Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Forums Liens

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Liens utiles (et cliquables) >>> COMMANDER Sombre ++ SOUTENIR sur Tipeee ++ INVITER l'auteur

#41 07 Jun 2016 11:38

Thomas Munier
auteur de Millevaux
Inscription : 05 Feb 2008
Site Web

Re : [Arbre : Clochards magnifiques de Millevaux] Comptes-rendus

L'ÉDEN

Troisième session de la Lande, de la jungle, du râpeux, du manimal, du mindfuck, pour le dernier test officiel du jeu avant sa finalisation !

Jeu : Arbre, clochards magnifiques dans les forêts hantées de Millevaux

Joué le 13/12/2015 à Lorient chez l'association id2gni

Personnages : Phylis, L'Ours, Vitalis, Rouge-XIII, Marquis, Raymond

22134574149_ee1843637c.jpg
gravure de Gustave Doré, domaine public


Contexte :

Nous jouons la suite de la partie Retour au Laboratoire, qui fait lui-même suite à la partie Cobayes en Cavale, dans le cadre de la campagne jouée avec la forêt La Lande. Seul le personnage de Rouge-XIII est issu de la première séance. Marquis est issu de la deuxième séance. Les quatre autres personnages sont des nouveaux.


L'histoire :

Les douves du Palais des Papes. Une violente tempête a éclaté, qui ploie les palmiers et les fougères arborescentes comme des fétus. Rester dans la jungle des douves est dangereux.

Quand la tempête a éclaté, le groupe de cobayes formé autour de Louve paralysée s'est disloqué, et parmi eux, Marquis a fui de son côté. Il s'est fait un épieu avec une branche, et s'en sert comme arme principale.
Rouge-XIII, le renard rouge, avait laissé les cobayes retourner au Labo avec Bleu, il ne les avait pas suivis car il déteste Bleu. Mais il est à la recherche de l’Éden forestier, alors quand Bleu a dit que cet Éden se trouvait au Palais des Papes, au-dessus du Labo, il s'y est rendu de son côté, et c'est comme ça qu'il s'est retrouvé dans les douves en pleine tempête, et qu'il a rejoint Marquis.
En courant dans la jungle des douves, ils rencontrent un autre groupe de cobayes en fuite. Il y a un gars, Raymond qu'il s'appelle, un clochard barbu avec un bonnet, qui tire sur un truc coincé dans les buissons et demande de l'aide. Ce qui est coincé dans les buissons, c'est un caddie avec des bricoles que Raymond se trimbale.
Il y a l'Ours, qui est, ben..., un ours. Avec une armure en cuir de vache, un chapeau, et perché sur un tricycle. Tout est normal.
Qui l'accompagne, il y a Vitalis, un humain, mais l'Ours et lui sont persuadés d'être frères. Vitalis porte un foulard féminin qu'il ne lâche pas, et il cache sous ses vêtements ce qui ressemble à une poignée, il pense que c'est un blaster alors que c'est juste une clef.
Enfin, il y a Phylis, une fille impressionnante avec plein de tatouages qui dépassent de son manteau, et qui se promène avec une batte de baseball.

L'Ours a vu une grotte pas loin et il les emmène. La grotte est creusée dans les remparts du Palais des Papes, à l'intérieur ça sent le fauve, et c'est normal parce qu'ils y rencontrent... une ourse. C'est aussi visiblement une cobaye, elle est très maigre, une de ses pattes avant a été remplacée par un bras mécanique, et sa mâchoire inférieure aussi est mécanique. L'Ours avait entendu dire qu'il y avait une femme ourse parmi les cobayes, en voilà la confirmation. L'ourse ne veut les accepter dans sa caverne que s'ils lui procurent à manger, elle a très faim car elle n'ose pas manger ce qui pousse dans la jungle. Les cobayes n'ont pas de provisions à lui céder, et d'ailleurs ils ont tous aussi faim qu'elle. L'Ours, comme les autres cobayes est infesté de puces, mais il les mange régulièrement, et il laisse l'ourse lui manger sur le dos toutes les puces qu'il lui reste. L'ourse dit que les puces ont un goût bizarre.
Rouge-XIII repère un terrier au fond de la caverne, qui doit passer sous les remparts. Il n'est pas assez grand pour faire passer l'Ours et il faudrait l'étayer pour prévenir tout risque d'effondrement. Rouge-XIII laisse ça de côté pour l'instant, il est tard et tout le monde veut dormir.

