Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Hotline Inviter Johan Scipion Conseils d'achat Tipeee

Vous n'ĂȘtes pas identifiĂ©(e).

Annonce

HOTLINE ++ ACHETER Sombre ++ CONSEILS d'achat ++ SOUTENIR sur Tipeee ++ INVITER l'auteur

#381 11 Jan 2021 09:12

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

Re : [Millevaux] IdĂ©es en vrac

[Inspirations Millevaux] Fauna, par Joan Fontcuberta et Pere Formiguera

Ces deux artistes espagnols exhument les archives d’un obscur cryptobiologiste, le Pr Ameisenhaufen, rĂ©vĂ©lant la face cachĂ©e de l’animalitĂ©.

Avertissement sur le contenu : taxidermie.

Fontcuberta.jpg


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie crĂ©ative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#382 13 Jan 2021 17:46

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

Re : [Millevaux] IdĂ©es en vrac

La playlist aléatoire des Sels de Millevaux sur Chartopia !

Les Sels de Millevaux est un jeu de rĂŽle par Yoann Calamai, oĂč l'on incarne des alchimistes rongĂ©s par l'achĂšvement du grand Ɠuvre au cƓur de l'enfer forestier de Millevaux.  Le jeu Ă©tait dĂ©jĂ  dotĂ© de sa playlist, la voici maintenant au format alĂ©atoire sur Chartopia : de quoi dĂ©ambuler dans les ruelles enracinĂ©es de Prague, Ă  la recherche de la pierre philosophale, au risque de rencontrer son destin face aux dĂ©itĂ©s horlas.  Avec dans ce menu alchimique une centaine d'albums, de l'ambient, du dark ambient, du gothique, d'Ă©tranges variĂ©tĂ©s de mĂ©tal, du dark folk, du drone, du dungeon synth


27444108740_79679c81e0.jpg
illustration : Balthazar Schwann pour le Philosophia Reformata de Daniel Mylius, domaine public 


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie crĂ©ative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#383 18 Jan 2021 09:32

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

Re : [Millevaux] IdĂ©es en vrac

[Extraits] Au-delà de la palissade, sous l’humus

Un jeu de rĂŽle d'investigation dans une rĂ©alitĂ© sorciĂšre scandinave, variation millevalienne de Beyond the Fence, Below the Grave par T AKW. Traduction française, adaptation et transcription Ă  l’univers de Millevaux par Claude FĂ©ry.

(temps de lecture des extraits : 4 mn / du jeu entier : 15 mn)

50426967137_92c010f79b_c.jpg
oested, cc-by-nc, sur flickr


"Écoute-moi attentivement, voyageur. Retiens mes mots, car ils te fortifieront.
Suis mes conseils, ils te grandiront ! Plusieurs millĂ©naires cendreux se sont amoncelĂ©s sur les frĂȘles
Ă©paules d’Homme depuis que JĂ©sus Cuit , est tombĂ© dans la marmite, loin dans les terres recuites
au sud, et que son bas clergĂ© c’est enkystĂ© sur nos cĂŽtes ancestrales. Nous les gens du nord,
grattons les terres fertiles de la Jute et laissons nos moutons pùturer la SmÄnie et la ScÄnie .
Mais le bois gagne, ronge nos terres. Notre monde est un enchantement pourrissant.
Les eaux, la terre, la forĂȘt, le ciel sont vivants et hantĂ©s par les crĂ©atures de L’Enfoui .
L’Enfoui est le royaume qui s’étend au-delĂ  de notre palissade et sous l’humus.
Les deux mondes sont intimement liĂ©s ensembles, tels deux miroirs qui se reflĂštent l’un l’autre.
Quoiqu’il advienne dans notre monde, c’est connectĂ© aux forces obscures et absconses des Autres ,
les horlas . Notre vie mĂȘme nĂ©cessite que de bonnes relations soient entretenues avec L’Enfoui , que
les traditions ancestrales soient respectées, que les lieux sacrés soient préservés.
Maladies, destructions et morts surviennent sitÎt que nous négligeons nos obligations envers
L’Enfoui et nous mĂȘmes."


"Lorsque nos communautĂ©s sont menacĂ©es par les Autres , les horlas , l’égrĂ©gore , l’emprise , on en
appelle à toi. Tu es une ùme Hantée , une praticienne du Sei ð r , des arts anciens de la magie et des
rituels enseignĂ©s Ă  l’humanitĂ© par Freyja et Oddur . C’est ton devoir de dĂ©couvrir, de creuser, de
fouir, de dire, de déterminer quelle foutue déité est froissée, pour accomplir le rituel adapté qui
apaise et rétablisse la concorde."


"Essences
Qu’ĂȘtes vous ? Une Ăąme ne se rĂ©duit pas Ă  un seul Ă©lĂ©ment, mais est composĂ©e de cinq
corps Ă©thĂ©riques, cinq Essences . Une partie est l’hĂ©ritage de vos ancĂȘtres ou relĂšve des
valeurs de votre clan. Immanquablement les contacts avec L ’ Enfoui amoindriront les
scores d’ Essence des personnages. Si l’une des mesure d’ Essence d’un personnage se
trouve rĂ©duite Ă  0, le personnage succombe. Si deux mesures connaissent le mĂȘme sort, il
rejoint L ’ Enfoui .
Un point de dommage infligĂ© Ă  une Essence peut ĂȘtre recouvrĂ© en un temps de repos"


"Svithur (le sage), Le pouilleux
La sagesse est un pouvoir et l’aviditĂ© le destin des hommes. C’est que tu as compris. Tu es
un errant, ni esclave, ni fermier, ni tueur. Tu es hanté . Tu es souvent bienvenu, mais on se
méfie de toi.
Écoute l’égrĂ©gore : tu es en mesure de te livrer au monde, Ă  L ’ Enfoui . Alors, tu entends
les chants d’ Ă©grĂ©gore , qui nous entourent. Ton ouĂŻe est trĂšs fine, ta VĂĄrĂ° r est immense, et
tu peux discerner dans ce galimatias des réponses à tes questions.
La premiÚre réponse sera aisée à obtenir. Chaque réponse ultérieure sera plus difficile, à
mesure que tu t’éloignes de ton idĂ©al de retenue."


