Terres Etranges - Forums


Terres Etranges



Sombre Cthulhu DDR Millevaux Forums Liens

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Notre messagerie est hors service : le forum ne relaie plus les mails ni n'envoie de notifications.

#1 08 Dec 2006 06:03

Johan Scipion
administrateur
Lieu: IdF
Date d'inscription: 15 May 2006

Le Synode

De quoi s'agit-il ?

Le Synode est un univers pour jeu de rôle papier, un setting med-fan plutôt sombre et plutôt low fantasy. Lorsque je le définis en terme de genre, je dis qu'il s'agit de dark fantasy conspirationiste. Un peu comme si Chris Carter avait écrit les X-Files dans les Terres du Milieu, en ne gardant que les humains et en faisant de nombreux clins d'œil à la littérature et au cinéma d'horreur.



Où peut-on le trouver ?

Dans les anciens numéros de Backstab. Le Synode est né d'une commande de Patrick Renault, qui à l'époque était rédacteur en chef du magazine. Je me souviens qu'il avait besoin d'une petite aide de jeu med-fan pour boucler son premier cahier d20. A priori, la fantasy, fut-elle dark, n'est pas mon genre préféré, mais son concept de communauté de sorciers me plaisait bien. Je m'y suis donc mis et, une idée en entraînant une autre, cette petite aide de jeu est finalement devenue un gros setting en plusieurs épisodes.



De quoi parlaient ces épisodes ?

Il y en a eu sept au total, avec pour chacun un thème précis. L'idée était d'enrichir petit à petit l'univers tout en ménageant une progression d'un article à l'autre. Un peu comme dans un feuilleton, chaque nouvel épisode apportait sont lot de révélations sur les conspirations cyréliennes :

+ BS 33 : Introduction. Le fameux article de quatre pages, suivi d'une courte aide de jeu technique de Michaël Croitoriu. Je considère cette aide de jeu comme non officielle car, aussi intéressante soit-elle, elle est assez éloignée de ce que j'ai en tête concernant les Saints et surtout les Teraphim.

+ BS 35 et 36 : Le Cercle Intérieur 1 et 2. Présentation en deux parties de certains des PNJ les plus importants du setting, en l'occurrence une poignée de sorciers corrompus. Il sont pour la plupart très puissants et ce sont tous de dangereux conspirateurs.

+ BS 37 : La Serpe. Description d'une taverne (triclassée bordel et fumerie d'opium) du port de Davos, avec quelques PNJ qui vont bien. Conçue pour servir de porte d'entrée au setting, il s'agit d'une version améliorée de l'auberge med-fan standard. Je donne également quelques conseils pour bien démarrer et bien structurer une campagne conspirationiste.

+ BS 38 : La mafia de Davos. Tout sur l'Hydre, une mafia qui, du racket des petits artisans aux conspirations politiques, trempe dans toutes les affaires louches de Cyrélie. Chacune des familles qui constituent cette mafia possède évidemment son propre parrain, que je décris en détail.

+ BS 39 : Les Trois Royaumes. Un peu de géopolitique ne faisant jamais de mal, je replace la Cyrélie dans son contexte régional et m'attarde sur ses deux encombrants voisins, la Prussie et le Tolméquie. À l'appui de cet article, une carte.

+ BS 40 : La Cyrélie. Plus d'informations sur ce petit royaume dans lequel se déroulent les scénarios du Synode. De l'histoire, de la politique, de l'économie et évidemment, de nouveaux conspirateurs.



Et c'est tout ?

Malheureusement oui. Seul un gros tiers de ce que j'avais en tête concernant le Synode a été publié, la nouvelle nouvelle formule de Backstab ayant sonné le glas de son cahier d20. Il va sans dire que j'avais déjà des projets précis pour les articles suivants :

+ BS 41 : Davos. Tout sur la capitale de la Cyrélie. Ses beaux quartiers et ses palais, ses bidonvilles et ses catacombes, son port et son école de magie, sa nécropole et ses temples.

+ BS 42 : La religion cyrélienne. Le léviantisme dans ses moindres détails : les Enkites, les Cérénides et les inquiétants adorateurs du Ver Conquérant.