Marquis et Raymond prennent le premier tour de garde. La tempête fait toujours rage au dehors. Un corbeau se présente à l'entrée, il reste en vol stationnaire sous le vent et leur parle. C'est Coraline, l'infirmière Corax qui a accompagné les cobayes pendant leur retour au Labo, et qui avait été récupérée ensuite par les Savants Corax. Elle leur dit qu'elle est innocente des crimes que les Savants ont commis, elle ignorait l'ampleur exacte de leurs recherches quand elle s'est engagée chez eux comme infirmière, et maintenant elle veut les punir, et donc elle vient pour s'allier aux cobayes. Raymond se montre très conciliant, parce qu'il est tombé amoureux de Coraline pendant qu'ils étaient au Labo. Marquis n'a pas vraiment confiance, par contre, l'attitude de Coraline pendant leur retour au Labo était trop suspecte. En gage de bonne fois, Coraline leur révèle l'emplacement de deux endroits stratégiques : la tour où se cache Viktor, le savant qui a ordonné qu'on utilise les cobayes malades comme nourriture à la cantine (et qui donc est à l'origine du fait que la femme de Marquis a fini dans le saloir de la cantine), et un petit bunker dans la jungle, où se trouvent un produit pour tuer les puces. Elle explique que les puces dont ils sont infestés leur injectent du poison dans le sang à fréquence régulière : c'est en dispositif mis en place par les Savants pour que les cobayes aient une durée de vie limitée.
Raymond demande à Coraline ce qu'est devenu son frère, lui aussi cobaye, qu'il a perdu de vue. Coraline répond qu'il est parti dans le Palais des Papes avec une bande rivale de cobayes, assez dangereux.
Coraline leur dit qu'ils peuvent aller vérifier les deux emplacements pour s'assurer de sa bonne foi. Elle leur donne deux implants pour rester en communication télépathique avec elle, il faut se les poser sur le crâne, l'implant se greffe alors tout seul. Raymond se greffe un des implants, Marquis, dont la confiance n'est pas acquise, greffe l'autre implant sur le crâne de Vitalis dans son sommeil.

Le fantĂ´me de Renard Bleu parle Ă  Rouge-XIII dans son sommeil.
"Tu dois ĂŞtre bien content que je sois mort.
- J'aurais préféré te tuer moi-même, mais c'est déjà pas si mal.
- T'es vraiment un beau salaud. Et tu sais pourquoi.
- Toi aussi tu sais pourquoi.
- Après tout ce que tu m'as fait ! Mais j'aimerais l'entendre de ta voix.
- Ma femme s'est barrée avec toi. Alors je l'ai tuée.
- Enfoiré ! Elle m'avait choisi, c'est tout. Tu n'avais aucun droit sur elle.
- C'Ă©tait moi le chef, c'Ă©tait mon droit !
- Comme si les renards pouvaient avoir un chef ! Dégénéré ! Mais maintenant, je vais être à tes côtés, jusqu'à la fin de ta vie. Et je vais bien te pourrir..."

