Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Forums Liens

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Liens cliquables +++ COMMANDER Sombre +++ SOUTENIR le jeu sur Tipeee +++ INVITER l'auteur

#1 06 Jul 2012 00:16

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Quickshots ZĂ©ro

Comptes rendus de mes quickshots, parties improvisées à partir d'un brainstorming des joueurs.



En Zéro uniquement, les CR de mes parties improvisées en Classic ou en Max se trouvent dans les sujets dédiés à ces variantes.



+ La tombe de Nephren-Ka

+ Les dents de ta mère

+ House of the rising dead II : Dead of night – en ludothèque

+ Undead Island – en ludothèque

+ Le moulin de l'horreur – en médiathèque et dans un autre sujet

+ Paradise lake III : Seigneur Corbeau

+ Paradise lake IV : Get used to the taste of Ash

+ Crevette Connection – dans un autre sujet

+ Paradise lake V : Son prénom est Bonniiie - dans un autre sujet

+ Le labyrinthe de la mort

+ L'Exorciste du Soleil Levant - dans un autre sujet

+ Time Killer, campagne sérielle

+ Run like an Egyptian, diptyque dystopique

+ Snake Island et autres playtests

+ La nuit n'a pas de cœur IV + Paradise lake VI : You spit on my grave

+ Hellbusters

+ Killer Kloon - à la médiathèque d'Antony


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#2 05 Aug 2012 03:48

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Quickshots ZĂ©ro

Bilan avant publication + La tombe de Nephren-Ka



Donc j'ai joué avec Sombre zéro. Je n'ai pas compté, mais je dois approcher la vingtaine de parties. Je l'ai mené dans pas mal de configurations : 3, 4, 5 et 6 joueurs. En famille, dans des bars avec des rôlistes plus ou moins bourrés, en ludothèque avec des préados, en convention pour montrer rapido ce qu'est Sombre. Et je ne doute pas qu'à l'avenir, je pose du Sombre zéro dans des lieux bien plus improbables. Je n'en suis qu'au début. bccool

Overlord, le scénario que je vais publier dans Sombre 2 en illustration de Sombre zéro tourne bien et ça me met la banane. Je ne fais pas de comptes rendus parce que les parties sont si courtes (quinze minutes) que je n'ai pas grand-chose à en dire si ce n'est qu'elles sont bourrines et fun. Si je vais plus loin, je spoile.

Mais là, pendant mes vacââânces, j'ai fait un truc vraiment délire : j'ai mené Sombre zéro redux (une variante de SZ un poil moins mortelle que la version de base) pour une table de jeunes enfants. Trois joueurs, deux garçons (5 ans et demi, 8 ans) et une fille (6 ans).

Et devinez ce qu'on a fait ? Un quickshot en deux épisodes ! Oui, parfaitement. Une partie de quarante-cinq petites minutes (brainstorming + jeu). Et le lendemain, à la demande des gosses, la suite en une heure. Comme dans un quickshot ordinaire, les gamins ont décidé du setting (l'Égypte antique, étudiée en classe à la maternelle) et de leurs persos (des pilleurs de tombe). Première partie, bagarre contre un serpent géant au fond d'un puits. Deuxième partie, baston avec la momie du pharaon. Du PMT de base, quoi. Bilan : un mort, une momie pas contente, un gros serpent lardé de sabres, des moutons égorgés et deux voleurs en déroute.

Ce fut très fun ! Le système passe hyper bien, même pour les plus jeunes. Vraiment, zéro souci de chez zéro souci. Je suis grave content. Le principe de la narration collective a été par contre plus laborieux à mettre en place. Les enfants, surtout les deux plus jeunes, ont eu un peu de mal à comprendre qu'ils ne pouvaient pas décider souverainement de tout ni régler tous les problèmes comme ça les arrangeait le mieux.

