphyre a guéri de la lèpre en déchargeant son mal sur l’ancien soi, le décharné. Porphyre atteint alors une autre phase de son personnage.


Résumé 25/02


Bal à la mode médiévale. Romance interprète une chanson à la harpe. De nouveau le demi costume.

On Ă©coute une chanson.

Un moineau vient chercher Feuille. Le groupe va au chevet de Corneille. On se retrouve seuls avec Corneille.

Corneille donne la suite à Romance. Ils ont changé d’avis pour faire la paix. Corneille propose de nous faire assister à son enterrement céleste.

Asphodèle rencontre Aurore ( qui ne joue pas le jeu du thème du bal). Asphodèle laisse Pourpre parler. Aurore propose de faire disparaĂ®tre la notion de pouvoir.  (Le communisme monsieur)

Croustille et Asphodèle se parlent. Galatée la stalke. Pourpre s’amuse.

Geai vient rend visite à Feuille, il a des espions et il a su qu’il y a un changement de vote. Onyx a changé, elle est devenue le horla Charogne, c’est toujours elle qui vote (et votera pour la suprématie corax, ce qui fait ce vote devient majoritaire).

Asphodèle va voir Vermeil, elle se renseigne sur comment défaire un horla.

Le groupe exorcise Onyx.  Cela fonctionne, elle votera pour la neutralitĂ© potentiellement.

Asphodèle et Galatée vont voir Crépuscule. Elle accepte de voter pour l’aide humanitaire, car elle pourrait y acquérir beaucoup de pouvoir vu qu’elle pratique une magie malsaine autour du soin.

C’est donc finalement le vote humanitaire qui l’emporte. Mais à quel prix ?

Feuille et Galatée choisiront l’exil, Feuille pour se transformer, Galatée pour vivre seule son immortalité qui est une malédiction. Asphodèle passera du temps auprès de Crépuscule comme elle s’y est engagée, mais reviendra régulièrement retrouver du réconfort auprès de Galatée. Elle connaîtra une belle histoire d’amour avec Croustille.


Feuilles de personnages :

Feuille :

Point de destin : 1
Peuple : Horsain
Description : Humain androgyne verdâtre, corne végétale, lierre.
Malédiction : Sorcellerie
Force: Jamais malade
Handicap :
Penchant: Ambivalence

Objectif : Trouvez des réponses sur les corax

Phrases de souffrance : Je suis chopé des agissements de pourpres.
    • J’ai laissez tombĂ© la non-violence.

Slameur amateur

Souvenir : 1. Une nuit d’accueil chaleureuse qui me restera dans la chair.
2. Je me souviens du sang sur mes poings qui exprimé ma colère ( Le décharné)
3. J’ai retrouvé Lydie, j’ai eu une romance.
4. J’ai une haine féroce contre les écorcheurs.
5. Suite à la libération de mon oiseau de pierre, je me suis renforcé psychologiquement.
6. J’ai un souvenir qui n’ai pas le mien : Je passe le seuil de la sorcellerie le moment où les gardes on emmené mon mari.
7. J’ai tuĂ© mon  père
8. Sous le séquoia géant, il y a un escaliers, j’ai vu Shub-Niggurath.


Phrases :
Je sais tirer au fusil.
- Je pense avoir amélioré ma relation avec Asphodèle, car je l'ai protégé plus jeune, elle a eu de la compassion pour moi quand j'ai vue le cadavre de Lydie.
-  Pour Lydie : J'ai de la peine, mais je suis heureux d'avoir un souvenir heureux, je n'ai avais plus.
- Face à une personne voulant se transformer : Je pourrais vouloir l'aider. Découvrir qu'est-ce qu'un objectif. Je ne me suis jamais posé la question. Sans doute que le décharné voudrait lui redevenir humain.
- Shub-Niggurath m’a fait changé.