C'est au tour de l'Ours et de Vitalis de monter la garde. L'ourse grogne dans son sommeil. L'Ours pique le manteau de Raymond et le pose sur l'ourse en guise de drap. Mais par rapport au rêve qu'elle est en train de faire, ça doit la perturber, elle s'agite dans tous les sens, elle manque de griffer l'Ours. Elle se réveille, l'Ours essaye de la rassurer. Elle lui murmure qu'il ne devrait pas faire confiance à des humains, ce sont des monstres, ils sont hideux, hypocrites, meurtriers.
Vitalis a une vision. Il se voit dans une des salles du château d'Axe-en-Vengeance. Il voit le Marquis d'Axe-en-Vengeance, un gros homme à la barbe rousse, avec un chapeau à plume, entouré de ses hommes. Tout est flou, mais Vitalis a l'impression d'être là, attablés avec eux. Ce qu'il comprend à peine, c'est qu'il est déjà allé dans cet endroit, peut-être en se téléportant, et qu'il a le don d'entendre des conversations qui sont dans des lieux qu'il a déjà visités. Le Marquis voit avec ses chasseurs dans quelles contrées inexplorées dénicher de nouveaux monstres pour sa collection. Coraline apparaît aux côtés de Vitalis (c'est l'effet de l'implant télépathique), elle essaye de lui expliquer que le Marquis et ses chasseurs/collectionneurs de horlas seraient les seuls antagonistes crédibles face aux Savants, il faut les contacter pour les inciter à se rendre en force au Palais des Papes.

C'est au tour de Phylis et de Rouge de monter la garde. Rouge montre le tunnel à Phylis et elle s'y aventure. Il y a des traces de griffures et d'excréments, c'est un gros animal qui a creusé ce tunnel. Elle débouche dans une crypte du Palais des Papes. Là, elle entend dans sa tête la voix aigrelette qui lui parle depuis quelque temps, qui lui dit qu'elle l'a choisie pour lever une Armée Sainte. Au milieu de la crypte, il y a la tombe en pierre d'un pape, avec la statue du pape sur le gisant, avec sa tiare. La voix lui explique qu'elle doit trouver la tiare du Pape actuel, et ensuite elle pourra commander à l'Armée Sainte. Phylis demande à la voix qui elle est. La voix s'apprête à répondre, mais à ce moment les dalles de la crypte se mettent à trembler, et Phylis préfère prendre la fuite dans le tunnel. Elle est y poursuivie par une grosse bête qui grogne !
Phylis ressort de l'autre côté. L'Ours plonge son corps dans le tunnel au risque de rester coincé, et il arrive à attraper l'assaillant de Phylis. Les autres tirent l'Ours et il retombe dans la caverne avec sa capture : un blaireau revêtu d'une armure sur mesure ! Le blaireau prétend être le général de l'Armée Sainte, il dit qu'ils auront des ennuis s'il le touche. On lui demande où est son armée, il répond qu'elle est en constitution, il veut rassembler tous les cobayes. La voix dit dans la tête de Phylis que l'Ours ferait un meilleur général, et que s'il saillait l'ourse, cela engendrerait une lignée de guerriers. Phylis a besoin de temporiser. Elle obtient qu'on laisse le blaireau en armure tranquille, et qu'ils les accompagne, ce que le blaireau accepte, pensant que les autres se mettent sous ses ordres.

Ils traversent la jungle à la recherche du bunker que leur a indiqué Coraline. Vitalis monte dans un arbre à la recherche de fruits. Un fruit-insecte, rouge, énorme, avec une tête-sphincter, lui monte dessus. Vitalis s'en débarrasse et cueille un autre fruit, une grosse calebasse jaune. Il descend avec la calebasse. Comme il est persuadé d'avoir des dons télékinétiques, il pense que la calebasse descend en lévitation avec lui.

L'Ours ouvre la calebasse. A l'intérieur, il n'y a pas de la pulpe, mais de la viande ! Raymond en mange, et ses dents deviennent du bois ! Vitalis lui fait manger une pierre, pensant que ça résoudra le problème, et maintenant Raymond a les dents en sang.

