Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Forums Liens

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

HOTLINE ++ COMMANDER Sombre ++ CONSEILS d'achat ++ SOUTENIR sur Tipeee ++ INVITER l'auteur

#161 03 Apr 2017 18:28

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ma life en conv

7 démos à Eclipse – avril 2017 – Rennes


17_Eclipse.jpg
Miaou !
photo Astre / convention Eclipse


Je rempile. Il y a quinze jours, Montpeul. Ce week-end, la Bretâââgne. Rennes pour être précis et sa convention Eclipse, à laquelle je participe chaque année depuis, pfff, loin. Enfin, chaque année c'est vite dit : en 2016, il n'y en a pas eu. Celle de 2017 est donc un redémarrage.

De mon côté en tout cas ce fut un poil laborieux. Mon orga s'étant calée vachement tard, ce retard à l'allumage m'a contraint à me rabattre sur des horaires de train pas faciles. J'arrive le vendredi soir et repars le dimanche bien après la fermeture. Long, long, looong week-end. Habituellement, je me pointe en tout début d'après-midi du samedi, monte rapido le stand, enchaîne quelques démos Zéro et propose une partie longue à la bourse aux scénars du soir. Je termine dans la nuit, puis me repointe pas trop tôt le dimanche pour deux ou trois démos flash supplémentaires avant de plier mes gaules.

Cette année, je vais être présent dès l'ouverture, samedi matin. Du coup, je ne me vois a priori pas trop mener en nuit après toute une journée passée à enchaîner les démos sur mon stand. Surtout que quinze jours plus tôt, y'a eu Montpeul, dont je ne suis pas encore tout à fait remis, et que le week-end prochain, c'est le FMI à Montrouge. Je suis dans mon tunnel de convs du printemps, faut que je me ménage pour tenir la distance. J'hésite longtemps à inscrire une partie le samedi soir, puis renonce. Je verrai sur place.

L'autre souci, c'est le retour de la crève. Et ça commence à faire un peu beaucoup, je trouve, au point que je m'interroge. Oui je suis fatigué (bouclage Sombre 7 + tunnel de convs = pas top combo du tout), oui je vieillis, oui la météo ne fait rien qu'à passer du beau au pas beau au re-beau (le chaud-froid-chaud, ce Mal qu'on ne dénonce pas assez), oui les convs sont, du fait de l'affluence du public, des repères à microbes. Mais. Quand. Même. J'y ai droit plus souvent qu'à mon tour. Je me demande sérieusement si je n'ai pas, avec l'âge, développé une allergie au pollen ? Une visite chez l'allergologue me semble une bonne idée.

Quelle qu'en soit la raison, j'ai la crèèève. Et bientôt, plus de voix. Dès la seconde démo, je souffre. Je finis la troisième en mode death metal. Clairement, je paie Montpeul : j'ai trop forcé il y a quinze jours. Heureusement qu'à Rennes, les conditions de jeu sont très bonnes. Ma table est à l'extrémité du hall, au calme, juste à côté de mon stand.

(À ce propos, anecdote rigolote. Nous sommes en matinée, le soleil brille, il fait même chaud. Ouais, en Bretagne début avril, cette hallu. Je dédicace un Sombre sur mon stand. Passent un père et sa fille ado, qui s'effondre pile-poil devant moi. Rien de grave, juste un petit malaise hypo. Deux minutes et un Kit Kat plus tard, elle est sur pied. Tout de même : ils ont remonté tout le hall et c'est précisément devant mon stand qu'elle tombe dans les pommes. Que je sois damné si Sombre ne fait pas peur !)

Or donc, je m'accroche et continue à recruter, ce qui en soi n'est pas simple car il n'y a pas des masses de flux. C'est toujours le cas à Eclipse, où les tables de jeu sont éparpillées dans les différents étages du bâtiment, une par salle de classe (la conv se déroule dans une fac), mais cette année, y'a vraiment pas un chat durant les créneaux de jeu. J'assure malgré tout quatre démos dans la journée. Très correct. De toute façon, je ne suis pas en mesure de tenir un rythme plus soutenu. En soirée, ça ne va pas trop mal. Je n'ai plus de voix, c'est un fait, et mon nez est bien encombré, mais je suis raisonnablement d'attaque. Pas de maux de tête, pas trop crevé. Fatigué bien sûr, mais pas plus que n'importe quel autre samedi soir dans n'importe quelle autre conv. Y'a donc moyen que je tienne encore un peu.

