Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Hotline Inviter Johan Scipion Conseils d'achat Tipeee

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

HOTLINE ++ ACHETER ++ CONSEILS d'achat ++ S'ABONNER ++ SOUTENIR sur Tipeee ++ INVITER l'auteur

#481 25 Jun 2022 14:04

Aellle
membre
Lieu : PO
Inscription : 26 Aug 2019

Re : [S1] House of the rising dead

Fabz a Ă©crit :

Oups j'ai lu un peu vite et, mal, intuité que les perso n'ayant pas reussi à fuir à fuir au T1 pouvaient éviter les blessures du T2

De mémoire c'est comme ça que je le mène : "tu réussis ton jet de Corps, t'es content tu t'en sors!"
Et puis s'il ne te reste pas assez de Corps, c'est nul de lancer le dé en sachant que ça ne va rien changer.
D'autant plus que c'est pas fini après, les chances de survie restent faibles...

Hors ligne

#482 28 Jun 2022 14:50

Fabz
membre
Inscription : 15 Feb 2021

Re : [S1] House of the rising dead

Aellle a Ă©crit :
Fabz a Ă©crit :

Oups j'ai lu un peu vite et, mal, intuité que les perso n'ayant pas reussi à fuir à fuir au T1 pouvaient éviter les blessures du T2

De mémoire c'est comme ça que je le mène : "tu réussis ton jet de Corps, t'es content tu t'en sors!"
Et puis s'il ne te reste pas assez de Corps, c'est nul de lancer le dé en sachant que ça ne va rien changer.
D'autant plus que c'est pas fini après, les chances de survie restent faibles...

Certes et chacun mène comme y veut bcwink
le truc c'est que ne pas le jouer BZK peut déséquilibrer, puisque un jet de corps réussi permet d’éviter une horde, je trouve ca Bill


Et puis s'il ne te reste pas assez de Corps, c'est nul de lancer le dé en sachant que ça ne va rien changer.

Je comprends, mais ca fait une belle fin
tu eux le jouer que le PJ,  entourĂ©s de zombis, arrive Ă  trouver un trou de souris pour passer Ă  travers le mur, il se faufille, derobe, sort, et Ă  la derniere seconde se fait plaquer par un zombi : ultra cinĂ©matographique !

Dernière modification par Fabz (01 Jul 2022 22:33)

Hors ligne

#483 28 Jun 2022 14:51

Fabz
membre
Inscription : 15 Feb 2021

Re : [S1] House of the rising dead

Petite question en passant, un PJ qui réussi une attaque contre un zombi avec un 5 au D6 genere bien des dommages variables ?

Hors ligne

#484 28 Jun 2022 16:50

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [S1] House of the rising dead

Fabz a Ă©crit :

Petite question en passant, un PJ qui réussi une attaque contre un zombi avec un 5 au D6 genere bien des dommages variables ?

Oui. Le Headshot, c'est sur 6 seulement.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#485 01 Jul 2022 22:31

Fabz
membre
Inscription : 15 Feb 2021

Re : [S1] House of the rising dead

1ere partie de classic rock
4 joueurs (mon groupe soudé)
Durée 3h dont 1h de crea collective et explication de règles

Séquence pré-jeu :
La séquence d’intro de World War Z afin de montrer in situ à ma joueuse ce que c’est vraiment un zombi (elle part de Très loin niveau référence mais est pleine de bonne volonté) et aussi aux autres que les zombis de House envoient du bois
Et effectivement ca les calme mort

Passé le run de course ou je m’emmêle un peu les pinceaux, les joueurs arrivent que légèrement blessés dans la maison
Nota : j’ai refusé l’utilisation des planches de l’avant toit comme arme improvisée car je ne voulais pas déséquilibrer après le rapport de force avec Oz, je ne sais pas si j’ai bien fait ?

Ma joueuse qui joue une veille acariâtre refuse de montrer son dos à Oz pour le check d’entrée, ce qui finit par stresser Oz qui lui pose le canon de son M16 sur le front. Le fils [nerveux] se jete sur Oz sans arme et c’est le drame !
Bilan : les 2 tireurs sont morts, et les survivants n’oserons plus rien tenter contre Oz alors que ce dernier n’est vraiment plus très en forme avec ses 2PV.
Je sors les jumeaux

A noter une sortie toute en finesse par une diversion rĂ©alisĂ©e en lançant depuis le premier Ă©tage du tissus enflammĂ© sur le devant de la maison en hurlant "Napalm ! les Viets attaquent !" pendant que les joueurs fuient par l’arrière. Du coup je valide et n'envois pas Oz les snipper, ce qui me permet  vu leur Ă©tat de maximiser mon climax.

La fin est classique : fuite, utilisation du cocktail molotov, jet de conduite raté, transformation de l’infecté, fuite, puis la horde fini le boulot sous le fond de la maison en flamme

Une belle expérience !