"Les quatre temps Ă©coulĂ©s, survient le cinquiĂšme, celui du Á nd , de l’accomplissement.
D ísir sont les autrices de ce temps, mais elle n’en n’ont pas la maütrise.
Les pierres noires accumulées dans le puits aux ùmes au long des quatre temps précédents
constituent la mesure de la menace en laquelle elles s’incarnent. Celle-lĂ  mĂȘme qu’aura
désigné le tableau des augures.
Les autres joueuses mettent en Ɠuvre le rituel propitiatoire en mesure d’éloigner la
menace. Elles misent librement la mesure de leur Essence primordiale . D Ă­sir opposent les
noirceurs accumulées dans le puits aux ùmes ."


"Signes néfastes, mauvais présages et augures
Toutes sortes d’évĂšnements invitent L’Enfoui dans notre monde. Les sources de ces
mauvais prĂ©sages sont malaisĂ©es Ă  identifier, tant l’ Ă©grĂ©gore , l’ emprise s’interpĂ©nĂštrent
pour accoucher de horlas , à moins qu’il ne faille remonter à la source...
‱ pestilence : des fermiers tombent malades, ou des denrĂ©es se gĂątent, ou le cheptel
dĂ©pĂ©rit Ă  vue d’Ɠil.
‱ famine : mauvaise rĂ©colte, greniers gĂątĂ©s par la moisissure, sources pures souillĂ©es.
‱ dĂ©sastres naturels : glissement de terrain, tempĂȘte, feux de forĂȘt.
‱ disparations : enlùvements par Les Autres .
‱ meurtres : meurtres surnaturels perpĂ©trĂ©s par Les Autres .
‱ cauchemars : terreurs nocturnes dont les victimes affirment avoir Ă©tĂ© chevauchĂ©es
par des spectres.
‱ gente animale menaçante : tĂ©mĂ©ritĂ© accrue des grands prĂ©dateurs tels les loups ou
les ours, meutes massives de charognards qui rĂŽdent alentours et attaques de
greniers ou de silos par la vermine.
‱ stĂ©rilitĂ© : les unions charnelles tant des hommes que des bĂȘtes ne produisent plus
leurs fruits, ou seulement Ă  des ĂȘtres difformes.
‱ conflits : une tension accrue s’installe et nourrit des incomprĂ©hensions desquelles
surgissent des querelles envenimĂ©es qui peuvent aller jusqu’au sang.
‱ hantise : des rumeurs se rĂ©pandent sur des Ă©vĂšnements contre-nature, des yeux
luisent dans les tĂ©nĂšbres, d’étranges ritournelles sont entendues Ă  la lisiĂšre du bois
sombre, des tĂ©moignages confus et contradictoires d’apparitions.
‱
rébellion animale : les animaux domestiques se rebellent.
Les chevaux désarçonnent leurs cavaliers, les moutons brisent leurs enclos,
les chiens mordent leurs maĂźtres."


"Jötunn
Des entitĂ©s que combattit Oddur lui mĂȘme. Redoutables crĂ©atures qui errent aux
tréfonds du bois.
Signes: pestilence, famine, désastres naturels, meurtres, gente animale menaçante."


"À Dimmuborgir, il y a ces roches noires qui sont les chĂąteaux du diable. Ici, l’invisible est plus rĂ©el
que le visible.
Le visible, c’est un gamelle vide posĂ©e sur la table.
C’est une maison que l’herbe envahit.
C’est un poisson qui glisse dans l’eau froide d’un torrent
comme s’il cachait des histoires dans son ventre.
C’est un visage barbu fouettĂ© par le vent.
Ce sont des yeux résignés.
L’invisible est plus charnu.
Ce sont ces silhouettes qui dansent en pleine tempĂȘte.
Ce sont ces yeux et ce rire dans le noir.
C’est la dĂ©chirure du monde qui fume et qui tremble
Ce sont ces bourgeons qui crÚvent le sol en dépit du possible.
Et des dépouilles de phoques comme des capes de deuil maudites."



« Nu offrar jag, sÄ gör du oss ingen skada »


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie crĂ©ative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#384 19 Jan 2021 09:07

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

Re : [Millevaux] IdĂ©es en vrac

Playlist de La Cour Corbelle

Un jeu de rĂŽle dans la forĂȘt de Millevaux pour se mĂȘler Ă  la noblesse corbeau, jouer, aimer, rĂȘver, apprendre et souffrir avant que sonne l’hallali

24897894770_42e191bdfa_o.jpg
Null & Void, par 0, du black metal dĂ©pressif cristallin et mĂ©lodique pour la plainte Ă©ternelle d'un corbeau dans la tempĂȘte.

24960344380_5019deae85_o.jpg
Peacock Black, par 3rd Ear ExpĂ©rience, du stoner rock instrumental et psychĂ©dĂ©lique, transe groovy au cƓur de la folie.

50458274882_ecf7d11333_o.jpg
Diminution, par Leila Abdul-Rauf, un jazz de chambre lunaire, profond et unique pour des forĂȘts hantĂ©es par des fantĂŽmes vides.

25857878525_9f9efc00fb_o.jpg
Supreme Immortal Art (instrumental), par Abigor, du black metal purement instrumental, pour une ambiance démoniaque, raffinée et épique !

49962840662_ed8c384ea0_q.jpg
Hexerei im zwielicht der finsternis, par Aghast, une messe noire dark ambient aux accents de sorcellerie menĂ©e par la voix spectrale d'une incantatrice droite venue des forĂȘts limbiques.

25131275999_f7a6b8b245_o.jpg
Liminoid Lifeforms, par Aidan Baker, ambient, post-rock et orchestre de chambre pour une nuit sans lune, sans fin et sans but sous la caresse des branches.

