Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Hotline Inviter Johan Scipion Conseils d'achat Tipeee

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

HOTLINE ++ ACHETER Sombre ++ CONSEILS d'achat ++ SOUTENIR sur Tipeee ++ INVITER l'auteur

#331 03 Dec 2016 18:00

Saint Epondyle
membre
Inscription : 25 May 2016
Site Web

Re : [S1] House of the rising dead

fulanor a Ă©crit :

sur le 8/5 de départ, les dégats des zombies sont cappés : 1 dégât pour les fixes, 2 dégâts pour les variables, du coup tes PJ arrivent forcément pas trop amochés dans la maison. Ça peut changer un peu la perception des PJs sur l'urgence de la situation.

Aaah ! J'ai zappé ça je crois ! :D

Mais oui en effet, très bon moment. Je refais une init' dans pas longtemps, je sais pas si je ferai un House ou si je retesterai un scénar de ma conception déjà fait 2 fois mais qui demande un peu de polissage.


Gare au shoggoth !
---
Cultiste freelance @ Cosmo † Orbüs

Hors ligne

#332 04 Dec 2016 01:55

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [S1] House of the rising dead

Top, ça. yes


Saint Epondyle a Ă©crit :

celui-ci goûte moyennement les allusions, et colle son M16 sur le bide de Bobby sans vraiment d’intention de tirer. Sauf que l’autre le chauffe, « vas-y, tire ! » dont acte

/.../

Oswald rate son coup Ă  bout portant

/.../

+ Ma principale difficulté (comme dans la partie précédente de House d’ailleurs) a été la mise hors-jeu d’Oswald très rapide sur un instakill.

Shit happens. Twice ! bcbig_smile

Sur ce coup là, y'avait peut-être une deuxième voie. Pour moi perso, un tir à bout touchant (canon contre peau) contre une cible qui avance sur l'arme peut être considéré comme facile, comme d'abattre un prisonnier ligoté ou une personne inconsciente (S1 p. 9). Dans ce cas, réussite automatiquement et cible morte. Radical.

Cela dit, je ne sais pas si cela s'applique vraiment à ta situation de jeu car tu dis que Oz " colle son M16 sur le bide de Bobby " (bout touchant), mais ensuite tu parles de tir à bout portant, ce que j'interprète comme un recul d'Oz et/ou de Bobby (bout portant = quelques dizaines de centimètres). Cela voudrait dire que la situation était dynamique (tireur et/ou cible en mouvement, autrement dit combat rapproché), auquel cas le jet s'impose.

S'il échoue, comme ce fut le cas pour toi, j'ai souvent tendance à l'expliquer par une défaillance technique de l'arme (temporaire, hein, s'agit pas d'enrayer le fusil pour le reste de la scène) ou un énorme coup de bol (façon Samuel Jackson dans Pulp Fiction), plutôt que par une simple maladresse du tireur. Ça aide à maintenir la tension et décrédibilise moins l'antago.

Mais au final, à lire la suite de ton CR, je crois que le meurtre brutal d'Oswald fut pour le mieux. S'il avait séché Bobby, la suite de la partie aurait été moins fun, je pense.


Elle a adoré et veut acheter S1 pour jouer avec sa famille. Virus transmis.

rock


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#333 19 Mar 2017 17:41

Sky Marshall
chinaconda
Lieu : Paris
Inscription : 02 Feb 2017
Site Web

Re : [S1] House of the rising dead

Alors pour relier au premier scénario, Sancho a survécu et connait l’apocalypse zombie trois après le cannibalisme rednecks.

Cinq personnages :

Billy – Excentrique – Tir/Cauchemar – Rien – Petit frère de Mick.

Carl – Affectueux – Tir/Inapte conduite – Revolver – Neveu de John.
Pour lui Jhin est son grand-oncle et Sancho un frère de substitution.

Jhin – Charmeur – Miraculé/Amnésique – Jeu de cartes – Père de Lee.
Veut séduire la jeune Kate.

Kate – Désinvolte – Vigilante/Panique – Petit sac à dos – Meilleure amie de Scarlett.
Baby-sitter de Billy, et personnalités proches.

Sancho – Téméraire et Méfiant – Chef/Bipolaire – survivant.
Du lien avec les autres personnages car a assisté à tous les enterrements. Mémoire des survivants.

Avant la maison

Ils courent sans problèmes, pas d’essai de passer par le toit, l’arrière, ou autre. Oswald leur ouvre la porte et les protège.