Dernière modification par Fabz (01 Jul 2022 23:15)

Hors ligne

#486 02 Jul 2022 02:39

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [S1] House of the rising dead

Merci pour ce CR, Fabz.


Fabz a Ă©crit :

Nota : j’ai refusé l’utilisation des planches de l’avant toit comme arme improvisée car je ne voulais pas déséquilibrer après le rapport de force avec Oz, je ne sais pas si j’ai bien fait ?

À mon avis oui car sinon Oz n'aurait pas tenu. Et c'est facile à justifier : les planches sont pourries, raison pour laquelle elles se sont effondrées.


Je sors les jumeaux

Wow ! Rare. Jamais vu Ă  ma table en tout cas. Juste Billy pour ma part.


Une belle expérience !

bierre


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#487 03 Jul 2022 23:24

Fabz
membre
Inscription : 15 Feb 2021

Re : [S1] House of the rising dead

Seconde partie de House avec 3 amis avec un DSG en ouverture
Je suis Chaud Patate ! rock

Histoire de changer j’introduis jusqu’au mall, puis fais la crĂ©a collective en intĂ©grant des liens avec Jenny (fille d’un PJ et ayant Ă©tĂ© sauvĂ© par un autre PJ d’une tentative de viol dans le mall)  Mat (pas vraiment de lien fort) et Chris (mari du PJ feminin)
La suite je la fais en semi narratif sous fond musical du desert d’Ennio Morricone (très adapté à une montée progressive et à la canicule). Ce qui permet de de mettre mes joueurs dans l’ambiance avec la morsure puis décision d’abandon de Chris dans le combi, la mort de Jenny, et ainsi distribuer quelques séquelles supplémentaires à la clé
Ca m’a bien plu, et à mes joueurs aussi qui auraient aimé que cela soit plus développé

Dans la maison, les joueurs ont du mal à s’organiser pour faire un plan contre Oz, et encore certains avait du mal à lâcher prise sur le jeu pour s’habiller pleinement de leur personnalité ; Esprit de la gagne : sortez de ce corps ! mais quelque part c’est aussi qu’ils ressentaient bien la pression que je leur mettais et ça c’est gratifiant
Apres la visite de la cave, 2 PJ vont explorer la chambre alors qu’un perso devenu sauvage reste avec Oz, et la tout part en cacahouète !
Tentative raté d’égorger Oz ; le combat à 1 contre 1 est lancé. Le perso avec tir redescend à tout vitesse pour prêter main forte
La Femme, devenue obsessionnelle,  n’a plus aucune confiance en ses compagnons et dĂ©cide de sauter du premier Ă©tage pour se sauver seule vers la grange (WTF ! chaud Ă  manager en simultanĂ© ca !)

Pendant que les 2 hommes tuent Oz, la femme arrive non sans mal à fuir la horde et récupérer la voiture. Elle part pour récupérer ses compagnons, et … tombe en panne d’essence à quelques mètres de la porte d’entrée
Les zombis sont partout, elle monte sur le toit du pickup pour fuir l'inévitable, et… se transforme, sous le regard de ses anciens compagnons
Cela inspire le perso sauvage qui décide d’envoyer le cocktail molotof sur la voiture bcshock
Quelques minutes plus tard le feu attaque la maison, les 2 hommes se refugient dans la cave ou ils finiront grillés lorsque le plafond s’effondrera sur eux
Pas top comme fin…   

NĂ©anmoins je me suis Ă©clatĂ©  bccool House est vraiment Top
Sur le papier je sentais bien que Classic avec ses personnalités, des combats moins meutriers, et un système qui ne pousse pas à s'acharner sur le même PJ jusqu'à la mort, me correspondait plus,
D'ailleurs Johan pour quelles raisons tu cadres les quickshots en Zero ?

Dernière modification par Fabz (03 Jul 2022 23:40)

Hors ligne

#488 04 Jul 2022 16:44

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [S1] House of the rising dead

Fabz a Ă©crit :

Seconde partie de House avec 3 amis avec un DSG en ouverture

rock


Ce qui permet de de mettre mes joueurs dans l’ambiance avec la morsure puis décision d’abandon de Chris dans le combi, la mort de Jenny, et ainsi distribuer quelques séquelles supplémentaires à la clé
Ca m’a bien plu, et à mes joueurs aussi qui auraient aimé que cela soit plus développé

Si tu ne l'as pas déjà (mais je crois que non), je te recommande fortement HS2.


Cela inspire le perso sauvage qui décide d’envoyer le cocktail molotof sur la voiture

Excellent, ça.



House est vraiment Top

Merci, ça fait très plaisir à lire. bcwub



Sur le papier je sentais bien que Classic avec ses personnalités, des combats moins meutriers, et un système qui ne pousse pas à s'acharner sur le même PJ jusqu'à la mort, me correspondait plus,
D'ailleurs Johan pour quelles raisons tu cadres les quickshots en Zero ?