26429693052_1ef7393277_o.jpg
Souvenirs d'un Autre Monde, par Alcest, l'élan vital du black metal dans une post-pop éthérée, ode vibrante à la nature et à l'enfance.

30881520374_cbeb9d54f2_q.jpg
Mei-Jyu, par Alio Die et Jack or Jive, ambient ritualiste pour clairiĂšres, sources et fantĂŽmes.

24565312843_8a9e4f4f14_o.jpg
White Hoarhound, par Alunah, un stoner doom metal Ă  chant fĂ©minin scandĂ©, celtique et druidique, une Ă©nergie entiĂšrement dĂ©diĂ©e Ă  la forĂȘt.

24843519871_9bbe6e6d5c_o.jpg
Mass V, par Amenra, post-hardcore incantatoire scandé en l'honneur du Dieu-Corbeau.

50392241738_b29c0a24cd_o.jpg
Ancient Lights, par Ancient Lights, du stoner-drone mĂ©lodique des plus ritualistes pour une enfoncĂ©e enfumĂ©e dans les forĂȘts limbiques.

26429693952_20d1ded31b_o.jpg
The Dynamic Gallery of Thoughts, par ...and Oceans, du black metal orné de claviers de toutes parts, maléfique, mélodique et racé.

26547683486_b63c63947f_q.jpg
Planetary Confinement, par Antimatter. Jamais album acoustique au chant clair n'aura sonné si grave et si beau à la fois. Notre ùme solitaire dans un monde laissé à l'abandon.

50664813326_f8f11b5c44_o.jpg
Dreams of the Sylvan Elves, par Arathgoth, un mĂ©lange entre dungeon synth et fantasy folk instrumental qui vous plongera au cƓur de la forĂȘt de la Lorien.

26543675495_0fd6f3e389_o.jpg
La Masquerade Infernale, par Arcturus, du métal avant-gardiste aux croisement entre black metal à chant clair, dark folk et rock progressif, porté par un chant clair en proie au délire grandiloquent, convent de sorciers, millénaire détraqué, nef des fous.

24882821159_96a0324b80_o.jpg
Alunar, par Aureole, du black metal spatial instrumental pour chùteaux abandonnés dans le vide.

50827672498_e64b69ae4a_o.jpg
The Horizontal Gates, par Black Mara, du drone ésotérique dédié au parcours des alchimistes. Hypnotique et labyrinthique.

30315006495_59357b98a3_q.jpg
Arrow and Orb, par Bad Braids, un chant féminin folk, intime et wiccan.

50607928173_c812db9a0d_o.jpg   
Ardor, par Big Brave, un post-hardcore aux drones aussi profonds que mĂ©lodiques, avec un chant fĂ©minin rituel et poignant, pour se traĂźner jusqu’au bout de la nuit.

30105576300_23281a79aa_q.jpg
Midnight Flower, par Katharine Blake, du chant fĂ©minin heavenly et mĂ©diĂ©val, pour une clairiĂšre fĂ©Ă©rique, un calme avant la tempĂȘte.

24569219249_66e04e9679_o.jpg
Summon, par Bloody Panda, messe noire, lyrique et drone, au pinacle de la nuit.

26458399981_45a1d424ab_o.jpg
Altar, par Boris & SunnO))), le meilleur du drone, de la noise et de l'americana pour une transe rituelle et mélodique, entre climax de pyramide maudite et priÚres apaisées

50664069868_fefcce5820_o.jpg
CathĂ©drale de Strasbourg, par Charlemagne Palestine. Le bourdon de l’orgue est sculptĂ© pour devenir une cathĂ©drale de son, Ă©difice d’un rĂȘve Ă©veillĂ©, Ă©trange et magnĂ©tique.

25157708621_76e3617727_q.jpg
Corpo Mente, par Corpo Mente, entre opéra baroque et musique zeuhl, la bande-son d'un conte de Grimm macabre en perruque poudrée.

25857878615_e9f734fc53_o.jpg
III, par Crystal Castles, un post-punk dancoïde, féminin, mélange de fausse innocence et de fausse impudeur, lumineux et crépusculaire.

25938692454_7539c6025f_o.jpg
Salvation, par Cult of Luna, un chef-d'oeuvre du post-hardcore, hurlant, introspectif, mélodique, répétitif, infini, révolté, apaisé, marin, souterrain, un rituel de souffrance et d'extase devant la beauté du monde qui meurt.

26543675855_77d5f91ed0_o.jpg
Aleph At Hallucinatory Mountain, par Current 93, du rock / americana / dark folk au chant hypnotique et rĂȘveur pour un enfoncement Ă©sotĂ©rique et circulaire dans un monde occulte et alchimique trĂšs personnel.

25953785934_122191d55a_o.jpg
Thunder Perfect Mind, par Current 93 : Des chants de Maldoror aux visages des chats, Current 93 invente la musique folk d'un monde désolé.

50664891642_1fb5f41fd1_o.jpg
MĂ©tal, par Dark Sanctuary, du mĂ©tal orchestral et gothique avec un chant fĂ©minin d’opĂ©ra pour une Ă©popĂ©e forestiĂšre poignante.

24620598200_45768399dd_o.jpg
Stellar, par Der Weg einer Freiheit (black metal spatial et guerrier cristallin)

25203215540_3b5895cc13_o.jpg
Une belle journĂ©e, par Nicolas Dick, de l'ambient riches en nappes, en bourdons et en Ă©lĂ©gies, un long assouplissement d'un seul et mĂȘme monde dans son dernier soupir.

23213036571_7838b2770c_o.jpg
A Night in the Woods, par Dino Van Bedt, post-americana sans paroles, avec drone et field recordings, une traversĂ©e sĂ©minale et tĂ©nĂ©breuse de la forĂȘt de Millevaux. ComposĂ© spĂ©cialement pour Millevaux !

25857877965_d2485b54d0_o.jpg
Marijuana, par Dope Smoker, du stoner rock sous substances et influences sabbathiques, lourd, enfumé, dédaigneux et baveux.