+ BS 43 : Les Teraphim. Enfin toutes les réponses sur l'une des conspirations les plus importantes de Cyrélie et sur son leader, le très mystérieux Ismaël Kalim. D'où viennent les Teraphim ? Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Que font-ils ? Qu'est-ce que la Science Étrange ?

+ BS 44 : Saints et Très Saints. Des informations et des conseils pour jouer des Saints. Prévu également, le portrait détaillé des sept Très Saints qui vivent à Davos, des PNJ puissants qui constituent à eux seuls plusieurs nouvelles factions.

+ BS 45 : Le Phalanstère. Retour au Synode pour cette aide de jeu entièrement consacrée à l'école de magie de Davos : son administration tatillonne, ses cours réputés, ses professeurs excentriques, son association d'anciens élèves, ses souterrains secrets et ses expériences occultes blasphématoires.

+ BS 46 : Centamine. Visite guidée de la nécropole de Davos, l'un des sites les plus sinistres de la ville. Au menu, des squatters installés dans des mausolées, des cultes sanguinaires qui arpentent les allées à la nuit tombée, des créatures plus noires que l'obscurité tapies dans les catacombes et même le spectre d'un grand homme.

+ BS 47 et 48 : Synopsis de campagne. Il m'aurait sans doute fallu au moins deux articles pour mettre noir sur blanc la campagne que j'ai en tête concernant le Synode. Un vrai gros truc avec des enjeux énormes, genre guerre totale et Apocalypse, avec, cerise sur le gâteau, trois fins alternatives ouvrant sur autant de settings secondaires.



Et tout ça tout seul ?

Oui. J'ai développé et rédigé seul l'intégralité des sept articles publiés dans Backstab. Mais évidemment, une série d'aides de jeu format magazine ne saurait se contenter d'aligner du background, encore faut-il l'accompagner de pas mal de technique et de plein de jolis dessins. Comme je ne connais pas très bien le système d20 (que d'ailleurs, je trouve inadapté au Synode car beaucoup trop héroïque), c'est Michaël Croitoriu qui s'est chargé de toutes les fiches techniques. Quant aux magnifiques illustrations, elles ont été réalisées par Bertrand Bès.



Pas trop dââârk pour Backstab ?

Étonnamment, non. Même quand je poussais un peu loin, Patrick Renault n'a jamais exercé la moindre censure sur mon travail. En fait, ma seule contrainte aura été de m'en tenir aux gabarits du magazine, ce qui n'a pas toujours été évident car j'ai vite découvert qu'on se laisse plus facilement emporter par sa plume sur ce genre de texte que sur une critique. Pour le reste, j'ai eu toute liberté pour écrire ce que je voulais comme je le voulais. C'est suffisamment rare pour être souligné. Merci monsieur 7.7.



Peut-être avez-vous déjà lu ou mieux joué dans le Synode ?

Si c'est le cas, je suis très curieux de recueillir vos impressions, avis et critiques (merci de rester courtois et d'argumenter un minimum vos positions). Je ne révèlerai rien des mystères qui planent encore sur le Synode mais répondrai par contre à toutes les autres questions que vous pourriez vous poser sur cet univers. Un détail quelconque vous échappe ? Un PNJ vous parait un peu obscur ? Vous ne vous y retrouvez pas dans l'arbre généalogique des Chandris ? Venez en discuter ici.


Je modère en gras.

Je réponds à la plupart des posts concernant Sombre.
Mais je suis très occupé, donc faut pas être trop pressé.

Hors ligne

 

#2 02 Jan 2007 19:18

Sverker
membre
Date d'inscription: 09 Dec 2006

Re: Le Synode

Etant un lecteur vraiment emballé par le setting que tu as développé, j'aimerais savoir si tu comptais continuer sur ta lancée ou bien si, stoppé en plein élan, tu as laissé tombé et tu t'es consacré à d'autres choses...

Question subsidiaire : avec la sortie du dK système (qui est pour ceux qui l'ignore une version simplifiée et déwargamsiée du D20), n'est-il pas possible d'envisager la sortie d'une version adaptée comprenant l'intégralité des textes  ?


Sverker, pessimiste mais compréhensif...

Dernière modification par Sverker (02 Jan 2007 19:19)

Hors ligne

 

#3 05 Jan 2007 22:01

Johan Scipion
administrateur
Lieu: IdF
Date d'inscription: 15 May 2006

Re: Le Synode

Etant un lecteur vraiment emballé par le setting que tu as développé, j'aimerais savoir si tu comptais continuer sur ta lancée ou bien si, stoppé en plein élan, tu as laissé tombé et tu t'es consacré à d'autres choses...

