Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Hotline Inviter Johan Scipion Conseils d'achat Tipeee

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

HOTLINE ++ ACHETER Sombre ++ CONSEILS d'achat ++ SOUTENIR sur Tipeee ++ INVITER l'auteur

#531 22 Oct 2019 15:53

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] On parle de Sombre

Sur le discord de CasusNO, ça cause playtest et ça parle de Sombre. Du coup, je réponds.



Thomas Robert a Ă©crit :

je me méfie aussi pas mal des résultats des tests. Ce qui marche pour un groupe ne marche pas forcément pour un autre.

De mon point de vue, c'est exactement pour cela que les playtests sont intéressants. D'abord pour donner des conseils de maîtrise variés. Ensuite parce que quand tu enchaînes suffisamment de tests, des invariants finissent par apparaître. Or ce sont eux qui constituent le cœur de ton scénario.



Khelren a Ă©crit :

Pour Sombre: oui mais il fait que ça

Justement non, et c'est bien là le problème. La partie purement créative de mon taf (design, playtest, écriture) est bouffée par tout un tas de tâches administratives et commerciales annexes. Mais je ne t'apprends rien, je pense. ^^ Du coup, continuer à playtester intensivement est une pure gageure. Cela a une incidence directe (et lourde) sur ma charge de travail et mes revenus. Plus tu playtestes, moins tu produis, donc moins tu vends, donc moins tu gagnes. C'est un pur vrai gros choix aux conséquences énormes.



Loris a Ă©crit :

Les conv' sont utiles pour ça mais sous-utilisées amha. Sauf par Johann...

Oulah non, cela fait des années que je ne playteste plus en conv. Je le faisais au tout début, du temps de la CJDRA, mais j'ai vite arrêté. Des microcalages, oui bien sûr. Du véritable playtest, non plus jamais. Pour deux raisons :

1/ Si tu veux vendre du zine, foirer une démo, même avec l'excuse du playtest, n'est carrément pas une bonne idée. Or je vais en conv pour gagner ma vie.

2/ Faire tourner du matos inédit longtemps avant sa publication est le meilleur moyen de le retrouver publié ailleurs avant qu'il ne soit sorti chez toi (les idées ne sont pas protégeables et se recyclent vite).

Pour des raisons qui relèvent aussi bien de la contrainte éditoriale que des besoins de l'animation, je me retrouve parfois obligé de faire tourner en public des scénars et aides de jeu longtemps avant leur publication dans ma revue, mais j'évite le plus possible.



Calaad a Ă©crit :

Du coup, tu playtestes comment ? Parce que si tu as un (ou des) groupes réguliers pour playtester, ils te connaissent, tu les connais, ils savent à quoi s'attendre, ca fausse pas mal le test non ?

Je n'ai pas de groupes, mais un roster de playtesteurs d'une grosse trentaine de personnes. Les gens tournent à ma table, certains plus que d'autres. Et parfois, je complète avec des extras : en animation privée, donc avec des groupes inconnus, il m'arrive assez souvent de mener de l'inédit, mais seulement lorsque le matos est suffisamment avancé. Y'a moins de risques de récup' qu'en conv.

Pour le reste, on parle de playtests de jeu de rôle, pas d'expériences en laboratoire. Bien sûr que tout est faussé de partout. ^^


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

#532 16 Dec 2019 12:04

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] On parle de Sombre

Le Fix recommande Sombre dans son guide d'achat de Noël



Ok, c’est vrai. On vous avait déjà conseillé Sombre pour Halloween. Mais que voulez-vous ? Quand le plaisir est bon.

Sombre est un « petit » jeu qui vous fera passer de très bons moments (si vous aimez souffrir…). Inspiré des films d’horreur de types slasher, le jeu a su évoluer pour proposer d’autres peurs tout en gardant sa simplicité.

