Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Forums Liens

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Liens utiles (et cliquables) >>> COMMANDER Sombre ++ SOUTENIR sur Tipeee ++ INVITER l'auteur

#1 08 Oct 2008 10:13

Thomas Munier
auteur de Millevaux
Inscription : 05 Feb 2008
Site Web

Feedbacks scénarios

J'ouvre ce topic qui sera consacré aux feedbacks sur les scénarii one-shot que je maîtrise en convention, et pourquoi pas à l'avenir, sur les scenarii faits par des autres MJ.

Tout d'abord, mon calendrier perso des conventions :

Samedi 25 Octobre 2008 _ Festival de l'Oeil Glauque (Rennes)
Le samedi soir, je maîtriserai "Pélérinage en Enfer", un one-shot qui utilisera exceptionnellement Corpse, le système de Sombre.

Samedi 22 Novembre_24H du Jeu, Theix (Morbihan)
Là, c'est du lourd, puisque je comptes organiser "Le Retour du Roi en Jaune", une soirée enquête dans l'Univers de Millevaux. ça se passera à Métro, la ville souterraine, et l'ambiance sera plus lynchienne qu'horrifique.

Dernière modification par Pikathulhu (16 Oct 2008 10:30)


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#2 15 Oct 2008 08:14

Thomas Munier
auteur de Millevaux
Inscription : 05 Feb 2008
Site Web

Re : Feedbacks scĂ©narios

Feedback du scénario "Pelerinage en Enfer" (powered by Corpse) dans la section "Sombre" du forum


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#3 15 Oct 2008 17:10

Thomas Munier
auteur de Millevaux
Inscription : 05 Feb 2008
Site Web

Re : Feedbacks scĂ©narios

Alors sinon, voici un vieux document, mais qui pourrait vous intéresser. C'est le feedback d'une partie de Millevaux qu'un de mes amis a maîtrisé avec ses joueurs à Bordeaux. Pour info, ça se passe à Métro (ex-Paris), la ville souterraine.

"J'ai fait jouer Millevaux hier soir, et voila un petit compte-rendu de la partie.
J'ai eu six joueurs, pas très expérimentés ( un débutant complet ) mais qui m'ont fait des persos bien millevaliens dans l'âme.

Ce sont des habitants de Métro, plus précisément de la baronnie de Châtelet.

Retors : appelé ainsi à cause de son air retors, personnage malingre, bricoleur. Son métier est résurrecteur d'artefacts, et il appartient à la caste très prisée des Illuminateurs. Sa passion pour les explosifs lui a coûté deux doigts à la main gauche. Il est psychologiquement instable, veut quitter Métro. Son rêve est de construire une machine volante.

Gros-Nez-Color : teinturier métallicien, c'est lui qui est en charge de l'apposemment des blasons de la baronnie sur des supports métalliques. Il a deux soeurs jumelles siamoises très appréciées dans la profession ( à 4 bras, le travail va beaucoup plus vite ).

Ikéa : cultivateur de métal, coiffé d'un casque d'Obélix en plastique, et armé d'une lourde massue.

Ruche : il est apiculteur, plus exactement éleveur de coccibeilles, dont il recueille le miel ( est-ce vraiment du miel ? ) en guise de nourriture. Evidemment, l'élevage d'insecte dans une ville souterraine est vu d'un très mauvais oeil. Il est vêtu à mi-chemin entre la burqah et la combinaison NBC. Il a un animal de compagnie, un chagondin que tout le monde appelle " casse-toi ".

Ordure : l'assistant-fossoyeur. Il est égoïste, craintif, et n'a pour seul désir que de reprendre la tradition familiale du recyclage de cadavre. Se livre occasionnellement au trafic d'organes. Il a un chien glabre avec un groin proéminent nommé Ratp.

Mauvais Oeil : un tout jeune garçon qui tue au couteau à sushis. Violent, désoeuvré, il vient tout juste d'arriver à Châtelet.