Bon, c'est pas mal de ma faute, je pense. Si j'avais eu plus d'expérience avec de si jeunes joueurs, j'aurais sans doute été plus efficace dans mes explications. Ça viendra.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#3 13 Nov 2012 16:38

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Quickshots ZĂ©ro

Les dents de ta mère – en famille  – novembre 2012



« Les enfants sont formidâââbles ! », disait gros Martin du temps où il nous squattait nos longs, très looongs, dimanches télévisuels. Depuis que j'ai joué à Sombre zéro cet été avec mes neveux, ils m'en redemandent dès qu'on se croise. Vendredi dernier, juste avant les Joutes du Téméraire, voilà donc qu'on s'installe sur la table de la salle à manger de mes parents pour poser du jeu.

J'utilise la version redux de Sombre zéro, un tantinet moins létale et qui permet des parties un poil plus longues (par opposition à la version classique, clairement orientée speed gaming). Je n'ai pas de scénar, il s'agit donc d'un quickshot. Évidemment, je m'adapte à mes joueurs : je suis moins exigeant dans le brainstorming qu'avec des adultes. En particulier, je ne leur demande pas de me dessiner un plan, je m'en chargerai durant la partie.

Elouan (8 ans), l'aîné des garçons, hardcore fan de Star Wars, veut un setting space-op. Mewen (6 ans), le cadet, qui a farouchement tendance à aimer tout ce qu'aime son frère, est grave d'accord. Camille (6 ans) pas trop car elle ne connaît pas bien la franchise de gros Lucas Disney. Ah bin ouais, c'est un truc de garçons. J'appuie son argument : pour que le setting fonctionne, il faut que l'imaginaire soit partagé, sinon ça exclut dès le départ les joueurs qui n'y connaissent rien. Mais si on ne joue pas dans l'espace, où c'est qu'on joue alors ? « Dans la mer », propose Mewen, ce qui me va très bien. Un quickshot sous-marin, c'est cool. Je valide.

Mais on jouerait où exactement ? Et aussi, on jouerait quoi ? Mewen propose une base sous-marine, mais Camille renchérit d'un « On jouerait des dauphins » qui me fait overkiffer. J'adôôôre. Mewen voudrait jouer un orc, mais je lui réponds que ce serait plutôt une idée pour un antago. Hé, j'ai vu Orca, moi. bcbig_smile Elouan est sceptique car il pense qu'à Sombre, on ne peut jouer que des humains. Je l'en détrompe. Techniquement, rien n'interdit de jouer des animaux. Je donne bien régulièrement des clebs à jouer à Sombre classic, pourquoi pas de la poiscaille à Sombre zéro ? Reste à savoir ce qu'ils vont faire durant le scénario, ces dauphins. Faut une mission et des méchants.

Les méchants, ce seront des humains. Comme je veux faire simple (on ne va jouer qu'une petite heure et je vais improviser le plan durant la partie), j'oriente le truc vers du low tech. Plutôt que des plongeurs bardés de technologie, qui risqueraient de me compliquer la vie niveau descriptions et plans, j'opte pour des hommes poissons, des Profonds quoi, qui utilisent des requins comme animaux de guerre. Ouais ouais, ça a un petit arrière-goût d'Extinction tout ça.

Mewen est Éclair gris, Camille est Mimi, Elouan, pas super inspiré niveau patronymes est, hum, Willy. bccool Je file une tuile à chaque joueur. Tout le monde est Niveau 3 et dispose de l'Avantage gratuit Armes naturelles (bec et dents). Ce sont de jeunes dauphins, tous frères et sœur, dont l'objectif est de délivrer leurs parents, Will (Willy senior, bien sûr) et Anna, kidnappés par des Profonds qui veulent les réduire en esclavage et/ou les manger. Ils sont détenus dans une grotte sous-marine, qui ne sera en fait qu'un donjon simplifié à l'extrême : une pièce, un monstre, un trésor (les parents des PJ).

On se met à jouer. Will et Anna on été kidnappés, les enfants ont vu les Profonds les traîner dans une grotte. Ils retournent auprès de leur tribu pour avertir leur oncle Do, le frère de Will, et lui demander de l'aide (courte scène roleplay). Celui-ci leur propose de réunir ses guerriers et d'attaquer les Profonds pour créer une diversion qui permettra aux PJ de se faufiler dans la grotte pour aller délivrer leurs parents. Aussitôt dit, aussitôt fait.