Kevin Baussart, depuis longtemps fan de Sombre (il est l'auteur de Kakurenbo, un scénario J-horror pour Zéro), m'a demandé un peu plus tôt dans la journée si j'étais disposé à mener un quickshot en soirée. Jugeant que mon état me le permet, je lui confirme que oui. Avant cela, j'assure encore une démo flash, un Dracula à huit joueurs très réussi. À 23h, nous voici à pied d'œuvre. Je suis toujours dans le hall, sur ma table de démos (je mène en side de la conv, en contrebande comme qui dirait). Autour de moi, quatre joueurs, Kevin et ses amis.

J'avais prévenu que vu mon état, il ne fallait attendre qu'une partie courte. Je tablais sur 90 minutes. La séance (brainstorming + impro) durera finalement le double. Nous terminons à 2h du mat' sur un bilan très positif. En dépit de ma voix défaillante et de ma fatigue grandissante, la partie fut vachement bonne (j'en enverrai le compte rendu à mes tipeurs dans 1d6 mois). Je n'ai pas regretté de m'être fait douce violence pour mener en nocturne. Il n'aurait pas fallu que cela dure plus longtemps cependant car j'étais au bout de mon rouleau. Je rentre et m'écroule.

Le lendemain, retour à la conv en fin de matinée. Waterloo morne plaine : un pelé et deux tondus, voire un pelé tout seul. Une dernière partie tout de même, notre traditionnelle démo de fin d'Eclipse avec les gens du 7e Cercle et, ce qui me fait particulièrement plaisir, Vincent Mathieu, l'auteur de Cats. Car bien sûr, je mène un Chombre, mon scénario dans lequel on joue des chats, et qui me fut inspiré par le jeu de Vincent. Un pur massacre. Les PJ prennent ultra cher, ce qui n'empêche pas la partie d'être bien cool. Je commence à avoir ce scénar bien en main, ça fait plaize.

Au total, une excellente Eclipse, qui m'a permis de revoir tout un tas de gens hyper sympas et m'a laissé le temps de causer avec plein d'auteurs, éditeurs et simples rôlistes que je n'ai pas forcément l'occasion de voir très souvent. Le week-end fut certes un poil moins trépidant que les années précédentes, mais dans l'état où j'étais, cela m'a parfaitement convenu. J'ai donné tout ce qui me restait, je n'aurais pu faire plus. Vivement l'année prochaine.



Les mercis

+ Merci aux orgas et aux bénévoles pour leur travail et leur coolitude. Spécial dédicace à Olaf, qui s'est occupé personnellement de mon orga avant et pendant la conv.

+ Super gros merci à Bartab pour l'accueil chaleureux, l'hébergement façon dortoir, les discussions rôlistes et les nombreux véhiculages tout au long du week-end. Tu roxxxes, copain.

+ Merci à Krom de Projets R, qui a mené un Sombre à la mode Shining vendredi soir. Sa partie fut un succès, j'en ai eu des échos flatteurs durant tout le week-end. GG !



Mon body count

7 parties, 38 joueurs, 32 morts


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#162 03 Apr 2017 23:42

amaranth
membre
Inscription : 11 Apr 2013

Re : Ma life en conv

Miaaaaaaaouuuuuu !!!!
*Miaulement désespéré du last cat standing*
Super merci à toi Johann pour cette partie de fin de conv' ! Comme d'hab ce fut un vrai plaisir, et j'ai même la masochiste satisfaction d'être enfin mort au cours d'une de tes parties ! Terrible ce ptit scénar de zéro à jouer des chats, excellente trouvaille !!!!! Très très bon retour de Kevin avec qui j'ai papoté forcément de ton quickshot de la veille.
Prends bien choin, prdon, soin, de toi pour te remettre et pouvoir attaquer rapidement sur la suite.
A très bientôt !

