Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Forums Liens

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Liens cliquables +++ COMMANDER Sombre +++ SOUTENIR le jeu sur Tipeee +++ INVITER l'auteur

#1 31 Mar 2012 11:44

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Gauvain en vrac

Pour parler des parties et des textes de Gauvain.



+ GNAP ! - Sombre chez les Schtroumpfs

+ Substance Mort

+ 15'15'' - Deep space gore 3

+ Kane & Lynch

+ The Sound of Silence –  WiP

+ Le dĂ©sert des damnĂ©s –  WiP

+ Substance Mort 2

+ True Vampire Slayer Diaries - Sombre cherry

+ In utero

+ Le désert des damnés

+ Le gel des retraités - Sombre zéro

+ Substance Mort 3 –  WiP






Et dans d'autres sujets :

+ Void Spider

+ Zelda no Kuro Densetsu — Norowareta Triforce

+ Trois petits tours et puis s'en va


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#2 04 May 2012 00:47

Gauvain
membre
Inscription : 02 Apr 2012

Re : Gauvain en vrac

GNAP !

Pitch

En visite chez le grand Schtroumpf, la Schtroumpfette et Schtroumpf costaud sont bientôt rejoints par Schtroumpf à lunettes, Schtroumpf rêveur et Schtroumpf peureux qui reviennent d’une expédition botanique. Mais la visite tourne au cauchemar lorsque la peau de Schtroumpf rêveur vire au noir… GNAP !


PJs

Grand Schtroumpf. Discipliné. Notable/Drogué (salsepareille)
icon-Schtroumpf.jpg
Schtroumpf Ă  lunettes. MĂ©thodique. Objet /Panique.
sch-lunettes.jpg
Schtroumpf costaud. Impulsif. Fort/Infecté.
schtroumpf_costaud.gif
Schtroumpfette. Rebelle. Irrésistible/Chétive.
schtroumpfette.thumbnail.jpg


PNJs

Les Schtroumpfs noirs. PNJs 12. Leur morsure inflige 3 de dégâts.
noir.gif


Fiction

Le plan de la maison du Grand Schtroumpf :
Diorama%20maison%20de%20Schtroumpf.jpg

Le plan des environs :
plan.jpg


La partie commence très vite. Schtroumpf rêveur pousse un gémissement de souffrance et tombe derrière la table. Devenu noir en quelques secondes il hurle « GNAP ! » et se jette sur le Schtroumpf à lunettes qui s’était précipité pour le relever (Séquelles). Aussitôt la bataille s’engage : Schtroumpf costaud s’empare d’un tabouret et attaque le Schtroumpf noir tandis que le Grand Schtroumpf et la Schtroumpfette lui lancent fioles et éprouvettes (ils s’armeront pas la suite de couteaux et serpettes). Schtroumpf rêveur git maintenant sur le sol (Séquelles). Tout danger immédiat est écarté mais Schtroumpf à lunettes et Schtroumpf costaud ont été mordus !

Par l’intermédiaire du Grand Schtroumpf j’explique alors que Schtroumpf rêveur a été victime d’une mouche Bzz et que le seul remède possible est le pollen de tubéreuse. « J’en ai vu ce matin dans la clairière » s’écrie alors Schtroumpf à lunettes !
Je donne ici directement la solution au problème car l’enjeu n’est pas d’enquêter mais bien de survivre le temps de trouver et d’appliquer le remède. De plus mes joueurs connaissent cette histoire des Schtroumpfs.

À peine Grand Schtroumpf a-t-il fini de parler qu’une pierre brise une fenêtre et que retentit une multitude de terrifiants GNAP ! La maison est encerclée par les Schtroumpfs noirs ! Tout le village est infecté.
Les joueurs décident de passer par les toits pour quitter le village. Ils essaient d’aller à l’étage mais se rendent compte que la trappe au dessus de l’escalier est fermée. Schtroumpf peureux s’est barricadé à l’étage pendant la bagarre ! La Schtroumpfette se lance alors dans un grand numéro de charme alors que la tension monte entre les autres joueurs. Dans combien de temps Schtroumpf costaud et Schtroumpf à lunettes vont-ils se transformer ? Les Schtroumpfs noirs vont-ils réussirent à entrer ? Le grand Schtroumpf se joint alors à la Schtroumpfette pour convaincre Schtroumpf peureux. Je considère que la combinaison Irrésistible + Notable vient à bout de sa résolution. La voie vers l’étage est enfin libre !

