Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Hotline Inviter Johan Scipion Conseils d'achat Tipeee

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

HOTLINE ++ ACHETER Sombre ++ CONSEILS d'achat ++ SOUTENIR sur Tipeee ++ INVITER l'auteur

#231 27 Aug 2013 01:38

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [S1] House of the rising dead

Seb a Ă©crit :

j'ai mal lu/compris les dommages des zombis, du coup, j'ai exclu de la partie le perso de Mathias (Call, l'ermite excentrique) parce que je l'ai collé à 2 en Corps au tout début du scénar, au niveau du Combat, il s'est fait défoncé par Oswald car il était dévoué à son frére, même à 8 en Corps, ça n'aurait pas été aussi désastreux!

Dans un cas comme ça (un PJ qui, sur un gros fumble, s'en mange sévère dans la face en tout début de partie), je conseille d'achever le perso. Il est à Corps 2, tu lui colles deux cochages d'attrition et on n'en parle plus.

Tu te débarrasses d'un PJ dysfonctionnel et tu mets un bon gros coup de pression sur les survivants, qui se rendent compte qu'à Sombre, on peut crever rapido.

Aussitôt, tu enchaînes en donnant un PJ de remplacement. Comme Liilii jouait déjà Billy, tu le dédoubles et tu files Tommy, son frère jumeau, à Mathias (S1 p 21).

Dans le cadre de ta partie, ça t'aurait peut-être permis de palier à l'attentisme de Liilii et l'impliquant dans un binôme. Sans compter que grâce à Tommy, les infos que tes joueurs attendaient sur Oswald auraient eu beaucoup plus de chance de leur arriver.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#232 27 Aug 2013 15:49

Seb
i'll be back
Lieu : Montpellier-Paris
Inscription : 14 Aug 2007

Re : [S1] House of the rising dead

bcsad J'y ai pensé. enfin, je veux dire, pas sur le coup mais le lendemain, ça m'a fugitivement traversé l'esprit... je l'aurais un jour, je l'aurais (ce scénar)!

Hors ligne

#233 27 Aug 2013 19:56

Seb
i'll be back
Lieu : Montpellier-Paris
Inscription : 14 Aug 2007

Re : [S1] House of the rising dead

Roland a Ă©crit :

Le début très bien, on est dans l'ambiance direct avec la poursuite mais elle est trop violente pour l'un des perso ce qui lui gâche peut être
le scénario car amoché dés le début.
Le lieu, j'ai trouvé la maison trop petite pour vraiment être motivé à chercher de partout quelque chose. Moi j'avais même pas compris qu'il
y avait une chambre de plus Ă  l'Ă©tage, ni mĂŞme une trappe pour le grenier. Je pense que si la maison est plus grande, on a envie de
chercher et cela serai plus propice pour planter une ambiance horreur, genre avec des pièges que le psycho aurait planqué.
Le Psycho très bon, mais il monte trop vite en mayonnaise.
Après les solutions pour survivre sont bien présente, mais le psycho trop présent et impossible de bouger car la maison trop petite.

Moi je reste fan de Sombre et cette critique reste bien sur constructive. J'ai passé une bonne soirée car j'ai bien rigolé.
Le problème de Sombre demeure dans le fait que tout doit aller très vite et donc je pense que les joueurs et le maître passe à coté de pas
mal de choses.
On sait que l'on va mourir et qu'il n'y a quasiment aucun espoir. Ne laissé systématiquement aucune chance aux joueurs de tous survivre
est un manque dans ce jeu.

Faut quand même préciser que son perso est arrivé par le porche donc par la chambre d'enfant donc par l'étage, il a donc vu qu'il y avait une porte fermée en haut de l'escalier.

Dernière modification par Seb (27 Aug 2013 19:58)

Hors ligne

#234 28 Aug 2013 03:05

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [S1] House of the rising dead

Ah, très intéressant ce retour.



Roland a Ă©crit :

Moi j'avais mĂŞme pas compris qu'il y avait /.../ une trappe pour le grenier.

Ça c'est normal (S1 p 25). Bien mené.



Je pense que si la maison est plus grande, on a envie de chercher et cela serai plus propice pour planter une ambiance horreur, genre avec des pièges que le psycho aurait planqué.