Hors ligne

#163 04 Apr 2017 00:02

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ma life en conv

Merci pour tes bons mots, Yanick, ils me touchent.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#164 04 Apr 2017 12:37

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ma life en conv

Sur CasusNO, Tlön Uqbar a Ă©crit :

Bartab a emmené Kevin & Johan vers 11h30 à la convention. Johan est tout aussi crevé que moi, la voix en moins. J’arrive vers midi, en mode zombie pas frais malgré la douche du matin. Il me faut au moins une bonne heure pour repartir en mode « normal » (c’est moche de vieillir). Johan me propose une partie de Sombre qu’il tient réellement à me faire jouer, et me voilà à faire du « Chombre », un sombre bien cool et flippant où on joue des chats avec l’équipe du 7ème cercle. On s’en est pris plein les moustaches, mais c’était über cool. Et ça m’a permis de totalement me reprendre en main.

Un Sombre et ça repart !

Roboratif, ce jeu. bcbig_smile


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#165 11 Apr 2017 02:18

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ma life en conv

10 démos au Festival des Mondes de l'Imaginaire – avril 2017 – Montrouge


17_FMI.jpg
Je veux la mĂŞme moquette dans mes toilettes.
photo Kinayla pour Opale-RĂ´liste


Pour vous qui suivez avec passion chaque nouvel épisode de mon soap médical, sachez qu'à Rennes, ce n'était sans doute pas une allergie au pollen. Car les jours suivants, revenu sur Paname, gros état grippal avec kilos de morve, tête à l'ouest et courbatures qui vont bien. La grippe, ou un virus approchant, n'excluant pas l'allergie (avec Johan, toutes les combos sont possibles), j'irai tout de même faire quelques tests à l'automne, histoire d'en avoir le cœur net.

La bonne nouvelle, c'est que samedi, après une semaine à roleplayer consciencieusement l'amibe, je suis relativement d'attaque. Pas la forme des grands jours, mais assez en jambes pour tenir deux après-midi au Festival des Mondes de l'Imaginaire. Ce fut tout de même rude. Cinq démos par jour en mode sortie de crève, moins d'une semaine après une autre conv, ça reste hyper sportif. Au total, trois en quatre week-ends tout de même.

Heureusement, j'avais un moral d'acier. Super content de sortir enfin la tête de ma mare de morve. Super content d'être présent à ce festoche, que je kiffe grave. Super content de bosser avec tout un tas de gens que je surkiffe surgrave, dans des conditions qui plus est très correctes. J'aurais pu squatter la même salle que l'année dernière, mais elle est en béton nu donc assez sonore. Vu que le nombre de tables s'annonçait plus important cette année, j'ai préféré migrer dans le hall moquetté pour éviter de me retrouver à mener à côté d'un autre meneur dans une pièce bruyante. Un deuxième plan Montpeul, non merci.

Dans les faits, il n'y a pas eu foule de joueurs. J'aurais donc pu rester tout seul dans ma pièce. Mais bon, une fois installé dans le hall, mes parties rythmées par les « Ping ! » de l'ascenseur tout proche, je m'y suis senti plutôt bien. J'ai donc fait les deux jours sur la (superbe) moquette que vous voyez sur la photo qui ouvre ce compte rendu. Surstylé.

Comme je le disais, on n'a pas croulé sous les joueurs, mais ma table fut, par une conspiration des Ligueurs et des Opaliens, irriguée d'un flux régulier. Résultat, des tables bien pleines. J'ai mené deux parties de moins que l'année dernière pour quasi autant de joueurs (62 contre 65). Jamais moins de cinq personnes donc pas de Grimmies, qui ne se joue à quatre seulement.

Par contre, je termine le samedi sur un Dracula à onze participants. M'était pas arrivé depuis longtemps. Après avoir enchaîné quatre parties, j'étais un gros poil crevé, ce qui a ralenti le rythme, mais ce fut néanmoins très fun. Le dimanche, fatigue accumulée et noobs obligent, tunnel d'Overlord. La première démo pour me chauffer. À la deuxième, rebelote. Au bout de la troisième, je ne suis plus en état de mener quoi que ce soit d'autre. Enfin si, je pourrais dérouler du Camlann, qui est assez reposant, mais n'ai jamais moins de six joueurs à table. Or c'est cinq maxi pour les chevaliers de la Table Ronde.