Nos héros se concertent alors pour établir un plan d’action. Comment atteindre la clairière ? Grand Schtroumpf veut passer par le champ de salsepareille à cause de son addiction. Il justifie ce choix en parlant de contournement stratégique. Schtroumpf à lunettes l’appuie dans sa décision car il a un plan : utiliser les roseaux de marais comme tuba pour se déplacer dans l’eau discrètement et atteindre la clairière.
Un imprévu oblige alors Olivier, qui joue la Schtroumpfette, à quitter la partie. Il décide cependant d’offrir un joli final à son personnage avant cela. Il décrit la Schtroumpfette en pleine crise de paranoïa qui renverse une étagère sur les infectés (costaud et lunettes) avant de sauter par la fenêtre. Ratant son jet de Corps je la fait chuter au milieu des Schtroumpfs noirs.

Profitant de la diversion qu’offre le démembrement de la Schtroumpfette, nos trois héros sautent de toits en toits jusqu’à pouvoir descendre (Schtroumpf peureux reste prostré à l'étage). Ils se ruent alors vers le champ de salsepareille. Durant toute cette phase de fuite j’utilise les « GNAP ! » et le bourdonnement des abeilles (que mes joueurs prennent pour des mouches Bzz) pour faire monter la pression.

Contre l’avis de tous, Grand Schtroumpf s’arrête au milieu du champ de salsepareille pour en faire des provisions. C’est là qu’il découvre UNE tubéreuse en fleur ! Quel Schtroumpf va en respirer le pollen et ainsi neutraliser les effets des morsures de Schtroumpf rêveur ? Schtroumpf costaud frappe Schtroumpf à lunettes avant de se jeter sur la fleur. Le Grand Schtroumpf ordonne à ses ouailles de se calmer mais rien n’y fait. Schtroumpf à lunettes riposte et un 12/6 associé à une dépense d’un point d’adrénaline envoi Schtroumpf costaud ad patres. On ne schtroumpfe pas ceux qui ont des lunettes !

Les « GNAP ! » se rapprochant, Schtroumpf à lunettes me demande la direction du vent avant de sortir un briquet de sa poche (Avantage Objet) pour incendier le champ. Excellente diversion ! Lui et Grand Schtroumpf parviennent enfin au marais, mettent leur plan à exécution et se rendent sans encombre à la clairière. Au centre de celle-ci un bosquet de tubéreuses embaume l’air. Soudain la terre se met à trembler. Attiré par la fumée du champ de salsepareille en flamme Gargamel a trouvé le village ! Il le piétine nonchalamment sous les yeux médusés des deux survivants.


GĂ©nĂ©rique : les schtroumpfs 


Bilan

Une partie courte mais schtroumpfante ! Je n’ai même pas eu besoin de schtroumpfer le désavantage Infecté de Schtroumpf costaud car lui et Schtroumpf à lunettes se sont entre-schtroumpfés dans le champ de salspareille. Le schtroumpfplay n’a pas été extraordinaire mais c’est difficile de schtroumpfer correctement en schtroumpfant la moitié des mots. En tout cas tout le monde a bien schtroumpfé. La prochaine fois je schtroumpfe Mon petit poney !

Dernière modification par Gauvain (07 Feb 2015 22:23)

Hors ligne

#3 04 May 2012 05:10

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Gauvain en vrac

Ah bon sang mais c'est ENORME ! bcbig_smile yes



(Pour Mon petit poney, on t'a grillé la priorité : Erstam, un opalien, en a déjà mené une version dark en utilisant le deck de Sombre).


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#4 04 May 2012 10:46

Badury
bring me sun
Inscription : 14 Jul 2011

Re : Gauvain en vrac

Mince alors !

Je vais ressortir mes Maîtres de l'Univers...