Essentiellement parce que je n'en ai pas la même perception que toi. Après, je peux me tromper. De nous deux, le statisticien, ce n'est pas moi. ^^

De mon point de vue, Classic n'est pas moins létal (mon ressenti de jeu est identique) ni n'incite plus ou moins que Zéro à s'acharner sur les PJ (c'est une décision de maîtrise).

Si je devais hasarder une hypothèse, je dirais que tu tends à confondre système et scénario parce que House est ta première maîtrise Classic. Je pense qu'en fait, c'est ce scénar qui te plait (hé, tu as bon goût ^^). En terme d'acharnement sur les PJ, il exige moins que d'autres scénarios Classic, White trash notamment. Oz n'est pas un antago faiseur de TPK et la horde tue par application mécanique de la procédure d'attrition. Je pense que c'est cela qui, en terme de maîtrise, te convient bien.

J'improvisais à l'origine en Classic. Je suis passé en Zéro lorsque j'ai eu développé et stabilisé cette variante. Deux raisons principales. 1/ Comme je le disais, je la trouve, en terme de létalité, très comparable à Classic. 2/ Sa légèreté technique correspond bien au format moyen de mes impros. Souvent, mes quickshots font 3 à 4 heures, 1,5 à 2 de brainstorming + autant de jeu. Si la partie dure 90 à 120 min, Classic me paraît, maintenant que je dispose de Zéro, surdimensionné. Je n'ai plus réécrit de scénario en 90 min pour Classic après Ubiquité et White trash. À mon avis, Zéro le fait mieux.

Ensuite, il y a des facteurs additionnels, d'ordre plus contextuels. Quand je quickshote en animation chez des particuliers ou en convention, les tables sont souvent très hétérogènes. La simplicité de Zéro le rend plus accessible aux grands débutants. Quand je quickshote dans ma cuisine, c'est très souvent à titre exploratoire. J'essaie de voir ce qui m'intéresse dans un sous-genre horrifique ou je creuse un setting en cours de construction ou je veux affiner un antago. Dans ce cas, Zéro fait aussi bien l'affaire que Classic, mais comme il est techniquement plus simple, il a ma préférence, vu que ce n'est a priori pas la technique qui m'importe dans ce type de playtest.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#489 05 Jul 2022 13:09

Fabz
membre
Inscription : 15 Feb 2021

Re : [S1] House of the rising dead

Si tu ne l'as pas déjà (mais je crois que non), je te recommande fortement HS2.

Si si j’ai, ainsi que la making off de House, ca a bonifié, pour reprendre un de tes termes, vraiment mon experience de meneur yes

Essentiellement parce que je n'en ai pas la même perception que toi. Après, je peux me tromper. De nous deux, le statisticien, ce n'est pas moi. ^^
De mon point de vue, Classic n'est pas moins létal (mon ressenti de jeu est identique) ni n'incite plus ou moins que Zéro à s'acharner sur les PJ (c'est une décision de maîtrise).

Il y a les stats et le rĂ©el, ce que montre les stats de Zero c’est qu’un groupe soudĂ© de 4PJ va facilement fumer un antago coriace, mais le rĂ©el via la maitrise, la dĂ©sorganisation des PJ et  l’ambiance, peut casser tout cela ; un PJ qui se sauve ca peut mettre les pendules Ă  l’heure.
Ce qui me correspond bien c’est surtout de ne pas m’acharner sur un PJ pour augmenter les chances de survie de l’antago. En Zero si l’antago est en difficulté, il « doit » terminer un PJ avant de passer à un autre. Alors qu’en Classic il peut s’arrêter en cours de route, mais il y a aussi l’adrénaline qui vient casser ce postulat, mais le joueur qui n’est plus attaqué va peut être hésiter à l’utiliser, bref ca met de la tension.
J’ai eu la sensation sur mes 2 petites parties de classic que les joueurs faisaient plus attention à leurs points de corps et avaient plus peur d’un antago perpétuellement sous adré que d’un antago de niveau 4 resistant. A suivre donc…
En tout cas ca donne envie de jeter un coup d’œil sur les stat de classic, mais du fait de l’adré ca semble compliqué à mettre en œuvre

Si je devais hasarder une hypothèse, je dirais que tu tends à confondre système et scénario parce que House est ta première maîtrise Classic. Je pense qu'en fait, c'est ce scénar qui te plait (hé, tu as bon goût ^^). En terme d'acharnement sur les PJ, il exige moins que d'autres scénarios Classic, White trash notamment. Oz n'est pas un antago faiseur de TPK et la horde tue par application mécanique de la procédure d'attrition. Je pense que c'est cela qui, en terme de maîtrise, te convient bien.