Après mes cinq Overlord de suite (sept en deux jours), je termine rincé mais content : ce fut un très bon week-end. Maintenant, repos. Parce qu'après j'enchaîne sur la sortie de Sombre 7, dont j'avais d'ailleurs quelques exemplaires en avant-première avec moi à Montrouge. De quoi m'occuper jusqu'à la reprise de mon calendrier de convs, début mai. Sombre par Johan, c'est rien qu'une sarabande sans fin.



Les mercis

+ Merci aux orgas et notamment à Serge pour leur soutien, leur amabilité et leur efficacité.

+ Merci à Opale et à la Ligue Ludique pour l'orga du pôle JdR et le recrutement. À peine avais-je terminé une démo que ma table était de nouveau pleine. Royal.

+ Merci à Projets R et à Krom en particulier, qui a mené du Sombre dans sa salle de torture du second étage et rabattu des joueurs vers le sous-sol pour que je les finisse sur la moquette. Un vrai duo de serial killers.

+ Merci à Saint Epondyle, digne représentant de Cosmo Orbüs, qui lui aussi à mené mon jeu à sa table et rabattu du gentil joueur vers la mienne.



Mon body count

10 parties, 62 joueurs, 49 morts


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#166 11 Apr 2017 08:51

Saint Epondyle
membre
Inscription : 25 May 2016
Site Web

Re : Ma life en conv

\o/ Remets-toi bien, faudrait pas que tu nous claque entre les doigts.

Très bon salon, j'apprécie l'ambiance "petit comité" qui permet de papoter avec tout le monde, les ceusses qui tiennent les stands comme ceux-là qui jouent.

Perso donc, j'ai mené 1 partie le samedi (embarqué que je fus sur une table de Scion trop longue, et y'avait pas de joueurs le matin) et 4 le dimanche. J'y ai testé deux scénarios, fait un quickshot rafraîchissant et un Deep Space Gore pour joueurs pressés ne pouvant attendre que la table du Maîîître se libère. Clairement, il marche toujours bien (mais je devrais le relire, la mémoire commence à flancher). Pas de survivants, ils étaient 3.

Mes propres scénars ont été de francs succès, y compris celui pour lequel j'étais moins sûr, car je l'avais mené une seule fois, sur 45 minutes au lieu d'une heure pleine, et j'avais dû bâcler la fin. Compte-rendu ici : http://www.terresetranges.net/forums/vi … 897#p15897


Gare au shoggoth !
---
Cultiste freelance @ Cosmo † Orbüs

Hors ligne

#167 08 May 2017 11:03

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ma life en conv

11 démos au Salon Fantastique – mai 2017 – Paris


17_Salon_Fantastique.jpg
Let's do the time warp agaaaiiinnn !


Rhâââ lâââ vâââcheuuuh !

Ce fut rude de rude de chez rude de rude. À la base, le jeu en convention est souvent difficile car les conditions y sont rarement idéales. Surtout quand il s'agit de festivals qui mixent tout un tas d'activités, dont certaines peuvent être assez, voire très bruyantes. Mais là quand même, on a atteint des sommets. Le pompon, les enfants, le pompon.

Or donc, le Salon Fantastique a déménagé dans le nord de Paname. Le nouveau lieu n'est ni plus ni moins qu'un entrepôt, une vaste halle couverte, assez sonore et passablement froide. Je ne sais pas qui s'est dit que ce serait une bonne idée de prévoir des animations au micro non-stop durant trois jours, voire des concerts de musique geek, mais ce gars, faut juste le pendre. Au salon international du tuning, passe encore. Mais on parle ici d'un festoche assez massivement littéraire et ludique, toutes activités qui se pratiquent mieux dans le calme.