Dans la grotte, divers tunnels qui tous mènent à une grande pièce circulaire, au milieu de laquelle est creusé un puits. Dans le puits, un kraken gigantesque aux dizaines de tentacules terminés par des pointes acérées. De l'autre côté de la pièce, sur la paroi de la grotte, des dauphins suspendus par la queue à des cordes. La plupart sont déjà morts, Will et Anna par contre semblent encore vivants, mais inconscients. Il s'agit donc de traverser la grotte en évitant les tentacules puis de délivrer les dauphins. Le kraken, évidemment Invulnérable, dispose de deux attaques par Tour.

Willy se dévoue pour occuper le monstre tandis qu'Éclair et Mimi rejoignent leurs parents. Il faut réussir un jet pour couper la corde avec les dents (une tentative par Tour). Mimi libère Will, qui va prêter main, enfin nageoire, forte à son fils contre le monstre. Éclair galère trois Tours, mais finit par délivrer Anna. Dans l'intervalle, le kraken a fait du dégât sur les PJ. Anna, Éclair et Mimi parviennent à sortir de la grotte, mais Will et Willy trépassent. Je donne Anna à jouer à Elouan et on enchaîne.

Les PJ sortent de la grotte. La bataille fait encore rage mais le camp profond (des tentes en peau de dauphin) est quasi désert. Ne reste qu'un requin, un vieux gros blanc. Anna, bientôt rejointe par Do (joué à cet instant par Camille), engage le combat pour couvrir la fuite d'Éclair et Mimi. Le requin vaincu, Do siffle la retraite. Les Profonds, durement éprouvés par la bataille, ne poursuivent pas les dauphins. Ils se vengeront, mais plus tard.

Générique.


Ce fut trèèès fun. Et maintenant que mes neveux sont accros à Sombre, il va bien falloir que mon frère se décide à passer meneur. Ah bon sang, le jdr c'est trop un virus. bcbig_smile


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#4 13 Nov 2012 17:00

Thomas Munier
auteur de Millevaux
Inscription : 05 Feb 2008
Site Web

Re : Quickshots ZĂ©ro

Des tentes en peau de dauphin ! Et pourquoi pas des toques en fourrure de bibi phoque ! Monsieur Scipion, vous n'ĂŞtes qu'un monstre.


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#5 13 Nov 2012 19:28

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Quickshots ZĂ©ro

Pikathulhu a Ă©crit :

Monsieur Scipion, vous n'ĂŞtes qu'un monstre.

Merci merci, mais je n'ai aucun mérite. D'une, je suis naturellement méchant. De deux, je le deviens un peu plus à chaque quickshot que je mène. Je ne cesse de croiser des joueurs qui me donnent du matos pour que je les martyrise, ça encourage mes vils penchants.

Moi je dis, une bestiole kawaii, une balle. Et on fait payer la cartouche Ă  la famille.


bcbig_smile


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#6 13 Nov 2012 22:16

R.Mike
total recall
Lieu : Boulogne
Inscription : 03 Mar 2008
Site Web

Re : Quickshots ZĂ©ro

Johan Scipion a Ă©crit :

Et on fait payer la cartouche Ă  la famille.

Ça veut dire que la main d'oeuvre est gratuite ! Tu te ramollis Johan, j'aurais dû me douter de quelque chose avec cette histoire de dauphins façon le Monde de Nemo...

Fais gaffe, un de ces quatre les pontes de Disney vont débarquer et déballer les billets verts pour faire main basse sur Terres Étranges...

Hors ligne

#7 13 Nov 2012 23:29

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Quickshots ZĂ©ro

R.Mike a Ă©crit :

Fais gaffe, un de ces quatre les pontes de Disney vont débarquer et déballer les billets verts pour faire main basse sur Terres Étranges...