La baronnie Châtelet, dans la ville souterraine de Métro ( près de laquelle coule la Malseine ) fonctionne, sans que personne ne sache pourquoi, à l'électricité. Une secte, appelée secte des Illuminateurs, a tout pouvoir pour contenter le dieu Machine et est chargée d'entretenir les génératrices ( soigneusement gardées ) alimentant les Orbes Lumineuses et l'escalator d'évacuation des déchets. La plupart du temps, comme ils sont totalement incompétents, ils ne glandent rien, se contentant de quelques sacrifices humains à intervalles réguliers pour que les génératrices daignent fonctionner.
Justement, la situation commence à devenir critique : les Orbes Lumineuses donnent des signes de faiblesse. Les Illuminateurs soupçonnent un élément qui a pris feu, un petit cylindre métallique qu'il faut remplacer au plus vite.
Ordure, qui sait vaguement lire l'ancien français, arrive à déchiffrer l'inscription sur l'artefact : Ioa ( en fait, 10 A ), et en déduit qu'il s'agit de la divinité qui le fait fonctionner.
Sur injonction du baron Cinq-Doigts ( le premier baron de Châtelet à disposer de cinq doigts exactement, ni plus ni moins ), la fine équipe part donc à la surface, à la recherche d'un autre Ioa, muni pour l'occasion de 10000 Caps.
Ils doivent rallier Noirmont-Ferrand ( je sais, ça fait un long trajet pour une première fois ) pour y retrouver un Illuminateur censé posséder ce genre d'artefacts.

LĂ , on passe Ă  la partie Poutre.

Ils suivent la Voie Déchue, rien de particulier pendant le premier jour de marche. Vient la nuit, et très vite, ils entendent le hululement des noctohyènes.
Ratp s'enfuit en jappant, et Ordure commet l'imprudence de le poursuivre. Il se retrouve isolé, la nuit, en pleine forêt millevalienne.
Une première noctohyène bondit sur le groupe, puis une deuxième. Retors et Gros-Nez-Color montent aux arbres sans se poser de question, tandis que les autres combattent comme ils le peuvent ( avec essentiellement des couteaux ).
Ordure grimpe à un arbre, mais un jet de santé mentale raté entraîne un évanouissement et une chute de l'arbre. Quand il reprend ses esprits, une noctohyène est en train d'utiliser son ventre comme garde-manger. Premier mort.

Le dernier à monter dans les arbres est Ruche, gravement blessé, qui, in extremis, arrive à accrocher son grapin et à monter alors que trois noctohyènes tentaient de l'attraper.
Mauvais Oeil, lui, s'aperçoit qu'il est monté sur un sapin-goule. Il passe le reste de la nuit à l'extrémité d'une branche, à trancher les tentacules de l'arbre à la machette.
Malheureusement, la branche sur laquelle est Ruche est instable, craque, et il tombe au sol. Dans son malheur, il a la chance de mourir des suites de la chute, et ne verra pas les noctohyènes dévorer son cadavre. Deuxième mort.
Au loin, on entend les jappements plaintifs de Ratp, puis un bruit de mâchoires qui claque.

Le lendemain matin, tout revient à la normale. C'est là qu'est lancée la blague :
- Pourquoi les animaux nocturnes ne sortent que la nuit ?
- Parce qu'ils ont peur des animaux diurnes.

Cela dit, leurs doutes s'avèrent infondés, et ils arrivent pour la nuit à un hôtel-grill Campanile ( c'est là où je me suis retrouvé pour ma toute première partie de Millevaux, ah, nostalgie... ). Ils résistent à la tentation de se fritter avec l'antipathique tenancière à trois mamelles, et la nuit se passe sans encombres.
Le matin, ils apprennent que la lèpre sévit à Noirmont-Ferrand. Une caravane de gitans se dirigeant vers Lugdunum accepte de les prendre pour faire une partie du trajet.

Après quelques heures de marche, la caravane reçoit la visite d'un sangleloup, dont la charge envoie valdinguer les roulottes et les pieus plantés en terre pour le stopper. Le combat est inégal, et très vite, Ikéa se retrouve empalé sur l'une des défenses de la bête, et Mauvais Oeil est salement amoché (je lui ai laissé le choix entre l'empalement sur la défense, ou la projection à plusieurs mètres de là, avec dégâts supplémentaires dûs à la chute. Il a préféré la seconde option).
Gros-Nez-Color tente de soigner son camarade avec des herbes. Je fais un jet secret d'Herboristerie avec ses caracs : Ă©chec critique.
- Bon, tu veux que Ikéa récupère combien de points de vie ? Tu choisis, 1 D4, 1D6, 1D8 ou 1D10...
Heureusement pour Ikéa, il a fait un petit jet sur son D6, ce qui ne l'achève pas. Avec deux personnages à 1 et 3 points de vie, des jets d'Herboristerie ratés et pas un seul qui a la compétence Médecine ou Premiers Soins, ils repartent à deux, Gros-Nez-Color et Retors, vers Noirmont-Ferrand.