En fait, j'écrivais les articles à mesure que Patrick me les commandait et quand, avec le changement de formule de Backstab, les commandes se sont arrêtées, je me suis arrêté aussi. Aujourd'hui, j'ai chez moi un paquet de notes papier et électroniques, plus ou moins organisées, plus ou moins développées, qui me permettraient de boucler le Synode. Par contre, ce serait vraiment un gros boulot : il faudrait que je rédige entre deux et trois fois le volume de texte que j'ai déjà produit pour Backstab.

Et bon, le souci, c'est que pour le moment, je n'ai pas le temps de me remettre au Synode. Avec Sombre et Extinction sur le feu, j'atteins déjà ma capacité de travail jdr maximum. Si le Synode doit un jour repartir, il devra attendre que ces deux projets soient bouclés.


Question subsidiaire : avec la sortie du dK système (qui est pour ceux qui l'ignore une version simplifiée et déwargamsiée du D20), n'est-il pas possible d'envisager la sortie d'une version adaptée comprenant l'intégralité des textes  ?

Bin, pour être tout à fait honnête, je ne pense pas que le dK soit franchement mieux adapté au Synode que le d20. Pas une question de qualité (le dK me semble un excellent système), de complexité ou de "wargamisation", juste que l'orientation héroïque du dK rend difficile le jeu conspirationniste. C'est un bête problème de rapport de force entre les personnages, PJ et PNJ, et le cadre de jeu. s'ils peuvent faire trop de trucs (genre de la magie très puissante), plus personne n'a vraiment besoin de se casser la tête à monter plein de petits plans tordus.

Pour pousser au complot et au jeu en faction, il faut qu'un personnage ou un petit groupe de personnages ne puisse pas, à lui seul, disposer d'un levier trop important sur l'univers. Si je peux invoquer des démons hypra forts, je n'ai pas besoin de me lancer dans la politique : j'envoie mes démons cramer la tronche de tous mes adversaires et j'impose mon pouvoir par la seule force de ma magie. En l'absence de démons, je dois me la jouer plus subtil : détourner des fonds, conclure des alliances, organiser des assassinats politiques déguisés en accidents, faire du chantage pour obtenir des renseignements qui me permettront de gagner les faveurs de tel personnage puissant, engager des espions, lever une milice privée, trahir mes amis, etc. Le b-a ba de la politique, quoi bccool

Aux gens qui voudraient jouer dans le Synode avec le d20 ou le dK, mon conseil serait : des PJ bas niveau et aucun magicien dans le groupe. Privilégier les guerriers et les voleurs. Au niveau des PNJ, il faut faire aussi très attention car le problème est le même que pour les PJ : si les PNJ magiciens du setting disposent de la patate de sorts puissants, eux non plus ne vont pas se prendre la tête. Je recommande donc d'être excessivement prudent dans la sélection des sorts dont ils disposent. Je dirais : pas/peu de magie instantanée, pas/peu de sorts de combat (ce qui les oblige à s'entourer de gardes du corps, bonne accroche pour un groupe de PJ), pas de magie pouvant modifier trop facilement la réalité (bannir les souhaits par exemple). Privilégier la magie rituelle (qui est efficace mais prend du temps) et les effets cohérents avec la thématique du Synode. Exemples concrets : un sort qui permet de modifier son apparence, c'est top. Un sort d'invisibilité aussi. Super pratique pour un espion. Un sort qui permet d'invoquer un élémental d'eau géant en plein milieu de Davos, c'est par contre nettement moins top. Un sort qui permet de lire dans les pensées des gens, c'est encore pire. C'est vraiment le genre de truc qui te casse un scénar conspi en vingt secondes.


Je modère en gras.

Je réponds à la plupart des posts concernant Sombre.
Mais je suis très occupé, donc faut pas être trop pressé.

