Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Forums Liens

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Liens cliquables : COMMANDER Sombre + CONSEILS d'achat + SOUTENIR sur Tipeee + INVITER l'auteur

#1 05 Feb 2008 00:56

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

WiP : Sombre light 0.2 et 0.3

La version 0.1 de Sombre light est bouclée, mais le travail sur la 0.2 commence.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#2 10 Feb 2008 13:07

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : WiP : Sombre light 0.2 et 0.3

Les soustractions, c'est le Mal.

X - 2 - 3 - 5, c'est nettement moins facile à calculer de tête que X + 2 + 3 + 5. Je m'en rend bien compte depuis que je fais mes démos courtes car le scénario que j'utilise sollicite abondamment les règles de combat. Or il se trouve que, dans le pire des cas, c'est-à-dire dans le cas où tous les modificateurs s'appliquent, la procédure actuelle de résolution des actions implique 4 soustractions. C'est beaucoup. Et même, c'est trop. Voilà comment ça marche : 1/ Application des malus de Difficulté, de Blessures et de Fatigue au score de Compétence : trois soustractions successives. 2/ Calcul de la Marge de réussite : niveau modifié de la Compétence - résultat du dé. Une soustraction supplémentaire.

Tout cela est très fonctionnel. Ce sont des procédures classiques et elles tournent bien en partie. Mais ça demande une gymnastique mentale un petit peu compliquée, surtout quand il est trois heures du matin, que la partie va se terminer et que tout le monde est bien crevé (or c'est souvent à ce moment là qu'à lieu le combat du scénario, pour servir de climax à la séance).

Cela fait longtemps que je me suis aperçu du problème (j'en parlais déjà dans le WIP Sombre light) sans vraiment trouver de solution : je considère que les trois modificateurs sont nécessaires et, même si tous trois ne s'appliquent pas à tous les jets, je ne veux faire l'économie d'aucun. Par ailleurs, le calcul de la Marge évite, en combat, un jet supplémentaire pour les Dommages, ce que j'estime utile (il y a déjà un jet de Localisation, je ne voudrais pas en plus rajouter un jet de Dommages, ça ralentirait trop la gestion du Tour).

Or il se trouve que j'ai fait hier une démo dans une convention du côté de Vincennes et que j'avais Daniel Danjean à ma table. Et il m'a fait lors du débriefing une suggestion vachement intéressante concernant le calcul de la Marge de réussite (un truc inspiré de Pendragon). L'idée c'est : au lieu de soustraire le résultat du dé du niveau modifié de la Compétence, considérer tout simplement que la Marge est le résultat du dé. J'aime beaucoup. Il n'y a rien de plus simple que la lecture directe, et ça fait une soustraction de moins.

Du coup, je me suis dit que je ferai aussi bien d'essayer de supprimer également les trois autres soustractions. Et c'est ce que je vais faire : au lieu d'appliquer les modificateurs de Difficulté, de Blessures et de Fatigue au score de Compétence (soustractions), je vais les appliquer au résultat du dé (additions). Je me souviens que Peter, l'auteur d'Eh bien Maroufle !, m'avait fait une suggestion en ce sens durant l'une des démos que j'avais menées à Objectif Jeu mais je l'avais écartée parce que je voulais que le système reste le plus intuitif possible.

J'ai en effet travaillé jusqu'ici selon deux axes : primo, l'idée que la Difficulté, les Blessures et la Fatigue handicapent le personnage, donc qu'elles sont des malus, donc qu'elles produisent des soustractions. Secundo, j'ai orienté tout le système pour qu'il soit systématiquement souhaitable d'obtenir les plus petits résultats possible aux dés. Or si je change le calcul de la Marge de réussite, ça ne tient plus : avec la lecture directe, il ne s'agit plus de faire le plus petit possible, il faut faire le plus grand possible en dessous du score de Compétence. J'en suis donc venu à me dire que, tant qu'à perdre en intuitivité, autant y aller franco pour que ça rapporte un maximum en fonctionnalité. En gros, si je change la procédure de calcul de la Marge, autant changer en même temps celle des modificateurs.