L’une des qualités du jeu est qu’il a été testé, re-testé et testé encore et encore. Et ça se ressent à la lecture. Vous serez littéralement dans la tête de l’auteur – Johan Scipion – et bénéficierez de toute son expérience pour faire jouer Sombre de la meilleur manière qui soit. Si vous avez un petit budget, mais que vous chercher un grand plaisir de jeu et de lecture, Sombre est pour vous.


Merci Vincent. yes


L'article en entier ici : https://lefix.di6dent.fr/archives/9741


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

#533 26 Feb 2020 16:52

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] On parle de Sombre

Sur Facebook, Barthus Vulgaris a Ă©crit :

C'est so(m)bre et efficace, plus playtesté tu meures et directement jouable tellement c'est plein de conseils/retours d'expérience/bon sens. De plus c'est un jeu qui a le bon goût de ne pas coûter un bras pour être jouable (en gros t'as 10 balles, tu peux jouer) ou encore suivi.

Que vous vouliez chasser du zombie (enfin,plutôt être chassé par des zombies ;p),fighter du garou nazi, jouer une ambiance à la "cube", hurler dans les corridors d'un vaisseau spatial ou incarner un preux chevalier arthurien, tout est couvert.

Par contre, ne vous attachez pas trop à vos persos...enfin,vos " victimes", leur temps à l'écran sera forcément mouvementé et plutôt bref.

Un jeu de rôle différent s'il en est, et à mon sens très largement "sous diffusé".

Bref, "Sombre" c'est bon,mangez en.


bierre


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

#534 29 Mar 2020 01:35

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] On parle de Sombre

Sur Facebook, Saint Epondyle a Ă©crit :

Sombre c'est probablement le meilleur #JdR que jai lu et auquel j'ai joué de ma vie. Pas qu'il donne systématiquement les meilleures parties, d'autres facteurs (multiples) entrent en ligne de compte, mais qu'il a ce niveau d'écriture, de précision dans la proposition ludique, d'outillage du MJ et de ses joueurs en vue d'atteindre un certain type de jeu (atypique certes) qui force le respect et m'a tout simplement appris comment mieux jouer. Alors que je le faisais déjà depuis 10 ans. Fortiche non ? Les apprentissages de Sombre je les garde et les appliques à tous les jeux auxquels je joue. Sombre, c'est l'école de la vie (et de la mort).

Élu meilleur jeu d'initiation de tous les temps, meilleur jeu d'horreur, meilleur jeu polyvalent dans la spécialisation, prix du meilleur scénario en 15 minutes, trophée du meilleur scénario dramatique, coup de coeur total et prix spécial de la démarche éditoriale hardcore par un jury spécial composé de moi, c'est aussi un jeu d'une grande accessibilité sous des allures légèrement... heu... indé.

Je sais bien qu'acheter un jeu comme ça sur le net, via paypal à son auteur, n'est pas la démarche la plus sexy en apparence qui soit. Il n'empêche le contenu du fanzine - en plus du petit frisson égotique de se sentir un peu punk de jouer à un truc pareil - vaut dix fois son prix. Je dis pas ça pour vous vendre quoi que ce soit, encore que le projet a salement besoin de soutien dans ces temps difficiles, je dis ça pour vous convaincre de ce que vous ratez si vous n'êtes pas, là tout de suite, en train de préparer votre prochaine partie.


bcwub


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

#535 17 Apr 2020 10:44

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] On parle de Sombre

Sur CAsusNO, touff5 a Ă©crit :

Je cherche :
* un jeu d'enquĂŞte occulte/horrifique
* peu importe l'Ă©poque (1920, de nos jours, etc.)
* avec un système moderne pas trop complexe quelque soit le niveau d'héroïsme (pulp, réaliste, etc.) qui ne soit pas un PbtA
* et surtout dont les aventures ne sont pas scriptées à l'avance afin que je puisse m'émerveiller devant des découvertes surprenantes

Cryoban a Ă©crit :

Sombre

Prosnit a Ă©crit :

Sombre est un jeu qui coche plein de choses sauf que :

- ce n'est PAS un jeu d'enquête. Même pas un petit peu. Ça peut se patcher en important l'enquête vue dans le système Gumshoe (qui lui coche toutes les cases il me semble - Night Black Agent et Trail of Chtulhu dont les noms sont dropés plus tôt l'utilisent) pratiquement tel quel ;

- les scénarios de Scipion que j'ai pu lire sont hyper scriptés. Il suffit de lire ses retours pour s'en rendre compte.