Skeletor fera un redoutable antago !!!:-D


"Il n'y a pas de lumière sans ombre" (Aragon)

Hors ligne

#5 04 May 2012 12:27

Thomas Munier
auteur de Millevaux
Inscription : 05 Feb 2008
Site Web

Re : Gauvain en vrac

depuis le temps que je voulais adapter house of thé rising dead en schtroumpf ! Félicitations Gauvain !


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#6 04 May 2012 13:10

Gauvain
membre
Inscription : 02 Apr 2012

Re : Gauvain en vrac

Content que ce petit résumé vous plaise. J'aime bien les cross-over, ça fonctionne généralement bien pour le jdr. Une des parties les plus marrante que j'ai pu faire était une version d'Insectes & Cie à la sauce Agence tout risque (http://imaginez.net.free.fr/jeu/telecha … harger.htm). C'était le première fois (et la dernière) que je faisais la Cjdra et je ne suis pas près de l'oublier.


Johan Scipion a Ă©crit :

(Pour Mon petit poney, on t'a grillé la priorité : Erstam, un opalien, en a déjà mené une version dark en utilisant le deck de Sombre).

C'est pas étonnant, j'ai juste vu quelques épisodes de la nouvelle série mais le potentiel rôlistique est énorme. Il y a tout un jeu à faire là-dessus.

Hors ligne

#7 10 May 2012 11:25

Gauvain
membre
Inscription : 02 Apr 2012

Re : Gauvain en vrac

Substance mort

Ou comment faire peur avec un sablier de cuisine.



Préambule

Intrigué par le Sombre Zéro de Johan, j’ai aussi voulu m’essayer au format court. Pour cela j’ai mis en place un dispositif un peu particulier utilisant un sablier. La partie commence : je lis l’introduction aux joueurs puis retourne le sablier. Intrigués mais ne sachant pas de quoi il retourne, les PJs commencent à agir. Au bout de 3 min (le temps que le sable s’écoule) je retourne le sablier et annonce aux joueurs que les PJs encaissent une Séquelle. À partir de ce moment ils perdront un point d’Esprit à chaque retournement du sablier, c'est-à-dire toutes les 3 min ! Il ne leur en reste donc plus que 33 — au maximum ! — avant de basculer dans la folie.



Personnages joueurs

Les PJs sont des pré-tirés que j’ai donnés aux joueurs au début de la partie, juste avant l’introduction. Je voulais gagner du temps et m’assurer d’avoir un tandem fonctionnel pour le scénario.

Les PJs, très archétypaux, sont frères. Frédéric est le grand frère, dur mais juste, rudoyant son petit frère mais le protégeant. Jonas est plus fragile, habitué à vivre dans l’ombre de son protecteur. Délaissé depuis que ce dernier a rejoint l’armée, il s’est doucement laissé couler et est depuis peu devenu héroïnomane.

Frédéric, l’ainé. 22 ans. Discipliné. Vétéran/Dévoué.
Jonas, le cadet. 17 ans. MĂ©lancolique (→ RĂ©voltĂ© → Inerte). Atypique/DroguĂ©.



Antagoniste

Doberman. PNJ 10. Morsures faisant des dégâts fixes.



Introduction

Au retour de ton affectation en Afghanistan, Frédéric, tu as découvert les problèmes de drogue de Jonas, ton petit frère. Après une altercation avec l’intéressé tu es parti donner une leçon à son dealer. Pour éviter un drame, Jonas, tu as suivi ton grand frère en le suppliant de se calmer. Après cela c’est le trou noir.

Vous vous réveillez allongés sur le sol dans une pièce qu’éclaire faiblement une ampoule basse consommation. À côté de vous, un corps.



Fiction

Bien évidemment les joueurs commencent par regarder autour d’eux. Le corps à coté duquel ils sont allongés est celui du dealer de Jonas. Son cadavre est encore chaud. Séquelle : leur Esprit chute à 11. Ils sont dans une pièce relativement grande, sans fenêtre. En face d’eux, une paillasse de laboratoire recouverte d’éprouvettes et de divers produits chimiques. Sur leur gauche, un fauteuil médical tâché de sang et du matériel de soins (scalpels, nécessaire de transfusion, bandages). Sur leur droite, le cadavre et, juste après, une lourde porte de fer (verrouillée bien sur). Enfin, dans un coin, un grand placard d’où s’échappe des grognements.