Ce serait absurde. On ne voit pas trop pourquoi Oswald piègerait les lieux où il vit. Les ouvertures encore je veux bien, mais les pièces, ça n'aurait aucun sens. Il est fou, le petit père Oz, pas con.

HĂ© les gars, c'est pas un donj, ct'un film d'horreur ! bcbig_smile



On sait que l'on va mourir et qu'il n'y a quasiment aucun espoir.

Ouaip. Comme je le disais, c'est un film d'horreur.



Ne laissé systématiquement aucune chance aux joueurs de tous survivre est un manque dans ce jeu.

Non, pas du tout. C'est pile poil raccord avec le genre horrifique.

Ce qui poserait problème, c'est que *personne* ne puisse survivre, car alors il n'y aurait plus de véritable enjeu. Mais ce n'est pas le cas, y'a eu trois survivants à ma table en treize parties. On peut donc y arriver.



Le problème de Sombre demeure dans le fait que tout doit aller très vite et donc je pense que les joueurs et le maître passe à coté de pas mal de choses.

Là par contre, je crois que Roland met le doigt sur un vrai truc. C'est à corréler avec ça :

Julian a Ă©crit :

Enfin on n'a même pas pu jouer les différentes étapes de nos personnalités tellement ça a été vite

Et ça :

Seb a Ă©crit :

Petite partie hier, début à 20h20, pliage final à 23h15 (avec une bonne pause pizza, juste après l'amorce). 4 joueurs expérimentés + Liilii.

Je fais le compte : ta partie dure 2h55, inclus une pause pizzas. Vous êtes six autour de la table, le temps de bouffer ça doit bien vous prendre 45 minutes. On est à 2h10. Je ne sais pas si ton relevé horaire comprend l'explication des règles et la créa des persos. Si c'est le cas, on descend peut-être à quelque chose comme 1h30 de jeu effectif.

Pour House, c'est hyper court.

Bon, t'es pas le premier a faire short, mais au vu des retours de tes joueurs, j'ai l'impression que c'était trop short. Moi perso, mes parties font, comme je l'indique dans le zine, entre 4 et 6 heures, créa incluse (qui me prend entre 45 min et 1h15 selon le nombre de joueurs et leur familiarité avec Sombre) mais hors explication des règles (30 minutes supplémentaires).

Si on met tout ça bout à bout, je pense que je n'ai jamais eu moins de 3h / 3h30 de jeu effectif à ma table. Ça veut dire que je menais sur un tempo nettement plus lent que le tien, particulièrement durant le mid-game. Et ça change un peu tout.

Parce que si tu ne laisses pas le temps aux joueurs de s'organiser pour agir, si tu les relances en permanence et que tu ne relâches pas un minimum la pression, et bin ils ne vont tout simplement pas le faire (s'organiser pour agir, je veux dire). Faut vraiment les laisser souffler à partir du réveil parce que sinon, ils n'explorent pas, ne montent aucun plan et ça plie ta partie.

J'ai le sentiment que ton vrai gros souci, il est lĂ .



*



Seb a Ă©crit :

Faut quand même préciser que son perso est arrivé par le porche donc par la chambre d'enfant donc par l'étage, il a donc vu qu'il y avait une porte fermée en haut de l'escalier.

palm  bcshock  bcbig_smile

Cela dit, ce n'est pas optimal de spliter le groupe durant l'amorce parce que ça peut assez facilement faire partir la partie de traviole. Le mieux, c'est d'écrouler l'avant-toit pour que tout le monde entre par la porte (S1 p 38).


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#235 29 Aug 2013 14:29

Seb
i'll be back
Lieu : Montpellier-Paris
Inscription : 14 Aug 2007

Re : [S1] House of the rising dead

Pour moi, le porche se péte la gueule à partir de 2 Pj dessus.

J'aurais bien voulu qu'on joue plus longtemps mais en toute honnêteté, la table a alterné moments à vide à ne rien faire, même pas du RP et provoc' envers Ozzy jusqu'à le faire péter un câble et delà agression unilatérale en mode random! Le perso de Thierry passe à l'acte et celui de Julian abandonne son arme (alors qu'il a Tir), résultat de cette 1° passe d'arme: 1 mort, 1 fuyard blessé, plus d'arme (jeté dans le seau à merde puis récupéré par Ozzy)!