Hors ligne

 

#4 26 Jan 2007 23:15

kahouet
membre
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 28 Jun 2006
Site web

Re: Le Synode

bon ben en ce qui em concerne tu sais ce que je pense de ton boulot sur le synode...
Si tu t'y remets un jour je suivrais ça de prêt... voir j'irais même y passer un coup de crayon sur le sujet :p

Hors ligne

 

#5 27 Jan 2007 03:48

Johan Scipion
administrateur
Lieu: IdF
Date d'inscription: 15 May 2006

Re: Le Synode

Voilà qui ne tombe pas dans l'oreille d'un sourd !  bcsmile

Merci pour le soutien, ça fait bien plaisir.


Je modère en gras.

Je réponds à la plupart des posts concernant Sombre.
Mais je suis très occupé, donc faut pas être trop pressé.

Hors ligne

 

#6 28 Jan 2007 00:03

Sverker
membre
Date d'inscription: 09 Dec 2006

Re: Le Synode

Johan a écrit:

Aujourd'hui, j'ai chez moi un paquet de notes papier et électroniques, plus ou moins organisées, plus ou moins développées, qui me permettraient de boucler le Synode. Par contre, ce serait vraiment un gros boulot : il faudrait que je rédige entre deux et trois fois le volume de texte que j'ai déjà produit pour Backstab.

Wahou... Tu dis ça pour nous torturer !! Si je gagne à l'euromillions, je te rémunère pour que tu rédiges tout ça !! Plus sérieusement, je n'ai pas beaucoup de temps libre, mais si jamais tu t'y remettais et que tu avais besoin d'un coup de main (relecture ou autre), je serai ravi de te le donner.


Johan a écrit:

Bin, pour être tout à fait honnête, je ne pense pas que le dK soit franchement mieux adapté au Synode que le d20. Pas une question de qualité (le dK me semble un excellent système), de complexité ou de "wargamisation", juste que l'orientation héroïque du dK rend difficile le jeu conspirationniste. C'est un bête problème de rapport de force entre les personnages, PJ et PNJ, et le cadre de jeu. s'ils peuvent faire trop de trucs (genre de la magie très puissante), plus personne n'a vraiment besoin de se casser la tête à monter plein de petits plans tordus.

Je comprends ton point de vue, n'étant pas moi-même un joueur de D&D ou de jeu D20. Cependant comme les fiches des PNJ parues sont calibrées D&D, le dK me paraissait un compromis acceptable, n'étant pas aussi lourd que le dernier lifting de l'ancêtre et ne nécessitant que peu de transformation pour les convertir.

Etant donné que le dK est un système modulaire, il y a différente options qui permettent de jouer plus dur et plus low-fantasy... Tu peux limiter la puissance des sorts, rendre l'accès à la magie très difficile voire la limiter à un don inné.

Johan a écrit:

Je recommande donc d'être excessivement prudent dans la sélection des sorts dont ils disposent. Je dirais : pas/peu de magie instantanée, pas/peu de sorts de combat (ce qui les oblige à s'entourer de gardes du corps, bonne accroche pour un groupe de PJ), pas de magie pouvant modifier trop facilement la réalité (bannir les souhaits par exemple).

N'ayant fait que 3 parties d'AD&D, je ne suis pas du tout familier de ce type de magie et pour tout dire, je ne l'apprécie pas. Je n'aime pas la high fantasy et préfère comme toi une magie esotérique et rituelle. De toute manière, j'ai jamais aimé les mago. Sauf à Mage (pour le côté coïncidental de la magie) et Gandalf (parce qu'il porte une épée !).

Hors ligne

 

#7 28 Jan 2007 01:39

Johan Scipion
administrateur
Lieu: IdF
Date d'inscription: 15 May 2006

Re: Le Synode

Pour ce qui est de la proposition de coup de main, c'est hyper sympa. Je ne l'oublierai pas.

Pour ce qui est du dK, je suis tout prêt à te croire : je ne me pose pas en spécialiste de Donj' ni même du d20 et qui plus est, je suis convaincu que Le Grümph et Eric Nieudan ont produit une excellente version du d20, hyper modulaire et tout. Et si en plus, on peut faire tourner le Synode avec, c'est encore mieux ! bcbig_smile D'ailleurs, n'hésite pas à poster ici des aides de jeu (genre fiches de PNJ revues et corrigées) et des conseils divers pour ceux qui, comme toi, voudraient faire du Synode dK. A mon avis, ça peut intéresser du monde.