Par là-dessus, deuxième idée géniâââle : coller le stand interassociatif rôliste juste à côté de l'espace d'animation. Genre à moins de quinze mètres des amplis qui crachent à fond les ballons. Putain de ta mère en slip, ce fut hardcore ! J'ai assuré deux aprèmes de démos et tandis que je rédige ce compte rendu, suis encore saoulé de bruit. Je ne parle pas de brouhaha, la contrainte standard en conv, mais bien de gros bruit qui tache. Des gars (très sympas par ailleurs, ce sont des potes) qui passent leur journée à te transformer ton festoche en discomobile. Et vas-y que je t'harangue la foule en délire, et vas-y que je te déballe un quizz, et vas-y que je braille à trois en même temps pour faire plus cool.

Exténuant.

Parce que nous, pendant ce temps-là, au village rôliste de-chez-Smith-en-face, on souffrait à monter des parties de JdR qui tiennent un minimum la route. Sombre à ma table, c'est toujours une combo boulot + plaisir, mais ce week-end au Salon Fantastique, ce fut surtout du gros taf. J'ai assuré, hein, je suis un professionnel. Je ne crois pas avoir démérité question maîtrise et j'ai tenu les créneaux auxquels je m'étais engagé. Onze parties en deux jours, une soixantaine de joueurs à moi tout seul. Mais putain que ce fut difficile ! Et je ne parle même pas du samedi soir, où c'est devenu carrément impossible : avec le concert à deux pas, plus moyen de bosser. Chômage technique dès 19 h (le Salon fermait à 22).

Du coup, j'ai limité mes parties à six joueurs, et dans les faits souvent cinq. Je n'ai tourné que sur deux scénars, ceux que je peux le plus facilement dérouler dans le gros bruit : Overlord huit fois (ouais, quand même) et Camlann trois fois, parce que j'ai eu des familles à ma table. Le public était plutôt très cool, de jeunes geeks en majorité. Par contre, il aurait fallu me payer (cher) pour que je fasse la troisième journée. J'hésitais a priori parce que trois jours de suite, en soi c'est long. Mais au bout de deux heures de discomobile, je ne rêvais plus que d'un lundi tranquille chez moi.

Une deuxième date est prévue en novembre, un second Salon Fantastique sur trois jours. Je me tâte vachement. La perspective de remettre le couvert avec le froid automnal en prime ne me vend pas du rêve. Ah, un dernier truc : les fouilles au corps à l'entrée étaient franchement inappropriées. Les sacs encore, je veux bien. Risque terroriste, état d'urgence, blablabla. Passons. Mais la palpation façon BAC (pas le diplôme, hein, la police), c'était over too much. Hé les gars, redescendez sur Terre : c'pas un concert ni un match de foot, juste un salon des cultures de l'imaginaire !


Les mercis

Super merci à Opale pour l'invitation, l'orga en amont, le catering et le recrutement sur place. Merci également à Antre et la Ligue Ludique, qui eux aussi ont largement contribué au remplissage de ma table. Ce fut un plaisir de bosser avec vous tous. Un plaisir et un honneur. Total respect aux meneurs et aux orgas qui, durant ces deux jours, ont assuré dans des conditions pas faciles. Big up, les gars et les filles.


Mon body count

11 parties, 59 joueurs, 54 morts


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#168 29 May 2017 12:52

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ma life en conv

12 démos à Ludinam – mai 2017 – Besançon


Ludinam premier du nom fut cool, mais é.p.u.i.s.a.n.t. Je suis tout mouru d'avoir bataillé ferme pendant deux jours. Y'a des convs, elles glissent toutes seules. Y'en a d'autres, t'as l'impression de ramer contre le courant tout un week-end. Florilège.

+ De gros gros moyens grâce au soutien municipal. Affiches en 4 par 3 dans toute la ville, lieux de prestige, tétrachiée de bénévoles. Mais c'est pas parce qu'on a de gros muscles qu'on est le plus fort. Les meilleurs haltérophiles ne sont pas des body builders, n'est-ce pas. La technique, en l'occurrence l'orga, compte. De ce point de vue, y'a une marge de progression.