Après ce n'est pas un mauvais jeu, mais compte tenu de ce que cherche notre bon monsieur, il me semblait nécessaire de préciser ces points.

Cryoban a Ă©crit :
Prosnit a Ă©crit :

- ce n'est PAS un jeu d'enquĂŞte. MĂŞme pas un petit peu.

Ca dépend ce que tu mets derrière le mot enquête en fait. Mais oui il n’y a pas de mécanisme pour simuler le fait d’enquêter

Prosnit a Ă©crit :

les scénarios de Scipion que j'ai pu lire sont hyper scriptés

pas vraiment d'accord, oui le scénario est peaufiné à mort et Johann a tendance a avoir une approche exhaustive ( si c’est ce que tu entends par scripté). Par contre je n'ai jamais joué à Sombre en ayant un résultat scripté de la part des joueurs qui se comporterait comme s’ils étaient sur des rails, au contraire, ils font souvent des trucs plutôt imprévisibles vu la pression que le jeu leur met, mais le scénario étant béton ca reste la plupart du temps dans le cadre

Par contre Sombre c’est surtout fait pour des histoires courtes en one shot ce qui peut être limitant

Prosnit a Ă©crit :

Ce que je mets dans "jeu d'enquête", c'est jeu permettant par ses mécanismes de simuler et d'encourager l'enquête. Wenlock a enregistré un podcast très intéressant et beaucoup plus précis sur le sujet. Sombre n'a ni l'un ni l'autre. L'enquête ne fait pas partie de la note d'intention de l'auteur de Sombre non plus. Alors, bien sûr, on peut écrire un scénario d' un jeu d'enquête occulte/horrifique pour Sombre où les personnages cherchent des indices et sont confrontés à des horreurs indicibles. On peut aussi l'écrire pour Star Wars et D&D, ça n'en fait pas des jeux d'enquête occulte/horrifique pour autant, à mon très humble avis. Ou en tout cas, pas des jeux spécifiquement conçus pour ça. Or, il me semble que c'est ce que demandait touff5 dans le message d'origine.

Cryoban a Ă©crit :

oui le scénario est peaufiné à mort et Johann a tendance a avoir une approche exhaustive ( si c’est ce que tu entends par scripté)

Oui, c'est que j'entends par scripté. Ses scénarios sont très précisément écrits. Les sections Feedbacks de ses scénarios sont très intéressantes à lire et expliquent la raison de ses choix scénaristiques et de game design. Par exemple, on sait pourquoi il y a un porche dans le scénario The House of the Rising Dead et on sait quel comportement il induit la plupart du temps chez les joueurs. Ça n'empêche pas Johan d'insérer des conseils sur les indices et objets flottants afin de retomber sur ses pattes ou de s'adapter au comportement des joueurs et de leurs personnages. Il ne s'agit pas non plus d'un jugement de valeur quant au contenu du jeu.

Sombre fait très bien ce pour quoi il a été conçu : simuler un film d'horreur dans lequel les PJs sont des victimes. Et il est plaisant pour ça.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

#536 17 Apr 2020 10:44

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] On parle de Sombre

Prosnit a Ă©crit :

Oui, c'est que j'entends par scripté. Ses scénarios sont très précisément écrits.

VoilĂ . Et la distinction est super importante.

" Scripté " veut dire au déroulement prévu à l'avance, ce qui impose au meneur de faire l'illusionniste pour laisser croire à ses joueurs qu'ils ont de la liberté d'action. Mes scénarios ne sont pas écrits comme cela. L'agentivité y est forte.

