Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Forums Liens

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

COMMANDER Sombre ++ CONSEILS d'achat ++ SOUTENIR sur Tipeee ++ INVITER l'auteur ++ HOTLINE

#231 25 Feb 2019 15:39

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ma life en conv

12 démos au Japan Tours Festival – février 2019 – Tours


19_Japan_Tours.jpg
Du rêve en quantités industrielles


En 2017, j'avais participé au Games Tours Festival, spin-off du Japan Tours Festival. Cette année, je tente la série mère, qui grossit donc migre. Du centre ville de Tours, nous voici rendus en périphérie, dans une vaste zone commerciale. Du gros hangar, trois en fait. Ayant passé tout le week-end dans le dernier, je serais bien en peine de vous dire ce qui se tramait dans les deux autres. À voir les photos, des tas de trucs cool.

Dans mon petit coin de festoche, je n'étais pas dépaysé. Cosplay, stands de goodies, assos diverses et variées, free hugs, arène GN et pôle ludique, pile-poil la Japan Paris du temps de la ComiCon. Sauf que j'ai dix ans de plus au compteur. Ce qui était déjà difficile au début des années 2010 l'est d'autant plus à la fin. J'avais prévu le coup et limité ma présence à deux jours sur les trois. Quand même, ce fut bien rude. Le samedi surtout.

L'espace ludique était bien foutu. Une vaste zone blindée de tables pour le jeu de société + une petite dizaine de salles dédiées au jeu de rôle. L'orga de la Japan Paris dans les dernières années. Un dispositif aussi confortable que possible étant donné des conditions de base difficiles : brouhaha, passage, animations micro, une Japan quoi. On m'a alloué une petite salle et c'est top cool. Le défaut est que je mène loin des regards, ce qui est moyen pratique pour créer le buzz. L'avantage est que les murs nous isolent du passage (les joueurs sont plus concentrés sur le jeu) et du bruit des autres tables (les cloisons ne sont pas épaisses, mais c'est quand même bien plus cool que d'être à dix dans une seule pièce, ce qui était le cas au Games Tours Festival). Par contre, ma salle ne m'isole en rien du brouhaha général, ne serait-ce que parce qu'elle n'a pas de plafond. Mais bon, le brouhaha, depuis le temps, j'ai appris à le gérer. Et à vrai dire, on était loin des records d'Au-delà du Dragon. À Montpeul, le brouhaha est sauvâââge. À Tours, il est civilisé. Avant de te péter la tronche, il te demande gentiment la permission. Le care, what else ?

Les ventilos par contre, tu peux pas test. Parce qu'un hangar de cette taille, ça s'aère. Le pôle ludique est dans un coin, et les salles JdR dans le coin du coin. Tout contre les parois extérieures, percées de ventilos en hauteur. Comme y' a pas de plafond aux salles, ma table est à moins de dix mètres du ventilo le plus proche. À petite vitesse, çâââ vâââ. Le bruit du ventilo se noie dans le brouhaha général. À grande vitesse par contre, ça devient UN PUTAIN DE DIESEL ! Rhâââ la vache de vache. L'enfer, y'a pas d'autre mot.

À mon arrivé samedi en fin de matinée, petite vitesse. Dès le début de l'après-midi, montée en puissance. J'ai bien cru que je ne tiendrais pas la journée. Par bonheur, il s'agissait de ma première conv de l'année. J'avais encore du jus. Quand même, ce fut ultra rude. À la fermeture, j'étais épuisé d'avoir forcé sur ma voix durant toute la journée. J'ai fait mon chieur évidemment, et sans doute que ne fus-je pas le seul à me plaindre. L'info a remonté et le lendemain, les ventilos ont tourné à vitesse réduite. Du coup, aujourd'hui, je suis claqué et j'ai la voix encore un peu rauque, mais pas cassée. Heureusement parce qu'Éclipse arrive à grands pas.

Sur le front ludique, des satisfactions. Samedi spécial Max. Cinq Dozen d'affilée, juste pour voir ce que rend le scénario en convention. Très concluant, même si le format n'est pas idéal, ce à quoi je m'attendais. Un poil long, sensiblement plus que du flash en Zéro, ce qui explique que je n'aie pu caser que cinq démos dans la journée. Me voilà retourné aux grandes heures d'Ubiquité et White trash. Quoi qu'il en soit, cinq très bonnes parties. J'ai gagné les quatre premières, perdu la dernière. Le high score de la convention revient donc à l'équipe des Sept Fromages (ouaiiis je saiiis, mais c'est pas moi qui choisis les noms). 65 points, carrément pas mal. Dimanche, contraint par la fatigue, retour à l'ordinaire. En l'occurrence, un gros tunnel de Camlann. Six dans la journée, avec quand même un Overlord au milieu. Croyant monter une table à cinq joueurs, je me suis retrouvé, par un prompt renfort, avec six. Il a bien fallu que je m'adapte. Je ne l'ai pas regretté. Cette partie familiale fut vraiment très cool.