Comprenant qu'il y a de gros problèmes avec la flore de cette jungle, personne d'autre n'ose rien manger et ils cheminent vers le bunker. L'Ours défonce la porte de fer.
A l'intérieur, il y a de la viande, six morceaux crus, et six seringues, remplies de sang. Comme Raymond est alcoolique, il récupère parmi le menu matériel de labo qui se trouve là, une bouteille d'éther et une bouteille d'alcool. Rouge et l'Ours identifient la viande comme de la viande humaine. Raymond interroge Coraline à ce sujet et elle lui répond... qu'il s'agit de son frère !
Raymond a trop faim. Il n'a aucun plaisir à manger de la viande humaine, mais il s'y résout quand la nécessité l'y pousse. Il commence à goûter, et ça lui rappelle la dernière fois où il a dû manger de la viande humaine.
Il est dans le saloir de la cantine du Labo, il est face au Lynx qui tient la cantine. Il y a le cadavre d'une femme pendue au saloir. La femme de Marquis. Lynx dit à Raymond qu'ils pourraient se battre comme il est sur son territoire, mais il préfère éviter toute blessure inutile. S'il a faim, il lui propose de manger de la femme, puis de partir. Alors Raymond mange la femme de Marquis.

Tout le monde a l'air de vouloir manger de la viande qui est dans le bunker. Mais l'ourse grogne. Elle ne veut pas que les humains mauvais ou ce renard méprisables aient leur part, elle a trop faim. Elle autorise seulement l'Ours à en manger avec elle. Sur l'insistance de l'Ours, elle accepte aussi que Vitalis en mange, puisque l'Ours croit que c'est son frère, et que Raymond en mange, par cruauté. Pendant qu'ils palabrent, Rouge attrape un morceau et le gobe à pleines dents. Il vient de se faire une ennemie de l'ourse. Qu'à cela ne tienne.

Avec dégoût, Raymond mange la chair de son frère, pour se nourrir. Il a alors accès à la mémoire contenue dans cette chair. Il se retrouve dans la peau de son frère. Il est dans le Labo, il est en train de faire l'amour avec Coraline ! Coraline a un grand sourire et quand elle atteint son paroxysme, elle s'empare d'un scalpel et elle lui tranche la gorge ! Raymond demande à Coraline pourquoi elle l'a trahi, et pourquoi elle a tué son frère. Coraline dit : "Comprends-tu, ils était aux portes de la mort à cause des expériences qu'il a subi, il souffrait tellement ! Tout cela, je l'ai fait à sa demande. Je lui ai offert mon réconfort, et j'ai abrégé ses souffrances."

Pendant cette confusion, Marquis attrape une seringue et l'enfonce dans la cuisse de Rouge, pour savoir quel effet ça fait exactement.
Alors Rouge grossit et se transforme, il perd tous ses poils, et sa peau éclate, révélant un nouveau corps. Phylis se hâte de ramasser une autre seringue. Rouge vient d'attendre la forme ultime. C'est la même que la forme ultime de Bleu, un humain avec des jambes désarticulées et six longs bras comme une araignée, si grand qu'il remplit tout le bunker ! Ceux qui sont implantés voient Coraline exulter. "Je le savais ! Les puces n'injectaient pas du poison ! Ce sont des nano-machines qui vous manipulent pour que vous atteignez l'état de changeforme. La seringue contient un accélérant, je peux enfin voir le processus ! Rouge a atteint l'ultime forme !"

Comme Rouge a démesurément augmenté de volume, tout le matériel du bunker a été renversé, des seringues se sont brisées. Il ne reste qu'une seringue intacte, et tout le monde la veut. Baston générale ! Rouge, immense, Vitalis, agile, l'Ours une force de la nature, Marquis avec son épieu, Phylis avec sa batte.

Raymond sort un Lüger de ses frusques. Il lui reste juste une balle. Il explose la dernière seringue ! Vitalis veut sortir son blaster, mais il réalise que ce n'est pas un blaster, mais juste une clé ! L'ourse prend la fuite, apeurée par la violence de l'Ours et de ses compagnons. Marquis sort la seringue hypodermique qu'il avait récupérée au labo, il la plante dans le bras de Raymond. Phylis assomme Marquis à coups de batte.
Alors qu'il sombre dans l'inconscience, Marquis revit les derniers moments passés avec sa femme. Ils sont massés tous les deux avec d'autres cobayes fraîchement capturés. Viktor entre dans la salle, Savant au visage strict et creusé. Coraline le suit avec un chariot d'infirmerie. Viktor demande d'une voix ferme qui se sent malade et souffrant. Personne ne moufte. Quand on voit le sourire carnassier de Coraline, tout le monde comprend qu'on ne va pas soigner les malades. Ils vont finir dans le saloir. Viktor insiste. Il faut absolument qu'au moins une personne malade se signale. Marquis est mal en point, il est dans un état de dénutrition avancé, si Viktor s'avance dans les rangs, il va le voir. Sa femme s'avance. Elle dit : "Monsieur, je me sens malade." Marquis réagit alors : "Non, elle va bien. Moi, je suis malade."