Plus généralement, tout feedback concernant le Synode, qu'il s'agisse de technique, de background, de comptes rendus de parties, d'idées de scénars ou que sais-je m'intéresse à fond (et sans doute ne suis-je pas le seul). Ce forum te tend les bras !

Pour ce qui est de la magie maintenant, mon avis est qu'il faut distinguer deux choses. Il y a d'abord la forme, qui participe du background : en med-fan (et le Synode est du med-fan, juste du med-fan un peu dââârk), la magie est constitutive de l'univers de jeu. C'est pour cela que j'ai cherché à typer un peu la magie, d'où le bathorisme, la narcomancie, l'archimie, la Science Etrange et les nombreuses allusions à la nécromancie et à la magie noire. C'est pour bien rester dans le ton du setting et, si possible, l'enrichir.

Ensuite, il y a le fond. J'entends par là l'incidence de la magie sur les parties. A ce niveau, je pense que la magie s'inscrit dans une problématique plus générale, celle des ressources des PJ. Car la magie, comme les armes, les pouvoirs psi (il y en a dans le Synode), les compétences, les contacts ou l'argent, est une ressource à la disposition des joueurs. Pour le meneur, la difficulté est de trouver un bon équilibre entre ces ressources et le type de campagne qu'il veut faire jouer.

C'est bien plus compilqué qu'il n'y parait car 1/ on ne peut pas prévoir toutes les idées tordues qu'auront les joueurs (et la magie permet pas mal de plans tordus), 2/ ce qui parait adapté au scénario 1 pourrait ne plus l'être du tout au scénario 5 (et bon, il n'est pas rare de commencer une campagne sans trop bien savoir où on en sera dans 5 scènars), 3/ les joueurs apprécieront moyennement qu'un meneur leur supprime des ressources en (ab)usant de ses prérogatives (genre " Ah bin non, on ne peut pas utiliser la téléportation ici, y'a un sort de zone qui, justement, empêche de se téléporter ". Frustrant pour les joueurs : si on a un pouvoir super adapté à une situation et qu'on ne peut pas l'utiliser, franchement à quoi il sert ?), 4/ l'immense majorité des joueurs en med-fan s'attendent à voir progresser leur personnage au fil du temps, ce qui se traduit nécessairement par une augmentation des ressources du groupe.

A mons sens, la magie n'est qu'une petite partie d'une question bien plus vaste. Et cette question se pose à tous les niveaux : choix du système, développement de l'univers, création des persos, écriture des scénarios, gestion du jeu au long cours (campagne).


Je modère en gras.

Je réponds à la plupart des posts concernant Sombre.
Mais je suis très occupé, donc faut pas être trop pressé.

Hors ligne

 

#8 01 Oct 2011 13:01

Tolkiendil
membre
Date d'inscription: 01 Oct 2011

Re: Le Synode

je me rappelle du Synode. C'était un très bon Bg pour jouer a donj, Et je regrette de n'avoir pas eu le temps de le faire jouer à mes joueurs. Malheureusement, j'ai du me débarasser de ma collection de BS, qui était fort imposante. Et dans la précipitation du déménagement, je n'ai pas eu la présence d'esprit de récupérer les précieuses pages... Damned.

Tout ça pour dire que j'aimerais bien un jour récupérer ces pages, que ce soit sous une forme ou une autre :), car c'était du bon boulot!

Hors ligne

 

#9 02 Oct 2011 17:34

Johan Scipion
administrateur
Lieu: IdF
Date d'inscription: 15 May 2006

Re: Le Synode

Merci pour les mots gentils, il me font bien plaisir !

Je ne sais pas trop si le Synode était si un si bon setting D&D que ça. Pas assez héroïque, je pense. Par contre, ce fut bien fun à écrire. Fun mais ardu.

C'était la première fois que je créais un univers ludique, qui plus est pour un jeu que je ne menais pas et auquel je ne connaissais rien (j'avais pas les manuels, c'est Michaël qui faisait les blocs de stats !).

Et puis, il y avait la difficulté de la parution régulière, avec le côté feuilletonesque que ça implique et la pression des deadlines. Pas simple à gérer donc, mais quand même l'un des trucs les plus cool que j'aie produits pour Backstab.


Je modère en gras.

Je réponds à la plupart des posts concernant Sombre.
Mais je suis très occupé, donc faut pas être trop pressé.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr