Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Hotline Inviter Johan Scipion Conseils d'achat Tipeee

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

HOTLINE ++ ACHETER Sombre ++ CONSEILS d'achat ++ SOUTENIR sur Tipeee ++ INVITER l'auteur

#91 10 Jun 2019 20:34

Jinks
membre
Lieu : Lyon
Inscription : 02 Jan 2019

Re : J'ai improvisĂ© un quickshot

Merci à vous pour les retours. Je pense continuer (peut être une campagne?) avec un joueur donc j'essaierais de donner du feedback sur ce setting un peu spécial. Mais pour l'instant, je trouve que c'est assez simple : pas d'apparté, pas d'idées qui partent dans tous les sens, pas de stratégies qui divergent et nécessitent des discussions, bref moins de cadrage.
Par contre, il faut être en forme car le joueur ne roleplay qu'avec les PNJ et, donc, il faut pouvoir donner la réplique à chaque instant. De plus, si les bonnes idées ne viennent pas du joueur, il n'y a pas d'autre joueur pour donner le change. Enfin, il faut se creuser la tête pour éviter ou crédibiliser des Deus ex machina (le sauvetage juste avant la mort certaine) qui seraient fait naturellement par d'autres joueurs en multi si la partie tourne court.

Ce week end, j'ai fais un long Scenar Max avec 3 joueurs qui avaient des personnalités assez fortes et des avis très divergents. Je me suis laissé completement submergé et ai foiré le scénar du début à la fin, mais bon... Comme tu dis Johan, on apprend mieux de ses erreurs que de ses réussites, et clairement je suis partit bien trop confiant.

Hors ligne

#92 10 Jun 2019 20:50

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : J'ai improvisĂ© un quickshot

Jinks a Ă©crit :

j'essaierais de donner du feedback sur ce setting un peu spécial.

Oui, s'il te plait. Je lirai tes futurs CR avec grand plaisir !


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

#93 24 Nov 2019 10:27

DeathAmbre
mister pitbull
Inscription : 01 Mar 2009

Re : J'ai improvisĂ© un quickshot

THE LAST RESORT

Vendredi soir, séance quickshot pour tester un nouveau contexte de jeu que DarkFarm produira tout bientôt : du western-horror !

Je recrute Murielle, Valentin et Nicolas. Première expérience de quickshot pour eux. Murielle va jouer sa seconde partie de JdR, suite à une première fois à ma table (un scénario pas encore dévoilé). Valentin est un novice qui ne fait du JdR qu'à ma table pour le moment, du Sombre bien sûr puisque cet homme a bon goût, et même du Sombricide dès que j'en pose. Nicolas est un joueur/meneur expérimenté, qui connait de nbreux produits et joue aussi sur une autre table de Sombre.

Nous jouerons 3h au total. Un shériff et deux adjoints de fortune tentent de reprendre le contrôle d'une petite bourgade, théâtre d'une révolution religieuse meurtrière... Tout commence avec l'incendie de l'église méthodiste, tout s'achèvera dans les flammes qui ravageront la ville entière.

Je réserve le CR de cette partie comme exemple au setting : je poste pour témoigner du débriefing qui s'ensuit. Le groupe a été totalement séduit par le concept du quickshot. La phase de création vécue comme très immersive, les joueurs ont dit s'être sentis plus investis dans leur personnage et dans la trame de l'histoire que dans un scénario "classique". Décrire la ville, les évènements, choisir parmi les options que je leur présentais, définir leur groupe, décider de leurs objectifs secrets les a proprement enthousiasmé. Je ne m'attendais pas à un tel engouement, la partie fut bonne mais j'ai manqué de discernement et suis passé à côté d'une valorisation d'un élément de BG, alors même que je l'avais décidé lors de la créa, j'ai juste mal amorcé la scène où je devais l'intégrer, tant pis. Tout cela me permet d'affiner plusieurs points de mon setting.

Je suis surtout très satisfait de cette nouvelle expérience du quickshot en tant que meneur. Je ne suis pas encore à l'aise aux manettes, mais le fun est bien là. Je me tape sur l'épaule et remets un sucre dans mon café. J'ai bien mérité un peu de douceur dans toute cette noirceur.

Hors ligne

#94 24 Nov 2019 23:26

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : J'ai improvisĂ© un quickshot

GG. yes


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

#95 25 Nov 2019 09:17

Peggy
video killed the radio star
Inscription : 11 Dec 2015

Re : J'ai improvisĂ© un quickshot

DeathAmbre a Ă©crit :

THE LAST RESORT

Vendredi soir, séance quickshot pour tester un nouveau contexte de jeu que DarkFarm produira tout bientôt : du western-horror !
Je suis surtout très satisfait

Tu  peux l'ĂŞtre rock

Hors ligne

#96 21 Dec 2019 03:58

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : J'ai improvisĂ© un quickshot

Sur CasusNO, Virgile a Ă©crit :

Un petit point sur mes parties du mardi...

/.../

Enfin troisième one shot : un « quickshot » de Sombre Max avec le Story Deck. Sombre Max, la version de Sombre pour jouer un actionner horrifique. Rétrospectivement, nous avons intitulé cette partie « Les Mercenaires Juifs contre les Zombis Mayas », une VHS que Rodriguez n’aurait pas reniée. Dans les années 60, l’épopée d’une équipe du Mossad envoyée récupérer un artefact chez un nazi en fuite au Yucatan…Avec un agent vétéran brutal, un kabbaliste sataniste et excentrique, un guide local désinvolte ressuscité et un archéologue lâche et cynique. Fusillade dans un hôtel, pause roleplay nocturne dans un pueblo avec révélation des secrets et assaut final grandiloquent sur la pyramide aztèque entourée de morts-vivants.


bcbig_smile

yes

 


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

#97 21 Jan 2020 01:59

Evect
membre
Lieu : Avignon
Inscription : 30 Aug 2018

Re : J'ai improvisĂ© un quickshot

Salut,

un petit feedback général sur mon expérience de Sombre Zéro.

Je le poste ici, parce que j'ai toujours mené des parties improvisées.
Si besoin, je peux créer un topic avec mes différentes parties de mémoire (parce que je prends aucune note !)

Je vais essayer d'être méthodique pour ne pas trop m'embrouiller dans mes idées (c'est pas gagné :D )

Le Setting :
Ce sont les joueurs.euses qui décident du setting, il m'arrive de faire des propositions s'ils.elles ne se connaissent pas mais ce sont eux.elles qui ont le dernier mot.
Settings joués :
- Alien
- Le Roi Lion (oui ça marche)
- Star Wars
- LOTR
- Marioland (le jeu vidéo)
- des lieux standards (une grange, un festival de musique, ...)
- et d'autres encore

Les Personnages :
Comme le setting, les PJ sont choisis par les joueurs.euses.
Quand ils.elles choisissent un univers connu, les PJ le sont aussi en général. J'accepte presque tous les personnages proposés tant qu'ils ne sont pas tout puissant.
Exceptions pour les PJ connus :
- Star Wars : des Stormtroopers (surtout que c'était pour 12 joueurs.euses - bon j'y reviendrai après c'était une expérience particulière)
- LOTR : des esclaves aux portes du Mordor (avec 6 joueurs.euses bien fans, j'ai dû aller chercher dans l'inhabituel pour ne pas entendre : "nan mais c'est pas comme ça dans les bouquins" )
Pour les settings dans des lieux standards, j'ai eu 2 cas :
- création d'un PJ avec nom fictif, tagline, etc...
- les PJ sont les joueurs.euses sans rien enlever, ni ajouter (assez efficace pour la question "qu'est-ce que mon PJ est capable de faire ?")

Les Pitchs :
Une fois le setting et les PJ créés, plus qu'à trouver une menace.
En général, elle se présente d'elle-même mais ça peut être assez sympa de prendre les joueurs.euses à revers avec une menace inattendue.
Les menaces que j'ai aimé interpréter :
- Un départ de feu dans une grange. Ça paraît tout simple comme ça mais il faut penser à la manière dont le feu se propage, la fumée qui s'intensifie, la visibilité et la suffocation. C'était vraiment sympa à jouer.
- Le Titanic en train de sombrer. Pour les mĂŞme raisons, avec en plus un plan du bateau sous les yeux pour suivre la progression des PJ  et de l'eau en temps rĂ©el.
- Un aventurier ! Les joueurs jouaient les gobelins qu'ils avaient terrassés dans la partie précédente de notre campagne Aventures et j'interprétais un des Héros (le plus balèze bien sûr !)
- Des humains :) j'ai mené une partie avec des enfants qui jouaient des animaux évadés du cirque et j'ai pu m'amuser à jouer des humains les traquant !
Pour les autres menaces, bien sûr que j'ai aimé les interpréter mais ce n'était pas aussi passionnant que dans ces exemples.

Les joueurs.euses :
En général je mène Sombre Zéro avec mes 6 joueurs réguliers, avec qui je mène d'autres jdr en parallèle.
Mais j'ai pu mener certains groupes un peu particuliers !
- 12 joueurs.euses pour Star Wars et pour corser la chose au milieu de l'apéro ! C'est très intense surtout pour se rappeler qui est qui, au final on a pu faire 8 actions chacun en 2h. A tester à 2 voire 3 MJ ou un scénario écrit !
- des enfants ! oui j'ai fait pas mal de parties avec des enfants, le plus jeune avait 5 ans, le plus âgé 15 ou 16. Mener pour des enfants c'est simple, ils comprennent la mécanique de jeu immédiatement avec ce que ça implique d'être la victime. J'ai commencé tranquillement avec MLP où je jouais la menace L'étalon noir ! Jusqu'à jouer des envahisseurs humains voulant éradiquer des extraterrestres paisibles (ça a fini en Mars Attack ! XD)
- des novices. Que ce soit pour les deux exemples précédents mais pour beaucoup d'autres aussi, j'utilise Sombre Zéro d'abord et avant tout pour de l'initiation au jdr. Avec une mécanique simple et un format précis, c'est un cadre idéal pour présenter ce qu'est le jeu de rôle en règle générale : un conte interactif !

Les MĂ©caniques :
Bon j'arrive enfin à un passage intéressant !
Désolé Johan pour ce qui va suivre, je modifie les règles ^^'
Vu que je mène Sombre Zéro principalement pour des novices, j'ai encore plus simplifié les règles (oui c'est possible !)
- Je n'utilise pas les traits (ce qui veut dire pas d'arme à feu, sauf pour les Stormtroopers mais bon face à des Jedis ça passe) sauf si les joueurs.euses en font la demande.
- Tous les coups font 1 de dégât pour les PJ et PNJ, la tension est déjà présente de base, elle s'accentue quand les tuiles tournent lentement vers Blessé et est insoutenable à Mutilé. Et ça évite qu'un novice perde son personnage en un coup, ça pourrait ne plus lui donner envie de rejouer.
- Je joue sans écran donc à vue mais je n'annonce quasiment jamais ce pour quoi je lance mes dés (je fais un 6, un petit sourire de psychopathe et tout le monde flippe :D )
- Pour mes joueurs habituels, je rajoute une contrainte de RP. Ça ne change rien au système mais essayez d'interpréter un éclaireur qui bégaie pour prévenir de la menace !
- J'adapte les jets à la situation, sur un jet standard 3- réussit et 4+ rate mais je peux augmenter ou diminuer la difficulté du jet en fonction de la situation. Je m'amuse même à rajouter des conséquences directes à une ou plusieurs valeurs si par exemple un allié se trouve entre l'arme d'un PJ et la menace. ( 1-2 tu réussis, 3-4 tu réussis mais tu blesses ton ami au passage, 5-6 tu rates et tu blesses ton ami)
- Je ne fais jamais d'aparté. Je demande donc aux joueurs.euses s'ils.elles se sentent capables de faire la différence entre ce qu'ils.elles savent et ce que leurs PJ savent. En général, ça fonctionne assez bien et ça permet de garder un rythme constant.

Je pense avoir fait le tour !

L'ambiance :
Je n'utilise presque jamais l'ambiance horrifique dans mes parties. C'est déjà compliqué de gérer les joueurs.euses, créer l'histoire en direct, se rappeler des actions de tous les PJ et PNJ (quand on prend pas de note ça aide pas).
J'ai quand mĂŞme pu installer une ambiance pesante Ă  deux reprises mais l'univers en soi aidait pas mal !
- Alien : le fait de se situer dans un vaisseau spatial et dans des couloirs étroits avec une menace quasi invisible, ça met l'ambiance ! Rajoutez par dessus, des bruits étranges sans menace directe et la BO du film en fond sonore et le tour est joué :)
- Un festival de musique : première partie de Sombre Zéro que j'ai menée, j'ai eu l'idée de faire démarrer les PJ à des endroits différents. Ils jouaient leur propre rôle et le setting : le festival auquel on était en train de participer. Quand les PJ ont essayé de se rassembler, ils se faisaient flipper entre eux XD et sans aparté ! Ils ont vraiment réussi à faire la part entre ce qu'ils savaient et ce que leurs PJ savaient.

Il faut vraiment que je me penche davantage sur l'ambiance horrifique, ne serait-ce que d'utiliser des petits détails supplémentaires dans les descriptions, faire des pauses dans mes phrases, etc...

Les Parties Singulières
En plus de la partie de Star Wars qui a été une expérience particulière, j'ai pu mener quelques sessions assez spéciales.
La partie dans le setting de Titanic, nous étions 2 MJ-Joueurs, à gérer simultanément l'environnement et notre personnage respectif. C'était très instructif à voir comment gérer beaucoup de PNJ avec du Sombre qui se passe généralement dans un cercle restreint.
Une partie que ma copine a menée et où je jouais, pas de menace nuisible mais un casting de cinéma avec à la clé un rôle potentiel pour un film qu'on venait de voir au cinéma. Les tuiles ne représentaient donc pas notre vie mais notre réputation auprès des producteurs et nous avons été départagés au final sur un discours RP de chaque joueur.