Viktor regarde Marquis, avec un sourire sauvage. "Nous allons prendre madame, elle s'est signalée en premier."

Piqué par la seringue hypodermique, Raymond sombre aussi dans l'inconscience, et lui aussi se rappelle. Il est dans l'infirmerie. Coraline s'occupe de lui, elle le soigne. Puis elle lui rase sa barbe, avec un coupe-chou aiguisé, elle est postée derrière lui, sa poitrine contre son dos, et elle le rase. Une fois que Raymond est glabre, elle lui dit : "En fait, vous êtes beau." Elle a des yeux bleus, clairs comme la mer. Elle prend son visage dans ses mains, elle se penche sur lui, elle va l'embrasser...

Et Raymond est arraché de ce souvenir ! Schlourkkk ! Rouge-homme vient de lui arracher l'implant du crâne pour se le greffer à lui-même. Il parle avec Coraline. Il lui demande de lui indiquer le bunker où sont réfugiés les Savants, et s'ils peuvent lui permettre de maîtriser son nouvel état, de reprendre sa forme de renard. Elle lui répond que oui, ils le feront sans problème, leur but était de créer une nouvelle race de changeformes, donc ils l'accompagneront.

Vitalis est dans la vision, puisqu'il est lui aussi implanté. Il prend la batte de Phylis et frappe Coraline à l'arrière du crâne. Il la frappe encore et encore jusqu'à lui faire éclater le crâne, il se prend des projections de cervelle sur le visage, et à cause de ça il est plongé dans un souvenir de Coraline.

Enfin, dans un souvenir de la mère de Coraline. Les Corax vivent dix ans, et à leur naissance, ils héritent de la mémoire de leurs parents, sur des générations et des générations. Pas étonnant qu'ils soient dingues.
A travers les yeux de la mère de Coraline, il se voit dans une salle de clinique. La mère de Coraline est en blouse, en train d'assister la mise-bas d'une ourse. Elle tire le premier né, c'est un ourson. C'est l'Ours. Elle tire le deuxième né, relié au premier par le cordon. C'est un bébé humain. C'est Vitalis ! La mère de Coraline exulte. L'expérience a réussi !

Rouge veut savoir si Coraline lui dit toute la vérité. Alors qu'il est en train de lui parler, elle avec son visage impassible alors que Vitalis est en train de lui exploser le crâne par derrière, il se concentre pour atteindre le blast, le moment où l'on perçoit la vérité du monde. Il réalise qu'entre Coraline et lui, il y a une grande membrane, translucide, pulsante et veinée, comme un placenta, et il la déchire, il déchire la membrane du mensonge, et derrière, il retrouve Coraline, avec Vitalis qui la frappe sans s'arrêter, les esquilles de crâne qui volent et les projections de cervelle, et Coraline dit la vérité : "En effet, on t'aidera à changer de forme, mais tous tes compagnons, sauf s'ils acceptent de se prêter eux aussi au changement de forme, on les torturera et on les tuera."

Phylis entend à nouveau la voix aigrelette dans sa tête. La voix la projette dans une salle du Palais des Papes. Elle voit le Pape, gros et vieux sur son trône, il est comme poussiéreux, craquelé. Sur son crâne, la tiare. La petite voix lui dit : "Bientôt tu vas arriver dans cette salle, et tu pourras arracher la tiare sur la tête de cette homme qui est trop fatigué pour me servir encore. Tu seras le nouveau Pape, tu mèneras l'Armée Sainte de cobayes animaux et humains tout harnachés de métal, à la conquête du monde, tu seras mon général et mon prophète, et tu agiras en mon nom, le nom de Dieu."


Playlist :

26251633320_abed931c38_o.jpg
Snailking, par Ufomammut, du stoner doom metal, psychédélique, électro et bruitiste, une spirale de décantation dans les bras graisseux de l'infini Roi Ver.

cover170x170.jpeg
Under the Jaguar Sun, par Nadja, drone mélodique et désertique.

1411_3434.jpg
Aldebaran, par Inade (dark ambient spatial)


Feuille de forĂŞt :

N rajouté en cours de jeu ou lors de la création des personnages
F fusion
E exploité

HOMMES

L'Ermite (ambigu)
L'expédition des cartographes (menée par une femme)
Brandan le Mauresque, chasseur de Horlas
Le Banni (aventurier loser)

BĂŠTES
Le Scolopendre
Scorpion Cauchemar
N il y avait une ourse dans le labo

HORLAS
E La Voix de Dieu F N une voix parle à Phylis pour lui dire de lever une armée sainte
l’Évêque des Vers
le Diable Vauvert
Saturne, le Grand Appetit
N Raymond est amoureux d'une infirmière Corax : Coraline

NATURE
Le Vent
La Fleur de Cactacée
Lichen Gris tendus sur les immeubles

OUTILS
Le Charnier F N Vitalis était chargé de stocker les cobayes morts dans une salle-charnier
Avignon
E Axe en Vengeance F Vitalis peut entendre des conversations dans des lieux où il est déjà allé F N Marquis pense être le maître d'Axe en Vengeance
Cannebière
Presqu'île Corse

EMPRISE
E La faim

ÉGRÉGORE
L'Armée Sainte F Phylis
L'Or Noir
N Rouge hanté par le fantôme de Bleu


Feuilles de personnages :

N rajouté en cours de jeu
Branche en commun : Viande (tous des anciens cobayes aux stigmates visibles, tous infestés de puces)

27242733810_5b79f36835_z.jpg
crédits : tous droits réservés, Patrice (tête de Raymonde) et Anna Le Vigouroux (arbre)

PHYLIS

Viande : -

Crâne :
cerveau fou et manipulateur
change d'objectif facilement
quand je parle, tout le monde m'Ă©coute car je suis impressionnante
j'aime me déguiser en personne connue et couper les cheveux des gens dans leur sommeil

Matériel :
Batte de baseball cachée dans le manteau

CĹ“ur :
Phylis
objectif de vendre à un marchand d'esclaves un de ses coéquipiers

Entrailles : branche morte

MĂ©moire :
N une voix me parle pour me dire de lever une armée sainte
N la voix me dit : "L'Ours sera le général de ton armée"
N la voix me dit : "Deux ours, ça peut faire une lignée de guerriers"
Maître d'un village brûlé mais il y a des survivants

Monde :
nombreux tatouages qu'elle a fait seule, tels son signe astrologique (verseau ?)

L'OURS

Viande :
Armure cuirasse (en cuir de vache)
MĂ©ga super fort
tatouages sous la patte du code de la porte

Crâne :
Chapeau
Rugissement trop puissant
aucun sens de l'orientation

Matériel : branche morte

CĹ“ur :
il y avait une ourse dans le labo
L'amitié de Vitalis
Amitié pour Vitalis

Entrailles :
Ventre d'acier
fidélité aux amis
tient bien l'alcool
puces (perdues en cours de jeu)
mange ses puces (devenu obsolète)

MĂ©moire :
L'Ours
Je pense que Vitalis est mon frère
Souvenirs du cirque

Monde :
Tricycle
Grotte sous le palais des papes

VITALIS

Viande :
Gourmand
très bon en escalade
rapide
très adroit

Crâne :
entend des voix de certains lieux où il s'est téléporté
capable de se téléporter dans un lien qu'il s'imagine, mais il ne le sait pas
Pense que l'Ours est son frère
bavard
Télékinésie