Non c’est bien une approche suite à une ultra rapide analyse des 2 systèmes (juste basé sur le fait qu'en classic il n’est pas possible de faire un instakill sur un antago13, alors qu'en zero sur un antago4 c'est possible), mais ton ressenti doit être juste au vu de ton nombre de parties phénoménales que tu du faire (c’est des stats aussi ^^)
Mais en terme d’ambiance, c’est vrai je préfère une montée plus douce vers le climax. La fameuse sinusoïde ascendante. bcwub

J'improvisais à l'origine en Classic. Je suis passé en Zéro lorsque j'ai eu développé et stabilisé cette variante. Deux raisons principales. 1/ Comme je le disais, je la trouve, en terme de létalité, très comparable à Classic. 2/ Sa légèreté technique correspond bien au format moyen de mes impros. Souvent, mes quickshots font 3 à 4 heures, 1,5 à 2 de brainstorming + autant de jeu. Si la partie dure 90 à 120 min, Classic me paraît, maintenant que je dispose de Zéro, surdimensionné. Je n'ai plus réécrit de scénario en 90 min pour Classic après Ubiquité et White trash. À mon avis, Zéro le fait mieux.

Pour ces derniers qui sont du pur survival action, c’est sur que Zero semble plus adapté

Ensuite, il y a des facteurs additionnels, d'ordre plus contextuels. Quand je quickshote en animation chez des particuliers ou en convention, les tables sont souvent très hétérogènes. La simplicité de Zéro le rend plus accessible aux grands débutants. Quand je quickshote dans ma cuisine, c'est très souvent à titre exploratoire. J'essaie de voir ce qui m'intéresse dans un sous-genre horrifique ou je creuse un setting en cours de construction ou je veux affiner un antago. Dans ce cas, Zéro fait aussi bien l'affaire que Classic, mais comme il est techniquement plus simple, il a ma préférence, vu que ce n'est a priori pas la technique qui m'importe dans ce type de playtest.

Oui logique, du coup rien n'empeche de faire des quickshot en classic, à condition de prévoir de la longueur pour laisser le temps à l'esprit de descendre

Hors ligne

#490 05 Jul 2022 15:29

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [S1] House of the rising dead

Fabz a Ă©crit :

ca a bonifié, pour reprendre un de tes termes, vraiment mon experience de meneur

Super content de lire ça ! C'est très gratifiant.


Ce qui me correspond bien c’est surtout de ne pas m’acharner sur un PJ pour augmenter les chances de survie de l’antago. En Zero si l’antago est en difficulté, il « doit » terminer un PJ avant de passer à un autre. Alors qu’en Classic il peut s’arrêter en cours de route

Très intéressant. Mon ressenti perso est que, dans tous les systèmes Sombre, les antagos en infériorité numérique ont fortement intérêt à réduire vite la taille du cast. Pour Classic, WT est très éclairant. Et Ubi aussi, même s'il n'y a pas strico sensu d'antagos dedans. En Max, c'est Dozen qui m'a donné les meilleures leçons.


J’ai eu la sensation sur mes 2 petites parties de classic que les joueurs faisaient plus attention à leurs points de corps et avaient plus peur d’un antago perpétuellement sous adré que d’un antago de niveau 4 resistant.

Hypothèse : dans ton ressenti actuel, c'est peut-être encore un peu compliqué de faire la part entre système et narration. J'entends par là que ce qui rend Oz flippant, ce ne sont pas tant son stat block (très meh) ou les procédures de gestion des PNJ Classic (l'adré permanente) que son attitude depuis le début de la partie, qui relève du roleplay théâtral. Hayes ou le Crabe ne bénéficient pas de cette préparation psychologique.


une ultra rapide analyse des 2 systèmes (juste basé sur le fait qu'en classic il n’est pas possible de faire un instakill sur un antago13, alors qu'en zero sur un antago4 c'est possible)

Ah oui, très juste. Mon expérience est que ça ne change pas fondamentalement la donne. Tu gagnes un Tour. Ce n'est pas rien, mais pas non plus significatif au point que cela modifie mes tactiques de combat.


Mais en terme d’ambiance, c’est vrai je préfère une montée plus douce vers le climax.

J'apprécie beaucoup aussi. Mais évidemment, c'est un luxe narratif qu'on ne peut guère s'offrir sur des formats courts. Il faut le temps.


rien n'empeche de faire des quickshot en classic

Clairement. La meilleure preuve est que lorsque j'ai publié ma méthode quickshot, le livre de base de Zéro n'était même pas encore paru. À l'époque, je n'improvisais qu'en Classic. Tout l'article de S5 s'appuie sur des exemples de quickshots Classic. Et le compte rendu de partie qui l'illustre (La guerre des vers) est lui aussi du Classic. Les impros Zéro ne me sont venues que plus tard.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

Pied de page des forums