    • Souvenir du capitaine, injecte un remède Ă  un gosse plutĂ´t qu’à lui.
    • Je suis au dessus du bien et du mal.
    • je veux bien aider ours mais pas au dĂ©pit de moi mĂŞme

Durant le trajet je cherchais le passé du décharné.
Je suis stressé mais rassuré pour Lydie


Object & Servent:
    • Fusil
    • porte bonheur de cristouille.
Une clefs universelle
Parchemin transfert de souffrance Rituel: Capture des tiques noires des bois et scolopendres mangeur de chaire, maudit une personne, les incestes proliférer sur son corps pendant un jour et une nuit en récitant un message de haine, faire un jet de svg contre la mort. S'il est réussi, on survit et l'objet de notre haine connaît une souffrance éternelle que seul un rapport sexuel fréquent avec le sorcier peut apaiser.


Nombre de phrases :  27


Le décharné / Porphyre / Galatée :


Description :             humanoĂŻde sans peau, Ă©corchĂ© artificiel
       
Espèce: Maletronche ?
       
Penchant : Collectionner les Visages
           
Malédiction : Tueur
       
Force : grande force musculaire       
           
Handicap :     Pourrissant       

TRAITS DISTINCTIFS

- Artificiel (ne ressent pas la douleur)
- Apathie (ne ressent aucune Ă©motion)
- J’ai un nouveau visage !
- J’ai trop confiance en moi

TRAITS RELATIONNELS
    • Je commence Ă  ressentir de la tristesse
    • Le RĂŞve d’Icare

POUVOIRS
-


COMBAT
Armes :
Armure :

SOUVENIRS & SORTS EN MÉMOIRE

1 Ma transformation (expérience traumatisante)
2 Biquette Ă©tait ma fille !...
3 Le mensonge d'Asphodèle
4 Varous … Ecorcheurs !


OBJETS & SERVANTS

1 Collection de Visages (de tous types)
2 -
3 Batterie de couteaux
4 Sac de plumes de Corbeau
5 Visage de Porcelaine
6 MĂ©daillon de la Chair Pure


Asphodèle :

DESCRIPTION

Nom : Asphodèle/Pourpre
Espèce : Goupil
Penchant : Ordre
Malédiction : Sorcellerie
Force : Inspire confiance
Handicap : Double personnalité

SOUVENIRS & SORTS EN MÉMOIRE
    1. Je me suis pardonnĂ©e mon mensonge…;
    2. ( choc mental) souvenir du vieux : trouve renardeau avec patte coincĂ©e dans un piège Ă  loup, le soigne...et le relâche. Pourpre le tue pour le crime de la pie « mort et dĂ©solation...il y a toujours un sacrifice » ;
    3. ( choc mental) Souvenir de Martogne : construire la maison dans la souche quand ils sont jeunes et beaux, grondement dans la forĂŞt, trouve une ourse qui agonise (flèches) et il y a un ourson qu’ils recueillent…;
    4. ( choc mental) Souvenir de Faraud : se sert de la bile d’ours pour ses pieds et voit une ombre qui se jette sur lui…( horla qui doit roder dans les souvenirs).
    5. (choc mental) Souvenir de Mylène : souvenir chaotique , cors de chasse, terriers enfumĂ©s, Mylène qui est plus jeune qui porte deux de ses renardeaux, patte avec une flèche, ses enfants en meurt ;
    6. (choc mental) Souvenir de crassousse : Lumière magnifique dans la forĂŞt, arrive dans les ruines d’une cathĂ©drale, regarde les statues et les vitraux et est fascinĂ©e par la beautĂ© ds lieux ;

OBJETS & SERVANTS
    1. Parchemin de transe : Consomme la sève de l’arbre-fou et entre en transe pendant trois heures. Lors du prochain combat, ton mental te dira invulnĂ©rable. Sous le coups des armes, tes chairs ne s’altĂ©reront pas, tes os ne se briseront pas ;
    2. Sac avec des fioles et petits sacs contenant des « choses »… ;
    3. Mandragore ;
    4. PoupĂ©e de paille avec yeux brillants ;
    5. MĂ©daillon de la chair pure ;
    6. Plume de Corine ;
    7. 1 bouteilles d’alcool fort ;
    8. couteau sacrificiel;