Matériel :
foulard féminin qu'il ne lâche pas
pense avoir un blaster alors que c'est une clef

CĹ“ur :
il pense que c'est son petit
pense qu'il s'appelle Vitalis
l'amitié de l'Ours
N tout le monde sont mes cousins

Entrailles :
possède un parasite qui lui fait perdre la mémoire
épéiste

MĂ©moire : branche morte

Monde :
J'étais chargé de stocker les cobayes morts dans une salle-charnier

ROUGE XIII

MĂ©moire :
N retrouver ma forme
tuer tous les renards bleus
rumeur : un  eden forestier
objectif de survie : rejoindre l'eden

Crâne :
N hanté par le fantôme de Bleu
Ruse
nyctalope
Sommeil léger
Rouge XIII

Entrailles :
Griffes acérées
Canines en titane
Canines proéminentes
rapide
a tué sa famille

CĹ“ur : branche morte

Viande :
Puces
habitué au jeune
pelage magnifique
Vrai nom : Murmure
discret

Microcosme :
cicatrice
As de pique

MARQUIS :

Viande :
Numéro de série
Tatouages d'entrelacs et de spirales
fort
ver solitaire

Crâne :
N pense être le maître d'Axe en Vengeance
crochetage
complètement détaché sauf envers les animaux
édenté
toujours camé
N problème de mémoire

Matériel :
N Ă©pieu
outils de survie
long manteau
masque Ă  gaz
chapeau
seringue hypodermique (vidée en cours de jeu)

CĹ“ur : branche morte

Entrailles :
puces
résistant aux maladies
Tu as la phobie des Renards (dépôt de Rouge ?)

MĂ©moire :
unique survivant de mon groupe
une meute de renards a dĂ» manger mon fils
Marquis

Monde :
Ma femme a été enlevée en même temps que moi

RAYMOND

Viande :
Alcoolique
Cannibale

Crâne :
voleur
facile Ă  manipuler

Matériel :
un chariot de supermarché
veste militaire, une rango, une sandale
N bouteille d'Ă©ther + bouteille d'alcool
Un pistolet Luger (N : il n'y a plus de balles)

CĹ“ur :
N Je suis amoureux d'une infirmière Corax : Coraline
As de pique

Entrailles :
Lâche

MĂ©moire :
Raymond
A la recherche de son frère

Monde : branche morte


Goupils :

Joueur de / Goupil de
L'Ours     /  Phyliss
Phyliss     / Raymond
Raymond / Marquis
Marquis   / Rouge-13
Rouge-13 / Vitalis
Vitalis      / L'Ours


Commentaires sur le jeu :

On a dû passer trois quart d'heures sur le briefing et la création de personnages, et deux heures et quart sur le jeu.

Tout le monde était assez content de la partie, et moi de même. Je pense qu'à ce stade, les règles d'Arbre sont rodées. Je clôture la campagne de test. Il ne me reste plus qu'à mettre tout ça au propre.
J'ai été ravi que Rouge utilise son as de pique pour atteindre le blast, une perception momentanée de la vérité vraie : c'était la première fois que quelqu'un le testait, et c'était un grand moment. Ne serait-ce que parce que du coup, ça remet en cause la véracité de tout ce qui a pu se passer par ailleurs.

J'ai eu quand même un bug en cours de jeu : quand cinq personnages se sont battus pour avoir la dernière seringue. Mes règles de conflit ne permettent pas de gérer ça. J'ai vu que Raymond voulait les empêcher de se battre quand il a sorti son Lüger, alors je lui ai suggéré de tirer sur la seringue, comme ça le débat était clos.
Comme on jouait en "+", j'ai permis des agressions entre personnages, et décrit pour chacun une conséquence plus ou moins agréable de la baston.
Ce serait à refaire, j'aurais demandé qui avait un as de pique en réserve et j'aurais géré le conflit entre les un ou deux qui avaient un as de pique à claquer.
Je cogiterai à l'avenir pour voir comment régler une confrontation entre plus de deux personnages sur un même objectif, quand on a autant de voix dans chaque camp.


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

Pied de page des forums