Dans la maison

Ils parlent à Oswald qui leur annonce son histoire de Viets, ils comprennent vite que le mec est pas très équilibré.
Sancho essaye de se rapprocher d’Oswald, et finit par lui dire qu’il faut déserter la maison, là gros coup de pression avec le M16 braqué sur lui. Il tire même une balle dans la baraque pour le faire taire un bon coup. Les autres ne font rien, Sancho lâche l’affaire.

Ils visitent un peu le rez-de-chaussée.
Dans la cuisine, Billy me demande s’il trouve une plaque de four comme arme, appréciant l’idée, je lui accorde cela, dégâts fixes. Ils trouvent la bouteille vide Four & Roses qui ne servira à rien.
Après je leur impose le choix collectif, sentant que sinon l’exploration de la maison et la partie sont pliées en 30 minutes. Ils décident de dormir.
Je prends en aparté l’infecté secret pour lui faire le topo prévu par le scénario.
Il restitue le truc à sa façon, le gars est monté dans la nuit à l’étage et il y a des zombies !
Conséquence : personne ne veut monter à l’étage, la partie stagne au rez-de-chaussée.

Heureusement, ils explorent Ă  nouveau la cuisine, et je peux activer la cave. Billy chope le couteau, ils laissent le jerrican dans la cave ?!?
Pendant ce temps, Jhin et Kate tape un strip-poker avec Oswald pour essayer d’en apprendre davantage, et accessoirement Jhin pour mater Kate.
Billy remonte dans le salon et fait un signe à Kate pour lui dire qu’il faut passer à l’action, qu’un truc va pas suite à la visite de la cave. Sauf que le signe en question est de se passer le pouce sous la gorge, genre égorgement. Oswald le remarque et devient dingue.
Grosse fusillade, les autres personnages prennent du temps à réagir, surpris par le geste de Billy. Ca se bat, tirs de M16, tirs de Revolver, puis fatality avec la plaque du four.

Carl, qui était parti se cacher une fois la couenne transpercé de balles de M16, aperçoit les zombies qui commencent à s’attaquer sérieusement à la ferme. Faut bien que je leur mette la pression.
Puis il fait face dans l’escalier à Lily qui s’est libéré de ses attaches à force d’entendre tout ce bordel en bas. Elle se jette sur lui et le mort violemment, les autres personnages viennent l’aider et la tue.
Ensuite ils décident enfin de grimper à l’étage, et envoient Carl seul chercher le jerrican pour les rejoindre ensuite. Les zombies commencent à pousser les murs de la ferme.
Je décide que Carl, mordu et avec 1 point de corps, ne ressort jamais de la cave où il se zombifie.

Les autres découvrent rapidement les différentes pièces, et comprennent aussi qu’il faut utiliser les draps pour descendre par une fenêtre de la grande chambre.
Billy a l’idée de rester dans la chambre pour leur offrir un tir de couverture, mais Jhin lui fait changer d’avis, préférant le voir descendre avec eux.
Les zombies défoncent les ouvertures du rez-de-chaussée au moment où ils descendent par la fenêtre. Ils parviennent à atteindre la grange, même le tireur, et ils démarrent le Pick-Up, qui s’arrête au croisement de la route.

Jhin essaye de le faire redémarrer, Billy part en courant vers la route, vers l’Est en partant de la ferme, tandis que Kate et Sancho partent en courant vers la grande.
S’ensuit une scène à la 28 semaines plus tard, scène d’ouverture, où les personnages enchainent les tests de corps pour éviter la horde. Il faut dire que j’ai interprété plus gentiment la règle (ne voulant pas fouiner dans le bouquin pour ralentir l’action, et donc un jet de corps réussit leur permet de courir sans être blessé).
Malgré cet avantage, Billy se fait bouffer le long de la route, et les autres gagnent du temps en claquent leur adrénaline.
Sancho finit lui aussi par faire office de casse-croûte pour les zombies, et Jhin et Kate dépassent la grange en courant. Je leur dit que le bois à l’horizon semble dégager de zombies, même s’ils ont encore la horde au cul.
Jhin se fait finalement rattraper, et Kate parvient à s’échapper, en devenant toutefois folle. Elle court jusqu’au coucher du soleil…

FIN

Bilan House of the Rising Dead

Une erreur de ma part que m’ont fait remarquer mes joueurs, je n’ai pas joué la carte de Jhin (asiatique) avec Oswald. Un oubli de ma part, j’étais déjà super concentré pour dérouler le scénario dans le bon ordre et avec les éléments qu’il faut.
Dommage, j’aurais bien vu Oswald le ligoter et le balancer dans la cave, voir lui faire sauter la tête d’entrée de jeu, devant la porte d’entrée.
A part cela, j’ai été décontenancé par le fait que les joueurs n’aillent pas explorer l’étage. Zombies ou pas, j’y serais allé directement. Donc obligé de faire de l’action avec un rez-de-chaussée et une horde affamée dehors.
House est plus difficile à mener, il faut vraiment poser l’ambiance dans la ferme et on a joué le scénario en 3 heures environ. Je pense que pour atteindre 4-6 heures, il faut connaitre par cœur les descriptions des pièces et autres, j’aurais dû conter plus lentement.
En tout cas la suite s’est bien enchaînée, Carl qui est abandonné (va à la cave tout seul), la course effrénée dans le champs, la fin était quand même bien sympa, avec pas mal de jets de dés sous pression, à claquer de l’adrénaline comme des malades.


I only have one rule — Everyone fights, no one quits. You don't do your job, I'll shoot you.

Mon blog : www.gregoryhuyghe.com

Hors ligne

#334 19 Mar 2017 20:01

DeathAmbre
mister pitbull
Inscription : 01 Mar 2009

Re : [S1] House of the rising dead

Une erreur de ma part [...] je n’ai pas joué la carte de Jhin (asiatique) avec Oswald.

Pas sûr. Cela aurait précipité le scénar, obligeant ton groupe à lutter et vaincre Oswald de suite, en ruinant tout le sel de la cohabitation avec ce fou furieux. Pas une erreur à mon avis. En fait, en relisant vite fait House je ne trouve pas de mention au fait de comment traiter un PJ asiat... Perso, et rétrospectivement, je l'aurai interdit histoire de pas faire d'histoire. Mais Johan va nous éclairer sur ce point.

Hors ligne

#335 20 Mar 2017 00:18

Gap
vue sur Byron
Lieu : Suisse
Inscription : 30 Mar 2012

Re : [S1] House of the rising dead

J'aurais volontairement ignoré ce problème. Je ne pense pas qu'Oswald est capable de faire un lien entre asiatique et "viet" dans son délire. Accessoirement, des américains d'origine asiatique, ça existait déjà, et peut-être même dans l'armée.

Hors ligne

#336 21 Mar 2017 12:55

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [S1] House of the rising dead

DeathAmbre a Ă©crit :

En fait, en relisant vite fait House je ne trouve pas de mention au fait de comment traiter un PJ asiat...

Pour la simple raison que je n'en ai jamais vu à ma table, très certainement parce que le setting texan, hors contraintes tokenistes, pousse à la création de PJ blancs. Un Texan, dans l'imaginaire collectif français, c'est d'abord un Blanc, me semble-t-il. De mémoire, c'est d'ailleurs la première fois que quelqu'un mentionne un PJ asiatique dans un CR de House.


À vue de pif comme ça, mes idées sur la question :

De base, Oz ne considère pas les Asiatiques comme des Viets, mais les zombies (quelle que soit leur origine, et il y a de la diversité dans les zomblards disco de l'amorce) comme des Viets. Du coup, il me semble logique qu'Oz soit color blind : Asiat, Noir, Blanc, Latino, aucune différence pour lui. Sa dichotomie personnelle est vivants = Américains / morts-vivants = Viets.

Ce d'autant que beaucoup de Vietnamiens ont combattu côté américain durant la guerre, y compris dans les unités américaines (par opposition à celles de l'armée du sud Vietnam, je veux dire). Des supplétifs, quoi. Guides et interprètes notamment. Donc l'idée qu'un PJ asiatique soit pour Oz un combattant si ce n'est américain pure souche, du moins allié me paraît tout à fait raccord avec son délire.

Peut-ĂŞtre aurait-il tendance Ă  s'adresser Ă  ce PJ comme si c'Ă©tait un habitant du pays ? En lui demandant de bonnes adresses Ă  Saigon par exemple, en le complimentant sur la cuisine locale, ou en lui posant des questions sur sa religion ? N'importe quoi qui aide Ă  enrichir leurs Ă©changes et humanise Oz entre deux crises de parano.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#337 14 Apr 2017 14:23

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [S1] House of the rising dead

Sur CasusNO, amaranth a Ă©crit :

Bon, double feature chez moi ce soir vu qu'un de mes joueurs de Chroniques Oubliées était absents : White trash + House of the rising dead.
Deux fois trois joueurs, deux fois trois morts !  :twisted:

Sur les trois, seule ma femme connaissait Sombre, les deux autres étaient de parfaites innocentes victimes et ils ont surkiffé ! Et comme je ne suis pas un enfoiré, et que j'aime propager la flamme de l'horreur, j'ai offert Sombre 1 à l'un des deux, celui qui est parfois MJ avec d'autres joueurs, histoire qu'il puisse à son tour tuer des gens dans la bonne humeur ! :D

Mon petit moment que j'ai adoré sur House : la serveuse latino qui colle une bastos dans le genou du black pour attirer les zombies sur lui et sauver ainsi la peau de son frangin. Le plan a marché, c'est dommage pour elle, quelques minutes plus tard son petit frère lui bouffait les intestins, elle ne savait pas qu'il était infecté... :D


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#338 09 May 2017 23:37

Fenrirdarkwolf
membre
Inscription : 09 May 2017

Re : [S1] House of the rising dead

Avec un peu de retard, voici le CR de mon "House of the Rising Dead", qui a eu lieu il y a 10 jours...
J'avais un peu peur de me lancer dans cette aventure, car malgré une bonne expérience de jeu (environ 15 ans), je suis plutôt novice en maîtrise, et ce genre de scénario n'est pas vraiment dans mes goûts habituels. Et mon groupe est plutôt déconneur, dur de jouer "ambiance". Et en plus, j'aime pas les zombies... Tout va bien, donc...
Mais c'était pour moi l'occasion de sortir de ma zone de confort, de surprendre un peu mes joueurs... et de tenter de vaincre mon incapacité à tuer mes joueurs... Bon, ce dernier point est plutôt raté, du moins pour le moment, mais tout le reste est positif.

Ma plus grosse crainte, avant ce scénario, était que mon groupe, relativement expérimenté, fasse un peu "n'importe quoi" et qu'ils essaient, malgré eux, de me bouffer. Je pense avoir pas trop mal tenu la baraque...

L'Ă©quipe :
Will Strauss, un rocker Fort / Bipolaire (Rebelle et Rusé). Il tire le revolver, mais choisit de le donner.
Esther Coopman, une bibliothécaire noire Vigilante / Vieille (Irritable), tire la carte "rien", doit la vie à Will
Sarah Cunningham, une Ă©tudiante Ambidextre / Panne (Impulsive), tire le sac Ă  dos. Amie de Jenny
Bill O'Connor, un juriste Tir / Drogué (à la codéine) (Mélancolique). Pas de tirage. Avait défendu Hawk dans une affaire
Hawk Cloud, guide indien Tir / Dévoué (Prudent). Tire le jeu de cartes.

J'ai autorisé un indien plutôt qu'un latinos, le quota "minorité ethnique" étant tout de même rempli.

Après une introduction sur la situation (et une première plainte du joueur "drogué" qui dit qu'il ne serait jamais parti sans avoir pillé une pharmacie pour son stock de codéine, rembarré par toute la table rapport à la durée de l'enfermement dans le centre commercial), je les balance au coeur de la poursuite.
Ils se rendent vite compte qu'ils ne peuvent pas faire grand chose autre que courir, et pour Ă©viter de les lasser, je saute un round - exit le zombie manchot - avant l'intervention d'Oswald.
Ensuite, les choses s'enchaînent vite, ils obtempèrent aux ordres mais voient rapidement qu'il est barré (même si j'oublie le collier d'oreilles dans la description). Bizarrement, ils ne tentent pas de jouer aux plus malins...
La fouille est sommaire, notamment Ă  cause de l'attrition, la discussion ne va pas loin non plus. Bill tente de monter un plan avec Hawk, mais ils s'endorment en pleine discussion...

Le lendemain, ça discute vite fait, ils refusent la nourriture puis Hawk repère la cave et y descend. Il "apprécie" la visite : il remonte (en ayant soin d'embarquer le couteau), vomit, explique aux camarades présents le contenu de la cave... et ils décident immédiatement de buter Oswald. Bill, qui a récupéré le pistolet, se pointe dans l'encadrement de la porte et commence à tirer sans sommation sur Oswald, qui riposte. Mais Hawk fait le tour, s'en mêle et rapidement ouvre Oswald de l'aine à l'épaule (succès critique).
Là je flippe, il est à peine 10H (IRL), je me dis qu'ils vont me torcher ça en 1H de plus, et j'aurais l'air bien con...
Par chance, c'est devenu un peu plus n'importe quoi par la suite.