Hors ligne

#236 31 Aug 2013 09:57

Seb
i'll be back
Lieu : Montpellier-Paris
Inscription : 14 Aug 2007

Re : [S1] House of the rising dead

Matthias a Ă©crit :

déjà : je me suis bien amusé

au niveau du système: je bloque un peu sur le manque de singularité des personnages (pas de compétences, pas de carac...) je pense que le jeu, le background et donc le rôle play gagnerait à ce que chacun des perso aient des bonus /malus pour certaines actions.
plus particulièrement au niveau du combat: je l'avais dĂ©jĂ  Ă©voquĂ©: le fait que nos descriptions d'action n'aient que peu d'effet sur celles-ci et que sans armes on ne puisse pratiquement rien faire. lĂ  je bloque sĂ©rieusement. 

au niveau du scénar, de la mâitrise du jeu etc...: je n'ai eu aucun réel souci à me faire défoncer au début du scénar, j'ai été un peu surpris, mais c'était plutôt marrant de jouer le bessé, (en y repensant j'ai du mal à imaginer la scène parce que dans l'état où ils m'ont mis (10 points de dommages) je vois mal comment ils m'ont frappé pour me mettre dans cet état et comment dans cet état j'ai pu réussir à atteindre la maison).

A part ce détail, la seule chose qui m'a un peu décontenancé c'est la capacité de notre hôte à être un peu partout à la fois, surveillant tous les fronts en même temps: par exemple quand je l'ai attaqué par derrière (du moins je le voyais comme ça pour l'empêcher de tirer sur mon frère), il a pu me tuer (rq: je n'ai compris que j'étais mort que 20 secondes après, sans savoir s'il m'avait tué à coup de crosse ou par balle) et garder les autres en respect.
après comme onen a parlé avant et après j'ai bien compris et l'exigence du genre et une certaine volonté de marquer la différence avec d'autres jeux.

voilĂ  en gros, en 3 minutes.

Au niveau système:
Passage en Tour par Tour dés l'annonce de Thierry de lui filer un coup de couteau.

1°/Julian jette son arme, Roland se jette au sol, Thierry attaque, Mathias se rapproche en louzedé, Oswald tire sur Thierry.

2° Attaque par derrière, c'est une gêne, dégâts automatiquement variables, 10 au d20, le perso meurt.
Roland s'empare du revolver et tire avec en hurlant "DU CALME!!!!", il est incompétent, il tire dans le plafond, je leur fait cadeau (peut-être à tort) d'une procédure d'accident.
Julian léve les mains en signe d'apaisement (je savais que vu le perso et le joueur, il over kifferait Ozwald).
Thierry fuit Ă  la cave.

3° Splouitch! Oswald vérifie que le grand frére est bien mort, il braque Roland et lui ordonne de balancer le flingue dans le seau à merde, il leur demande d'aller chercher le traitre.

4° Ausitôt dit, aussitôt fait, ils débarquent à la cave... Oswald récupére le revolver et le planque dans le canapé puis fait le tour du bocal et oublie un peu ce qui s'est passé, il reprend son poste...

Mon mea culpa, mauvaise lecture des régles, les zombis ne peuvent pas infliger 10 blessures en 1 tour. Je n'aurais pas dû faire débarquer Oswald dans la cuisine à ce moment là.

Hors ligne

#237 31 Aug 2013 13:53

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [S1] House of the rising dead

Matthias a Ă©crit :

au niveau du système: je bloque un peu sur le manque de singularité des personnages /.../ le fait que nos descriptions d'action n'aient que peu d'effet sur celles-ci et que sans armes on ne puisse pratiquement rien faire. là je bloque sérieusement.

Ça c'est bizness as usual. Le complexe du rôliste qui a l'habitude de jouer des héros. Un classique indémodable de Sombre. bccool



la seule chose qui m'a un peu décontenancé c'est la capacité de notre hôte à être un peu partout à la fois, surveillant tous les fronts en même temps

Là, on en revient à la place que tu as donnée à Oswald dans ta partie. Mais bon, on en a déjà causé en long en large et en travers.



Seb a Ă©crit :

2° Attaque par derrière, c'est une gêne, dégâts automatiquement variables, 10 au d20, le perso meurt.

Je voudrais que tu expliques mieux, s'il te plize.

De ce que je comprends : Mathias n'ayant pas d'arme (c'est le deuxième Tireur, celui qui n'a pas récupéré le gun à la créa), il saute à mains nues sur Oswald, réussit son jet de Corps et parvient donc à le gêner. Partant de là, Oswald ne peut plus attaquer que lui, mais s'il le touche, les dommages sont automatiquement variables. Tu lances le d20 pour Oswald et tu obtiens 10. J'ai bon ?

Mais si c'est bien ça, je ne comprends pas du tout comment Oswald réusit à tuer Mathias. Il n'est que PNJ 9 ! S'il fait 10, il foire son attaque et y'a pas de dommages.

Et en fait, je comprends d'autant moins que ça n'est pas du tout raccord avec ce que tu nous disais dans ton compte rendu du 19 août :

Curtis persiste, Oswald menace John et lui demande de laisser tomber son arme, il le fait, il tire une balle dans le genou de Curtis, 5/2, Hugo se jette sur le forcené et lui péte un 5/5, Call se jette sur Oswald le gênant, Curtis attrappe le flingue et tire en l'air, "calmez-vous, bordel!", Hugo réitére et rate, Oswald bute Call sur un 5/2.
Curtis se reléve, John se recule, Hugo fuit, Oswald tire sur Hugo 6/3 qui disparait dans la cave!

Dans cette version, Oswald tue Call (le peso de Mathias) sur un 5/2, soit une attaque ordinaire. 5 au d20 + 2 au d6 = dommages fixes, bien assez pour tuer Mathias, à qui, si j'ai bien suivi, il ne reste plus de 2 cercles de Corps depuis qu'il s'est mangé un zomblard en full frontal dans l'amorce.

Mais si Oswald a fait une attaque ordinaire (d20 + d6), ça veut donc dire que Mathias ne le gênait pas. Car s'il avait été gêné, Oswald n'aurait lancé que son d20.


J'avoue que je suis un peu largué dans tout ça. redface



je leur fait cadeau (peut-être à tort) d'une procédure d'accident.

Oui.

Je veux dire oui, c'est Ă  tort. Trop gentil, pour le coup.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#238 01 Sep 2013 00:42

Seb
i'll be back
Lieu : Montpellier-Paris
Inscription : 14 Aug 2007

Re : [S1] House of the rising dead

Effectivement. C'est un peu flou... J'ai fait 5 et non 10 sur le d20 et je n'ai pas lancé le d6, procédure de gêne, j'ai accordé à Mathias la réussite obligatoire (j'ai zappé qu'il y avait un jet de dé à faire!) et il l'a fumé vu mon erreur de départ...

Incompétent en Tir, ok, je note pour la prochaine...

Hors ligne

#239 05 Nov 2013 13:39

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [S1] House of the rising dead

Marchiavel sur Casus NO a Ă©crit :

Jeudi soir, 31 octobre, c'est Sombre Ă  la maison !

Au programme : Saturday Night Zombie ! (ou presque)

4 joueurs dans la camionnette initiale :
- une Housewife Conformiste,
- un Hippie Affectueux,
- un Vétéran Rebelle, et
- un Acteur de X Pervers.

La partie a été assez rapide (21h-0h), sans temps mort, ceci étant aussi dû au fait que les PJ ne sont pas restés dans la cabane d'Oswald. Ils l'ont mis hors de combat en un tour, et l'ont utilisé comme diversion, le temps de rejoindre leur véhicule. S'en est suivi un intermède dans une station service, et un final dans un motel que n'aurait pas renié Norman Bates.

RĂ©sultat : 2 morts, 2 survivants.

Bilan : j'ai mal conseillé les joueurs lorsqu'ils ont choisi les personnalités de leurs personnages, ce qui fait qu'elles ont été inégalement mises en avant, et j'ai un peu bloqué sur la définition de certains traits. Mais tout le monde a été content de la partie, au-delà de ça. Il paraît que je roleplay très bien les fous dangereux. :)


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#240 05 Nov 2013 13:44

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [S1] House of the rising dead

Fuuun !  yes


+ Sur le choix des Personnalités : j'ai prévu un article sur la créa collective et un autre sur les Personnalités elles-mêmes, parce qu'effectivement des conseils seraient les bienvenus. Ça va viendre dans le zine.

+ Sur la description des Traits : problème réglé par l'énôôôrme article de Sombre 3.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

Pied de page des forums