+ Les orgas étaient hyper sympas, réactifs et très rendant service, mais pas toujours bien coordonnés ni informés. Mon début de soirée de samedi fut épique. Moi et mes gros sacs de zines qu'on cavale dans tout le festoche et même jusque dans la ville à la recherche de 1/ le lieu où les gens jouent à Crimes (bon sang, retrouver cette partie fut un pur challenge), et 2/ un endroit où je pourrais dépoter de la démo après la fermeture précoce du Musée du Temps, le lieu rôliste officiel (18h le samedi, en conv, c'est atrocement tôt). Au final, j'ai squatté la salle des jeux de société jusqu'à minuit. C'était là où se trouvaient les joueurs.

+ Un festoche éparpillé sur divers lieux. Connexes certes, mais suffisamment éloignés pour être cloisonnés. Peu de synergie en dépit d'un jeu de piste incitant les visiteurs à passer un peu partout, et un très faible flux du côté du JdR, excentré on s'en doute. Je fais 12 parties, mais sauf la première, qui m'est tombée toute cuite dans les bras à mon arrivée (big up les gars), ce fut tout à la force du poignet. Johan en mode sergent recruteur pendant deux jours. J'ai l'habitude, mais ça use quand même pas mal.

+ J'ai tourné sur trois scénars. Overlord as usual. Camlann aussi, dont je commence à me dire qu'il le fait plutôt très bien avec les adultes grands débutants. Et Dracula, pas moins de cinq fois en deux jours, avec toujours au moins huit joueurs à table, et jusqu'à dix le samedi (le recrutement, c'est un métier ^^). Cinq parties hyper éclairantes : j'ai *vraiment* un souci d'équilibrage. Ça fait hyper longtemps que j'hésite à faire certains ajustements techniques, il va falloir que je m'y colle avant Paris est Ludique.

+ Des températures de la moreuh. Ce cagnââârd, putain ! Il faisait encore 36 ° dimanche en fin d'après-midi, lorsque je suis reparti de Besançon. Hardcore. Par bonheur, le pôle jeu de rôle disposait d'une salle (un peu) au frais pour les démos. Un poil sonore, cela dit. Heureusement qu'il n'y a jamais eu plus de trois (une fois, quatre) parties en même temps. Ça aurait été l'enfer.

+ Des vigiles relou de chez relou. Sérieux les gars, moins de poses martiales à deux balles et plus de neurones. Appliquer les règles avec intelligence, c'est possible. Je le fais tous les jours dans mon boulot.

+ Un pôle JdR supercool. Rien que des potes, dont certains que je n'avais pas revus depuis longtemps et avec qui j'ai eu grand plaisir à bavarder entre deux parties. Dimanche, j'ai franchement hésité à migrer dans la salle jeux de société pour recruter plus facilement (en début d'aprème, y'avait pas un chat par chez nous), mais suis resté au Musée du Temps pour le seul plaisir d'être entouré de gens cool. Hé, ma famille ludique, c'est vous !

+ Les pizzas froides, c'est juste dégueu. Un micro-ondes à la buvette centrale serait un vrai plus. Et vendre des modèles standard, sans garniture funky, genre des margueritas ou des reines, serait aussi une bonne idée.



Les mercis

+ Merci aux orgas de Ludinam. Ce premier essai est très prometteur, reste à le transformer pour la seconde édition.

+ Merci à Yann, à Joffrey et aux Écuries d'Augias pour l'invitation, l'orga en amont et la prise en charge sur place.

+ Merci tout particulièrement à Nico pour l'accueil, l'hébergement et les véhiculages durant tout le week-end.



Mon body count

12 parties, 80 joueurs, 63 morts


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#169 29 May 2017 14:27

Wistan
membre
Inscription : 14 Mar 2016

Re : Ma life en conv

Merci à toi l'ami pour ta présence, ta bienveillance et ta dévotion.

Ce fût un grand plaisir de te voir/recevoir dans nos contrées franc-comtoise en espérant remettre ça dès que l'occasion se présente.

Vive Sombre et Ă  bientĂ´t.

Joffrey.

Hors ligne

#170 29 May 2017 16:05

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ma life en conv

Merci Ă  toi, Joffrey.

Ce fut bien bien cool de vous voir tous durant ce week-end.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

Pied de page des forums