Et c'est ce que je vais faire. Ça va me prendre quelques jours car, même si les mécaniques principales demeurent identiques (on prend juste tout à l'envers), le texte par contre va devoir subir de nombreuses modifs. Il va également falloir que j'ajuste certaines procédures secondaires, notamment en ce qui concerne les Marges minimum, les Marges d'échec et les Marges de réussite lorsque le score de Compétence excède 20. Mais bon, ce ne sont pas des procédures que j'utilise beaucoup, donc ce sera moindre mal. Et en contrepartie, une opération de moins et plus aucune soustraction ! Ça vaut carrément le coup.

Donc hop, au boulot !


- J.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#3 11 Feb 2008 11:45

victorio
membre
Lieu : Saint-Etienne
Inscription : 07 Jun 2007
Site Web

Re : WiP : Sombre light 0.2 et 0.3

Johan Scipion a Ă©crit :

Les soustractions, c'est le Mal.
Et c'est ce que je vais faire : au lieu d'appliquer les modificateurs de Difficulté, de Blessures et de Fatigue au score de Compétence (soustractions), je vais les appliquer au résultat du dé (additions). Je me souviens que Peter, l'auteur d'Eh bien Maroufle !, m'avait fait une suggestion en ce sens durant l'une des démos que j'avais menées à Objectif Jeu mais je l'avais écartée parce que je voulais que le système reste le plus intuitif possible.

C'est Ă©tonnant car c'est ce que j'alais dire dans mon retour.

En fait tu fait :
D20 < competence - malus

Et j'allais te proposer la solution suivante :
D20+malus < compétence

Par contre pour le calcule de la marge le pb c'est que si tu le lit sur le D tu n'aura pas de différentiation entre les marges de réussites ou d'echec.


Christophe Chaudier alias Victorio
Crimes - Within - Minuit-Dix.net

Hors ligne

#4 11 Feb 2008 13:32

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : WiP : Sombre light 0.2 et 0.3

victorio a Ă©crit :

Par contre pour le calcule de la marge le pb c'est que si tu le lit sur le D tu n'aura pas de différentiation entre les marges de réussites ou d'echec.

En fait si, il est possible de différencier les deux : la marge de réussite, c'est tout ce qui est inférieur ou égal au score de Compétence, la marge d'échec, c'est tout ce qui est strictement supérieur.

Le vrai problème, c'est qu'avec cette procédure, les marges d'échec sont toujours énooormes (puisque forcément supérieures au score de Compétence), et du coup, ça me pose des problèmes sur certaines procédures mineures. Typiquement, le calcul des Dommages en cas de balles perdues, qui est basé sur la marge d'échec du tireur : avec la nouvelle procédure, c'est plus du tout gérable car les Dommages seraient toujours énormes.

Du coup, j'ai changé de procédure pour le calcul de la marge d'échec : on fait comme pour le calcul des marges de réussites et d'échecs automatiques, on lance 1d6 (on pourrait aussi faire résultat du dé - score de Compétence, mais on retombe dans la galère des soustractions). C'est moyen élégant et ça rajoute un jet, mais la procédure est quand même vachement rare, donc c'est moindre mal. Et à côté de ça, la lecture directe de la marge supprime une soustraction bien chiante car obligatoire à chaque jet de combat.

Entre un jet de d6 de loin en loin et une soustraction Ă  chaque jet d'Attaque ou de DĂ©fense, y'a pas photo, moi je dis.


- J.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#5 11 Feb 2008 20:36

victorio
membre
Lieu : Saint-Etienne
Inscription : 07 Jun 2007
Site Web

Re : WiP : Sombre light 0.2 et 0.3

Johan Scipion a Ă©crit :
victorio a Ă©crit :

Par contre pour le calcule de la marge le pb c'est que si tu le lit sur le D tu n'aura pas de différentiation entre les marges de réussites ou d'echec.