Les mercis

+ Merci au Japan Tours Festival, et notamment à Alexandre (professionnalisme et réactivité).

+ Merci aux associations Projets R (Krom et Mando, zéro défaut) et De Cape et de Dés (Cédric, accueillant et disponible).

+ Merci en particulier Ă  Projets R pour l'invitation, le catering et l'aide au recrutement.

+ Merci à Emma (et Alban) pour les divers véhiculages et l'hébergement.



Mon body count

12 parties, 63 joueurs, 54 morts. High score 65.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

#232 11 Mar 2019 10:47

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ma life en conv

8 démos à Eclipse – mars 2019 – Rennes


Eclipse.jpg
So dââârk


Une Eclipse de plus au compteur, une. Depuis le temps, j'y ai mes habitudes. Mon petit stand au bout du bout du hall, loin là-bas dans les mornes terres, des démos flash en journée et une partie longue nocturne. Business as usual.

Les particularités de l'année ? D'abord, la confirmation qu'il me faut maintenant deux tables de stand. Douze zines, ça commence à en faire du mètre linéaire. ^^ Ensuite, tunnel de Camlann. Sept démos flash dans le week-end, sept plans à la « C'est pas fauuux ! ». Samedi parce que je voulais m'économiser pour la nuit, dimanche parce que j'étais trop crevé pour mener quoi que ce soit d'autre. Et encore, service minimum : deux démos seulement le deuxième jour, j'étais vraiment à la ramasse. Allez, on va dire que l'arthurien en Bretagne fait sens.

Bilan de ces démos flash ? Une poisse pas possible qui m'a collé aux dés durant les deux jours. Je n'ai gagné que deux parties sur sept, cette pure loose. À la sixième, je me suis carrément fait démonter. Sauvetage de Bretagne à trois survivants, pas glorieux pour le meneur. Séché dès le premier Tour, ouch. Y'a des jours comme ça où le côté obscur mange sévère. Mention spéciale à la quatrième partie de samedi, à l'issue de laquelle Lancelot gagne en lascar. Je tue ses trois compagnons dans le dernier Tour, une hécatombe. Mais il en profite pour rejoindre tranquille Guenièvre en esquivant tout combat. Alala, cette ruse de Sioux. Trop fun, j'ai kiffé.

Samedi nuit, quickshot Zéro dans Paradise lake. Une bonne partie qui a pourtant bien failli me claquer dans les mains dès le brainstorming. Des fois, les démos en conv, c'est chaud patate. On est passé à deux doigts de la catastrophe narrative et ludique, mais ça l'a au final carrément bien fait. Compte rendu détaillé à venir sur Tipeee.

Au global, une excellente Eclipse !


Les mercis

+ Merci aux orgas et aux bénévoles pour leur super travail. Merci en particulier à Flavien pour l'invitation, la prise en charge en amont et l'orga générale.

+ SpĂ©ciale dĂ©dicace et Ă©normes mercis Ă  Bartab pour la prise en charge sur place, l'accueil chaleureux, l'hĂ©bergement trois Ă©toiles (avec un gros chat), les blaguounettes du matin, les divers vĂ©hiculages et l'indĂ©fectible soutien. 

+ Merci à Yaneck pour l'animation de la bourse aux scénarios et le véhiculage retour.


Mon body count

8 parties, 34 joueurs, 26 morts


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

#233 29 Apr 2019 09:06

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ma life en conv

9 démos à Orc'Idée – avril 2019 – Lausanne


19_OrcIdee.jpg
LĂ , c'est mon gros doigt, m'voyez.
photo Stéphane Gallay


Samedi matin, j'avoue, je n'étais pas super frais. La tête dans le uc, comme on dit dans ma banlieue. J'installe le stand en mode demi zombie, puis profite que Guillaume est arrivé pour aller me doper au thé sucré. De toute façon, à cette heure matinale, peu de public dans le couloir. Des gens jouent déjà bien sûr, mais y'a pas grand monde qui traîne. Épaulé par Guillaume, je passe la vitesse supérieure à partir de midi. À ma première démo, dix joueurs (la photo qui illustre ce compte rendu, courtesy of tonton Alias).