Ils tentent une première sortie mal préparée : Sarah sort et pense pouvoir faire le tour de la maison. Les zombis rappliquent rapidement, elle bat en retraite. Ils décident de fouiller la maison de fond en comble, découvrent Lily et repèrent la grange et le véhicule. Je zappe le grenier et Billy, qui n'ont pas d'importance à ce stade (ça aurait pu être drôle de leur coller un gosse en mauvaise santé qu'ils peuvent soupçonner d'avoir été mordu, mais je les connais, ils s'en seraient servis comme appât).
Ils récupèrent ce qu'ils peuvent un peu partout, dont les clefs de la jeep et le bidon d'essence, mais ne savent pas trop comment s'organiser efficacement. Bill tente de faire diversion en montant sur le toit (via la chambre, en démontant quelques tuiles), histoire d'attirer les zombies en faisant du raffut et de dégager un passage. Ca marche... presque. Les zombies sont attirés, mais ne dégagent pas vraiment de passage, au contraire.
Sarah réussit enfin à convaincre le groupe de la laisser essayer son idée : ils fracassent la tête de la pauvre Lily, et Sarah en profite pour imbiber une des couvertures de la fenêtre de tous les fluides possibles et imaginables de la pauvre Lily, avant de s'en draper comme un pancho (oui, la joueuse est un peu barrée). L'idée est pour elle de "sentir le zombie", espérant passer inaperçue. Elle court jusqu'à la grange, mais elle se fait rattraper et meurt à quelques mètres de la porte...
Contre toute attente, le reste du groupe décide alors de tenter une sortie, Hawk et Bill se chargeant de se couvrir mutuellement (M16 et revolver, l'un avance, l'autre tire, ils inversent au tour suivant) tandis que Will fonce sans s'arrêter à la voiture.
Esther reste à la maison, ils décident de la prendre au passage dès la voiture récupérée (la joueuse a été vaincue par la crève, c'est donc un PNJ). Ils souffrent mais y parviennent. Ils démarrent en trombe, se font un peu amocher au passage (nouvelle plainte du même joueur que c'est pas possible que les zombies leur fasse des dégâts à travers la carrosserie, jusqu'à ce qu'une autre joueuse lui montre une photo d'une jeep typique, merci Google)...
Ils en profitent pour récupérer Esther, comme prévu, et s'enfuient vers Newt... enfin, essaient... Esther finit par succomber à sa morsure, achève les passagers (Bill et Hawk), déjà très mal en point. Will, mal barré, décide de provoquer le crash du véhicule contre un arbre. Il éjecte ses potes-désormais-zombies mais ne les tuent pas, et ils commencent à se diriger vers lui. Il tente tant bien que mal de grimper à l'arbre qu'il a percuté, mais échoue et succombe à son tour...

Bilan plutôt positif, tout le monde s'est pas mal amusé, manifestement, malgré le "râleur" (on a l'habitude, on se formalise pas trop). C'était une expérience nouvelle pour eux aussi, et certains m'ont demandé un n°2, donc je suis ravi. Parmi les remarques constructives, certains ont trouvé qu'un peu de musique (pas eu le temps de bosser une playlist) et / ou une lumière plus tamisée aurait donné une ambiance sympa.
A retenir pour la prochaine fois : encore plus m'imposer en tant que MJ face aux remarques, et surtout interdit qu'il y ait un "Will" et un "Bill", j'ai passé ma soirée à inverser.
Pas de bol avec la joueuse malade, c'était elle l'infectée, j'ai donc rebondi en les incitant à ne pas la laisser derrière et en les laissant s'échapper, sachant pertinemment qu'une fois lancés dans la bonne direction, elle interviendrait...

Hors ligne

#339 10 May 2017 02:32

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [S1] House of the rising dead

Hello Fenrir.


Bienvenue sur les Terres Etranges, ravi de te compter parmi nous.

Et merci pour ton compte rendu, il est bien cool. yes


Pour une première fois, avec une faible expérience de maîtrise, je trouve que tu t'en es très bien sorti. Si certains de tes joueurs en veulent encore, c'est bien la preuve que la partie fut réussie !

Une question : tu disposais de quel matériel pour mener ? Sombre 1 seulement ou tu avais lu d'autres numéros ?


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#340 10 May 2017 08:40

Fenrirdarkwolf
membre
Inscription : 09 May 2017

Re : [S1] House of the rising dead

Merci !
L'autre point positif, c'est que ça m'a donné envie de plus maîtriser (même si on est pas vraiment en manque de MJ).
Je n'avais que Sombre 1, je réfléchis à m'en procurer un autre, reste à trouver lequel (et quand). Le survival compétitif me tentait bien, mais connaissant mes joueurs j'ai peur que ça se termine en 10 minutes... Mais c'est pas l'objet de ce thread, je vais farfouiller le forum en quête d'inspiration...

Hors ligne

Pied de page des forums