31576573662_b4786cc098_q.jpg
Wezen, par Alicia Ducout & autres, du folktronica médiéval entre harpes, pianos et chant elfique.

50664813186_beff1dbcb2_o.jpg
L’Âtre et l’enfant, par Edinbourg of the seven seas, une guitare folk sans voix pour des forĂȘts mystiques Ă  habiter vous-mĂȘme.

25939164844_c9e0b10019_o.jpg
In The Nightside Eclipse, par Emperor, du black metal symphonique de la nuit de 7Úme lune, dans un chateau perdu dans les montagnes. Gorgé d'occultisme, de lycanthropie et de médiévisme.

22694807258_6cc9eeee97_o.jpg
Rutsu No Hoyo, par Empusae (dark ambient ritualiste)

25073845612_3d20a37a93_o.jpg
Sphere from the woods, par Empusae, de l'ambient ritualiste pour un parcours animiste dans la forĂȘt des rĂȘves perdus.

25941222473_82736b45f5_o.jpg
Weiland, par Empyrium, du dark folk en noir et blanc, une sorte de moyen-Ăąge fantasmĂ© par les romantiques allemands, Ă  la recherche d'une lumiĂšre dans la forĂȘt.

24548656099_ee6c909578_o.jpg
Tome X, par Erang (dungeon-synth, musique médiévale, dark folk pour un monde de chùteaux et de chasses)

24822926771_f0838358ee_o.jpg
Temple of Ancients, par Erdstall (dungeon-synth pour explorations de donjons aussi ténébreux que nostalgiques).

25921609043_05bdcb4693_o.jpg
The Maniacal Vale, par Esoteric, du doom metal avec chant caverneux et guitares cristallines, un cycle interminable de réincarnations morbides et sublimées.

26458399461_1747b0a8a4_o.jpg
Maar, par The Evptoria Report, la face apaisĂ©e du post-rock, une traversĂ©e en douceur de couches et de couches de mĂ©lancolie et de rĂȘves.

23087291246_c10a08226c_o.jpg
Aokigahara, par Flowers for Bodysnatchers, dark ambient forestier Ă  pianos fragiles.

24561455984_761819a5be_o.jpg
Frjee feather EP, par Forest Swords, un post-rock dub psyché et mazouté à souhait !

50582840767_957f9f2de6_o.jpg
Springtime Depression, par Forgotten Tomb, la perle noire du black mĂ©tal dĂ©pressif et mĂ©lodique pour une excursion cauchemardesque en forĂȘt vers cette maison abandonnĂ©e oĂč l’on pourra tranquillement se livrer au suicide.

50421995367_92a306ef2c_o.jpg
The Divine Punishment, par Diamanda Galas, l’incantation sorciùre à son pinacle.

26477597321_3ddc5b8a60_o.jpg
Violet Dreams, par John Gallow, du heavy doom metal aux relents trĂšs seventies, aussi sabbathique dans les riffs que dans la voix, pour tous ceux qui rĂȘvent de messes noires, d'horreur gothique et de sword and sorcery sans le chant rauque qui va presque toujours avec.

yanqui.jpg
Yanqui U.X.O., par Godspeed You ! Black Emperor : la complainte post-rock ultime, musique de tous les rĂȘves et de toutes les tragĂ©dies.

26270796790_865ceb9fd7_o.jpg
Pentagon Black, par Goliath Bird Eater, du psychĂ©-drone ritualiste assez facile d'Ă©coute, une forĂȘt de boucles en l'honneur de dĂ©itĂ©s sourdes, aveugles et arachnoĂŻdes.

29457859924_10b7bb0fb6_q.jpg
Doomsdayer's Holiday, par Grails, du post-rock oriental, psyché et dronisant, tantÎt mélodique, tantÎt sombre, tantras d'anciens temples profanés par les racines.

23726340134_079d3ed269_o.jpg
Without Sinking, par Hildur Gudnadottir, goudron de violoncelles en dépression morbide.

24623689033_d5f6ea9a7d_o.jpg
Fallow Fields, par Harrow, au croisement entre Ennio Morriconne, le post-rock et le folk black metal, une épopée mélodique et lointaine.

25917072694_ea5a93926a_o.jpg
~, par Iamthemorning, voix fĂ©minine, piano-cordes, le calme avant la tempĂȘte, et des nƓuds de tempĂȘte au milieu du calme.

25405996211_cf221d85e7_o.jpg
Zugzwang for Fostex, par Ian William Craig, de l'ambient bruitiste minimaliste avec un son qui part en miette, entre piano Ă©thĂ©rĂ©, rĂȘve Ă©veillĂ© et voie ferrĂ©e abandonnĂ©e.

26451815362_aebd38f838_o.jpg
Den Hellige Skogs Hemmeligheter, par Im Dunkeln, un black metal paĂŻen de plus en plus atmosphĂ©rique et instrumental, tout ce qui reste des siĂšcles aprĂšs, les arbres et les mĂ©galithes comme seuls tĂ©moins d'une Ă©poque de folie, oĂč empires et hordes se dĂ©truisirent mutuellement.

26467577902_54f194b62b_q.jpg
Celestial Genealogy, Birth of a Mountain, par InnerborĂ©e, Ă  la croisĂ©e entre post-rock, black art et doom metal, le mariage du chant de la belle et de la bĂȘte dans une nuit montagneuse et lunaire.

26532457566_50786cf41a_o.jpg
Oceanic, par Isis, post-hardcore de référence pour montagnes russes émotionnelles en apnée.

24565298773_77cf1d6ecf_o.jpg
Heart Ache & Dethroned, par Jesu, du post-indus halluciné et déchirant, pour un parcours au coeur d'une vie désespérée.

25472696556_d5018a8796_o.jpg
Jex Thoth, par Jex Thoth, du stoner doom metal Ă  chant fĂ©minin incantatoire, fumeux, charnel et entĂȘtant, une messe de la fertilitĂ©.

25762802431_3711a1410b_o.jpg
MetsÀnkulkija, par Kalmankantaja, du black metal dépressif, épique et animiste, pour une chevauchée suicidaire au fond des bois.

26550769538_64349ff8cb_o.jpg
Lost Chants / Last Chance, par Kandodo McBrain, un morceau de bravoure total en matiÚre de rock psychédélique / acid western instrumental, la plus lysergique des soupes primitives.

30881520444_0f88bd0b1d_q.jpg
Time and Space, par Kaosmos, piano au fur et à mesure augmenté de réverb pour la traversée de la désolation.

26249166340_6862f8160a_o.jpg
Chaos is my name, par Khlyst, du drone avec un chant fĂ©minin qui navigue entre l'extrĂȘme du rauque, du cri et du chuchotement, de la sorcellerie faite musique.

50694293551_022676e565_o.jpg
Created in the image of suffering, par King of Woman, un stoner doom avec un chant féminin incantatoire et hypnotique pour une chevauchée épique et rituelle à travers les bois.

25938692964_9d229a7786_o.jpg
Terraformer, par Knut, du post-hardcore post-apocalyptique de bunker, aussi lointain et noisy que superbement produit et évocateur. Une dystopie en noir et blanc. Un trip aseptisé qui vous emporte trop loin dans les coursives, avec des compagnons seulement à moitié réels.

24619840744_b43a2ab7ef_o.jpg
Hyperion, par Krallice, un black metal spatial et instrumental, lumineux, intense et habité.

50582840787_664470f9ff_o.jpg
La Violette Epineuse, un mĂ©lange de dark synth et de post-punk avec un chant fĂ©minin en français hantĂ©, pour des cauchemars intimes au coeur d’une forĂȘt qui nous renvoie dos Ă  dos avec nos obsessions.

26505518591_62a121519e_q.jpg
Lisieux, par Lisieux, du nĂ©o-folk, une guitare entĂȘtante, un chant fĂ©minin vaporeux, la forĂȘt qui se referme sur elle. Bienveillante... ou non ?

50664813381_bacbd94b8a_o.jpg
Gramarye, par Lotus Thief, un album mélangeant musique métal cristalline et chant féminin heavenly incantatoire : une ancienne messe païenne.

25131276359_57a90e3532_o.jpg
Wandervogel des Waldes, par Lord Lovidicus, du dungeon-synth aux accents de folk médiéval, patient, nostalgique et atmosphérique.

50828420251_0cf7d1b325_o.jpg
Canticles of the Holy Scythe, par LĂŒĂŒp, de la musique de chambre aux influences dark folk et black metal, un palais occulte et obsĂ©dant.

50608673241_7b64687b94_o.jpg   
Deeper Woods, par Sarah Louise, du psych-folk d’une belle intensitĂ©, une expĂ©dition au cƓur de la forĂȘt en compagnies des dames qui l’habitent.

50664891712_6786b81f70_o.jpg
Cast of Mind, par Kali Malone. Un drone extatique, un orgue endormi qui vous rĂȘves Ă  travers des tunnels de branchages interminables.

26558763795_6d5e1de79d_o.jpg
Songs over ruins, par Desiderii Marginis, le plaisir d'un classique du dark ambient old school !

25132211642_d3b95759ee_o.jpg
Mare Decendrii, par Mamiffer, du piano / ambient / post-rock / noise à chant désincarné pour une mise en lumiÚre de la désolation.

25231323313_b90112413b_o.jpg
Be all and end all, par Manes, du death-rock / trip-hop glacé et souterrain, au fin fond des cavernes intimes et peuplées de nos fantÎmes les plus glacés et promiscuitaires.

50828420351_9128f553ca_o.jpg
S/T, par Martyria, du dark folk horrifique médiéval et oriental, une atmosphÚre de plomb pour une bataille ou un fléau imminent.

50828420411_cf872c3b01_o.jpg
Psychopathia Sexualis- Original Motion Picture Soundtrack, par Paul Mercer, de la musique de chambre pour perfides bals masqués.

50392241703_606e79c4c8_o.jpg
Sleeper, par Daniel Menche, un drone fait de bourdonnement et de résonnance, mélodique et sombre pour se faire happer par un voyage nocturne.

24311541393_6197c6b876_o.jpg
Morphogenesis, par Mind Necrosis Factor, electro-ambient oriental, voyage exotique au cƓur de l'emprise.

50557458073_d634b648f0_o.jpg
Never Forever, par Monarch, du drone-sludgecore assagi, toujours aussi pesant dans les instrus mais marqué par un chant féminin tour à tour éthéré et désespéré, une incantation de sorcellerie qui éventre la nuit.

50664069848_2003a7232e_o.jpg
The Song of a Long Forgotten Ghost, par Mortiis, un classique du dungeon synth, long morceau de bravoure solennel et médiéval.

26498544926_7f33d7c66c_o.jpg
Arriving Angels, par Helen Money, du violoncelle amplifiĂ©, sombre, beau et doom Ă  la fois, l'orĂ©e de la forĂȘt entre lĂ©gĂšretĂ© et dĂ©sespoir.

25380350412_b846a41f7e_o.jpg
Dolmen Music, par Meredith Monk, chant soprano, choeurs masculins et orchestre de chambre pour une ode destructurée aux frontiÚres de l'apaisement, de la folie et du paganisme.

26251632200_3b48e0eb2a_o.jpg
Rays of Darkness, par Mono, du post-rock quintessenciel qui migre Ă  fleur de peau du climax Ă©mo vers une noirceur screamo et un final noisy, la mĂ©taphore des graines de tĂ©nĂšbres oĂč germent, Ă©closent, vibrent et meurent des ĂȘtres en perdition.

24825904639_a61b02b0e6_o.jpg
The River EP, par MonumentuM, du coldwave scandĂ© et transi, entre baptĂȘme paĂŻen et noyades rĂ©pĂ©titives.

33460502554_c5825edc71_o.jpg
Anden som Gjorde Oppror, par Mortiis, un grand classique du dungeon synth, médiéval et nostalgique. Riche en ambiances sous un premier abord austÚre.

26455923091_6afe9f2f42_o.jpg
The Ties that Blind, par Mouth of the Architect, jamais post-hardcore n'aura sonné plus épique, plus vaste et plus immortel.

50664069703_19bc6434ed_o.jpg
S/T, par Myrkur, du black métal avec un chant féminin cristallin et nordique, une élégie qui souffle le froid et la glace.

24549008279_8d6218163c_o.jpg
Truth Becomes Death, par Nadja, chef d'Ɠuvre du drone musical pour un parcours alchimique absolu, du plus lĂ©ger au plus lourd.

25953483754_6e6b146949_o.jpg
Radiance of Shadows, par Nadja, entre drone et shoegaze, la lumiĂšre du Jugement Dernier qui progresse jusqu'Ă  la catharsis finale.

50664069768_2742ac594e_o.jpg
Palingenesis, par Nebelung, du dark folk toute en mélancolie pour une ode à la nature aux accents de sanglots.

26498545136_5ee9a6f0e9_o.jpg
S/T, par Neurosis & Jarboe, post-hardcore avec l'inimitable chant féminin de Jarboe, tribal, sorcier, fantÎmatique, électronique, hanté, culpabilisé, onirique, poétique, violent, un détour par tous les états de la vie et de la mort.

26509185771_aef864bd28_q.jpg
Within The Darkness Between The Starlight, par Nhor, entre piano à fleur de peau et black metal atmosphérique, un temple gothique de nature, d'émotions et de ténÚbres.

50664891872_1f463fbbc2_o.jpg
Wildflowers, par Nhor, un piano solitaire pour égrainer la tristesse qui ne se tarit jamais malgré le passage des saisons.

24305762114_decd0b4ae5_o.jpg
Origine(s) part 1, par Nors'Klh (ambient orchestral, lyrique et exotique pour la décadence des grandes civilisations)

33831267594_386520a5e3_q.jpg
Primeval Forest Hymns, par Nubiferous, du dark folk instrumental rythmĂ© par les cors, les percussions tribales et les sons de la forĂȘt, inquiĂ©tant, englobant et authentique.

25917072584_c263caa20e_o.jpg
Courses, par Ô Paon, de la post-pop dĂ©sincarnĂ©e avec un chant fĂ©minin en français, juvĂ©nile, gracile, confinant Ă  l'abstrait, histoires tristes, belles et sans fil de notre monde qui part Ă  vau-l'eau.

26517680556_6014f43a87_o.jpg
Phillharmonics, par Agnes Obel, un piano-voix pour chanter les derniers et les plus fragiles des grands espaces, et les histoires minuscules qui s'y tapissent.

25831869246_0020592579_o.jpg
Eye-tree-Pi, par Obiat, du stoner metal à chant clair épique, mazouté et hallucinogÚne, guerrier et contemplatif à la fois, désertique et labyrinthiquement touffu.

50558322002_5286bb52b9_o.jpg
Selected Organ Works, par ĂžjeRum, un orgue soliloque pour une ambiance de recueillement, de solitude et de pluie.

25380350802_00959a4efa_o.jpg
Pilgrimage, par Om, du doom / folk à chant clair, ritualiste, mystique et cyclique, pour un séjour dans les dédales de la raison et de l'égrégore.

26249166000_ca93b891aa_o.jpg
Geisterstadt, par Omega Massif, un post-rock lourd, triste et urbain pour une soirée de fin du monde dans une ville fantÎme.

25919133663_532a83e506_o.jpg
My arms, your hearse, par Opeth, du death-doom metal atmosphérique et gothique, qui fusionne lourdeur et mélancolie, agression et mélodie, la peau et l'écorce, les larmes et l'acide.

29046195310_1546767c02_q.jpg
Gran Poder, par Orthodox, du doom metal avec un rare chant clair, entre drone et liturgie, une cloison Ă©touffante pour icĂŽnes salies.

25074966452_3a11c49fcc_o.jpg
Dreaming in earth, dissolving in light, par Oureboros, du dark-ambient/electro entre ombre et lumiÚre, soleil vert et humidité.

26517681026_6600730466_o.jpg
Affliction, Endoctrine, Vertigo, par Overmars, du post-hardcore nihiliste, entre Tom Waits sous LSD et une crieuse de dĂ©sespoir, entre rĂȘve et cauchemar, entre la fleur et la lame.

50827672453_93429a671a_o.jpg
V.I.T.R.I.O.L par PĂ©nitence Onirique, du black mĂ©tal mĂ©lodique sur le thĂšme de l’alchimie, atmosphĂ©rique et Ă©pique !

30180990022_e7615508d3_q.jpg
La imposibilidad de tu nombre, par Peregrino, la derniĂšre ligne de piano quand tout s'arrĂȘte.

30881520594_010528d9fb_q.jpg
A Sigur RĂłs tribute, par Project MĂșkk, un instant de grĂące entre folk, electro et post-rock.

50828509972_3c8aec9bb3_o.jpg
Metamorphosphoros, par Precaria, Deathspiral of inherited suffering et Dominus Ira, du black métal occulte et mélodique entiÚrement tourné vers les concepts alchimiques, pour une transmutation des plus belles et abjectes.

24882820679_85fc127de7_o.jpg
Pyramids, par Pyramids, du black metal étouffé avec un chant clair éthéré, étrange et déstabilisant.

25100106701_ebfa22640e_o.jpg
Exilé, par Regarde les Hommes Tomber, du metal noir / screamo qui dépeint la toile du Jugement Dernier.

50664813441_d2c89d1ca5_o.jpg
Tactile Ground, par Robert Rich, de l’ambiant microtonal pour un monde du silence riche d’une vie aussi apaisante qu’angoissante.

26522013035_3a8f1e53f8_o.jpg
Anro, par Sachiko, de la musique tribale ritualiste pour un trip chamanique qui commence mal et qui finit complĂštement de travers.

30216701851_ceaf2b39e8_q.jpg
The Path, par SaenĂŻnvey, contrebasse et electro-ambient de chambre pour enquĂȘtes glauques et lentes Ă  la Maigret.

26466425392_311c926052_o.jpg
Ocean Fire, par Ryuchi Sakamoto & Willits, de l'ambient néo-classique qui se laisse dériver sur la mer à l'infini.

24355155565_e3e54b8708_q.jpg
ƒuvres complĂštes, par Erik Satie : le coton fait piano, l'humour et la fantaisie faite beautĂ©, la tristesse faite murmure.

26518148776_682bcafc01_o.jpg
Refuse; Start Fires, par Scorn, dubstep sombre aux catalepsies jazzy, amas de tourbe noire de plus en plus englouti dans les marécages.

24954884640_fdec2f5bc7_o.jpg
Imihs, par Shelving, post-rock aux influences kraut, une aventure au bout de la nuit, au bout des rĂȘves, au bout des montagnes.

26270797030_ae17124f50_o.jpg
The Witch Hammer, par Shinjuku Thief, un dark ambient orchestral et gothique pour chĂąteaux hantĂ©s, forĂȘts maudites et spectres livides.

27516065715_bd9b8b41c0_q.jpg
Tristan Perish, Surface Plane, par Vicky Show : du piano minimaliste et funambule, comme une araignée sur la rosée.

30154006045_d49ef41df4_q.jpg
Bells, par Hiroki Sasajima, de l'ambient pour feu de camp, confidences et rĂȘves Ă©veillĂ©s, Ă  base de bourdons et de field recordings, au final intersidĂ©ral.

26498544036_02d0582eff_o.jpg
Death, Pierce Me, par Silencer, du black metal dépressif avec un chant hurlé sorcier et dément, un voyage au bout de la nuit depuis le fond du gouffre.

26550766008_09fb97118c_o.jpg
Bayou Perfume Advert, par Skullflower, un drone oriental et westernisant, tropical et mystique, en crescendo rĂ©pĂ©titif, pour fumeries d’opium et poupĂ©es vaudou.

27115633412_6c97fa3726_q.jpg
The storm bells chime, par Sol, entre dark ambient et gothique, le dialogue entre un ange et un bûcheron avec en fond la tristesse du piano et l'écorce des guitares.

50457399923_4a3fe63741_o.jpg
Deconstruction of the World, par Sophia, du dark ambient orchestral pour le jour de sortie de l’abri antiatomique.

25736966762_1a4db8bd05_o.jpg
An Eternity of Solitude, par Sorrow Plagues, du black metal dépressif et shoegaze, avec un piano cristallin et un chant black éthéré et lointain, un souffle atmosphérique et forestier.

25953786234_fc0c61e984_o.jpg
SORROW - a reimagining of Gorecki's 3rd Symphony, par Colin Stetson, une réorchestration moderne du chef d'oeuvre de mélancolie de Gorecki, qui trouve ici une expression sincÚre mais plus ample et expérimentale.

50664891892_95824d23c7_o.jpg
Never were the way she was, par Colin Stetson & Sarah Neufeld. Un sax, un violon, un domaine forestier Ă©trange, immersif, total.

50581985238_0d125971ba_o.jpg
Basement Apes Vol.1, par Sunwatchers, la circularité psyché-jazz, la transe chamanique, le non-lieu cosmique

24824427789_dc12a76a4c_o.jpg
Almost Invisible, par Subarachnoid Space, le pinacle du psyché-drone pour l'exploration infinie d'un temple sonique voué au dieu du mescal.

25953483854_33a41f39ca_o.jpg
Eight Bells, par Subarachnoid Space, instrumental psyché / post-rock / metal dans les bras innombrables du grand Tout.

26458399101_6722e9fa63_o.jpg
More Constant than the Gods, par Subrosa, un doom metal aux accents stoner et à la production claire, emmené par un chant féminin hypnotique, pour les soirs de tristesse et de batailles incantatoires, lourdes, narcotiques et triomphantes.

26522012745_fb6d54cf71_o.jpg
Great Annihilator, par Swans, du post-punk / dark folk qui brosse le portrait d'une apocalypse aussi intime que globale.

39711153104_c81362de49_o.jpg
Rust, par Swarm Intelligence, de l’électro-drone-noise mĂ©lodique Ă  mi-chemin entre la dĂ©crĂ©pitude et l’extase.

50608673166_5caff23470_o.jpg   
Auk / Blood par Tanya Tagaq, entre chant inuit chamanique revisitĂ© et violons Ă  fleur de peau, entre l’émerveillement et la terreur.

25857878735_eedeb06492_o.jpg
The Pomegranate Cycle, par Textile Audio, un opéra intimiste et contemporain, série de vies croisées tragiques et quotidiennes, fragiles comme des biches, dont la nature est témoin.

25557204480_e994b9d10b_o.jpg
Weighing souls with sand, par The Angelic Process, du black metal / shoegaze Ă  chant clair, violent, beau et triste Ă  la fois.

25919545104_c5934b1871_o.jpg
Al-Azif, par The Great Old Ones, du post-black metal lovecraftien intense et mélodique, parfaite mise en horreur des Entités Mythologiques

25231323593_2bc30bd899_o.jpg
Through Darkness and Light, par The Hourglass, du metal symphonique et électronique avec un chant féminin soprano irréprochable, pour climax épiques et montées en puissance héroïques.

22492083733_ab845777a4_o.jpg
II, par Toundra, post-rock Ă©pique et forestier.

25919133763_3d4e58ae85_o.jpg
Svidd Neger OST, par Ulver, du sympho-electro-jazz pour une longue conversation avec la nuit.

26466425322_6a25c03600_o.jpg
25953786224_48d490d056_o.jpg
Silencing the Singing & Silence teaches you how to sing, par Ulver, dark ambient bruitiste de cabane au fond des bois, au fond de la nuit.

50664891752_cc38e69fa5_o.jpg
The Hunt, par Ulvesang, un dark folk tout de guitares sĂšches tendus, un voyage initiatique d’une grande majestĂ© oĂč dort une sombre menace.

25919134453_b9a7ff0e52_o.jpg
Rossz Csillag Alatt SzĂŒletett, par Venetian Snares, du drum and bass symphonique, musique pour combats Ă©piques et post-Renaissance

26522012875_87b26bc804_o.jpg
The Black Flux, par Virus, entre black metal à chant clair sous zéro absolu, post-punk solidifié et jazz martial, une longue incantation nihiliste et raffinée qui traverse la moelle.

50664891847_94b892a2e5_o.jpg
Hypnos / Flame, par Chelsea Wolfe. Une mĂ©lopĂ©e lynchienne aussi suave que fantomatique, aussi belle que flippante, entre pop, folk et gothique qui se seraient mĂ©langĂ©s jusqu’à l’ivresse.

24872096663_1690e1f4a6_o.jpg
Dwelling In A Dead Raven For The Glory Of Crucified Wolves, par Wolfmangler, du drone dark folk riche en cuivres et en chant sinistre, à la fois murmuré et grogné, pour une chasse funÚbre entre chiens et loups.

50694293581_388778d929_o.jpg
Void, par Wolvennest.
Tout le maelström hypnotique de la totalité forestiÚre est concentré dans cet album rituel entre psyché-drone mélodique et blackgaze ethéré.

23718489732_0b66f64e17_o.jpg
Black Cascade, par Wolves in the Throne Room, black metal amĂ©ricain spatial, ambient, symphonique, pour une plongĂ©e Ă©pique et nostalgique dans les forĂȘts du nord.

24289394403_49ce31dd0c_o.jpg
Celestite, par Wolves in the Throne Room, space ambient des explorations lointaines et terrifiantes Ă  l'intĂ©rieur de soi-mĂȘme et de la forĂȘt.

25132211082_8c63f09c72_o.jpg
Come the Thaw, par Worm Ouroboros, musique gothique avec guitares tantÎt classiques tantÎt doom, autour du chant fragile d'une biche qui n'en finit pas d'attendre le dégel.

26544148585_cac637658c_o.jpg
Ausserwelt, par Year of No Light, départ pour l'ßle des morts à bord d'un post-hardcore sans parole.


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie crĂ©ative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#385 19 Jan 2021 16:49

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

Re : [Millevaux] IdĂ©es en vrac

Un modùle de fiche pour Écheveuille !

Écheveuille, le jeu de rĂŽle pour explorer en profondeur la forĂȘt de Millevaux, fonctionne sur un principes de fiches de PNJ. Le modĂšle vous Ă©tait dĂ©part donnĂ© pour remplir un bloc-notes, voici maintenant un modĂšle Ă  remplir sur traitement de texte ou Ă  imprimer !

Merci à Claude Féry pour avoir réalisé une premiÚre version de cette fiche !

50852137898_24daf27acc_c.jpg


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie crĂ©ative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#386 05 Feb 2021 14:04

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

Re : [Millevaux] IdĂ©es en vrac

[Inspirations Millevaux] Hall of Mosses

Un voyage photographique au sein de la Hoh Rain Forest, par Lily Landes, quand la mousse envahit toute une forĂȘt.

3375e399a11233e5726a35e6796e277617fb156b.jpg


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie crĂ©ative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#387 09 Feb 2021 09:50

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

Re : [Millevaux] IdĂ©es en vrac

La playlist Millevaux aléatoire sur Chartopia !

Mise Ă  jour et augmentĂ©e, disponible en format linĂ©aire et en format alĂ©atoire, la playlist dĂ©finitive de l’univers forestier de Millevaux va vous entraĂźner dans des trĂ©fonds musicaux dont vous ne ressortirez pas ! Avec en prime, un petit top des plus Ă©tranges expĂ©ditions.

(temps de lecture : 5 minutes / temps d’écoute : 312 albums)

Trois_femmes_et_trois_loups.jpg
EugĂšne Grasset, domaine public


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie crĂ©ative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#388 15 Feb 2021 07:50

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

Re : [Millevaux] IdĂ©es en vrac

[Extraits] Nervure

On a pris toute la forĂȘt de Millevaux et on l'a toute bourrĂ©e dans un jeu de cartes de rĂŽle qui vous simplifie la vie !

(temps de lecture : 1 mn)

50354191958_4c67254061_o.jpg
Couverture : Jon Sullivan, domaine public


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie crĂ©ative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#389 16 Feb 2021 16:51

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

Re : [Millevaux] IdĂ©es en vrac

Les tables aléatoires de Marchebranche sur Chartopia !

Avoir des musiques, des images, des lieux et des rencontres plein la tĂȘte pour faire vivre des aventures initiatiques dans un monde de forĂȘts en clair-obscur...

La maĂźtrise du jeu de rĂŽle Marchebranche est maintenant parfaitement automatisĂ©e grĂące Ă  ces tables alĂ©atoires ! Au menu, une playlist alĂ©atoire, un dĂ© virtuel, des cartes de tarot illustrĂ©es par Thibault Boube, une crĂ©ation de personnage numĂ©rique, et caetera. Jouer Ă  Marchebranche n’aura jamais Ă©tĂ© aussi intuitif !

50702616361_1d16a85b7b_c.jpg
Couverture : (C) Thibault Boube


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie crĂ©ative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#390 22 Feb 2021 15:16

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

Re : [Millevaux] IdĂ©es en vrac

[Publication] A cursed movie in the deep and wild

Un jeu fantasmatique qui vous traünera au cƓur de vos imaginaires.

En format jeu de cartes et aussi en format web sur Chartopia !

(temps de lecture des rĂšgles : 2 mn) (temps de lecture -facultative- des fiches : 13 mn)

50962799461_90a31c8700_c.jpg
Illustration : Karsten thomsen, Martin Peterdamn Photography, nadja robot, licence CC-BY-NC, sur flickr.com


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie crĂ©ative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

Pied de page des forums