Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Forums Liens

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Liens cliquables : COMMANDER Sombre + CONSEILS d'achat + SOUTENIR sur Tipeee + INVITER l'auteur

#1 15 Feb 2019 17:49

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

[Les Sentes] Comptes-rendus de partie

Les Sentes est un jeu de rôle grandeur nature pour vivre des drames forestiers dans une réalité sorcière.

Il est Ă©galement possible d'y jouer en jeu de rĂ´le sur table, et cette section regroupe des comptes-rendus de parties de la forme GN et de la forme JDR sur table.

* : parties enregistrées

Comptes-rendus de parties avec l'auteur :

1. Le cercle de mémoire *
Un enregistrement d’une partie des Sentes jouée sous son format jeu de rôle, autour d’une petite cohorte perdue dans une forêt où règne la nuit éternelle. En bonus, la réaction d’un des joueurs sous la forme d’un article.

2. Les Oiseaux *
L’enregistrement d’une session GN que j’ai animée. Quand des chasseurs d’oiseaux désespérés se confrontent à des trains fantômes qui ravivent leurs pires souffrances existentielles. Entrez dans l’univers ensorcelé et halluciné de Millevaux ! Un enregistrement par Claude Féry, un grand merci à lui !

45463605214_203aba5749_c.jpg
crédits : philatz, Sean Clawson, the forest history society,, licence cc-by-nc ; Lewis Wickes Hine, Library of Congress, domaine public (galerie sur flickr.com) ; Claire Munier, par courtoisie


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#2 15 Feb 2019 17:55

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

Re : [Les Sentes] Comptes-rendus de partie

LE CERCLE DE MÉMOIRE

Un enregistrement d’une partie des Sentes jouée sous son format jeu de rôle, autour d’une petite cohorte perdue dans une forêt où règne la nuit éternelle. En bonus, la réaction d’un des joueurs sous la forme d’un article.

Le jeu : Les Sentes, drames forestiers dans une réalité sorcière (jeu de rôle et GN)

Format mp3

Format youtube

Il teste le jdr en performance SA TOURNE MAL : retour critique d'un joueur.

8125437816_d04682736f_z.jpg
loonyowl, cc-by-nc, sur flickr.com


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#3 18 Mar 2019 12:00

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

Re : [Les Sentes] Comptes-rendus de partie

LES OISEAUX

L’enregistrement d’une session du jeu de rôle grandeur nature Les Sentes que j’ai animée. Quand des chasseurs d’oiseaux désespérés se confrontent à des trains fantômes qui ravivent leurs pires souffrances existentielles. Entrez dans l’univers ensorcelé et halluciné de Millevaux ! Un enregistrement par Claude Féry, un grand merci à lui !

Lire / télécharger le mp3

Joué le 03/02/2019 à Orry La Ville, dans le cadre de la Tournée Paris est Millevaux 8

Le jeu : Les Sentes, le jeu de rôle grandeur nature des drames forestiers dans une réalité sorcière

39140249922_872288ba76_z.jpg
Aaron Maizlish, cc-by-nc, sur flickr.com


Thomas :

Une partie du GN à Sentes à 6 personnes dans la forêt à côté de la gare d’Orry la Ville. Le jeu a très bien tourné mais les contraintes de chrono m’ont contraint à limiter le temps de l’immanence à une heure au lieu des deux heures qui auraient été nécessaires, ce qui a, je pense, rendu le jeu frénétique. On aurait gagné à se poser. Le train passait très régulièrement à côté du site du jeu, heureusement on a trouvé un moyen que ça ne brise pas l’immersion, en décrétant qu’il s’agissait d’un train fantôme qui réveillait nos souffrances morales à chacun de son passage. Du coup, à chaque fois que le train passait, on criait et on gémissait. En vrai, on était content que le train passe ! Autre moment magique : nous jouions des chasseurs d’oiseau depuis trop longtemps bredouille. Comme nous n’avions pas de fusil mais des instruments de musique, nous avions décrété qu’on les chassait en jouant de la musique magique, censée les faire tomber. A la fin du GN, des oiseaux nous ont survolé et nous avons tous alors entamé une musique endiablée, sans succès bien sûr. Un grand moment d’immersion !


Commentaire d'un joueur sur l'enregistrement :

" C'est marrant, parfois super professionnel niveau audiofictionnel, parfois horriblement mal joué, parfois complètement WTF en mode "found footage de grands malades", bref, un bel enregistrement de GN, c'est cool :)."


Claude :

J'ai abandonné l'enregistreur dans un coin, alors que ta suggestion, Thomas, qu'Omega se trimballe avec un magnéto, avait suscitée en moi l'image d'un homme obsédé par les sons, émanations vitales fugaces qu'il tente de conserver pour sédimenter les bribes de souvenirs qui lui restent.
Belle ambition peu compatible avec l'accomplissement de mes trois rituels et la compréhension de la frénésie qui s'est emparée du bois.

Globalement sur la partie, Mathieu et Gabriel ont été très impressionnés par la qualité de jeu des participantes.

Gabriel a souligné l'efficacité de la proposition, mise en jeu des rituels.

Personnellement, après avoir entendu à nouveau le temps de l'immanence, la chanson qui ouvre la séquence me noue les tripes.


Thomas :

A. Clairement, si on avait joué deux heures comme c'était prévu, au lieu d'une heure, tu aurais eu le champ pour jouer cette approche.

C. J'ai personnellement eu l'impression de jouer comme une chaussette. J'aurais eu besoin des deux heures pour avoir un roleplay plus nuancé, pour mieux explorer mon personnage et trouver sa voix. Mais j'ai moi aussi bien aimé le roleplay de tout le monde, donc si ça retrouve je renvoie aussi cette image là même si dans mon fort intérieur je savais que j'aurais pu faire mieux.

D. La chanson qui ouvre la séquence, c'est "Les morts qui vivent", de Léo Ferré. Je t'avoue que je n'étais pas satisfait de ma façon de la chanter. Je cherchais la voix de mon personnage, sans la trouver, et résultat j'ai moins bien chanté que si je l'aurais fait au naturel. En revanche, j'ai été content de moi à la fin quand j'ai confié à Joseph le soin de rechanter à ma place. Il m'a dit qu'il ne se rappelait pas de l'air, et je lui ai dit de chanter comme ça lui venait et il a très bien chanté (dans le sens que c'était tordu et hésitant, plus parlé que chanté), ce qu'il a fait. C'était une métaphore parfaite du fait que je disparaissais trop tôt pour lui transmettre mon savoir chamanique, et qu'il devrait donc tout réinventer à sa sauce.

E. Ce qui m'a frappé à l'écoute, c'est qu'on est plusieurs à parler sur le même ton de voix que des ecclésiastiques. Le sacré a donc fait son apparition.


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

Pied de page des forums