Le Bilan :
Je n'ai jamais fait un seul TPK, peut-être que je suis trop gentil ou que ma mécanique d'un coup vaut 1 dégât laisse trop de chances aux joueurs.euses mais de toute façon ce n'est pas mon intention de base quand je commence une partie. La plupart du temps, il reste un seul survivant. Et soit le survivant tue la menace et ses compagnons avec ou alors il s'enfuit lâchement en laissant les autres dans une situation mortelle.
J'espère ne pas avoir oublié trop d'informations, les premières parties datent un peu quand même.
J'espère aussi que mon expérience pourra vous être utile !
J'essaierai de prendre des notes lors de mes prochaines parties pour pouvoir faire des feedbacks plus précis.

Hors ligne

#98 21 Jan 2020 03:06

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : J'ai improvisĂ© un quickshot

Evect a Ă©crit :

un petit feedback général sur mon expérience de Sombre Zéro.

Ah la vâââche, c'est absolument e.x.c.e.l.l.e.n.t ! rock

Cette manière que tu as de faire vivre le jeu à ta table est super cool. C'est inventif, fun et varié, aussi bien dans les thèmes et les références que les dispositifs ludiques. Vraiment, c'est un bonheur à lire. Tu viens de me faire ma nuit, copain.

Du coup, je n'ai aucun commentaire à formuler. J'ai tout bien lu avec attention et me suis régalé (Le Roi lion, hein ^^). Ah si quand même, des précisions d'ordre technico-technique :


Désolé Johan pour ce qui va suivre, je modifie les règles ^^'

C'pas un souci du tout, t'inquiète. D'une, t'es carrément pas le seul. C'est un peu le passe-temps favori de DeathAmbre par exemple. De deux, je le fais moi aussi depuis toujours. Zéro et Max, les sous-variantes de Sombre, sont nées par bidouille de Classic, qui est lui-même une bidouille de Kult (avec de gros bouts de Simulacres dedans).

Mes recommandations de game designer ne sont pas de ne rien modifier, ce serait plutĂ´t :

+ Avant de tout changer, faites au moins une partie by the book, pour voir si d'aventure cela ne vous conviendrait pas. On n'est jamais à l'abri d'une bonne surprise. Si après cette partie, vous voulez toujours faire des modifs, au moins bidouillerez-vous en toute connaissance de cause.

+ Soyez bien conscients que les scénarios officiels sont finement équilibrés pour les règles officielles. Mener l'une de mes productions en modifiant le système peut nuire à l'expérience de jeu. Mais avec vos propres scénars ou en quickshot, les risques sont bien moindres parce que vous les écrirez ou improviserez pour et avec vos house rules.


j'ai encore plus simplifié les règles (oui c'est possible !)

Je suis au courant. ^^


Je n'utilise pas les traits

Alors ça, en fait, c'est pur by the book. Ça a même un nom : le nocore (S6 p. 4).


ce qui veut dire pas d'arme Ă  feu, sauf pour les Stormtroopers

De toute façon, y'a pas un Stormtrooper, et je dis bien pas un, qui a Tir. Ces gars ratent une cible sur une ! bcbig_smile


Tous les coups font 1 de dégât pour les PJ et PNJ

Ça aussi, c'est by the book. Il s'agit de la sous-variante Redux (S6 p. 7).

Et vu ton usage de Zéro, je ne saurais trop te recommander de jeter un œil à son autre sous-variante, Premium (S6 p. 7 également). Elle gonfle sensiblement les PJ, ce qui pourrait t'être carrément utile.


J'adapte les jets à la situation, sur un jet standard 3- réussit et 4+ rate mais je peux augmenter ou diminuer la difficulté du jet en fonction de la situation.

LĂ , il s'agit en fait d'une complexification. L'introduction de modificateurs rend ZĂ©ro moins simple, vu qu'Ă  la base, il est en lecture directe (avec des Niveaux fixes).


(1-2 tu réussis, 3-4 tu réussis mais tu blesses ton ami au passage, 5-6 tu rates et tu blesses ton ami)

Idem pour la lecture graduée des résultats. Fondamentalement, la binarité oui / non de Sombre est plus simple que le non / oui mais / oui des PbtA. 2 réponses possibles contre 3, y'a pas photo.

Cela posé, complexifier a aussi son intérêt. Le tout est de savoir si le jeu en vaut la chandelle, c'est-à-dire si les bénéfices qu'on en retire justifient le surplus de contraintes ludiques. À ta table, il me parait évident que la réponse est oui, donc c'est ultra cool. yes


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

#99 25 Jan 2020 18:30

Aellle
membre
Lieu : PO
Inscription : 26 Aug 2019

Re : J'ai improvisĂ© un quickshot

Si, il y a deux trucs que tu n'as pas précisés et qui m'intéressent :

    - en combien de temps vous jouez ?
    - c'est toujours du semi-coop survie ?

Merci d'avance pour tes réponses et tout court pour ton partage.

C'est vrai que c'est un plaisir à adapter ce système!

Hors ligne

Pied de page des forums