Arrivés là-bas, ils s'aperçoivent que toute la population valide est en train de quitter la ville, le sol est jonché de cadavres et de membres arrachés, tout n'est que miasmes et putréfaction. Ils récupèrent (volent ) Ioa, ainsi d'ailleurs qu'un poste radio, à l'Illuminateur, à l'article de la mort, et reviennent vite fait à Métro, en passant par le Campanile pour reprendre leurs camarades convalescents.
La lèpre emporte très rapidement Gros-Nez-Color ( 100 sur son jet de chance ), mais est stoppée à temps chez Retors, qui n'y perd que la jambe droite. Le retour à Métro se passe sans encombres, et l'Ioa neuf est remis dans son logement. Malheureusement, le comité d'hygiène décide le maintien de Retors à la surface jusqu'à ce que mort s'ensuive, afin d'éviter la contamination de Métro.

Au niveau de l'ambiance, je pense avoir été suffisamment trash. En bande-son, j'avais Amen Ra, Autopsy, Mental Funeral ( malheureusement, l'album de Drone que j'ai téléchargé ne marchait pas, et j'ai pas eu le temps de mettre la BO d'Eraserhead ), deux albums infects d'électro-acoustique, et un album d'électro très potable comparé aux autres. C'est un peu comme la roulette russe, mais avec 5 chances sur 6 de perdre.

J'ai inventé quelques saloperies supplémentaires : le platanoïa, arbre géant qui cause des hallucinations, la fouine-tapir, le piranhanneton, l'aiglelon ( aigle et frelon ), la coccibeille...
Je pense que le tour d'horizon de Millevaux parlait suffisamment de lui-même, je pensais même à une rencontre avec le commando Hartman, mais finalement on a été suffisamment occupés comme ça.
Il y a eu hémorragie de PV, dégueulante de santé mentale ( perte sèche d'une vingtaine de points minimum pour les survivants ).

Je suis satisfait de l'ambiance, par contre, j'avais pas de scénario, donc j'ai dû faire de longues scènes de poutre pour compenser. Je suis assez satisfait de moi dans l'ensemble, par contre, je crois que mes joueurs ne voudront plus jamais toucher à du Millevaux....

Victorien"


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#4 15 Oct 2008 19:20

polo
auteur de Cthulhu DDR
Lieu : paname
Inscription : 14 May 2006
Site Web

Re : Feedbacks scĂ©narios

Super compterendu de partie. C'est bien déjanté ! j'imagine Millevaux tout à fait comme ça bccool


Marche ou RĂŞve

Hors ligne

#5 16 Oct 2008 10:29

Thomas Munier
auteur de Millevaux
Inscription : 05 Feb 2008
Site Web

Re : Feedbacks scĂ©narios

Des fois, c'est sérieux, faut pas croire bcbig_smile


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#6 16 Oct 2008 10:43

Thomas Munier
auteur de Millevaux
Inscription : 05 Feb 2008
Site Web

Re : Feedbacks scĂ©narios

Mercredi 15 Octobre 2008 : campagne Fondation Prométhée, scénario n°11 : CYPHER

Dans la suite de la dernière campagne en date que je maîtrise, gros dépaysement au programme, puisque j'ai fait jouer un scénar de 7H qui avait lieu à Jérusalem, au Royaume de Sion (ex. Israël).
J'aime bien jouer cette campagne globe-trotter, car tous les deux ou trois scénars, je dois cogiter à un nouveau pays, et ça me donne du matériau et du test pour l'Atlas (en cours de rédaction).

Donc, un scénario en Jérusalem très psyché, qui mélangeait l'ambiance de la Palestine époque Nouveau Testament, le tout avec du steampunk, des agents du Mossad, des Templiers, des têtes coupées qui n'appartiennent pas à qui l'on croit, des hommes à tête de cafards, et de la programmation. Objectif du scénario : étudier les sciences computiques hébraïques pour en extraire le Cypher, le code kabbilistique suprême, père de toutes les formes de magie blanche.
Un scénar sans doute un peu touristique, mais avec de réels enjeux et qui reprenait les thèmes du film "Pi", de Darren Arronofsky, du livre "La Machine à Différences" de Sterling&Gibson, ou encore "Le Festin Nu" de W.Burroughs.

En gros, dans Millevaux, Jérusalem est un endroit isolé, prémuni des pires dangers de la forêt grâce à l'aridité du milieu. Un endroit renfermé avec une technologie steampunk endémique, à base de machines à indifférences (i.e ordinateurs mécaniques à engrenages) utilisant le Talmud comme code-source, de lunettes à vision dans l'aura, d'automates et de golems d'argile, de bronze et d'airain.

Le plus intéressant dans le scénar, c'est que ça a tourné en scénario d'espionnage dans un univers qui ne semble pas de prime abord prévu pour ça. Mais je me suis beaucoup amusé à faire entrer en jeu plein de factions convoitant toutes le contrôle du Cypher, et mettre les PJs au milieu. Leur plus grosse surprise fut sans doute de se faire arrêter par le Mossad en début de scénario...

Dernière modification par Pikathulhu (16 Oct 2008 10:44)


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#7 16 Oct 2008 10:46

Seb
membre
Lieu : Montpellier-Paris
Inscription : 14 Aug 2007

Re : Feedbacks scĂ©narios

Ce résumé de partie me fait vraiment penser à mon setting dark pour Hawkmoon, un mélange de med-fan-dark et de monstres affreux et terrifiants... par contre j'aurais jamais mis des dirigeants d'une ville laissant partir des aventuriers inexpérimentés et avec tres peu de chance de survie (car totalement inadaptés) avec autant d'argent en poche, je leur aurais plutôt refourgué moins de thunes et un herboriste...

Hors ligne

#8 16 Oct 2008 13:22

Thomas Munier
auteur de Millevaux
Inscription : 05 Feb 2008
Site Web

Re : Feedbacks scĂ©narios

En même temps, on ne peut guère parler de "dirigeants d'une ville" dans le cadre de ce scénar. A Metro, c'est l'anarchie qui règne. La baronnie de Châtelet, comme son nom l'indique, n'exerce guère de pouvoir en dehors des limites de la station de metro de Châtelet. Et le Syndrome de l'Oubli et l'abêtissement des populations aidant, on peut comprendre que ces "dirigeants" ne prennent pas toujours des décisions très heureuses... Du moins, c'est comme ça que l'a imaginé mon ami MJ en préparant son scénar.


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#9 14 Dec 2008 17:49

Thomas Munier
auteur de Millevaux
Inscription : 05 Feb 2008
Site Web

Re : Feedbacks scĂ©narios

LE RETOUR DU ROI EN JAUNE

Une soirée enquête dans l'univers de Millevaux. Jouée le 22/11/08 au Festival "Les 24H du Jeu" (Morbihan). 5 organisateurs, 20 joueurs

Annonce de la soirée sur : http://24hdujeu.over-blog.com/article-23561287.html
et sur : http://24hdujeu.over-blog.com/article-24482576.html

On en parlait sur la rubrique "Idées en Vrac", la fameuse soirée enquête sur le thème du Roi en Jaune a bel et bien été montée !

Certes, si le cadre était la ville de Metro, tiré de Millevaux, je n'ai clairement pas insisté là-dessus auprès des joueurs, j'ai juste expliqué que c'était dans le futur, et dans les méandres soutterains de Paris.

Je ne suis pas le seul scénariste de cette soirée, puisqu'elle a été écrite à 4, et l'idée principale (ventiler les PJs dans 4 castes : la Noblesse, le Clergé, la Bourgeoisie et la Roture) n'est d'ailleurs pas de moi.
Au final, la soirée s'est très bien déroulée, l'atmosphère de huis clos et l'ambiance de délation et de complot ont fonctionné à plein. Mon seul regret : avoir été trop détaillé dans les intrigues secondaires, ce qui a désorienté quelques joueurs, et ce qui a un peu occulté le thème central (à savoir le Roi en jaune : qui est-il, existe-t-il, quelles sont ses intentions ?).
Mais en tout cas, le mystère était au rendez-vous, les pré-inscrits étaient très bien déguisés (hélas, il y a eu aussi des joueurs qui ne se sont inscrits que dans la journée, et n'étaient donc pas déguisés.)

Inspiré des principaux thèmes du recueil "le Roi en Jaune" de Chambers (le Signe Jaune, l'Homme à la tête de ver, le Restaurateur de réputations, l'Etranger, l'art, la décadence), la soirée a aussi brassé des références aussi diverses qu'Alfred Jarry, David Lynch, ou encore Alexandre Dumas. Nous avons alterné des séquences horrifiques, à des séquences plus oniriques ou absurdes. La plupart des joueurs ont fourni un role play d'excellente qualité, et la soirée a été bien rythmée.

Il est fort possible (si j'obtiens l'accord des 3 co-scénaristes) que le scénario de cette soirée enquête figure dans les scénarios du livre de base de Millevaux.

Dernière modification par Pikathulhu (14 Dec 2008 17:50)


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#10 15 Dec 2008 05:52

Seb
membre
Lieu : Montpellier-Paris
Inscription : 14 Aug 2007

Re : Feedbacks scĂ©narios

Pikathulhu a Ă©crit :

hélas, il y a eu aussi des joueurs qui ne se sont inscrits que dans la journée, et n'étaient donc pas déguisés.)

Toujours prévoir quelques éléments de costume de plus et un ou deux artefacts qui font style...

Hors ligne

Pied de page des forums