Vache, ça part fort. Parfois, le recrutement en double aveugle (moi dans le couloir, Guillaume sur le stand) marche vachement mieux que prévu. Je chope des chaises supplémentaires pour asseoir tout le monde, et on s'y met. Je craignais d'être un peu rouillé car cela faisait looongtemps que je n'avais mené de Dracula. Mais en fait non, ça l'a bien fait. Je ne me suis pas trop embrouillé. Première démo de la conv, ça aide. À ce stade, j'avais encore de la fraîcheur.

Ensuite, je n'ai pas arrêté. Douze heures de taf non stop, un midi minuit dans les règles de l'art. De l'Overlord et du Camlann, as usual. Tard dans la soirée, j'ai terminé sur du Max, un Dozen à quatre par équipes parce que je n'étais plus en état de mener du Zéro. Le lendemain, rebelote en attendant de reprendre le train dans l'après-midi. Pas de grève cette année. Mine de rien, ça change la vie.

Ce fut donc un pur week-end de taf, qui ne m'a guère laissé le temps d'échanger avec mes confrères, les usual suspects du JdR made in Switzerland. Il me fut cependant fort plaisant de les recroiser tous. Joindre l'agréable à l'utile est d'ailleurs le secret des conventions réussies. À ce niveau, Orc'Idée n'a de leçons à recevoir de personne. Cette édition 2019 fut cette année encore un sans faute. Vivement la prochaine !



Les mercis

+ Merci aux orgas et aux bénévoles. Nickel chrome carré, comme toujours. Félicitations à tous.

+ Merci à Vincent pour l'accueil chaleureux, l'hébergement et les véhiculages.

+ Merci Ă  Guillaume, qui a tenu le fort samedi. Super cool de te voir, copain.



Mon body count

9 parties, 47 joueurs, 41 morts


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

#234 19 May 2019 00:35

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ma life en conv

1 démo au Labo de l'Edition – mai 2019 – Paris


19_Infinite.png
Sombre c'est bon, mangez-en.
photo CĂ©line pour le Studio Infinite


J'étais invité ce samedi par le Studio Infinite à animer une master class sur l'écriture d'un scénario de narration interactive. En français rôliste d'en-bas, j'ai expliqué à des gens comment j'écris des scénars pour Sombre. Attention, c'était du sérieux. Y'avait un paperboard et tout. Du coup, je me suis senti obligé de faire des blâââgues pour détendre l'atmosphère. Ce fut très fun.

En fin d'après-midi, je suis passé à la pratique avec une petite démo, un Camlann pour une table globalement débutante. Ambiance cool et sympa. Cinq joueurs, un survivant. C'est Lancelot qui sauve la Bretagne. Tout seul. Un gars solide, ce Lancelot.

Bilan ? Une excellente journée en fort bonne compagnie.



Les mercis

+ Merci Ă  Caroline pour l'invitation et l'orga. Merci Ă©galement Ă  CĂ©line.

+ Merci aux Infiniters pour leur gentillesse et la qualité de leur accueil.

+ Merci aux participants de la master class.



Mon body count

1 partie, 5 joueurs, 4 morts


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

#235 26 May 2019 00:41

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ma life en conv

6 démos à Ludicité – mai 2019 – Saint-Denis


19_Ludicite.jpg
Ludicité, la conv qui squatte
photo la Mare aux Diables


Et hop, rebelotte. Fin mai de l'année dernière, Ludicité. Fin mai de cette année, re-Ludicité. En 2018, six parties, du Camlann surtout. En 2019, pareil de chez pareil. Et même, plus que pareil : une intégrale Camlann. Six. De. Suite. Ce pur tunnel. Arrivé à 14h, reparti à plus de 21h. Sept heures de taf. Recrutement, Camlann, promo, recrutement, Camlann, promo, etc. Sportif.

Mais si on met de côté la pénibilité inhérente à la répétition, plutôt cool. Le public de Ludicité est toujours aussi sympathique. Et toujours aussi hétérogène. Un peu de rôlistes pratiquants, des anciens du hobby, beaucoup de novices et de quasi novices, des enfants également. D'où l'overdose de Camlann.

Ce fut fatiguant bien sûr. Le très bon point est que le lieu de cette année était vachement mieux adapté à un événement ludique. En 2018, ce fut dur de chez dur. Là, juste difficile. Comme n'importe quelle conv un peu bruyante, en fait. Il y avait en effet haut de plafond dans cet ancien local industriel. Mais pour le reste, nickel.

Une bonne Ludicité !


Les mercis

+ Merci Ă  Boz pour l'invitation.

+ Merci aux orgas et aux bénévoles de La Mare aux diables.


Mon body count

6 parties, 29 joueurs, 23 morts


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

Pied de page des forums