S'il est besoin d'une preuve, j'avance la petite soixantaine de comptes rendus de parties de House of the rising dead (le scénario zombie apocalypse de Sombre 1) jouées par d'autres meneurs que moi. Plein de trucs qui vont dans tous les sens, dont un bon quintal que je n'ai pas vus à ma table.

Mes scénarios ne sont pas scriptés, ils sont précis (épurés, détaillés, enrichis de nombreux retours de jeu et considérations de game design) parce que playtestés intensivement. Treize fois pour House. Pour d'autres, plusieurs dizaines, voire des centaines. Souvent, cela surprend, et peut donner une impression de scriptage. Mais c'est simplement parce qu'on n'a pas l'habitude de lire des textes de jeu poussés à ce niveau de playtest.

Quant à l'enquête, Sombre n'est clairement pas pensé pour cela. On peut tout à fait mener de l'enquête avec, mais le système n'aide en rien. Il est fait pour le survival. Tout le versant enquête doit donc être déployé et géré par le scénario lui-même. Mais au risque de troller, c'est aussi le cas dans Cthulhu, Chill et Kult. La particularité de Sombre est que sa gamme officielle ne propose pas de scénarios d'enquête. Ce n'est juste pas mon kink. Donc si on en veut à sa table, il faut les fabriquer soi-même ou les adapter d'un autre jeu.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

#537 29 May 2020 12:28

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] On parle de Sombre

Sur Facebook, Marco Grudu Mjollnir a Ă©crit :

JOUR 6 :

C'est celui que je fais le plus jouer en évents : SOMBRE, "la peur comme au cinéma", écrit par l'illustre Johan Scipion (que je salue au passage)

Là, pas question de jouer des héros qui sauvent le monde. On est même pas un investigateur à la Cthulhu où on a quelques compétences professionnels, non non... On sauve not' cul et c'est tout.

On joue des gus en slip (ou tout juste) devant affronter des situations morbides. Le seul et unique but Ă©tant donc de survivre le plus longtemps possible. En bref : Des victimes d'un bon vieux slasher movie. Faut donc aimer l'horreur et se faire dans son froc quand on a un MJ capable de faire du jumpscare.

"Pourquoi c'est bien ?" Parce que c'est sans aucun doute un des JDR les plus faciles en terme de règles que je connaisse (en 3 minutes montre en main, tout le monde les assimiles) on a pas 12 000 caracs, dons ou compétences à prendre en compte, y a une qualité, une faiblesse, une barre de vie et une barre mentale et POINT. Le reste, c'est de la démerde, du RP et beaucoup de bol. Et mine de rien, juste avec ça, y a moyen de passer un putain de bon moment, surtout que le machin peut s'adapter à absolument tous les types d'horror movie du monde (zombies post-apos, monstres de l'espace à la Alien, serial-killer réaliste...)

Ça et le fait que j'aime faire flipper mes joueurs de temps en temps parce que je suis un peu un dingue bcsmile

Ceci est le tome 1 (Comprenant les règles et, de loin, mon scénario préféré que j'ai dû faire jouer une vingtaine de fois facile...), j'ai aussi le tome 2, 3, 4 et 9... Bref, oui, je suis assez fan.

Le site de l'ami Johan ici :

https://www.terresetranges.net/sombre.html


bierre


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

#538 29 Jun 2020 20:08

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] On parle de Sombre

Sur le Discord de Casus NO, ThĂ©o C. (Voltiv) a Ă©crit :

J'ai enfin fait l'acquisition de Sombre 1&2. C'est excellent, je suis vraiment content d'avoir enfin cédé durant mon passage à Toulouse.

J'aime beaucoup le ton que tu emplois, alors que j'anticipais plutôt qu'il me crisperait (le tutoiement, etc.). La manière dont tu racontes ta maîtrise, ton ressenti et les réactions que tu mets en place pour installer l'ambiance idéale, c'est super.

L'article sur le briefing est effectivement essentiel. Il porte néanmoins ma seule critique, très personnelle, sur l'annonce claire du ton de la partie, où tu déclare que tu n'aime pas trop ca pour que tes joueurs ne se blindent pas trop et reste «vulnérables» a tes effets.

Pour avoir vécu récemment une partie où le briefing initial était tronquée sur le ton qu'allait prendre le scénario (au point de quitter la table quand mon malaise était devenu trop grand) je ne pourrai pas exposer mes joueurs à ca... Du coup, j'imagine que tu n'utilise pas non plus de carte X? (Je pose la question par curiosité et sans jugement).

C'est en tout cas un vrai coup de cœur que je vais m'empresser de tester.

Une autre question, est-ce que Overlord est jouable sous Sombre Classic, comme un tutoria ?


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

#539 29 Jun 2020 20:52

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] On parle de Sombre

Hello Théo,


Merci de ton retour, il me fait super plaisir.


ThĂ©o C. (Voltiv) a Ă©crit :

J'ai enfin fait l'acquisition de Sombre 1&2. C'est excellent, je suis vraiment content d'avoir enfin cédé durant mon passage à Toulouse.

Merci, ça me touche. Ravi que tu aimes.


j'anticipais plutĂ´t qu'il me crisperait (le tutoiement, etc.)

Tu remarqueras justement que je ne tutoie pas le lecteur. Il m'arrive de l'interpeller, mais toujours à la deuxième personne du pluriel. Mon ton est globalement casual parce que cela correspond à ma personnalité, et que je suis bien conscient que le JdR est de la lecture loisir.

Si tu continues d'explorer la gamme, tu verras que je me décontracte un poil plus encore dans les numéros suivants, mais ne passe pas pour autant au tutoiement. Sauf exception justifiée par le support et/ou le sujet, il me crispe un peu quand je suis lecteur, donc je l'évite quand j'écris.


La manière dont tu racontes ta maîtrise, ton ressenti et les réactions que tu mets en place pour installer l'ambiance idéale, c'est super.

Merci.


L'article sur le briefing est effectivement essentiel. Il porte néanmoins ma seule critique, très personnelle, sur l'annonce claire du ton de la partie, où tu déclare que tu n'aime pas trop ca pour que tes joueurs ne se blindent pas trop et reste «vulnérables» a tes effets.

À mon sens, ce n'est pas tant une question de ton que de contenu. Les thèmes abordés par le scénario.

Tu noteras que dans S2, je parle spécifiquement de House of the rising dead, le scénar zombie de S1. À l'époque où j'ai rédigé cet article, je n'en avais pas encore écrit beaucoup d'autres. Or je considère que House est un film d'horreur (imaginaire) standard, le genre que tu pourrais voir dans un multiplexe. Du mainstream horrifique.

Dans ce cadre précis (le mainstream horrifique), je n'ai pas besoin de prendre de précautions particulières durant mon briefing d'avant la partie. Parce que le cinoche d'horreur mainstream, c'est-à-dire « la peur comme au cinéma », est exactement ce que promet Sombre. Il n'y a pas tromperie sur la marchandise : c'est écrit en couverture de chaque fanzine, et je suis hyper clair sur la question lorsque je recrute des joueurs (y compris en convention).

Dans ces conditions précises, avertir les joueurs sur le mode « Faites vachement gaffe, ça va être hard » (alors qu'en fait non, c'est standard), est contre productif. Les gens qui sont partis à cause de l'avertissement auraient pu rester. Ceux qui sont restés se sont préparés au hard, mais comme il n'y en a pas, le standard a glissé sur eux. Ils se sont blindés psychologiquement alors qu'ils n'avaient pas besoin. Résultat, ils sont déçus. C'est pas cool.

Mon point donc, c'est : avertir à hauteur du matériel que je propose. Du coup, je suis beaucoup plus prudent avec, par exemple, le scénario d'horreur gothique de S7 (que j'étais loin d'avoir écrit lorsque j'ai rédigé S2). Celui-là peut, entre autres joyeusetés, comporter du sexe explicite, alors que tu as constaté qu'il n'y en avait pas dans House (le coït nécrophile est narré hors champ).