TRAITS
    • Prudente;
    • Je ressens comme une blessure la perte de la connaissance de la mĂ©tamorphose ;
    • Double, je suis double...et entravĂ©e (par Oriente) ;
    • Je suis hantĂ©e par les fantĂ´mes des morts : Martogne et Faraud (2 phrases);
    • Je souffre de la faim ;
    • le horla s’incarne dans la rĂ©alité… ;
    • je suis obsĂ©dĂ©e par le fait d’avoir laissĂ© les autres membres de la caravane derrière moi ;
    • je chante pour ma fille Porphyre ;
    • Asphodèle a combattu Pourpre ;
    • Souffrance : pierre mousse ;
    • Je communie avec la nature, la forĂŞt s’ouvre Ă  moi (calme) ;
    • La guerre est Ă  notre porte, je dois faire un choix (incertitude, confusion) ;
    • j’ai fais la paix avec moi mĂŞme, je suis une avec Pourpre ;

LIENS AVEC LES AUTRES PERSOS
Décharné : notre protecteur
Feuille : mon apprenti

SCÉNARIO 2 : OBJECTIF(S)
    • ScĂ©nario 4 : Je cherche Ă  correspondre avec mon double ;

Avec quel personnage-joueur penses-tu pouvoir améliorer ta relation ? Comment ?
Sans doute avec le Décharné qui me fait un peu peur autant par son physique brut et étrange que par son obsession désespérée et cruelle d’un nouveau visage. Je pense essayer de dialoguer plus régulièrement avec lui et d’explorer la perte de ses souvenirs. Pratiquement, j’aimerais découvrir/apprendre un rituel qui lui permette de se reconnecter à celui qu’il a été.

Quel ressenti as-tu envers Lydie, le PNJ qui avait réconforté Feuille et que vous avez retrouvé morte dans le cauchemar ?
Je ressens pour elle de la tristesse,une étrange mélancolie quand on l’évoque ou que je la vois, comme ce qui est perdu ou inaccompli. Je ne sais pas ce qui motive ce sentiment chez moi, une intuition ou le miroir de ma propre incomplétude. Sa mort dans le cauchemar m'attristait sincèrement même si la jalousie que j’ai ressentie quand j’ai vu Feuille lui accorder autant d’attention, a coloré de noir mes sentiments.

Le prochain scénario consistera à suivre quelque temps la trajectoire d’une personne tiraillée par le souhait de devenir un oiseau. Quel genre d’objectif pourrais-tu dans ce cadre assigner à ton personnage ? En quoi cet objectif est-il lié à un autre personnage-joueur ?
Je reste profondément intéressée par les différents aspects que revêt la sorcellerie, et si l’occasion m’est donnée d’étudier la métamorphose, je la saisirai. Mais surtout, l'analyse de la psyché des personnes que nous rencontrons, m’attire également. Qu’est ce qui me définit, mon aspect de goupil ou mes manières d’humain.e ? Si je n’ai pas conscience de Pourpre, elle/il l’est à chaque instant. Chaque expérience que je vis est consignée dans sa mémoire mais pas la mienne. D’ailleurs, Pourpre se parle en « Nous », somme des deux personnes qui habitent un même corps.
Le fait de me « chercher » au travers des expériences des autres peut influencer la relation que j’ai avec mon apprenti Feuille. Effectivement, je vais orienter mes recherches magiques autour des thèmes de la métamorphose, de ce qui est double, qui vit et meurt dans deux mondes. J’espère pouvoir explorer avec lui le voile qui couvre les choses et qui nous empêche d’en percevoir l’essence réelle. Toutefois, cela peut être dangereux, le chemin que j’emprunte est-il vraiment fait pour lui ?


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

Pied de page des forums