En fait si, il est possible de différencier les deux : la marge de réussite, c'est tout ce qui est inférieur ou égal au score de Compétence, la marge d'échec, c'est tout ce qui est strictement supérieur.

Oh lala ! que c'est compliqué, de plus cela m'a laire assez incohérend.

Johan Scipion a Ă©crit :

Du coup, j'ai changé de procédure pour le calcul de la marge d'échec : on fait comme pour le calcul des marges de réussites et d'échecs automatiques, on lance 1d6 (on pourrait aussi faire résultat du dé - score de Compétence, mais on retombe dans la galère des soustractions). C'est moyen élégant et ça rajoute un jet, mais la procédure est quand même vachement rare, donc c'est moindre mal. Et à côté de ça, la lecture directe de la marge supprime une soustraction bien chiante car obligatoire à chaque jet de combat.

Entre un jet de d6 de loin en loin et une soustraction Ă  chaque jet d'Attaque ou de DĂ©fense, y'a pas photo, moi je dis.

C'est une solution plus que viable. Comme cela a chaque test tu lance deux D : un D20 pour la réussite et 1D6 pour la marge et hop la marge est directement lisible. Mais du coup tu perds les palier au dessu de 6.


Christophe Chaudier alias Victorio
Crimes - Within - Minuit-Dix.net

Hors ligne

#6 12 Feb 2008 00:35

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : WiP : Sombre light 0.2 et 0.3

victorio a Ă©crit :

Oh lala ! que c'est compliqué, de plus cela m'a laire assez incohérend.

Nan, nan, c'est pas compliqué : ça reste de la lecture directe. C'est juste que ça produit des marges d'échec colossales. Si tu as 11 en Compétence (moyenne humaine), ta marge d'échec est forcément de 12 ou plus (car en dessous, ton jet est réussi). C'est tout de suite hénaurmeuh et ça me bloque pour certaines procédures.

C'est une solution plus que viable. Comme cela a chaque test tu lance deux D : un D20 pour la réussite et 1D6 pour la marge et hop la marge est directement lisible. Mais du coup tu perds les palier au dessu de 6.

Oui, mais seulement pour les marges d'échec. Pour les marges de réussite, je reste en lecture directe. Ceci pour deux raisons : 1/ je veux éviter de multiplier les jets (1d20, c'est mieux que 1d20 + 1d6), et 2/ des marges de réussite supérieures à 6 m'intéressent car, dans le cadre d'un jet d'Attaque, ça laisse la possibilité de tuer l'adversaire d'un seul coup. Et mon avis est que c'est souhaitable dans le cadre d'un jeu d'horreur.

Mais bon, tout ça manque un poil d'élégance car je me retrouve avec deux procédures différentes pour le calcul des marges, selon qu'elles sont de réussite (lecture directe) ou d'échec (1d6). Donc mon but, c'est de réduire au strict minimum le nombre de procédures qui font appel à la marge d'échec. Et même si je pouvais n'en avoir aucune, ce serait archi cool.


- J.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#7 12 Feb 2008 14:36

Seb
i'll be back
Lieu : Montpellier-Paris
Inscription : 14 Aug 2007

Re : WiP : Sombre light 0.2 et 0.3

Je ne comprend pas votre angoisse au niveau des Marges d'échec, je pensais que celle-ci était "tout ce qui dépassait de la compétence" ainsi avec une Compétence à 11 et un résultat de 12, la ME serait de 1.

C'est pas ça du tout?

Hors ligne

#8 12 Feb 2008 15:32

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : WiP : Sombre light 0.2 et 0.3

Actuellement si. Mais je veux passer en lecture directe de la Marge. L'idée c'est que ce que je lis sur le dé me donne directement la Marge. Donc :

- Si j'ai 11 en Compétence et que je fais 8 sur le dé, je réussis mon action et ma MR est de 8 (lecture directe).

- Si j'ai 11 en Compétence et que je fais 12 sur le dé, mon action échoue et ma ME est de 12 (lecture directe).


Le problème là dedans, c'est que les ME sont toujours importantes (puisque toujours strictement supérieures au score de la Compétence). Or c'est un souci pour certaines procédures secondaires, par exemple pour le calcul des Dommages en cas de projectiles perdus (où j'utilise la ME en remplacement de la MR). Dans ce cas, les Dommages seraient toujours colossaux, ce qui est moyen pratique.

La solution pourrait être d'introduire une procédure différente pour le calcul de la ME, et c'est ce que tu proposes. Quand tu écris " avec une Compétence à 11 et un résultat de 12, la ME serait de 1 ", c'est en fait une soustraction que tu fais (Résultat - Compétence = ME). On n'est donc plus en lecture directe de la Marge sur le dé.

Or moi je veux : 1/ la lecture directe de la Marge (car elle évite une soustraction), et 2/ éviter d'avoir deux procédures différentes pour gérer un même point de règle car c'est inélégant et confusionnant au possible.


Donc, ce que je suis en train de faire, c'est :

1/ Changer la procédure de calcul de la MR pour basculer en lecture directe.

2/ Supprimer ou modifier toutes les procédures qui impliquent la ME. L'idée, c'est qu'on ne s'intéressera jamais à la qualité de l'échec (il n'y aura plus de ME en fait), seulement à la qualité de la réussite (typiquement, pour calculer les Dommages). En gros, que je rate d'un centimètre ou d'un mètre, c'est un échec tout pareil et donc pas besoin de couper les cheveux en quatre. C'est raté et pis c'est tout.

De cette façon, j'esquive la double procédure et je gagne en simplicité.


- J.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#9 12 Feb 2008 19:16

Seb
i'll be back
Lieu : Montpellier-Paris
Inscription : 14 Aug 2007

Re : WiP : Sombre light 0.2 et 0.3

Johan Scipion a Ă©crit :

on ne s'intéressera jamais à la qualité de l'échec (il n'y aura plus de ME en fait), seulement à la qualité de la réussite (typiquement, pour calculer les Dommages). En gros, que je rate d'un centimètre ou d'un mètre, c'est un échec tout pareil et donc pas besoin de couper les cheveux en quatre. C'est raté et pis c'est tout.

De cette façon, j'esquive la double procédure et je gagne en simplicité.

Oui. Un échec est un échec, pour rajouter au côté dramatique de celui-ci (le fait d'avoir échoué et d'avoir paumé une action devrait être suffisant) le Meneur peut demander un test d'Esprit (chance) à tous ceux compris dans la zone d'action pour savoir s'ils sont ou non touchés; si plusieurs personnes ratent ce test de balle perdue, c'est au Meneur qu'il revient de désigner celui qui prend la balle.
si personne ne rate ce test ou s'il n'y a pas de cibles potentielles, le Meneur décide où la balle perdue finit sa course, cela peut tout à fait être dans le crâne d'un gamin qui faisait du vélo un peu plus loin, si les joueurs le découvrent, ils devraient être plus prudents la prochaine fois...

Hors ligne

#10 15 Feb 2008 17:32

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : WiP : Sombre light 0.2 et 0.3

Harder.

Better.

Faster.

Stronger.

La v 0.2 de Sombre light va dépoter sévère. bccool

Les happy few m'ont fait d'excellents retours sur la v 0.1 (super merci les gens !) et je suis en train de prendre tout ça en compte. Pas de modifs sur les fondamentaux, hors celles que j'avais déjà décidées concernant la gestion de la Marge et des modificateurs, mais une multitude d'ajustements/clarifications sur tout un tas de procédures. Un gros taff de réécriture donc.

J'y retourne de ce pas.


- J.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

Pied de page des forums