Conséquence, je n'ai jamais mené le scénario de S7 en convention, et n'ai pas l'intention de le faire. J'ai fait mes playtests en cercle privé, avec des gens que je connaissais et que j'avais préalablement avertis du contenu potentiel de la partie.

De manière générale, je ne mène plus depuis très longtemps de matériel à risque en parties publiques. Les scénarios que je déroule en convention sont hyper safe. Je fus plus téméraire au tout début parce que je découvrais le circuit des convs, que j'étais bien plus jeune (et un peu plus fou), et que le zeitgeist n'était pas le même qu'aujourd'hui. C'était il y a plus de quinze ans, presque un autre monde.


j'imagine que tu n'utilise pas non plus de carte X? (Je pose la question par curiosité et sans jugement)

Je ne souhaite pas pour le moment m'exprimer sur ce sujet sur les réseaux sociaux. Il est vachement polémique, avec des points de vue très polarisés. Cela aurait toutes chances de partir en live. Or je n'ai ni le temps ni l'envie de gérer quelque flamewar que ce soit.

Par contre, je peux déjà dire que j'ai prévu un article sur la question de la sécurité émotionnelle dans un futur numéro de Sombre. Je réserve donc la primeur mes opinions aux lecteurs de ma revue. Cela me semble de bon sens. Après tout, j'essaie de le vendre ce bon sang de zine ! ^^


C'est en tout cas un vrai coup de cœur que je vais m'empresser de tester.

Supercool ! N'hésite pas à me faire du retour sur tes parties. J'adore lire les comptes rendus d'autres meneurs.


Une autre question, est-ce que Overlord est jouable sous Sombre Classic, comme un tutorial ?

Je ne le recommande pas. Classic est surdimensionné pour du flash. Tu passerais plus de temps à expliquer les règles qu'à jouer. Même dans la perspective d'une partie longue ensuite, c'est moyen.

En revanche, Overlord tel que je l'ai écrit (c'est-à-dire en Zéro) est en lui-même un excellent tutoriel, y compris en ouverture d'une partie de Classic. Ceci parce que les fondamentaux techniques des deux systèmes sont identiques. Du coup, ta séance pourrait ressembler à ça :

1- Briefing technique ZĂ©ro. 30 secondes montre en main.

2- Overlord. 15 à 20 minutes de jeu fun et décomplexé.

3- Briefing Classic raccourci. Pas besoin d'être aussi précis que dans l'article de S2 car la quasi-totalité des mécaniques de base auront été utilisées durant la partie d'Overlord. Reste juste à expliquer la procédure de dommages à deux dés et le fonctionnement de la jauge d'Esprit.

4- House of rising dead.

Ce genre de double feature est très fonctionnel parce qu'il remplace un looong monologue du meneur par une petite partie fun. Vachement plus ludique et carrément plus efficace.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

#540 04 Jul 2020 12:11

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] On parle de Sombre

Sur Facebook, Sherinford Holmes a Ă©crit :

#1jour1jdr - Ă©pisode 9 - Sombre.

Dans l'histoire du jeu de rôle, un certain nombre d'auteurs de jeux de rôles se sont penchés sur le genre horrifique. Pendant longtemps, la tendance a été d'adapter tel ou tel système en y ajoutant des caractéristiques comme la santé mentale ou la peur... avec des résultats plutôt insatisfaisant.

Et puis, il y a eu Sombre.

Ecrit par Johan Scipion, Sombre repose sur un présupposé, une conviction que l'auteur a acquise grâce à son intérêt infaillible pour le genre: les personnages principaux des films d'horreur ne sont pas des héros, ce sont des victimes.

Et il a traduit cette idée en mécanismes, en raffinant cette idée au fil des années et en proposant divers scénarios, analyses et mécanismes supplémentaires au fil des "suppléments" à son jeu (à ce jour, on en est à 9 livrets plus 6 hors-série).


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

Pied de page des forums