Aucun risque, y z'ont pas les moyens. Je veux dire, je ne suis pas du genre Ă  bazarder mon petit bizness pour quatre petits milliards de dollars, moi.


bccool


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#8 24 Nov 2012 04:01

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Quickshots ZĂ©ro

House of the rising dead II : Dead of night – en ludothèque à Saint-Denis – novembre 2012



Il fait froid, il pleut, et voilà t'y pas que je débarque à Saint-Denis pour poser du jeu à la ludothèque où bosse Crapaud-à-plumes. Ct'un projet qui remonte à loin, on a calé ça il y a plusieurs mois. Ma mission : faire jouer quatre gamins de 7 à 10 ans à Sombre zéro (la variante que j'ai publiée dans Sombre 2) pendant un peu plus d'une heure. C'est dans mes cordes. Crapaud les ayant initiés, ils connaissent déjà le jeu de rôle. Cool.

Après un rapide tour du propriétaire, on s'intéresse à l'espace de jeu. Y'a moyen de jouer par terre, sur des coussins, dans une petite pièce un peu à part, comme le fait habituellement Crapaud. Mais je dis non. Moi, il me faut une table et des chaises. Je suis un garçon old school qui, même avec des gamins, fait du jdr à l'ancienne : plan, crayon, gomme, feuilles de perso, dé. By the book, je vous dis.

Hop, hop, micro-déménagement et voilà que j'ai ma chtite table et mes cinq chaises. J'ai en effet annoncé que je prendrai quatre joueurs, plus serait déraisonnable étant donné qu'on va jouer dans le bruit, que les gamins ne me connaissent pas et que je n'ai qu'une heure devant moi pour boucler le brainstorming et la partie. Parce que oui, c'est un quickshot. Même pas peur, même pas mal.

Crapaud m'explique le principe de base de sa ludo : ici, c'est jeu libre. Tu joues à ce que tu veux aussi longtemps que tu veux et quand tu veux plus, juste t'arrêtes. Ça veut dire que les joueurs peuvent se barrer de la table exactement quand ils le veulent et que je ne peux rien dire. Okaaaay, y'a du challenge.

Crapaud a mis en place un système de préinscriptions qui me chagrine un peu parce que, par un malheureux concours de circonstances, il exclut Francesca, une gamine qui accroche grave au concept de Sombre. Des films d'horreur, elle en a vu et elle aime ça, mais je ne peux pas l'accueillir à ma table en tant que joueuse, les quatre places sont réservées à d'autres. Elle sera donc spectatrice. J'aurais préféré qu'elle puisse jouer, l'enthousiasme est une vertu cardinale en jdr. En tout cas, c'est un truc qu'en tant que meneur, j'adore voir chez mes joueurs, quel que soit leur âge.



Le brainstorming

Et en fait, c'est Francesca qui trouve le sous-genre de la partie : une histoire de maison hantée. Elle la ramène pas mal durant le brainstorming mais je la laisse faire car sa culture de genre m'est bien utile pour mettre mes quatre joueuses dans le bon trip. Quand il s'agit de recadrer, c'est toujours plus efficace quand un pair (en l'occurrence, un autre enfant) s'en charge. Moi, je me contente de signaler que jouer des vampires, des fantômes ou des zombies, ce n'est pas ce qu'on fait à Sombre. Ça, ce sont des rôles de méchants.

Le groupe sera donc composé de quatre sœurs, de 19, 18, 17 et 16 ans. Comme me fait remarquer l'une de mes joueuses, leur mère n'a pas chômé. Elle est morte, malheureusement. D'un accident de voiture, avec son mari. Les PJ sont donc orphelines. Il y a Tiffany, Océane (le prénom d'une animatrice), Sabrina et... la quatrième joueuse sèche grave. À vue de pif, je propose Jennifer. Ça plait. Jennifer donc. Les PJ les plus âgées, Jennifer et Océane, travaillent. Les joueuses veulent de bons métiers, qui gagnent bien : vendeuse en boulangerie et coiffeuse. Je valide bien sûr. Les plus jeunes, Tiffany et Sabrina, sont lycéennes.

Avec le peu d'argent qu'elles ont hérité de leurs parents, elles viennent d'acheter une vieille baraque pour y vivre à quatre (actuellement, certaines sont hébergées chez des amis, d'autres sont en foyer. Ça craint). Y'a pas mal de travaux à faire dans la maison, donc elles ont décidé d'y passer tout un week-end pour commencer à la nettoyer. Ça c'est moi qui l'annonce, histoire de poser un peu mon amorce. Il serait temps, tout de même.

Je trace un plan. En quickshot avec des enfants, je ne leur demande pas de le faire, c'est moi qui m'en charge (avec des adultes par contre, c'est à eux de bosser). Le plus souvent, j'improvise le plan à mesure que je mène mais là, c'est inapproprié car il ne s'agit pas d'un scénar d'exploration. La maison est bien connue des PJ, on ne va pas faire un PMT. Du coup, je me colle au plan avant le jeu. Et c'est top fastoche, je dessine de mémoire celui de House of the rising dead. Un rez-de-chaussée, un étage, nickel pour une partie courte.



La partie

Je demande aux filles comment elles s'organisent pour le ménage. Qui fait quoi où et quand ? Entrée en matière standard. Et pour le repas du soir, comment ça marche ? Elles hésitent : Quick halal ou kebab ? Kebab. Arrive la nuit et là, c'est moi qui explique qu'elles ont prévu de dormir dans une chambre, chacune dans son sac de couchage. Camping dans la maison déserte, pile poil film d'horreur. Francesca sent qu'il faut que ça démarre, et je suis bien d'accord. « Y'a pas encore de suspense ? », me demande-t-elle.

Je lui réponds que ça va bientôt arriver et lance le truc : en pleine nuit, les PJ sont réveillés par des bruits de pas lourds dans l'escalier. Y aurait-il quelqu'un dans la maison ? Tiffany ouvre la porte de la chambre pour en avoir le cœur net : personne dans l'escalier. Mais est-ce que la porte d'entrée est bien fermée ? Il faudrait que quelqu'un se dévoue pour aller vérifier, on ne peut pas laisser la maison ouverte durant la nuit. L'union fait la force : Jennifer, Océane et Sabrina descendent pour voir ce qu'il en est. Tiffany reste dans la chambre, elle consulte Facebook sur son téléphone portable. Ah mon Dieu, faut pas me faire des ouvertures narratives comme ça ! bcsmile

Je gère en simultané, mais sans aparté évidemment. On n'a pas le temps et ça ne fonctionne de toute façon pas super bien avec les gamins. Exclus de la table, ils décrochent de suite. Au rez-de-chaussée, la porte d'entrée est bien fermée. Mais il commence à faire super froid dans le couloir, tellement que les filles voient leur haleine qui dessine des panaches de vapeur dans l'air nocturne. Et pour ne rien arranger, il fait aussi de plus en plus sombre. Malgré la lampe de camping, on n'y voit plus grand-chose, comme si les ténèbres étaient vivantes. À l'autre bout du couloir, un homme à la silhouette indistincte se tient debout dans le noir. Il a la respiration sifflante et ses yeux rouges luisent dans l'obscurité. Panique à bord.

À l'étage, ça ne va pas mieux. Je m'approche de la joueuse qui incarne Tiffany et lui glisse à l'oreille qu'elle vient de recevoir un message sur Facebook : « Vous allez toutes mourir ». Re-panique. Tiffany passe dans la pièce adjacente à la chambre pour s'équiper (c'est là que se trouve le matos de nettoyage) mais y'a plein de petits bruits bizarres dans l'obscurité. Des grattements. Elle rallume son portable pour éclairer et constate que la pièce est envahie de dizaines, de centaines, de milliers, que dis-je de millions, de cafards. Des gros cafards blanchâtres bien dégueu qui grouillent sur les murs et le sol. Y'en a partout.

Au passage, ce n'est pas mon idée : je l'ai piquée à la joueuse qui joue Océane, la plus jeune de groupe. Pendant qu'on parlait de nettoyer la maison, elle m'a demandé s'il y avait des cafards puis m'a expliqué qu'en Tunisie, elle en a vu des énormes, gros comme sa petite main, ce qui l'avait visiblement très impressionnée. Du nanan pour un meneur d'horreur.