Interrompant la fouille je retourne le sablier pour la première fois (leur Esprit chute Ă  10). Les joueurs comprennent que quelque chose cloche et soupçonnent aussitĂ´t l’effet d’une drogue ou d’un poison. Après avoir vĂ©rifiĂ© qu’ils n’ont pas de trace de piqure ils continuent de fouiller la pièce. Ils trouvent de nombreux produit chimique et une quantitĂ© non nĂ©gligeable d’hĂ©roĂŻne, mais rien ne pouvant expliquer leurs symptĂ´mes. Aucune trace de clĂ© non plus. Le temps passe et ils encaissent une nouvelle SĂ©quelle (Esprit → 9). Ils remarquent alors qu’ils ont les yeux particulièrement rouges et un goĂ»t acre dans la bouche.

Pensant qu’ils ont peut-ĂŞtre ingĂ©rĂ© le poison, les deux frères dĂ©cident de prĂ©parer un vomitif (en ajoutant du sel dans de l’eau) et s’imposent une cruelle purge (perte d’un point de Corps). Le temps passe et ils encaissent une nouvelle SĂ©quelle (Esprit → 8, ils passent en phase 2 de personnalitĂ©).

Les deux frères, armĂ©s de scalpels, dĂ©cident d’ouvrir la porte du placard malgrĂ© les grondements qui en proviennent. Un doberman se jette sur eux la bave aux lèvres. Les frères en viennent Ă  bout mais Jonas est blessĂ©. Ă€ l’exception d’une couverture sale et d’un bol de croquettes le placard est vide. Tout ça pour rien ! Le temps passe et ils encaissent une nouvelle SĂ©quelle (Esprit → 7).

Jonas (phase 2 RĂ©voltĂ©) dĂ©cide de s’injecter une bonne dose d’hĂ©roĂŻne pour « neutraliser les effets de l’autre drogue » ou bien, dans le pire des cas, partir paisiblement. Bien sur FrĂ©dĂ©ric (phase 2  Autoritaire) refuse. Le ton monte entre les deux frères et Jonas, armĂ© d’un tuyau (il ne veut tout de mĂŞme pas tuer son frère avec un scalpel !), ouvre les hostilitĂ©s. Le grand frère riposte et blesse son cadet (Esprit → 5 → 4, ils passent en phase 3 de personnalitĂ©).

Jonas tombe prostrĂ© (phase 3 Inerte) pendant que FrĂ©dĂ©ric (phase 3 Tyrannique) lui impose une transfusion avec le sang du dealer qui, d’après lui, n’est pas droguĂ© car il n’a pas les yeux rouges (le groupe sanguin de Jonas est AB positif, c’est donc un receveur universel) (Esprit → 2 → 1).

Le cadet tombe inconscient. Lorsqu’il émerge enfin, la première chose qu’il voit est un rat arrachant la joue du cadavre de son grand frère. Ses yeux se ferment à nouveau.

Générique : Love Is The Drug de Roxy Music (pour créer un petit décalage humoristique et décompresser).



Le pourquoi du comment

Le boss du dealer est un ancien médecin reconverti dans la production de drogue et l’assistance aux criminels blessés. Quand les deux frères sont venus interpeller le dealer dans son antre il a gazé tout le monde ; d’abord avec un somnifère, puis avec une drogue expérimentale (la substance M en hommage à K. Dick). Une échappatoire possible pour les joueurs aurait été de comprendre la nature gazeuse de la drogue (puisqu’ils n’ont ni trace de piqures et que le vomitif ne change rien) et de boucher le système d’aération (il y en avait forcement un puisque la pièce n’avait pas d’ouverture). Sinon je considère que la transfusion fonctionne mais elle ne résout bien évidemment pas le problème du médecin psychopathe.



Bilan

Partie super stressante ! Et pour tout le monde. Les joueurs paniquent à cause du sablier, ils parlent vite, me mitraillent de questions, je dois réagir au quart de tour, remettre la pression… Génial mais épuisant. Heureusement que ça durait moins d’une demi-heure ! La partie qui a suivie a été beaucoup plus tranquille, on avait tous besoin de se détendre :
http://www.fichier-pdf.fr/2011/09/07/printemps/

Sinon je pense que la méthode du sablier fonctionne, même si les temps diégétique et extra-diégétique ne coïncident pas toujours bien (un timer serait plus pratique, même si moins symbolique, car on pourrait le relancer avant la fin du minutage programmé). Un certain nombre de petits ajustements ont donc été nécessaires, par exemple pour la scène de la transfusion. Il est très rapide de dire : « je vais lui transfuser le sang du dealer », mais c’est bien sur quelque chose d’assez compliqué et long à faire. Alors, pour allonger le temps de parole, j’ai questionné à de nombreuses reprises Laurent, le joueur de Frédéric, pour savoir exactement comment il s’y prenait. Il n’en pouvait plus ! J’ai cru qu’il allait faire une crise de nerf ! Mais je continuais à lui poser tranquillement des questions : « tu plantes l’aiguille dans une veine ou dans une artère ? », « donc pour réactiver la circulation du dealer tu lui fais un massage cardiaque c’est ça ? » « Tu sais comment t’y prendre ? », etc.
Mais comme toujours, à Sombre, le stress de la partie emporte toutes les petites incohérences et ça passe très bien.

Et sinon je confirme : l’avantage Atypique est excellent !

Dernière modification par Gauvain (07 Feb 2015 22:24)

Hors ligne

#8 10 May 2012 11:36

Thomas Munier
auteur de Millevaux
Inscription : 05 Feb 2008
Site Web

Re : Gauvain en vrac

Super scénar !


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#9 10 May 2012 12:06

Dkarl
membre
Inscription : 25 Jul 2011

Re : Gauvain en vrac

très bonne idée. Par contre quelle est l'explication ?

Parce que si clairement il n'y a aucune solution, j'ai juste le genre de piège à con que je déteste et mes joueurs risqueraient de plutôt mal le prendre.
Victime ok , mais si les chances de survie = 0 --> ça n'a que peu d’intérêt.

Hors ligne

#10 10 May 2012 13:08

Gauvain
membre
Inscription : 02 Apr 2012

Re : Gauvain en vrac

Pikathulhu a Ă©crit :

Super scénar !

Merci ! Même si je ne suis pas sur que le compliment soit justifié ! L'idée de base (PJs enfermés avec baisse progressive de l'Esprit) est très sympa, mais la justification scénaristique que j'ai trouvé est bien superficielle et les joueurs n'en ont pas vu la couleur, du moins pas pendant la partie (j'ai donné le fin mot de l'histoire dans le débriefing qui a suivi). Mais bon, je n'avais ni le temps ni les neurones pour faire mieux à ce moment là et ça n’a pas empêché la partie d’être excellente.

Du coup je suis vraiment preneur de toutes idées permettant :
—    de justifier une situation de ce type ;
—    d'insĂ©rer des Ă©lĂ©ments de cette justification au cours de la partie ;
—    de varier et d'Ă©largir les groupes de PJs possibles ;
—    de proposer aux PJs des actions (voire des solutions) possibles ;
—    et plus gĂ©nĂ©ralement d'amĂ©liorer le scĂ©nar, toute idĂ©e sera la bienvenue !


Dkarl a Ă©crit :

Par contre quelle est l'explication ?

Voilà le pourquoi du comment que j’avais en tête : le boss du dealer est un ancien médecin reconverti dans la production de drogue et l’assistance aux criminels blessés. Quand les deux frères sont venus interpeller le dealer dans son antre il a gazé tout le monde ; d’abord avec un somnifère, puis avec une drogue expérimentale (la substance M en hommage à K. Dick). Une échappatoire possible pour les joueurs aurait été de comprendre la nature gazeuse de la drogue (puisqu’ils n’ont ni trace de piqures et que le vomitif ne change rien) et de boucher le système d’aération (il y en avait forcement un puisque la pièce n’avait pas d’ouverture). Sinon je considère que la transfusion fonctionne mais elle ne résout bien évidemment pas le problème du médecin psychopathe.

NB : Je modifie le post initial pour joindre cette explication Ă  la fin du compte rendu de la partie.

Dernière modification par Gauvain (10 May 2012 13:15)

Hors ligne

Pied de page des forums