Donc les cafards grimpent sur Tiffany pendant qu'au rez-de-chaussée, Jennifer se rend compte que la porte ne s'ouvre pas. La clé refuse de tourner dans la serrure. Les trois filles foncent dans la salle de bains puis dans le salon pour essayer de trouver une fenêtre ouverte. Francesca les engueule en leur disant qu'elles ne connaissent rien aux films d'horreur. Parce que dans un film d'horreur, on ne se barre pas comme ça de la maison. Elle a bien raison car y'a pas moyen. Tiffany, elle, hurle. Les cafards la mordent et lui sucent le sang.

Dans le couloir, l'homme aux yeux rouges a disparu. Jennifer, Océane et Sabrina remontent à l'étage pour voir ce qu'il advient de leur sœur. Elles la trouvent en soutien-gorge et culotte, en train de se gratter la peau jusqu'au sang (ce qui a provoqué une Blessure). Des cafards, aucune trace. Tiffany est interloquée. Comment, quoi, qu'est-ce ? Puis la joueuse percute : « C'est peut-être que c'était dans ma tête tout ça ». Peut-être bien, en effet.

Que faire maintenant ? La seule chose de raisonnable en pareille circonstance : se recoucher mais veiller, portables ouverts. J'adôôôre. Et bien sûr, j'en profite : les téléphones s'éteignent tous en même temps et soudain se rallument. Des photos s'affichent sur les écrans : ce sont les cadavres des PJ, étendus dans la maison. Elles ont été déchiquetées, y'a du sang partout. Sabrina flippe, les autres ne sont pas rassurées. Jennifer demande qui a envoyé les photos, je réponds qu'elles viennent de leurs propres comptes et boîtes mail. Elles se les sont envoyées les unes aux autres. Re-flippe.

Dans l'escalier, les pas lourds reviennent à la charge. Branle-bas de combat : tout le monde se rue sur le matos de nettoyage/bricolage pour trouver des armes. Hop, mini brainstorming : j'autorise un unique couteau (hé ouais, le plan kebab, c'était forcément pour éviter de cuisiner). Pour le reste, faut trouver des idées un minimum crédibles. Le bouclier, c'est non. Le balai, ça le fait. La bombe anti-cafards, la boîte d'allumette, le râteau et la paire de ciseaux aussi. Francesca propose un marteau, que j'aurais également validé.

Tiffany sort de la chambre en mode guerre et tombe nez à nez avec l'homme aux yeux rouges. Là normalement, on devrait enchaîner sur un climax de brutasse, mais on n'a pas le temps. Il est 18h et les parents arrivent pour récupérer leur progéniture. Ayant vu l'heure tourner, je savais qu'on n'aurait pas le temps de finir et m'étais préparé. Je plie le truc en trente secondes : Tiffany frappe l'homme à grands coups de balai, il lui déchire la gorge avec ses mains griffues, elle se réveille en hurlant. On est dimanche matin, le soleil brille déjà. Elle est dans son sac de couchage, à côté de ses trois sœurs. Tout ça n'était qu'un vilain cauchemar.

Générique



Le bilan

Une partie trèèès sympa. Conditions de jeu assez rock'n'roll bien sûr (du bruit, du mouvement, plein de gamins qui viennent et qui vont, tout ça) mais ce n'est pas comme si je n'avais pas l'habitude. J'ai vraiment regretté pour Francesca, qui n'a pas décollé de la table. Si la partie avait été jusqu'à son terme, je lui aurais très probablement refilé l'antago à jouer. Hé, elle connaît Massacre à la tronçonneuse et Scream !


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#9 24 Nov 2012 10:24

Thomas Munier
auteur de Millevaux
Inscription : 05 Feb 2008
Site Web

Re : Quickshots ZĂ©ro

Sombre, le jeu de role premier age :)


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#10 24 Nov 2012 14:45

El Medico
membre
Lieu : Montrouge
Inscription : 20 Mar 2012

Re : Quickshots ZĂ©ro

La crèche, prochaine étape :°

Sinon, dis-moi pour info, les joueuses avaient quel âge à peu près ? Et le truc a duré combien de temps ?

Hors ligne

Pied de page des forums